• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
UNE FILIÈRE AUX DIAPASONS
Paris, le 28 septembre 2021

Pourquoi Yamaha s'engage en Moto2 ?

Pourquoi Yamaha s'engage en Moto2 douze ans après sa création ?

Honda, KTM et MV Agusta sont rejoints par un quatrième constructeur en Moto2 2022 : Yamaha, qui réintègre - 12 ans après sa création ! - la catégorie intermédiaire des Grands Prix par l'intermédiaire du VR46 Master Camp Team. Décryptage MNC.

Imprimer

Dans la liste des équipes officiellement retenues par la Fédération internationale de motocyclisme (FIM) et le promoteur des Grands Prix moto Dorna Sports pour participer aux championnats du monde Moto3 et Moto2 en 2022, l'une d'elles attire particulièrement l'attention : l'inédite structure "Yamaha VR46 Master Camp Team"...

Ce nouveau team confirme l'entrée en lice de la marque aux diapasons dans la catégorie intermédiaire, où Yamaha n'apparaît plus depuis que les Moto2 4-temps ont succédé aux 250 cc 2-temps en 2010. Et pour cause : Honda avait à l'époque remporté le contrat de fourniture exclusive des moteurs de cette nouvelle classe !

Mais la donne a changé depuis 2019, quand Triumph est devenu le motoriste unique des Moto2 avec son trois-cylindres. Certes, le constructeur anglais est aussi un rival de Yamaha, mais pas dans la même mesure que Honda : Triumph n'est pas un généraliste comme les deux géants japonais, qui sont en outre des concurrents historiques dans et en dehors de leurs frontières.

Associer l'image de Yamaha à Triumph sauvegarde en ce sens les apparences et la fierté du constructeur d'Iwata, qui rejoint les trois autres marques de moto déjà engagées en Moto2 : Honda, KTM et MV Agusta. A noter que seul le blason italien utilise son propre châssis tubulaire quand Honda et KTM sous-traitent à Kalex.

En clair : les Moto2 du team Idemistu Honda Team Asia et du Red Bull KTM Ajo n'ont en réalité pas grand-chose de spécifique à Honda et KTM, d'autant que l'électronique est également commune en Moto2 car confiée au spécialiste italien Magneti Marelli.

Yamaha prépare la relève

Quel intérêt alors pour ces constructeurs de s'engager en Moto2, dans la mesure où communiquer sur leurs succès revient à faire la promotion indirecte de Triumph ? S'assurer la fidélité des jeunes pilotes espoirs dans les petites catégories, via une filière qui va jusqu'au MotoGP !

 

KTM est le premier à s'être bâti ce type de structure pyramidale avec le renfort du manager finlandais Aki Ajo et de son puissant sponsor Red Bull : ses pilotes officiels en MotoGP - Brad Binder et Miguel Oliveira - sont issus de cette filière, tout comme Remy Gardner et Raul Fernandez qui piloteront les RC16 Tech3 en 2022.

Cet accompagnement est devenu indispensable face à la concurrence acharnée que se livrent les "chasseurs de casques", qui n'hésitent plus à débaucher les espoirs les plus prometteurs - quitte à devoir s'affranchir de pénalités de rupture d'engagement. Exemple avec Jorge Martin, qui a été "harponné" par Ducati malgré son pré-contrat avec KTM : la marque Orange était amère...

Dans le cas de Honda, cet engagement en Moto2 a également vocation à assurer la relève nippone : le team Idemitsu Honda fait cette année rouler un pilote japonais, Ai Ogura, et un thaïlandais, Somklat Chantra. Tout laisse à penser que la démarche de Yamaha pourrait s'inspirer du même objectif de détection/promotion de talents asiatiques.

Yamaha passe en Master avec Rossi

Cette politique est d'autant plus cohérente que Yamaha s'engage en Moto2 sous l'appellation "Yamaha VR46 Master Camp Team", qui renvoie à son ancien pilote vedette Valentino Rossi. Or le constructeur organise justement des "Master Camp" dans le célèbre Moto Ranch du n°46 pour affûter des espoirs - venus d'Asie, notamment - puis pour les faire débuter en CEV : la boucle est bouclée !

La structure VR46 conserve en parallèle sa propre entité en Moto2, désormais soutenue par l'Arabie saoudite par l'intermédiaire de sa compagnie pétrolière nationale Aramco : le même montage que pour le nouveau team monté par Rossi en MotoGP avec Ducati et l'Émirat.

Ces listes de teams engagés scelle par ailleurs le retrait des équipes Moto3 et Moto2 du Petronas Sepang Racing Team (SRT) et de la structure Gresini en Moto3. Le SRT et Gresini sont contraints de recentrer leurs efforts en réaction à la perte d'importants sponsors... 

Dans le détail, les grilles Moto3 et Moto2 sont composées de 15 teams de deux pilotes, soit 30 titulaires par catégorie :  "une liste définitive des pilotes sera émise par la FIM au GP de Valence le 11 novembre 2021", prévoit l'organisateur. Restez connectés !

Équipes Moto3 2022 

  • Avintia VR46 Riders Academy
  • BOE Owlride
  • CIP Green Power
  • GASGAS Aspar Team
  • Honda Team Asia
  • Leopard Racing
  • MT Helmets - MSI Race Tech
  • PruestelGP
  • Red Bull KTM Ajo
  • Red Bull KTM Tech3
  • Rivacold Snipers Team
  • SIC58 Squadra Corse
  • Sterilgarda Max Racing Team
  • Team MTA
  • Vision Track Honda

Équipes Moto2 2022 

  • American Racing
  • Aramco VR46 Team
  • Aspar Team
  • ELF Marc Vds Racing Team
  • Flexbox HP40
  • Idemitsu Honda Team Asia
  • Italtrans Racing Team
  • Liqui Moly Intact GP
  • MV Agusta Forward Racing
  • NTS RW Racing GP
  • Pertamina Mandalika SAG Team
  • Red Bull KTM Ajo
  • Speed Up Racing
  • Team Gresini Moto2
  • Yamaha VR46 Master Camp Team

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
Grande-Bretagne 1 commentaire
CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
Trail 1 commentaire
GP de Grande-Bretagne : Bagnaia déroule, Zarco dérape, Quartararo déguste

Francesco Bagnaia entame gaz en grand la rentrée de la classe reine à Silverstone : l'officiel Ducati, tout en maîtrise, décroche sa deuxième victoire consécutive devant l'impressionnant Maverick Viñales et Jack Miller. Résumé du GP de Grande-Bretagne, meilleurs moments vidéos et classements.
Grande-Bretagne 4 commentaires
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...