• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LE SBK VU DE L'INTÉRIEUR
Paris, le 3 novembre 2008

Le mal français...

Le mal français...

Au soir de la saison 2008 du WSBK, le clan français est inquiet : aucun pilote tricolore n’est encore engagé pour 2009. La saison prochaine s’annonce donc bien terne en Superbike pour le clan français et il en est à peu près de même en Supersport.

Imprimer

Le clan français est inquiet : pour l'heure, au soir de la saison 2008 du championnat du monde Superbike, aucun pilote tricolore n'est encore engagé pour la saison 2009. Sébastien Gimbert pourrait se retrouver en championnat de France avec une Yamaha R1 du team de Christophe Guyot, tandis que Régis Laconi n'a aucune proposition ferme pour l'an prochain.

Mondial Superbike : le mal français...

Régis devrait essayer cette semaine, sur le nouveau circuit portugais, la Honda du team DF Xtrem. Une moto de second ordre au coeur d'un championnat qui apparaît plus relevé que jamais l'an prochain avec sept constructeurs en course.

Autant dire que si cette piste se concrétise, il ne faudra tout de même pas attendre de la part de Régis des étincelles en termes de résultat...

Mondial Superbike : le mal français...

2009 s'annonce donc bien terne en Superbike pour le clan français et il en est à peu près de même en catégorie Supersport : nous aurons au moins deux représentants de premier ordre avec Fabien Foret au sein du team Yamaha officiel, mais aussi Matthieu Lagrive qui a signé avec le team Honda Althea. Une excellente structure italienne qui compte de nombreux succès en Mondial et qui pourra offrir au quadruple champion du monde d'endurance le matériel qu'il mérite... Enfin ! C'est une grande chance pour Matthieu, qui a multiplié les exploits cette année au guidon d'une moto en retrait.

Ce qui nous ferait donc trois pilotes au sein des deux championnats... C'est loin d'être l'Amérique, quand on voit le nombre de pilotes anglais qui débarquent depuis leur championnat national en 2009. Il y a de quoi rougir !

Mondial Superbike : le mal français...

Pourquoi un pilote de la trempe de Sylvain Guintoli ne parvient-il pas à trouver un guidon en championnat du monde Superbike ? Pourquoi le champion de France Superbike, Guillaume Dietrich, n'a-t-il pas la moindre chance de trouver un guidon en Mondial ? Autant de questions qui restent en suspens...

Et lorsque les jeunes pilotes investissent la catégorie Superstock, comme les frangins Foray et Sylvain Barrier en 1000 STK, ou Loris Baz, Jeremy Guarnoni, Matthieu Lussiana, etc. en 600 STK, ils sont obligés de payer pour rouler : pour passer en 600 Supersport, le moindre team leur demande 100 000 euros. Quels sponsors sont capables d'aider un pilote français à cette hauteur pour participer à un championnat du monde de moto ? Sans parler de la crise économique actuelle... Malheureusement pour nos pilotes, ils sont français. Et en France, le sport moto... tout le monde s'en fout !

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Qui aurait dit l'an dernier que Di Miglio aurait gagné le championnat? Quand il faisait 15ème, c'était un miracle. Alors, il a trouvé la "voie" ou il a enfin une bonne moto? Pour les autres Français, c'est certainement pareil. De Puniet n'est probablement pas capable d'aller chercher Rossi mais il n'est pas si mauvais. Quand Nakano était sur la RCV cliente, il ne faisait pas de résultats, il a émergé avec la moto d'usine car hormis Dovisiozo qui cartonnait en course et De Puniet aux essais, les autres étaient à la rue. Et Laconi, peut-être qu'il est un peu vieux maintenant, mais ses coéquipiers faisaient plutôt moins bien que lui sur la Kawa. Il ne faut pas oublier qu'avec une moto compétitive il se battait pour le podium. Donc actuellement nous n'avons pas les meilleurs pilotes, mais ils n'ont pas les bonnes motos comme peuvent les avoir les Italiens et les Espagnols. Il y a une vraie culture de la moto dans ces pays. En Espagne, les épreuves passent en direct et en intégralité sur les chaînes publiques, il y a des posters de Pedrosa dans les stations services Repsol, les motards sont équipés comme des participants potentiels à un GP, les gros sponsors sont espagnols et j'en passe…
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Fred, le père de Guintoli était instit, le père d'OJ vendait des fenètres, la mère de Masbou policière, le père de Diméglio carrosier, le père de Loris Baz vend des maisons...Aucun fils de concessionnaire...D'ailleurs, combien de concessionnaires aident le sport moto en France, très très peu. Le week end, pas fous, ils gardent leur sous et restent chez eux pour se reposer. Les parents qui mettent leurs enfants sur une moto sont avant tout des passionnés, de tous horizons. Qui ne craignent pas de voir leur rejeton rentrer avec des fractures et des traumas. A l'heure ou le monde du sport est concurrencé de partout, t'es parent "normal", tu choisis pour le môme foot ou tennis, ca coute rien, voire ca paye, c'est moins dangereux et tu pratiques près de chez toi!
Bestof: 
1
Lectures: 
0
pas du tout d'accord, et même franchement n'importe quoi. Motophobie, mais vous avez vu çà ou?Vous sortez de France des fois? Vous avez vu les contraintes de circulation pour les 2 roues en Angleterre? Juste une petite réflexion,demain t'es responsable d'une écurie en motogp ou en superbike, t'engages qui?Y'a au moins 20 pilotes dans ces 2 catégories qui roulent sur la tête des français exemple: Rossi, Stoner, Pedrosa, Edwards, Haga, Biaggi, vous en voulez d'autres?
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Je me demande parfois si nous ne sommes pas , nous français, en train de payer aussi notre encouragement notre soutient aux pilotes français ? ouais de toute façon laconi est nul , depuinet patati, guinto blablabla ... Comment veux-tu qu'un sponsor se lâche ?

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP Portugal 2021 : une boîte qui coûte son troisième podium à Zarco ?

Johann Zarco a fait bondir ses fans de leur canapé quelques minutes trop tôt lors du GP du Portugal MotoGP 2021... Alors qu’il se battait pour monter sur un troisième podium - en trois courses cette année ! - le n°5 du team Ducati Pramac a hélas perdu l’avant... En confondant vitesse et précipitation ?
GP du Portugal 4 commentaires
GP du Portugal 2021 : Quartararo gagne la course et la tête du championnat

Auteur d’une pole un peu chanceuse, Fabio Quartararo a complètement et parfaitement géré ce Grand Prix du Portugal, remportant une seconde course d’affilée et un magnifique duel face à Alex Rins, par KO ! Très bien parti, Johann Zarco compte hélas parmi les nombreux pilotes à être tombé des montagnes russes de Portimao.
GP du Portugal 43 commentaires
GP Portugal 2021 : Quartararo maintient la M1 et son moral au top

Passé - un peu - à côté du Grand Prix d’ouverture 2021 au Qatar, Fabio Quartararo enchaîne deux succès sur deux circuits très différents : Losail et Portimao. Le bon 20 français du team Yamaha officiel prouve ainsi qu’avec sa nouvelle M1 et son nouveau mental, il peut gagner partout...
Pas de contrôle technique moto en France en 2022, mais...

Un contrôle technique sur les motos et maxiscooters de plus de 125 cc à partir du 1er janvier 2022 ? Les motards - plus ou moins - en colère le rejettent en bloc. De toute manière, la France n’est pas prête : son Ministère des Transports propose d’autres contrôles à la place. Explications.
Sécurité routière 14 commentaires
Marché moto en mars 2021 : un an après, MNC fait le point avec la CSIAM

C’était écrit. Les ventes du marché français du motocycle ont explosé - doublé ! - le mois dernier, en comparaison du désastreux mois de mars 2020. En guise d’analyse, Moto-Net.Com a interrogé le nouveau représentant des constructeurs Vincent Thommeret, président de la branche moto de la CSIAM.
Le Grand Prix de France MotoGP 2021 sans public, nulle part

On savait le Grand Prix de France MotoGP maintenu du 14 au 16 mai 2021 sur le circuit Bugatti au Mans. On sait hélas maintenant qu’il se disputera très certainement à huis-clos, et sans ses originales fan zones (reportées pour 2022 toutefois). La déception est grande pour les fans de Quartararo et Zarco, de plus en plus nombreux !
GP de France 1 commentaire
Yamaha dévoile un moteur électrique de 470 ch et un drone hybride

Comment, vous n’étiez pas au courant ? Yamaha est un expert en motorisation électrique : pour vélos, pour scooters et motos (bientôt ?) et pour autos ! Son dernier engin conçu pour équiper des prototypes de hautes performances à quatre roues développe pas moins de 350 kW. La marque d'Iwata bosse aussi sur un drone hybride. Présentation et perspectives...
R&D

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...