• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#THAIGP - DÉCLARATIONS
Paris, le 7 octobre 2019

Les déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Thaïlande 2019

Les déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Thaïlande 2019

Retrouvez les déclarations des principaux pilotes MotoGP à l'arrivée du Grand Prix de Thaïlande 2019, où l'officiel Honda Marc Marquez a gagné son huitième titre en Grands Prix moto après avoir battu Fabio Quartararo dans le dernier virage. Débrief MNC.

Imprimer

 Marc Marquez, Honda-Repsol (3ème en qualifs, 1er en course et 1er au championnat)

"Je suis très heureux, tellement heureux ! Lorsqu'on a un avantage comme le mien (98 points d'avance avant le GP de Thaïlande, NDLR), on réalise qu'on est proche de gagner le championnat mais il faut trouver quelque chose pour rester motivé".

"Aujourd’hui, mon but était de gagner la course et c’est ce que j’ai fait. Fabio était vraiment rapide mais je ne l'ai jamais lâché, même à mi-parcours quand qu'il semblait s'échapper. C’était une belle manière de remporter le championnat... même si je n’y pensais plus du tout dans le dernier tour ! Arriver dans le parc fermé avec toute l’équipe Repsol-Honda a été fantastique : c’est un rêve de faire cette belle fête avec tout le fan club : maintenant, nous allons apprécier tout ça !"

"Chaque année est spéciale, ce n'est pas jamais facile de tout mettre en place pour le titre, d'autant que j’ai eu un hiver très compliqué avec ma blessure à l'épaule. Mais l’équipe, le HRC et moi avons bien géré la situation : au final, c'est ma meilleure saison en MotoGP. En 2014, j'ai effectivement gagné treize courses  - dont dix d'affilées, NDLR ! - , mais le niveau des motos était très différent. La catégorie est devenue beaucoup plus concurrentielle, avec quatre constructeurs qui peuvent jouer la victoire. Nous avons été très constants, concentrés sur nos points faibles et prêts à "survivre" sur des circuits difficiles".

 "A Motegi dans quinze jours, nous allons essayer d'en profiter avec tout le staff japonais : ce sera le moment idéal. Certaines personnes me disaient d'ailleurs que Honda voudrait que je gagne le titre là-bas, mais hier j'ai eu un message du patron qui m'a dit d'essayer de le faire ici ! Donc je lui ai répondu "super, pas de pression, merci !". Mon ambition désormais est de se battre pour la triple couronne (pilote, team et constructeur, NDLR).

Fabio Quartararo, Yamaha-SRT Petronas (1er en qualifs, 2ème en course, 7ème au championnat)

 

Maverick Viñales, Yamaha-Factory (2ème en qualifs, 3ème en course et 4ème au championnat)

"Je suis heureux et je me sens positif. Mais si j'apprécie cette troisième place, ce n'est pas suffisant. Nous devons travailler davantage pour faire un pas de plus, surtout en termes de traction où j'ai noté une différence entre moi, Fabio et Marc. Mais j’ai quand même réalisé de bons chronos et réduit l’écart en fin de course, ce qui signifie que nous avons quelques points forts. Nous devons améliorer les points faibles : quand nous n'avons pas de traction et le réservoir plein, c'est très difficile de faire de bons temps".

"Dès que le niveau de carburant baisse, je peux garder beaucoup de vitesse en courbe et faire de nouveau de bons chronos. J'avais de biens meilleurs sensations pendant le warm up (disputé avec peu d'essence, NDLR) que pendant la course : nous devons comprendre pourquoi et progresser pour le Japon".

Valentino Rossi, Yamaha-Factory (9ème en qualifs, 8ème en course et 6ème au championnat)

"Malheureusement, j'ai toujours le même problème... Après sept, huit ou neuf tours, j'ai commencé à beaucoup souffrir avec le pneu arrière. On dirait que nous manquons d'adhérence, mais plus nous insistons plus nous le fatiguons et le pneu perd en performance".

"Alors, j’ai dû ralentir : cette course était très pour moi similaire à la précédente à Aragon, ce qui signifie qu’il y a un problème car ce n’est pas notre véritable potentiel. Ce matin au warm-up j'avais plus d'adhérence et j'étais rapide. Mon rythme n'était pas si mauvais, et il était même bon avec le pneu usé".

"Mais en course, avec ce même pneu, mais cette fois à l'état neuf, j'ai rencontré plus de problèmes. Nous devons améliorer et comprendre cela, car nous avons encore quatre courses à faire. Nous avons eu une bonne réunion après la course, nous avons bien parlé et décider d'essayer quelque chose pour être plus compétitif au Japon".

Jorge Lorenzo, Honda-Repsol (19ème en qualifs, 18ème en course, 19ème au championnat)

"Tout d’abord, je tiens à féliciter Marc et l’ensemble de l’équipe Repsol Honda. Remporter huit championnats du monde est une performance vraiment très impressionnante".

"De mon côté, il est difficile d’accepter ce résultat car il est très décevant (Lorenzo termine à 54,723 sec de son voisin de box, NDLR). J'ai fait de mon mieux pour être le plus rapide possible, mais dans ces conditions plus chaudes, j'avais du mal au freinage. Nous nous tournons maintenant vers le Motegi où nous espérons pouvoir être plus forts".

Prochaine course au Japon le 20 octobre, qui s'enchaînera coup sur coup avec le GP d'Australie le 27 octobre et le GP de Malaisie le 3 novembre : restez connectés !

Résultats du GP de Thaïlande MotoGP 2019

  1. Marc MARQUEZ Honda 39'36.223
  2. Fabio QUARTARARO Yamaha +0.171
  3. Maverick VIÑALES Yamaha +1.380
  4. Andrea DOVIZIOSO Ducati +11.218
  5. Alex RINS Suzuki +11.449
  6. Franco MORBIDELLI Yamaha +14.466
  7. Joan MIR Suzuki +18.729
  8. Valentino ROSSI Yamaha +19.162
  9. Danilo PETRUCCI Ducati +23.425
  10. Takaaki NAKAGAMI Honda +29.423
  11. Francesco BAGNAIA Ducati +30.103
  12. Cal CRUTCHLOW Honda +33.216
  13. Pol ESPARGARO KTM +35.667
  14. Jack MILLER Ducati +39.736
  15. Andrea IANNONE Aprilia +40.038
  16. Miguel OLIVEIRA KTM +40.136
  17. Tito RABAT Ducati +44.589
  18. Jorge LORENZO Honda +54.723
  19. Karel ABRAHAM Ducati +56.012
  20. Hafizh SYAHRIN KTM +1'01.431

Non classés 

  • Aleix ESPARGARO Aprilia 9 Tours
  • Mika KALLIO KTM 23 Tours

Classement provisoire MotoGP 2019

  1. Marc MARQUEZ Honda 325
  2. Andrea DOVIZIOSO Ducati 215
  3. Alex RINS Suzuki 167
  4. Maverick VIÑALES Yamaha 163
  5. Danilo PETRUCCI Ducati 162
  6. Valentino ROSSI Yamaha 145
  7. Fabio QUARTARARO Yamaha 143
  8. Jack MILLER Ducati 119
  9. Cal CRUTCHLOW Honda 102
  10. Franco MORBIDELLI Yamaha 90
  11. Pol ESPARGARO KTM 80
  12. Takaaki NAKAGAMI Honda 74
  13. Joan MIR Suzuki 58
  14. Aleix ESPARGARO Aprilia 46
  15. Francesco BAGNAIA Ducati 34
  16. Andrea IANNONE Aprilia 33
  17. Miguel OLIVEIRA KTM 29
  18. Johann ZARCO KTM 27
  19. Jorge LORENZO Honda 23
  20. Tito RABAT Ducati 18
  21. Stefan BRADL Honda 16
  22. Michele PIRRO Ducati 9
  23. Sylvain GUINTOLI Suzuki 7
  24. Hafizh SYAHRIN KTM 7
  25. Karel ABRAHAM Ducati 5

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le fabricant de pots KessTech incite les motards à rouler légal

Le fabricant allemand KessTech met en place une opération de recyclage visant à remplacer les pots d'échappements non-homologués actuellement montés sur des Harley-Davidson, Indian ou BMW, par ses propres pots électroniques, tout neufs, 100% légaux et au tarif réduit de 250 euros... Explications.
Tuyaucom face à l'assourdissant silence de la Sécurité routière...

Pierre Trotoux, génial inventeur du Tuyaucom, poursuit son combat avec le ministère de l'intérieur pour faire lever l'interdiction qui touche son astucieux système de communication entre le motard et son passager. Problème : l'administration contactée par MNC fait la sourde oreille depuis déjà cinq ans... 
Sécurité routière 3 commentaires
Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Le huitième Grand Prix moto des Amériques reporté du 16 au 18 avril 2021 !

C'est en annonçant l'annulation de l'épreuve du Superbike américain que les texans ont vendu la mèche : il n'y aura pas de MotoGP sur le circuit des Amériques cette année ! La prochaine visite de l'Intercontinental Circus aux États-Unis est programmée du 16 au 18 avril 2021. Explications.
Crutchlow remplacé par Alex Marquez ou Pol Espargaro chez Honda-LCR ?!

Cal Crutchlow admet être une victime collatérale de l'imprévisible transfert de Pol Espargaro de KTM à Honda en 2021... Le pilote de 34 ans, en perte de vitesse,  aurait pris contact avec Aprilia pour remplacer Iannone en vue de céder le guidon de sa RCV semi-officielle LCR. A qui ? Alex Marquez, bien sûr ! A moins qu'il ne s'agisse contre toutes attentes de Pol Espargaro ? Décryptage.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande (reporté en octobre)
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques (reporté en novembre)
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine (reporté en novembre)
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne (reporté sine die)
GP de France moto 17 mai : GP de France (reporté sine die)
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie (reporté sine die)
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne (reporté sine die)
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne (annulé)
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas (annulé)
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande (annulé)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón (avancé au 27 septembre)
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence (reporté au 29 novembre)

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...