• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#THAIGP - COURSE
Paris, le 6 octobre 2019

Compte rendu et résultats du GP de Thaïlande MotoGP (Marquez champion du monde 2019)

Compte rendu et résultats du GP de Thaïlande MotoGP

Marc Marquez coiffe à 26 ans sa huitième couronne en Grands Prix moto, sa sixième en MotoGP, après une bataille à couper le souffle avec Fabio Quartararo dans le dernier tour du GP de Thaïlande 2019. Maverick Viñales, lointain spectateur de ce duel, complète le podium sur sa Yamaha. Résumé, meilleurs moments et classements.

Imprimer

Le GP de Thaïlande, quinzième course de la saison MotoGP 2019, a confirmé ce que les qualifications suggéraient : Fabio Quartararo et Marc Marquez évoluent actuellement à un autre niveau, ce qui ne manque pas d'impressionner au regard du statut de débutant du pilote Yamaha Petronas !

Un exemple ? Fabio est devenu samedi le plus jeune pilote à décrocher quatre pole positions en MotoGP - après Jerez, Barcelone et Assen -  à seulement 20 ans et 168 jours ! Un nouveau record de précocité qu'il ambitionne de transformer avec sa première victoire, comme le prouve son holeshot autoritaire dès l'extinction des feux.

La Yamaha n°20 imprime tout de suite un gros rythme devant Marc Marquez, fermement décidé à sceller son huitième titre mondial sur la plus haute marche du podium. Stratégiquement, suivre le français est une bonne option puisque le n°93 n'a qu'à terminer sur le podium devant Dovizioso pour être titré...

Les deux hommes forts de cette fin de championnat sont suivis par Viñales, Dovizioso, Morbidelli, Mir et Rossi qui a gagné une place. Jack Miller doit de son côté s'élancer depuis la voie des stands après avoir calé sur la grille. Tous les pilotes sont en pneus durs ou tendres, sauf Lorenzo qui tente un médium à l'avant (soft arrière) : le majorquin, qualifié 19ème, n'a rien à perdre !

Marc Marquez dépasse assez facilement Fabio Quartararo au moteur dans la ligne droite à la fin du premier tour, mais la RC213V élargit dans le droit suivant et reprend sa deuxième place. Fabio comprend la menace et accélère, faisant preuve d'une maîtrise spectaculaire dans la mesure où il roule pour la première fois en MotoGP sur le Chang International Circuit !

S'engage alors un duel chronométrique entre le jeune pilote Yamaha et le multiple champion du monde Honda : le "rookie" améliore le record du tour en course dans son quatrième tour, aussitôt imité par le "taulier" du MotoGP. Fabio hausse encore le ton en 1'30.966 dans le dixième tour, mais Marquez réplique en 1'30.904 juste après  : ce sera le nouveau record à battre en Thaïlande !

Quartararo cumule les records

A ce stade, Quartararo et Marquez ont éclipsé toute opposition : Viñales, esseulé à la 3ème place, accuse deux secondes de retard. L'officiel Yamaha est loin devant Dovizioso et Morbidelli, tandis que Rossi est en bagarre avec les Suzuki de Rins et Mir à plus de cinq secondes du leader.

Plus loin derrière, Mika Kallio chute dans le virage 8 et se relève furieux : le finlandais joue sa place comme titulaire chez KTM l'an prochain... Encore plus loin, Jorge Lorenzo est à l'arrêt sur la Honda : le majorquin, raide comme un piquet, parvient juste à dominer Abraham et Syharin ! Mauvaise passe aussi pour Aleix Espargaro, contraint d'abandonner à neuf tours de l'arrivée à cause d'un souci technique.

La pression en tête de course grimpe d'un cran à quatre tours de l'arrivée, quand Marc Marquez tente à nouveau de dépasser Fabio Quartararo par l'extérieur au freinage de la ligne droite des stands. Cette fois encore, le pilote du HRC freine trop tard pour être en mesure de plonger à la corde devant la Yamaha !

Mais le pilote Honda répète l'opération dans le dernier tour... et parvient cette fois-ci à prendre suffisamment d'avance sur Fabio dans la ligne droite pour virer devant lui dans le droit suivant. A croire qu'il avait caché son jeu lors de ses tentatives précédentes, car cette fois ça passe "crème" ! 

Le débutant tricolore ne se laisse cependant pas impressionner et abat sa dernière carte dans le dernier virage : la Yamaha passe la Honda à l'intérieur par le biais d'un freinage fantastique, mais ressort un peu large. Marquez en profite pour recroiser vers la ligne d'arrivée... et son sixième sacre MotoGP.

"J'ai tout donné"

La manoeuvre fût particulièrement spectaculaire car les deux pilotes sont entrés dans ce dernier droit la roue arrière levée, et ont même manqué de se percuter quand la RC213V d'usine est passée devant la M1 privée !

Fabio franchit la ligne furieux, en hurlant sa frustration dans son casque : il l'a touchait du bout des gants sa première victoire ! Le n°20 retrouve vite le sourire, conscient d'avoir livré une prestation irréprochable contre un pilote d'exception : Marquez devient le troisième pilote le plus titré en catégorie reine derrière Agostini (8) et Rossi (7).

"Je suis vraiment heureux du résultat, mais aussi car je me suis battu jusqu'au dernier virage", relate "El Diablo", qui finira la saison avec des moteurs débridés. "Si je n'avais pas tenté ça, je ne serais pas rentré à la maison satisfait : j'ai tout donné, et ça va finir par payer".

Le point au championnat

Marc Marquez est arrivé à Buriram avec 98 pts d'avance sur Andrea Dovizioso : son avantage passe ce dimanche à 110 unités grâce à sa victoire et à la discrète quatrième place de son rival italien, qui n'a inscrit que 43 pts lors des quatre dernières courses.

Le prodige du HRC a dans le même temps engrangé 95 points avec sa deuxième place en Grande-Bretagne, suivi d'un triplé victorieux à San Marin, Aragon et Thaïlande ! Exception faite de sa chute à Austin - où il menait largement -, Marquez a toujours terminé à la première place (9 fois !) ou à la deuxième (5), jamais plus loin !

Ajoutez à cela neuf pole positions et vous obtenez une "saison très proche d'être parfaite" selon les propres mots de... Valentino Rossi, qui a sportivement souligné ce week-end que Marquez avait atteint son "top niveau : il est encore très jeune mais possède désormais beaucoup d'expérience".

L'intéressé, assis à côté du n°46, reçoit avec satisfaction cette réflexion pertinente de son "vieux copain" ! D'autant que le n°93 marche sur les traces de l'italien : le dernier pilote à avoir décroché le titre suprême quatre courses avant la fin était Rossi, en 2005.

Marc Marquez ajoute un huitième sacre à son palmarès, avec ceux obtenus en 125 cc en 2010, en Moto2 en 2012 et en MotoGP en 2013, 2014, 2016, 2017 et 2018. Le natif de Cervera célèbre l'évènement en faisant rentrer la boule n°8 sur un billard, puis en lançant à la foule une énorme boule gonflable : "c'est ma meilleure saison en MotoGP", se réjouit-il.

Honda est très - trop - dépendant de Marquez

Le catalan va pouvoir aborder les épreuves restantes libéré de la pression du titre et poursuivre trois nouveaux objectifs : "s'amuser" en allant chercher de nouveaux succès, mater l'opposition clairement exprimée par Fabio Quartararo et continuer à développer activement la RCV 2020.

Car l'espagnol masque d'évidentes difficultés chez Honda : si Marc Marquez gagne tout, les autres pilotes sont à la peine sur la moto de Tokyo. Takaaki Nakagami, deuxième pilote Honda en Thaïlande, termine au 10ème rang à 29,423 sec, tandis que Cal Crutchlow - gêné par une tendinite - n'est que 12ème à 33,216 sec.

Sans Marquez, le HRC serait exclu du Top 5 ! Même constat la course précédente en Aragon, où Marquez s'est imposé alors que le deuxième pilote Honda - Cal Crutchlow - finit 6ème à 10,4 sec. Le pire fût le GP de San Marin : victoire de Marquez, chutes des deux pilotes LCR qui ont peiné comme jamais sur la piste italienne.

Quant à Jorge Lorenzo, sa contribution continue à être en dessous des pires craintes du HRC : le majorquin termine le GP de Thaïlande à 18ème place devant Abraham et Syarhin, avec 54,723 sec de retard sur son voisin de box. Soit encore plus loin que les deux épreuves précédentes où son retard était d'environ 46 sec...

Rossi menacé par Quartararo au championnat

Si le titre est acquis à Marquez, la lutte continue à être ouverte pour les places suivantes : Dovizioso est installé à la deuxième place avec 48 points d'avance sur Alex Rins, qui s'est dépouillé en course pour remonter à la 5ème place devant Morbidelli, Mir et Rossi.

 

Maverick Viñales lorgne sur la troisième place finale occupée par l'irrégulier pilote Suzuki : grâce à ses trois podiums en quatre courses, "Mack" est revenu à quatre petits points du n°42 (163 pts contre 167). Rins va devoir réaliser une fin de saison sans fausse note !

Danilo Petrucci - transparent depuis sa 4ème place en Allemagne - occupe le 5ème rang au provisoire avec une unité de retard sur Viñales (162 pts) et dix-sept longueurs d'avance sur Valentino Rossi, seulement 8ème de ce GP de Thaïlande.

Le nonuple champion du monde termine cette première manche outre-mer à la position peu flatteuse de dernier pilote Yamaha à l'arrivée, avec 19,162 sec de retard sur Marquez et un souffle de moins sur Quartararo. Rossi n'est plus monté sur le podium depuis le GP des Amériques et enchaîne deux huitième place consécutives...

Ses contre-performances relatives - quel autre champion de 40 ans va aussi vite ?! - le placent sous la menace de Fabio, qui occupe la 7ème place avec 143 points. Deux petites longueurs les séparent désormais, tandis que le débutant prend de l'avance sur Miller (119 pts) pour le titre de meilleur pilote privé.

Prochaine course au Japon le 20 octobre prochain, qui s'enchaînera coup sur coup avec le GP d'Australie le 27 octobre et le GP de Malaisie le 3 novembre.

Résultats du GP de Thaïlande MotoGP 2019

  1. Marc MARQUEZ Honda 39'36.223
  2. Fabio QUARTARARO Yamaha +0.171
  3. Maverick VIÑALES Yamaha +1.380
  4. Andrea DOVIZIOSO Ducati +11.218
  5. Alex RINS Suzuki +11.449
  6. Franco MORBIDELLI Yamaha +14.466
  7. Joan MIR Suzuki +18.729
  8. Valentino ROSSI Yamaha +19.162
  9. Danilo PETRUCCI Ducati +23.425
  10. Takaaki NAKAGAMI Honda +29.423
  11. Francesco BAGNAIA Ducati +30.103
  12. Cal CRUTCHLOW Honda +33.216
  13. Pol ESPARGARO KTM +35.667
  14. Jack MILLER Ducati +39.736
  15. Andrea IANNONE Aprilia +40.038
  16. Miguel OLIVEIRA KTM +40.136
  17. Tito RABAT Ducati +44.589
  18. Jorge LORENZO Honda +54.723
  19. Karel ABRAHAM Ducati +56.012
  20. Hafizh SYAHRIN KTM +1'01.431

Non classés 

  • Aleix ESPARGARO Aprilia 9 Tours
  • Mika KALLIO KTM 23 Tours

Classement provisoire MotoGP 2019

  1. Marc MARQUEZ Honda 325
  2. Andrea DOVIZIOSO Ducati 215
  3. Alex RINS Suzuki 167
  4. Maverick VIÑALES Yamaha 163
  5. Danilo PETRUCCI Ducati 162
  6. Valentino ROSSI Yamaha 145
  7. Fabio QUARTARARO Yamaha 143
  8. Jack MILLER Ducati 119
  9. Cal CRUTCHLOW Honda 102
  10. Franco MORBIDELLI Yamaha 90
  11. Pol ESPARGARO KTM 80
  12. Takaaki NAKAGAMI Honda 74
  13. Joan MIR Suzuki 58
  14. Aleix ESPARGARO Aprilia 46
  15. Francesco BAGNAIA Ducati 34
  16. Andrea IANNONE Aprilia 33
  17. Miguel OLIVEIRA KTM 29
  18. Johann ZARCO KTM 27
  19. Jorge LORENZO Honda 23
  20. Tito RABAT Ducati 18
  21. Stefan BRADL Honda 16
  22. Michele PIRRO Ducati 9
  23. Sylvain GUINTOLI Suzuki 7
  24. Hafizh SYAHRIN KTM 7
  25. Karel ABRAHAM Ducati 5

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Honda CRF1100L Africa Twin 2020 : la juste démesure ? 

Chassez le naturel, il revient à moto : Honda s'oriente à son tour vers le maxi-trail à fort contenu technologique avec sa nouvelle Africa Twin 2020, quatre ans après avoir fait l'éloge de la simplicité et de la juste mesure sur son ancienne CRF1000L. Essai.
Trail 7 commentaires
Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Yamaha profite du passage à la norme Euro5 pour perfectionner sa Superbike : la R1 "tout court" bénéficie de multiples améliorations qui doivent légitimer une infime hausse de tarif. La R1M évolue aussi... assez pour justifier l'envolée de son prix ? MNC a testé les deux motos sportives à Jerez (Espagne). Verdict.
Sportive 3 commentaires
Essai Kawasaki Ninja H2SX SE+ : compression intime

Coup de pied au cul et stimuli des parties intimes sont déjà au programme de la H2SX SE, unique moto routière à moteur compressé ! L'activité cérébrale n'est plus en reste avec sa nouvelle déclinaison SE+, qui intègre notamment un amortissement piloté, des modes de conduites et une instrumentation connectée. Essai.
Sportive 5 commentaires
Duel Royal Enfield Interceptor 650 Vs Triumph Street Twin : lutte de classe

La délicieuse authenticité de la nouvelle Royal Enfield Interceptor 650, premier bicylindre du constructeur depuis 1970, fait-elle ombrage à la redoutable maîtrise du néo-classique de l'onéreuse Triumph Street Twin ? Réponses dans notre duel MNC.
Tous les Duels 4 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai Honda CRF1100L Africa Twin 2020 : la juste démesure ? 

Chassez le naturel, il revient à moto : Honda s'oriente à son tour vers le maxi-trail à fort contenu technologique avec sa nouvelle Africa Twin 2020, quatre ans après avoir fait l'éloge de la simplicité et de la juste mesure sur son ancienne CRF1000L. Essai.
Trail 7 commentaires
Les motos concurrentes de la nouvelle Honda Africa Twin 1100

Le Journal moto du Net prend cette semaine le guidon de la nouvelle CRF1100L Africa Twin 2020 et sa déclinaison Adventure Sports, qui montent en cylindrée (1084 cc) et font le plein de technologies tout en perdant du poids ! Avant de livrer notre verdict sur cette moto de 102 ch, passons en revue ses principales concurrentes dans notre guide spécial trails.
Trail 6 commentaires
Essai vidéo des nouvelles Africa Twin 1100 standard et Adventure Sports

En attendant notre essai complet de la nouvelle Honda Africa Twin 1100, voici notre vidéo tournée pendant ce premier roulage sur les routes de Sardaigne. Essai vidéo des deux versions 2020 : standard et Adventure Sports.
Horaires et enjeux du GP du Japon MotoGP 2019

Horaires, enjeux et programme du GP du Japon Moto GP, 16ème manche du championnat du monde 2019 à suivre tout le week-end sur MNC. Titré depuis la dernière épreuve, Marc Marquez aura encore à coeur de briller sur les terres de son employeur tandis que Fabio Quartararo, vainqueur malchanceux l'an dernier en Moto2, vérifiera scrupuleusement sa pression de pneus... Demandez le programme !
Horaires et objectifs 10 commentaires
Marché moto en septembre 2019 : 125 perturbées, gros cubes au beau fixe

Comme en août, les ventes de motos et scooters au mois de septembre 2019 ont fléchi sur le secteur des 125 (-4%) et augmenté chez les plus grosses cylindrées (+11,5%). Moto-Net.Com étudie pour ses lecteurs Premium les chiffres du marché du motocycle français. Bilan.
Déclarations WSBK 2019 à El Villicum : Tango et clash en Argentine...

Quel est le bilan des trois courses du World Superbike disputées ce week-end sur le circuit de San Juan Villicum en Argentine ? Moto-Net.Com fait les comptes et traduit les déclarations des pilotes qui ont brillé - ou pas - durant ce douzième rendez-vous 2019. Do you speak french ?
Argentine - San Juan 1 commentaire
Déclarations WSSP 2019 à El Villicum : course sans erreur et encourageante pour Cluzel

La onzième épreuve du WorldSSP 2019 s'est disputée ce week-end à San Juan Villicum, en Argentine. Afin de compléter notre compte rendu en quasi-direct, Moto-Net.Com vous traduit les réactions des principaux pilotes Supersport à l'issue de la course argentine. Do you speak french ?

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
11 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...