• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DEUX-ROUES EN VILLE
Paris, le 31 janvier 2007

Les leçons de Taiwan...

Les leçons de Taiwan...

Avec une moyenne d'une unité pour 1,8 habitant, Taiwan est le premier pays au monde en termes de deux-roues motorisés. A tel point que des experts japonais de la JAMA y ont mené une étude sur les problèmes de sécurité et de stationnement. Instructif !

Imprimer

Le parc total de deux-roues motorisés à Taiwan s'élève à 12,8 millions d'unités pour 22,7 millions d'habitants, soit un pour 1,8 habitant ! A titre de comparaison, ce rapport est de un pour 3,5 habitants en Malaysie, un pour 4,2 habitants en Thaïlande, un pour 5,9 habitants au Vietnam et un pour 9,7 habitants au Japon.

La Japan Automobile Manufacturers Association (JAMA, association des constructeurs automobiles japonais) a récemment envoyé une équipe d'experts à Taipei, la capitale du pays, pour étudier les solutions taiwanaises en termes de sécurité routière et de stationnement urbain.

Deux-roues en ville : les leçons de Taiwan

L'importation de motos de plus de 150 cc ayant été interdite par les autorités en 2002, l'impressionnant parc taiwanais de deux-roues motorisés est "essentiellement composé de scooters de 90 à 125 cc", relève le rapport de la JAMA.

A Taipei, la capitale du pays qui compte 2,6 millions d'habitants et 1,02 millions de deux-roues motorisés (soit un deux-roues pour 2,6 habitants), l'engouement pour ce mode de déplacement "commuting" (trajet domicile/travail) entraîne de gigantesques nuées de scooters, mobylettes et petites motos aux heures de pointe, un peu à l'image de certaines grandes villes africaines (lire notamment Moto-Net au Burkina, Moto-Net au Nigeria ou Moto-Net en Côte d'Ivoire).

Séparer le flux des deux-roues de celui des automobiles

A tel point que les autorités ont dû "séparer le flux des deux-roues de celui des automobiles, améliorant ainsi la sécurité routière", note la JAMA. Des voies réservées aux deux-roues ont parfois même été créées sur les artères à fort trafic, comme à la sortie de ce pont à Taipei City (photo).

Deux-roues en ville : les leçons de Taiwan

Une initiative particulièrement frappante, alors qu'en France le maire de Paris et ses sbires font toujours semblant de ne pas avoir compris que les deux-roues devaient circuler dans les voies de bus pour être davantage en sécurité...

Des "zones moto" à l'entrée des carrefours

"Une autre étape constructive a été la mise en place de "zones motos" à l'entrée des carrefours", relève la mission de la JAMA : en clair, il s'agit d'autoriser les deux-roues à passer devant les voitures au feu afin qu'ils puissent démarrer plus vite, ce qui permet de "scinder efficacement le trafic", note la JAMA.

Deux-roues en ville : les leçons de Taiwan

Introduites en 1997, ces "zones d'arrêt moto" sont aujourd'hui présentes dans plusieurs milliers d'intersections. "Leur objectif est de sécuriser et de fluidifier le trafic", ajoute la JAMA qui précise que "selon les autorités de Taipei, ces zones ont permis de réduire de 40% le nombre d'accidents de motos aux carrefours".

Pour éviter les accidents entre les motos tournant à gauche et les véhicules arrivant en face, des zones de "tourne à gauche" ont également été mises en place par la ville de Taipei : "avec ce système, les motos ne tournent plus à gauche depuis le centre du carrefour mais s'engagent dans une zone réservée aux deux-roues qui tournent à gauche et attendent que leur feu passe au vert", explique la JAMA.

Inaugurées en 2001 et aujourd'hui en vigueur dans une centaine de carrefours, ces zones auraient permis de réduire "considérablement" le nombre d'accidents en situation de "tourne à gauche".

Emplacements spécifiques

Si le code de la route taiwanais comporte bien des dispositions sur le stationnement des automobiles, "l'application des règles concernant les deux-roues est assez flexible en pratique", note la JAMA. Les autorités régionales ont donc toute latitude pour édicter leurs propres règles en réponse à la situation locale.

Ainsi à Taipei City, le stationnement des deux-roues sur les trottoirs est théoriquement interdit, mais en pratique la répression est quasi inexistante. Un peu comme à Paris dans le bon vieux temps, à cette époque lointaine (circulaire de 1994) où l'on considérait encore les citoyens comme des adultes...

Deux-roues en ville : les leçons de Taiwan

Deux-roues en ville : les leçons de Taiwan

Les experts de la JAMA notent toutefois depuis 2000 la volonté de Taipei d'encourager le stationnement des deux-roues en dehors des trottoirs, avec la création de zones de stationnement spécifiques.

Deux-roues en ville : les leçons de Taiwan

Deux-roues en ville : les leçons de Taiwan

12 000 places (gratuites) exclusivement réservées au stationnement des deux-roues ont donc été créées sur les trottoirs ou sur la chaussée avec des lignes blanches délimitant la place de chaque moto.

Et malgré une offre de stationnement très nettement inférieure au parc de deux-roues, "les autorités de Taipei estiment que ces places ont permis de réduire le considérablement nombre de motos garées sur les passages cloutés, sur les trottoirs ou d'autres endroits indésirables", précise la JAMA.

Enfin, les experts japonais notent que la ville de Taipei continue à oeuvrer pour l'augmentation de ses capacités de stationnement des deux-roues "dans les gares, les immeubles de bureaux, les zones de loisirs et autres lieux publics".

Bertrand Delanoë ne pourrait-il pas demander à sa direction un stage à Taipei au titre de la formation continue, par exemple de 2008 à 2014 ?

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Les places réservées aux 2 roues sont totalement débiles et insuffisantes. Là où l'on pourrait garer 16 motos, des poteaux de fer sont espacés de telle façon que l'on ne peut en mettre que la moitié. Et encore... un vélo de 50 cms de large attaché à l'un d'eux et c'est 1 mètre linéaire de perdu. Je reviens de Florence, où la Renaissance Italienne n'avait pas prévu l'existence des 2 roues qui y sont pourtant très nombreux... Et bien ils s'alignent côte à côte et je vous garantie qu'il n'y a pas de places de perdues. Alternativement des bordures de trottoirs sont destinées aux voitures et aux motos/scooters. Certains passages et impasses leurs sont réservés. Et on n'est pas obligées de se garer sur le trottoir.
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Pour avoir visité Taipé, je peux vous dire que les deux roues sont disciplinés... ça roule vite mais ça ne fait pas n'importe quoi. A Paris les deux roues c'est souvent du n'importe quoi...( Slaloms un peu trop engagés etc ...) Si on ne pose pas de probléme, personne essaiera de les régler...puisque qu'il n'y en a pas .Mais nous pouvons apprendre des asiatiques...
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Je suis très agréablement surpris à la lecture de cette article qui prouve qu'il est possible de trouver des solutions constructives permettant de partager intelligemment l'espace urbain entre tous les usagers. En effet, les extrêmistes anti-véhicules à moteur (4 ou 2 roues confondus) de la Mairie de Paris devraient aller y faire un stage. Quant au commentaire ci-dessus au sujet des scooters, il témoigne bien des tensions inévitables générées par les contraintes imposées par un espace urbain parisien totalement inadapté à la circulation moderne : voies bus vides la plupart du temps et interdites aux deux roues, bordure de voies bus hyper dangereuses, voies de circulation tellement étroites et cadrées (bd St MArcel ...) qu'il est impossible aux deux roues de passer entre les autres véhicules, voies cyclistes dangereuses ...
Bestof: 
1
Lectures: 
0
"Un peu comme à Paris dans le bon vieux temps, à cette époque lointaine (circulaire de 1994) où l'on considérait encore les citoyens comme des adultes... " C'est bien le coeur du problème! Par chez nous, l'usager lambda d'un scooter, du 50 au maxi-scoot, a-t-il encore un comportement adulte et responsable? J'en doute, et la population des scooteux (ceci dit sans caractère péjoratif) fait tout pour s'attirer l'antipathie des piétons, caisseux, motards et autorités! On n'est pas près de voir une commune aménager un tant soit peu les conditions de circulation d'usagers qui outrepassent déjà les lois au nom de la sacro-sainte "liberté individuelle", et au mépris des autres. "La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres", m'a t-on instruit un jour. Le scooteux ne partage plus l'espace urbain: dorénavant, il prend.

Pages

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP Portugal 2021 : une boîte qui coûte son troisième podium à Zarco ?

Johann Zarco a fait bondir ses fans de leur canapé quelques minutes trop tôt lors du GP du Portugal MotoGP 2021... Alors qu’il se battait pour monter sur un troisième podium - en trois courses cette année ! - le n°5 du team Ducati Pramac a hélas perdu l’avant... En confondant vitesse et précipitation ?
GP du Portugal 10 commentaires
GP du Portugal 2021 : Quartararo gagne la course et la tête du championnat

Auteur d’une pole un peu chanceuse, Fabio Quartararo a complètement et parfaitement géré ce Grand Prix du Portugal, remportant une seconde course d’affilée et un magnifique duel face à Alex Rins, par KO ! Très bien parti, Johann Zarco compte hélas parmi les nombreux pilotes à être tombé des montagnes russes de Portimao.
GP du Portugal 46 commentaires
GP Portugal 2021 : Quartararo maintient la M1 et son moral au top

Passé - un peu - à côté du Grand Prix d’ouverture 2021 au Qatar, Fabio Quartararo enchaîne deux succès sur deux circuits très différents : Losail et Portimao. Le bon 20 français du team Yamaha officiel prouve ainsi qu’avec sa nouvelle M1 et son nouveau mental, il peut gagner partout...
GP du Portugal 1 commentaire
Pas de contrôle technique moto en France en 2022, mais...

Un contrôle technique sur les motos et maxiscooters de plus de 125 cc à partir du 1er janvier 2022 ? Les motards - plus ou moins - en colère le rejettent en bloc. De toute manière, la France n’est pas prête : son Ministère des Transports propose d’autres contrôles à la place. Explications.
Sécurité routière 14 commentaires
Marché moto en mars 2021 : un an après, MNC fait le point avec la CSIAM

C’était écrit. Les ventes du marché français du motocycle ont explosé - doublé ! - le mois dernier, en comparaison du désastreux mois de mars 2020. En guise d’analyse, Moto-Net.Com a interrogé le nouveau représentant des constructeurs Vincent Thommeret, président de la branche moto de la CSIAM.
Le Grand Prix de France MotoGP 2021 sans public, nulle part

On savait le Grand Prix de France MotoGP maintenu du 14 au 16 mai 2021 sur le circuit Bugatti au Mans. On sait hélas maintenant qu’il se disputera très certainement à huis-clos, et sans ses originales fan zones (reportées pour 2022 toutefois). La déception est grande pour les fans de Quartararo et Zarco, de plus en plus nombreux !
GP de France 1 commentaire
Yamaha dévoile un moteur électrique de 470 ch et un drone hybride

Comment, vous n’étiez pas au courant ? Yamaha est un expert en motorisation électrique : pour vélos, pour scooters et motos (bientôt ?) et pour autos ! Son dernier engin conçu pour équiper des prototypes de hautes performances à quatre roues développe pas moins de 350 kW. La marque d'Iwata bosse aussi sur un drone hybride. Présentation et perspectives...
R&D

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...