• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ESSAIS MALAISIE JOUR 3
Paris, le 9 février 2020

Tests Sepang J3 : Quartararo confirme, Zarco progresse

Tests Sepang J3 : Quartararo confirme, Zarco progresse

Les essais officiels de Sepang (Malaisie) se terminent à l'avantage de Fabio Quartararo sur la Yamaha 2020, qui semble déjà lui aller comme un gant ! Le niçois boucle ces trois jours de tests devant la Honda de Cal Crutchlow et la Suzuki d'Alex Rins. Johann Zarco sur la Ducati pointe à seulement 0,602 sec. Débriefing MNC.

Imprimer

La troisième et dernière journée d'essais à Sepang a confirmé l'excellente adaptation de Fabio Quartararo au millésime 2020 de la M1 d'usine, reconnaissable à son entrée d'air plus étroite et étirée que la Yamaha "intermédiaire" - avec des éléments 2019 et 2020 - dont dispose son coéquipier Franco Morbidelli.

Le prodige du team SRT aura mené chacune des trois journées de tests, d'abord au guidon de la M1 2019 vendredi puis avec la nouvelle version les deux jours suivants. Au guidon de la même moto que Rossi et Viñales, Fabio est descendu en 1'58.349 en fin de matinée et n'a ensuite pas été inquiété en raison de la dégradation des conditions de piste.

La piste malaise offre en effet moins de grip dans la fournaise de l'après-midi et si certains prévoyaient de chasser la pendule quand la température redescend en fin de journée, l'arrivée de deux averses a littéralement "douché" leurs espoirs.

Le n°20 repart donc de cette première série de tests 2020 avec la meilleure référence au chrono, à seulement 46 millièmes de secondes de sa propre pole record signée l'automne dernier en 1'58.303 ! Notons toutefois que le record absolu - mais non officiel - de Sepang est à mettre au crédit de Danilo Petrucci, auteur d'un 1'58.239 pendant les tests d'intersaison 2019.

Marquez en petite forme

Cal Crutchlow place la Honda 2020 à quelques encablures seulement du véloce pilote tricolore : le britannique échoue à 0,082 sec de la Yamaha après 69 tours réalisés en alternance sur trois RCV ! Le n°35 - qui a testé le frein arrière sous forme de deuxième levier - est fortement mis à contribution par le HRC pour compenser le manque de forme de Marc Marquez.

Le champion en titre manque effectivement de force dans son épaule droite, en raison de la  perte de tonus musculaire suite à son opération l'automne dernier. Marquez estime son niveau de forme à "70%" et s'inquiète d'une situation "pire que ce j'envisageais". Le n°93 est par ailleurs parti au tapis à deux reprises, hier et ce dimanche.

Marc Marquez boucle néanmoins ces essais au 12ème rang à 0,423 sec du leader, ce qui est loin d'être catastrophique : l'espagnol était également diminué par une blessure l'hiver dernier… ce qui ne l'a pas empêché de jouer la gagne dès la première course au Qatar puis d'emplâtrer tous ses rivaux !

Rossi dans le coup

Alex Rins s'empare du troisième chrono sur la Suzuki et sa jolie livrée bleue et grise "historique", juste devant la Ducati de Franco Bagnaia. Valentino Rossi apparaît juste derrière au 5ème rang avec un tour en 1'58.541, à seulement 0,192 sec de Quartararo : rassurant pour le n°46, qui attaque sa dernière saison comme pilote officiel Yamaha.

Belle performance également de Pol Espargaro, premier pilote KTM au 7ème rang en 1'58.610 à 0,261 sec du meilleur temps. L'ancien coéquipier de Johann Zarco a sans doute été "boosté" par le troisième chrono arraché hier par le pilote d'essai Dani Pedrosa en 1'58.662 : l'honneur est sauf pour le n°44, qui a tourné légèrement plus vite que le n°26.

Aprilia peut également dresser un bilan positif de ces essais : la nouvelle RS-GP 2020 semble bien née avec son nouveau V4 à 90° et son aérodynamique repensée, la preuve avec le 9ème chrono d'Aleix Espargaro à seulement 0,345 sec du n°20 ! 

Gros progrès pour Zarco

Johann Zarco repart de son côté de Malaisie avec le 15ème temps à seulement 0,602 sec de son compatriote : le tricolore a gagné pas moins de 0,874 sec par rapport à la veille sur sa Ducati Avinitia soutenue par l'usine. De bon augure pour le n°5 dans la mesure où il s'agit de son premier contact avec la Desmosedici, alors que ses rivaux ont déjà roulé à Valence puis à Jerez cet hiver.

Johann, déçu de son rythme de prime abord, a patiemment commencé à prendre la mesure de sa nouvelle moto, sa quatrième en l'espace de deux ans après la Yamaha en 2017 et 2018, la KTM en 2019 puis la Honda en fin de saison passée. Son bref essai de la Suzuki en 2016 fait même de Johann le seul pilote passé au guidon de toutes les MotoGP du plateau, à l'exception de l'Aprilia !

Le cannois de 29 ans termine ces essais entre Andrea Dovizioso et Alex Marquez, sur leur Ducati et Honda d'usine respective. Comme à son habitude, l'italien n'a pas cherché à faire parler la poudre : "Dovi" est l'un des rares à ne pas avoir chaussé de pneu arrière, mais peinait cependant hier soir à dissimuler une certaine forme d'insatisfaction quant aux progrès de sa Ducati et son adaptation au nouveau pneu arrière Michelin.

Reste que les Ducati ont conservé leur avantage en vitesse de pointe, avec des pointes à 333 km/h à Sepang contre 326 km/h pour la première Yamaha (celle de Viñales), qui semble de nouveau la moto la plus lente du plateau. Les V4 Honda, Aprilia et KTM ont eux aussi dépassé ou frôlé les 330 km/h, tout comme le 4-cylindres en ligne de la Suzuki (328,2 km/h).

Fabio Quartararo, qui n'a atteint "que" 323 km/h ce dernier jour, signale d'ailleurs ne pas ressentir de grandes différences de vitesse maxi sur sa Yamaha d'usine 2020... Un gain appréciable aurait cependant été obtenu en matière d'accélération : le français a désormais hâte de vérifier cet aspect dans deux semaines pendant les derniers tests d'intersaison au Qatar.

"Content de ces trois mais encore du travail avant le Qatar", commente sur Twitter le jeune niçois de 20 ans, conscient d'avoir encore à un déficit à combler pour tenir la dragée haute aux plus puissantes des MotoGP concurrentes. 

Yamaha et Lorenzo, une affaire qui roule... Honda ?!

Le débutant de l'année 2019 pourra désormais compter sur les retours de Jorge Lorenzo, qui a repris le guidon pendant cette troisième journée pour poster le 20ème temps à 1,348 sec. Pour Yamaha, l'objectif à ce stade est que le majorquin retrouve son aisance sur la M1 pour ensuite "pré-valider" à bon rythme les nouveautés défrichées par les pilotes d'essai japonais, souvent trop lents par rapports aux titulaires.

Des rumeurs insistantes font par ailleurs état d'une participation en course de Lorenzo lors du GP de Catalogne, ce qui ne manque pas d'agacer son ancien employeur Honda : rappelons que le HRC a accepté de faire cesser son contrat de deux ans après que le n°99 a exprimé son désir d'arrêter de piloter et sa peur de se blesser sur une RCV qui ne lui correspondait pas.

"Nous étions convaincus que Lorenzo voulait vraiment prendre sa retraite et qu'il n'avait plus envie de continuer", s'étonne le team manager du HRC, Alberto Puig. "Visiblement, il a changé d'avis", note-t-il avec une forme légitime de frustration, alors que le rythme de Lorenzo indique une forte motivation de ce dernier !

18 pilotes dans la même seconde

Enfin, signalons que les écarts se sont montrés extrêmement réduits pour cette dernière journée, avec 18 pilotes dans la même seconde et seulement un quart de seconde entre les six premiers. Étonnamment, c'est Mavercik Viñales qui apparaît à la 18ème place alors qu'il se monte habituellement très véloce en essais...

L'espanol s'est en réalité davantage concentré sur la découverte et le développement de sa moto, qui étrenne comme prévu un nouveau type d'assistant au départ "Holeshot device" comme les Aprilia et Ducati : ce dispositif comprime - par voie mécanique - la fourche (Aprilia) ou l'amortisseur (Ducati) afin d'abaisser le centre de gravité de la moto et de réduire sa tendance à cabrer.

D'après ce qu'on a pu voir sur la moto d'un essayeur japonais de Yamaha, la M1 utilise un blocage sur son amortisseur : Suzuki a également dévoilé un dispositif similaire à Sepang sur les GSX-RR développées entre autres par le français Sylvain Guintoli (24ème).

Résultats et classement du 3ème jour d'essais MotoGP à Sepang

Classement combiné MotoGP des trois jours d'essais à Sepang

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le champion de MotoGP Marc Marquez restera au HRC jusqu'en 2024 !

À deux jours des tests officiels au Qatar et à deux semaines de l'ouverture de la saison 2020 sur le même circuit de Losail, Honda secoue le monde - du MotoGP - en annonçant la prolongation du contrat de son champion Marc Marquez... pour quatre années supplémentaires !
Pilotes et équipes 20 commentaires
Smart-vidéo : les nouveaux projets de Vincent Philippe

Smart-vidéo exceptionnelle à l'occasion du lancement de la version 2020 de la Big V-Strom : Moto-Net.Com a roulé en compagnie de Vincent Philippe, ambassadeur de marque du maxitrail Suzuki. Interview... en attendant notre essai complet, bien sûr.
Ce qui change avec le nouveau permis moto au 1er mars 2020 (1/6)

La réforme du permis moto entre en vigueur le 1er mars 2020. Elle introduit un code spécifique pour les motards (ETM) ainsi qu'une épreuve en circulation allongée et plus exigeante. Ces nouvelles mesures inquiètent certains professionnels du secteur alors que d'autres y voient d'intéressantes avancées... MNC mène l'enquête et fait le point.
Permis moto 6 commentaires
Essai Z H2 : le maxiroadster super gonflé de Kawasaki

Nouvelle patronne chez les roadsters Kawasaki en 2020, la Z H2 compte surtout dominer les maxiroadsters de la concurrence... Moto-Net.Com a pu mettre à l'épreuve son moteur suralimenté, sa partie cycle et son électronique à Las Vegas (Nevada, USA) sur circuit, sur ovale (!) puis sur route. Essai.
Roadster 7 commentaires
La Honda VFR 800 tire sa révérence...

Coup de tonnerre dans le monde de la moto : la cultissime Honda VFR800F quitte le catalogue après 35 ans de carrière exceptionnelle, tout comme sa déclinaison trail-routier VFR800X Crossrunner... En cause : des perspectives insuffisantes pour justifier une mise aux normes Euro5. Enquête et rétrospective MNC.
Pratique 16 commentaires
Motards : la Barbe de la discorde...

Alors que la barbe ne semble plus de mise chez les motards de la Préfecture de police de Paris, le délégué interministériel à la sécurité routière met fin à ses fonctions... Coïncidence ?
Sécurité routière 9 commentaires
Quel bilan pour les 80 km/h avant le départ d'Emmanuel Barbe ?

Avant son départ de la DSR, le futur préfet de police des Bouches-du-Rhône dresse bien évidemment un bilan flatteur des mesures portées pendant son exercice, notamment l'application des 80 km/h... Fact checking.
Radars 6 commentaires
Euro5 condamne les Suzuki GSX-R1000 et les Burgman 125, 200 et 650 !

La mythique GSX-R1000, relancée en grandes pompes en 2017 puis améliorée en 2019, va temporairement disparaître des catalogues Suzuki européens à cause d'Euro5. La nouvelle norme sonne aussi le glas des scooters Burgman 125, 200 et 650, référence historique parmi les maxi-scooters !
R&D 5 commentaires
Harley-Davidson passe la Road Glide en CVO et célèbre les 30 ans du Fat Boy

L'originale Road Glide rejoint en 2020 l'Electra, la Street Glide et le trois-roues Tri Glide chez les Custom Vehicle Operations (CVO) Harley-Davidson. Le constructeur américain lance aussi une série limitée de Fat Boy pour les 30 ans du "gros garçon" ! Présentations.
Motos 2 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 17 mai : GP de France
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...