• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#SANMARINOGP - QUARTARARO S'EXPLIQUE
Paris, le 16 septembre 2019

Quartararo a vécu "le meilleur moment" de sa vie en se battant avec Marquez !

Quartararo a vécu le meilleur moment de sa vie en se battant avec Marquez !

A seulement 20 ans, Fabio Quartararo a décroché hier au GP de San Marin à Misano son quatrième podium MotoGP : sur sa Yamaha satellite, le pilote français a maintenu dans son sillage la Honda officielle du champion du monde en titre Marc Marquez pendant 24 tours... Déclarations et analyse MNC.

Imprimer

Fabio Quartararo, Yamaha-SRT Petronas (3ème en qualifs et 2ème en course) :  "Je ne peux que me réjouir du résultat ! Nous avons mené la course jusqu’à la fin, mais je savais que Marc essaierait quelque chose dans le dernier tour car il a été rapide tout le week-end".

"J'ai réussi à répliquer une fois à son attaque, mais je suis parti un peu large quand il m'a doublé une seconde fois. J'étais plus rapide que lui au virage 11 et je me suis battu jusqu'à la fin, mais nous avons dû nous contenter de la deuxième place. A la fin il avait une meilleure adhérence sur le côté gauche du pneu et moi du côté droit".

"J'apprends petit à petit à gérer la donne pneumatique, ce dont on peut être fier. J'ai tout donné, mais Marc a plus d'expérience dans les batailles du dernier tour et aujourd'hui il a pu l'utiliser. C’est la première fois que je suis capable de me battre avec lui, un septuple champion du monde : c'était le meilleur moment de ma carrière, et même de ma vie !"

L'analyse Moto-Net.Com : Le plus savoureux des compliments reçu par Fabio Quartararo provient de Marc Marquez, qui n'a pas hésité à reconnaître sa supériorité sur le plan de la vitesse pure. "Fabio était peut-être le meilleur aujourd'hui", estime même le champion en titre.

L'officiel Honda sait que sa victoire au GP de San Marin MotoGP 2019 est autant le fruit de son talent que de son expérience, lui qui compte déjà sept titres mondiaux en Grands Prix dont cinq en MotoGP ! L'avantage mécanique dont profite sa RC213V développée à sa main depuis 2013 y joue également un rôle non négligeable.

Marquez "on peut le doubler, c'est un humain comme nous !"

Leader du troisième au 26ème tour sur sa Yamaha privée, le débutant Fabio Quartararo n'a commis aucune erreur malgré la pression. "Mon mécano affichait "+0.2 Marquez" à chaque tour, mais mon équipe a dû lui dire d’arrêter de mettre "Marquez" car ensuite il n’y avait plus que les chiffres et j’ai arrêté de regarder !", rigole le français.

Le jeune niçois n'a pas tremblé jusqu'à l'entame du dernier tour, quand Marc Marquez est passé à l'offensive dans la ligne droite : "je l’ai redoublé et ça me donne une grande confiance : c’est un septuple champion du monde mais on peut le doubler, c’est un humain comme nous !"

Loin de se décourager, Fabio a soigneusement préparé une ultime attaque par l'intérieur dans le virage 14... mais il a trouvé porte close : Marquez, échaudé par ses deux défaites successives dans le dernier tour face à Dovizioso et Rins, avait bloqué l'accès !

La manoeuvre du pilote Yamaha témoigne cependant d'une remarquable capacité à garder son sang-froid : il ne s'est pas laissé décontenancé par les enjeux ni le statut de son rival, ce qui promet de belles choses pour la suite !

Quartararo de plus en plus proche de Marquez

Cette deuxième place à San Marin constitue déjà sa deuxième course MotoGP terminée derrière Marquez après le GP de Catalogne, et la menace se précise pour le champion en titre : Fabio avait finit à 2,660 sec de sa Honda à Montmelo, alors qu'il le talonne à seulement 0,903 sec à Misano ! "Fabio comptera parmi les prétendants l'an prochain", analyse Marquez. 

Notons également que ce quatrième podium - avec ceux obtenus en Catalogne, aux Pays-Bas et en Autriche - permet à Fabio Quartararo de dépasser le tableau de chasse de son compatriote Johann Zarco, qui avait signé trois podiums par saison sur la Yamaha Tech3 en 2017 puis en 2018. 

Et les six courses restant à disputer cette saison vont donner Fabio Quartararo l'occasion d'encore grimper sur "la caisse"... peut-être même sur sa plus haute marche ! Vivement 2020 qu'il dispose d'une moto équivalente aux officielles, comme son team se dit prêt à lui offrir.

"Fabio Quartararo est passé très près de sa première victoire après avoir mené la course avec autorité jusqu'au dernier tour", se réjouit Eric de Seynes, big boss de Yamaha en Europe !

Morbidelli dans le coup pour un excellent week-end pour Yamaha-SRT

L'équipe satellite SRT-Petronas réalise en tout cas une extraordinaire première saison parmi l'élite, à un niveau beaucoup plus élevé que ses ambitions d'origine. Cette réussite se traduit par la montée en puissance de Franco Morbidelli, certes encore dominé par son jeune coéquipier mais en progression.

 

L'italo-brésilien termine ainsi sa course nationale à la cinquième position, entre les motos officielles de Valentino Rossi et d'Andrea Dovizioso. "Franky" - qualifié 4ème - consolide sa 10ème au provisoire, soit trois rangs derrière Fabio.

"Je suis très content de ce résultat", assure le n°21. "Nous étions très rapides tout le week-end et nous avions de bonnes sensations avec la moto. Malheureusement la température de la piste rendait l'adhérence un peu moins bonne en course que pendant les essais : j'ai dû ralentir un peu pour sécuriser l'arrivée".

"Tous les Yamaha ont été rapides à Misano alors que ce n’était pas le cas l’année dernière : il semble donc que nous nous sommes améliorés et nous espérons pouvoir continuer à le faire avancer le week-end prochain en Aragon. Faire partie des cinq premiers devant tout ce public était quelque chose de très spécial, surtout à l'occasion de mon 100ème Grand Prix". 

"Je me souviens encore de ma première course à Misano en tant que wildcard en 2013 : c’est comme si c’était hie ! Jamais je n’aurais jamais pensé à cette époque être ici aujourd’hui sur une aussi bonne moto, au sein d'une aussi bonne équipe, à me battre pour le Top 5 en MotoGP".

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Africa Twin Adventure Sports 2020 : plus accessible mais moins abordable

La nouvelle Africa Twin Adventure Sports perd 50 mm de hauteur de selle et 5 kg, tout en faisant le plein de technologies et de centimètres-cubes supplémentaires. Mais cette déclinaison plus routière de la Honda CRF1100L 2020 fait payer au prix fort ses inspirations venues d'outre-Rhin... Essai complet.
Trail 6 commentaires
Essai Honda CRF1100L Africa Twin 2020 : la juste démesure ? 

Chassez le naturel, il revient à moto : Honda s'oriente à son tour vers le maxi-trail à fort contenu technologique avec sa nouvelle Africa Twin 2020, quatre ans après avoir fait l'éloge de la simplicité et de la juste mesure sur son ancienne CRF1000L. Essai.
Trail 8 commentaires
Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Yamaha profite du passage à la norme Euro5 pour perfectionner sa Superbike : la R1 "tout court" bénéficie de multiples améliorations qui doivent légitimer une infime hausse de tarif. La R1M évolue aussi... assez pour justifier l'envolée de son prix ? MNC a testé les deux motos sportives à Jerez (Espagne). Verdict.
Sportive 3 commentaires
Essai Kawasaki Ninja H2SX SE+ : compression intime

Coup de pied au cul et stimuli des parties intimes sont déjà au programme de la H2SX SE, unique moto routière à moteur compressé ! L'activité cérébrale n'est plus en reste avec sa nouvelle déclinaison SE+, qui intègre notamment un amortissement piloté, des modes de conduites et une instrumentation connectée. Essai.
Sportive 5 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marquez complète à Motegi sa collection de pole positions en MotoGP

Aussi incroyable que cela puisse paraitre, Marc Marquez n'avait jamais signé de pole sur le circuit de son employeur Honda en catégorie reine... Mais c'est chose faite ! Le n°93 du HRC devance les deux Yamaha du team privé SRT : la n°21 de Morbidelli et la n°20 de Quartararo. Dans cet ordre.
Essais 4 commentaires
Puissance et poids du nouveau gros roadster Ducati Streetfighter V4

La vedette du stand Ducati au prochain salon Eicma continue de se dévoiler langoureusement... Dans la dernière vidéo publiée par la marque de Bologne, la belle bête lâche ses principales mensurations. Et ça donne chaud. Très chaud !
Nouveauté KTM 2020 : la 1290 Super Duke R parée à décoller ?

L'année moto 2020 semble placée sous le signe du gros roadster surpuissant, avec l'arrivée programmée des Kawasaki Z H2 et Ducati Streetfighter V4 notamment. KTM entraîne donc sa "bête" : la future 1290 Super Duke R enchaîne les tests et reçoit des ailettes. Pour mieux voler dans les plumes de ses concurrentes ?
Essai Honda CRF1100L Africa Twin 2020 : la juste démesure ? 

Chassez le naturel, il revient à moto : Honda s'oriente à son tour vers le maxi-trail à fort contenu technologique avec sa nouvelle Africa Twin 2020, quatre ans après avoir fait l'éloge de la simplicité et de la juste mesure sur son ancienne CRF1000L. Essai.
Trail 8 commentaires
Essai Africa Twin Adventure Sports 2020 : plus accessible mais moins abordable

La nouvelle Africa Twin Adventure Sports perd 50 mm de hauteur de selle et 5 kg, tout en faisant le plein de technologies et de centimètres-cubes supplémentaires. Mais cette déclinaison plus routière de la Honda CRF1100L 2020 fait payer au prix fort ses inspirations venues d'outre-Rhin... Essai complet.
Trail 6 commentaires
Les motos concurrentes de la nouvelle Honda Africa Twin 1100

Le Journal moto du Net prend cette semaine le guidon de la nouvelle CRF1100L Africa Twin 2020 et sa déclinaison Adventure Sports, qui montent en cylindrée (1084 cc) et font le plein de technologies tout en perdant du poids ! Avant de livrer notre verdict sur cette moto de 102 ch, passons en revue ses principales concurrentes dans notre guide spécial trails.
Trail 6 commentaires
Entré par la fenêtre chez Honda, Zarco se ferme la porte Yamaha...

De l'aveu même de Johann Zarco, son choix de remplacer Takaaki Nakagami sur la Honda LCR pendant les trois derniers Grands Prix MotoGP 2019 mettrait un terme aux négociations en cours avec Yamaha pour devenir pilote de développement de la M1 en 2020... Explications.
Pilotes et équipes 2020 14 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
11 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...