• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ESSAIS QATAR ROSSI
Paris, le 25 février 2020

Rossi dans l'ombre des autres Yamaha aux tests du Qatar

Rossi dans l'ombre des autres pilotes Yamaha aux tests du Qatar

Valentino Rossi termine les derniers tests d'intersaison au Qatar avec une modeste 12ème place, alors que les autres pilotes Yamaha trustent les avant-postes. Le Docteur se préoccupe davantage de son manque de constance que de sa vitesse pure... Explications. 

Imprimer

Yamaha repart optimiste des essais au Qatar puisque trois de ses pilotes sont en tête du classement combiné avec de très faibles écarts : Maverick Viñales, Franco Morbidelli (+0,033 sec) et Fabio Quartararo (+0,180 sec). Pour Valentino Rossi en revanche, le bilan est moins positif : l'italien finit 12ème entre la Ducati de Bagnaia et l'Aprilia d'Espargaro...

Le nonuple champion du monde - jamais complètement dans le rythme pendant ces trois jours - rend 0,474 sec à son coéquipier mais affirme qu'il lui aurait été possible de réduire cet écart sans une chute avec son dernier pneu tendre. Plus que la vitesse pure, c'est son incapacité à maintenir un bon rythme en simulation de course qui inquiète le Docteur.

"Ce lundi on était un peu inquiets, pas tant pour la position car malheureusement je suis tombé avec le second pneu et je pense en l’occurrence que j’aurais pu améliorer", estime-t-il. "En fait, je suis plus préoccupé par mon rythme : nous avons essayé de faire de longs runs mais nous avions des soucis avec les pneus similaires à ceux de l’an passé".

"Après quelques tours je suis systématiquement obligé de ralentir, ce qui n’est pas franchement une bonne nouvelle", regrette le doyen du plateau MotoGP qui fait ressurgir le spectre des insaisissables problèmes d'adhérence qui ont gâché les dernières saisons du clan Yamaha.

Le Docteur dans l'impasse ?   

Valentino Rossi est cependant le seul à ce stade à souffrir de ces maux, ce qui est rassurant pour Yamaha mais préoccupant pour l'italien : "le fait est que Maverick, Fabio et Franco aient un rythme similaire au mien sur un tour lancé mais qu'ils parviennent ensuite à être plus constants", reconnaît-il.

"J'arrive à attaquer au maximum sur la moto quand je le veux", s'enthousiasme Maverick Viñales qui assure pouvoir être rapide et régulier. "Quand je veux faire un tour rapide je peux le faire et c'est le cas aussi sur un long run : c'est très important parce que l'année dernière il m'était très difficile d'augmenter ma vitesse pendant un long run". Son aisance se vérifie sur la photo ci-dessus, où "Mack" salue le photographe de la main gauche avec le coude droit posé au sol ! 

Même son de cloche positif pour Fabio Quartararo, ravi de sa capacité à tenir un bon rythme : "nous avons fait une simulation de course, le rythme était très bon et nous avons encore un peu de marge. Je suis très content car j'ai eu un rythme en 1'54 haut pendant presque toute la simulation".

Rossi doit se dépêcher d'aller vite !

Face à tous ces retours positifs, Valentino Rossi se retrouve isolé chez Yamaha avec ses soucis de perte de grip après six à huit tours… Pas sûr que le blason d'Iwata soit en mesure de l'aider à trouver une solution alors que la nouvelle moto - qui s'est améliorée en vitesse de pointe - convient aux autres pilotes. L'italien se veut toutefois rassurant dans sa capacité à combler son retard.

"Je suis à l’aise avec la moto et je suis assez rapide tout particulièrement sur les cinq, six premiers tours", analyse-t-il.  "Ce n’est pas encore suffisant pour se battre pour la victoire car Álex (Rins, NDLR), Maverick, Fabio, Franco et Marc sont très rapides. Mais nous ne sommes pas très loin !"

Le Génie des Alpages dispose désormais d'une dizaine de jours pour examiner les données et tenter de corriger le tir avant l'ouverture de la saison sur ce même circuit lors du GP du Qatar le 8 mars. Cette échéance est d'autant plus déterminante que l'avenir de Rossi se jouera à l'issue des premières courses... 

Le n°46 entame effectivement sa dernière campagne en tant que pilote officiel Yamaha avant de céder son guidon à Fabio Quartararo, de vingt ans son cadet. S'il s'estime encore compétitif, Rossi peut choisir de rebondir à sa place chez Petronas SRT l'an prochain avec une M1 d'usine fournie par Yamaha. 

"Le week-end de course, c'est souvent différent" 

D'où l'importance pour lui de bien démarrer la saison, qui s'annonce par ailleurs particulièrement disputée au regard des faibles écarts constatés au Qatar comme à Sepang précédemment. Les sept premiers pilotes se tiennent en trois dixièmes de seconde à Losail sur quatre motos différentes : Yamaha, Suzuki, Ducati et Honda.

 "Les tests sont désormais terminés, on verra ce que ça donne sur un vrai week-end car c’est souvent différent !", conclut Rossi qui trouve "incroyable l'équilibre qui existe entre de nombreux pilotes et de nombreuses motos différentes". 

"Je suis 12ème à 4 dixièmes (plutôt 5 dixièmes en réalité, NDLR). C'est super pour le championnat et pour ceux qui regardent les courses parce qu'il y a vraiment beaucoup de pilotes et de motos très rapides", s'enthousiasme le Docteur. A suivre sur MNC : restez connectés !

Classement combiné des trois jours d'essais au Qatar

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

MotoGP 2021 : Zarco chez Ducati Pramac, Bagnaia dans le team officiel

Le patron de l'équipe Pramac est ravi d'annoncer la signature du double champion de Moto2 Johann Zarco pour la saison MotoGP 2021, aux côtés de Jorge Martin. Paolo Campinoti peut être fier aussi, puisque Pecco Bagnaia rejoint son actuel coéquipier Jack Miller dans le team officiel Ducati !
MotoGP 2020 4 commentaires
Africa Twin 1100 Vs V-Strom 1050 XT : maxitrail Honda ou Suzuki, lequel est le plus fort ?

Deux grandes nouveautés 2020 s'affrontent sur Moto-Net.Com : l'Africa Twin 1100 et la V-Strom 1050 XT, toutes deux certifiées Euro5 moto, modernisées et affichées au même prix de 14 599 euros. Faut-il craquer pour le maxitrail Honda ou Suzuki ? Réponse dans ce nouveau duel MNC...
Contrôle technique moto : pas avant 2022, rappelle le gouvernement !

Le sénateur de la Moselle (57), Jean-Louis Masson, prône la mise en place du contrôle technique pour traquer les motos "mal réglées" ou sans échappement génératrices de nuisances environnementales ou sonores. Réponse de l'exécutif : on verra ça en 2022 ! Décryptage.
Sécurité routière 2 commentaires
Antoine Coulon (Kawasaki) : il y aura des motos suralimentées Euro 5 en 2021

Bimota lance cette semaine sa Tesi H2, une inédite moto sportive à moteur de Ninja suralimentée. Chez Kawasaki justement, cette motorisation exclusive passera l'homologation Euro5 pour rester au catalogue en 2021... sur quels modèles ? Le responsable marketing de Kawasaki France entretient le suspense.
Hanspeter Bolliger (Kawasaki n°8) reçoit le trophée Anthony Delhalle aux 12H d'Estoril

Depuis 2017 et la tragique disparition d'Anthony Delhalle (SERT), un pilote ou un team voit sa force de caractère récompensée à l'issue de chaque épreuve du championnat du monde d'endurance moto. La finale 2020 disputée ce week-end à Estoril a salué le patron du Bolliger Team Switzerland...
Qianjang s'associe avec MV Agusta et lance de nouvelles motos Benelli 

2021 serait-elle l'année de la véritable montée en puissance des constructeurs chinois de motos ? Toujours est-il que le groupe Qianjiang (QJ-Motor) fait feu de tout bois avec un partenariat avec MV Agusta et une salve de nouveautés lancées par sa marque italienne Benelli, dont une inédite moto routière à 3-cylindres ! Explications.
Les pilotes s'expliquent après le GP de Catalogne MotoGP

Troisième victoire de Fabio Quartararo, troisième Marseillaise et troisième vague d'émotion pour le jeune mais très bon 20 français hier à Barcelone pour le GP de Catalogne ! Le futur remplaçant de Rossi reprend par la même occasion la tête du championnat du monde et pose - n'ayons pas peur de l'écrire ! - une sérieuse option pour le titre 2020... Déclarations des pilotes.
GP de Catalogne 5 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)

Nouvelles dates

GP moto d'Espagne 19 juillet : GP d'Espagne
GP moto d'Andalousie 26 juillet : GP d'Andalousie (nouveau)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Styrie 23 août : GP de Styrie
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Emilie Romagne 20 septembre : GP d'Emilie Romagne (nouveau)
GP moto de Catalogne 27 septembre : GP de Catalogne
GP de France moto 11 octobre : GP de France
GP moto d'Aragon 18 octobre : GP d'Aragón
GP moto d'Aragon 25 octobre : GP de Teruel (nouveau)
GP moto d'Europe 8 novembre : GP d'Europe (nouveau)
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence
Nouveau GP moto du Portugal 22 novembre : GP du Portugal (nouveau)

Courses annulées

GP moto des Amériques  GP des Amériques
GP moto d'Italie  GP d'Italie
GP moto d'Allemagne  GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas  GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande  GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne  GP de Grande-Bretagne
GP moto du Japon  GP du Japon
GP moto d'Australie  GP d'Australie
GP moto d'Argentine  GP d'Argentine
GP moto de Thaïlande  GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie  GP de Malaisie

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...