• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#SANMARINOGP - ROSSI ET VIÑALES S'EXPLIQUENT
Paris, le 16 septembre 2019

Toujours un manque de motricité pour Viñales et Rossi, 3ème et 4ème à Misano

Toujours un manque de motricité pour Viñales et Rossi, 3ème et 4ème à Misano

Maverick Viñales et Valentino Rossi, 3ème et 4ème du Grand Prix de San Marin MotoGP, ne peuvent que dresser le constat de la supériorité du vainqueur Marc Marquez et de Fabio Quartararo, brillant deuxième à Misano sur sa M1 privée ! De quoi s'interroger sur les soucis récurrents des Yamaha officielles... Déclarations et analyse MNC.

Imprimer

La course avait pourtant démarré sous les meilleurs auspices pour Maverick Viñales, qui en a pris les commandes depuis sa pole position. L'espagnol a mené le GP de San Marin pendant deux tours... avant d'être rattrapé et doublé par Fabio Quartararo, lui-même imité peu après par Marc Marquez.

L'absence de réplique du pilote espagnol et l'écart grandissant sur les leaders ont alors mis en évidence les limites de la machine officielle : "Mack" impute l'avance rapidement prise par le n°20 et le n°93 à des pertes de l'avant "dans les tours 2, 3 et 4, qui m'ont beaucoup perturbé". 

MNC tendrait plutôt à y voir un "coup de mou" face à l'évidente supériorité de Fabio Quartararo, dans la mesure où Viñales est un pilote assez sensible : l'officiel Yamaha a sans doute accusé le coup de voir le débutant français lui tourner autour sur sa M1 techniquement inférieure et qui prend 500 tr/mn de moins !

Fort heureusement, le n°12 est parvenu à se ressaisir et à réduire l'écart de presque trois secondes à 1,636 s sur la ligne d'arrivée. Maverick Viñales s'estime "content" de ce retour, même s'il n'a jamais été en mesure de participer au palpitant duel final entre Quartararo et Marquez.

Pas possible de mieux faire pour Viñales et Rossi

"On travaille dur et c’est le mieux que je pouvais faire avec ma moto", assure-t-il. "Nous devons améliorer la motricité par rapport à nos rivaux, mais nous savons que nous pouvons lutter pour la victoire. Ce moment arrivera, j'en suis sûr"...

Ce déficit d'adhérence est également pointé du doigt par son coéquipier Valentino Rossi, auteur d'une course sans relief devant un public acquis à sa cause : "j'espérais me battre pour le podium, car entendre les encouragements de mes fans aurait été magnifique", regrette l'italien qui termine 4ème... à 12,660 sec de Marquez.

Le n°46 - qualifié 7ème - accuse 11,757 sec de retard sur Fabio Quartararo et 11,024 sec sur Viñales, mais ne se voile pas la face : le génie des Alpages n'a jamais atteint le rythme nécessaire pendant les essais pour viser la victoire et reconnaît que le trio de tête était plus rapide.

Les trois devant avaient un meilleur rythme", admet Rossi

"La course s'est déroulée plus ou moins comme prévu : je pensais que Maverick serait un peu plus rapide et Quartararo un peu plus lent, mais de toute façon les trois devant moi avaient un meilleur rythme", constate le Docteur qui accusait bien ses 40 ans en descendant de sa moto dans le box.

"Je savais qu'il y avait deux ou trois endroits où j'allais perdre un peu de temps", décrit-il. "Nous avons essayé de résoudre ce problème pendant le week-end, mais sans succès. Partir de la septième place était par ailleurs difficile, car c'est une piste où les dépassements sont compliqués : j'ai doublé Dovi, mais Rins m’a repris puis j’ai eu du mal à dépasser Franco car il pilotait très bien".

Valentino Rossi a aussi longtemps buté sur la KTM de Pol Epargaro, qui a offert une belle résistance avant de rétrograder de sa deuxième place sur la grille à la 7ème position à l'arrivée. Ce temps perdu derrière la MotoGP autrichienne est-il responsable de l'absence de Rossi sur le podium ?

"Non, mon rythme ne m'aurait pas permis de revenir sur le trio de tête même si je n'avais pas eu la KTM devant", répond honnêtement le transalpin, qui comme Viñales estime avoir exploité tout le potentiel à sa disposition. 

Mais que manque-t-il aux Yamaha officielles que possède Quartararo ???

"Depuis la reprise du championnat après la pause estivale, nous avons changé beaucoup de choses sur la moto, mais je pense que c'est notre potentiel en ce moment", décrit-il. "Les trois devant étaient plus rapides, notamment dans les sorties de virage et c’est là où il nous manque encore quelque chose".

Reste une question de taille à laquelle personne chez Yamaha ne trouve de réponse satisfaisante : pourquoi le "potentiel" des Yamaha officielles n'autoriserait qu'une troisième et une quatrième places à Misano, quand celui de la M1 privée de Quartararo lui permet de lutter pied à pied avec Marquez pour la victoire ?!

Maverick Viñales - 5ème au provisoire - préfère se réjouir d'accéder au podium pour la troisième fois consécutive et pour la sixième fois cette saison. L'espagnol est par ailleurs cette année le seul détenteur d'une victoire Yamaha - au GP des Pays-Bas -, tandis que Rossi (7ème au provisoire) n'est plus monté sur le podium depuis... sa deuxième place au GP des Amériques !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Honda CRF1100L Africa Twin 2020 : la juste démesure ? 

Chassez le naturel, il revient à moto : Honda s'oriente à son tour vers le maxi-trail à fort contenu technologique avec sa nouvelle Africa Twin 2020, quatre ans après avoir fait l'éloge de la simplicité et de la juste mesure sur son ancienne CRF1000L. Essai.
Trail 8 commentaires
Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Yamaha profite du passage à la norme Euro5 pour perfectionner sa Superbike : la R1 "tout court" bénéficie de multiples améliorations qui doivent légitimer une infime hausse de tarif. La R1M évolue aussi... assez pour justifier l'envolée de son prix ? MNC a testé les deux motos sportives à Jerez (Espagne). Verdict.
Sportive 3 commentaires
Essai Kawasaki Ninja H2SX SE+ : compression intime

Coup de pied au cul et stimuli des parties intimes sont déjà au programme de la H2SX SE, unique moto routière à moteur compressé ! L'activité cérébrale n'est plus en reste avec sa nouvelle déclinaison SE+, qui intègre notamment un amortissement piloté, des modes de conduites et une instrumentation connectée. Essai.
Sportive 5 commentaires
Duel Royal Enfield Interceptor 650 Vs Triumph Street Twin : lutte de classe

La délicieuse authenticité de la nouvelle Royal Enfield Interceptor 650, premier bicylindre du constructeur depuis 1970, fait-elle ombrage à la redoutable maîtrise du néo-classique de l'onéreuse Triumph Street Twin ? Réponses dans notre duel MNC.
Tous les Duels 4 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Officiel : Zarco sur la Honda-LCR de Nakagami pour les trois dernières courses MotoGP

Johann Zarco a accepté de rejoindre l'équipe privée Honda-LCR pour remplacer Takaaki Nakagami sur sa RC213V 2018 lors des Grands Prix d'Australie, de Malaisie et de Valence. Le pilote japonais se fera opérer de l'épaule après le GP du Japon ce week-end. Explications.
Pilotes et équipes 17 commentaires
Essai Honda CRF1100L Africa Twin 2020 : la juste démesure ? 

Chassez le naturel, il revient à moto : Honda s'oriente à son tour vers le maxi-trail à fort contenu technologique avec sa nouvelle Africa Twin 2020, quatre ans après avoir fait l'éloge de la simplicité et de la juste mesure sur son ancienne CRF1000L. Essai.
Trail 8 commentaires
Essai vidéo des nouvelles Africa Twin 1100 standard et Adventure Sports

En attendant notre essai complet de la nouvelle Honda Africa Twin 1100, voici notre vidéo tournée pendant ce premier roulage sur les routes de Sardaigne. Essai vidéo des deux versions 2020 : standard et Adventure Sports.
Trail 1 commentaire
Harley-Davidson suspend la production des motos électriques LiveWire pour un problème de recharge

Rentrée difficile pour Harley-Davidson qui comptait sur la moto électrique LiveWire pour rajeunir son image de marque et élargir sa clientèle : en raison d'un problème technique lié au cycle de recharge, le constructeur américain annonce que la production a été suspendue les livraisons interrompues jusqu'à nouvel ordre...
Business 5 commentaires
Les motos concurrentes de la nouvelle Honda Africa Twin 1100

Le Journal moto du Net prend cette semaine le guidon de la nouvelle CRF1100L Africa Twin 2020 et sa déclinaison Adventure Sports, qui montent en cylindrée (1084 cc) et font le plein de technologies tout en perdant du poids ! Avant de livrer notre verdict sur cette moto de 102 ch, passons en revue ses principales concurrentes dans notre guide spécial trails.
Trail 6 commentaires
Horaires et enjeux du GP du Japon MotoGP 2019

Horaires, enjeux et programme du GP du Japon Moto GP, 16ème manche du championnat du monde 2019 à suivre tout le week-end sur MNC. Titré depuis la dernière épreuve, Marc Marquez aura encore à coeur de briller sur les terres de son employeur tandis que Fabio Quartararo, vainqueur malchanceux l'an dernier en Moto2, vérifiera scrupuleusement sa pression de pneus... Demandez le programme !
Horaires et objectifs 15 commentaires
Marché moto en septembre 2019 : 125 perturbées, gros cubes au beau fixe

Comme en août, les ventes de motos et scooters au mois de septembre 2019 ont fléchi sur le secteur des 125 (-4%) et augmenté chez les plus grosses cylindrées (+11,5%). Moto-Net.Com étudie pour ses lecteurs Premium les chiffres du marché du motocycle français. Bilan.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
11 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...