• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DORNA SUR LA BONNE PISTE
Paris, le 6 mars 2020

Le promoteur du MotoGP tousse mais résiste à l'épidémie d'annulations !

Le promoteur du MotoGP tousse, mais résiste

Carmelo Ezpeleta, PDG de Dorna Sports, affirme sa volonté d'organiser les 19 courses restantes du calendrier MotoGP 2020 malgré les restrictions éventuelles liées au coronavirus. Le promoteur des Grands Prix moto se dit déterminé... à défaut d'être totalement confiant. Explications.

Imprimer

Top départ pour les Grands Prix moto 2020 : les Moto3 et Moto2 disputent ce soir leurs premières séances d'essais sur le circuit de Losail. Et la MotoGP ? Hélas, la catégorie reine est "privée de désert" en raison du coronavirus, qui entraîne également le report de la deuxième course en Thaïlande au 4 octobre !

Le véritable coup d'envoi de la saison s'en trouve pour l'instant repoussé d'un mois avec le GP des Amériques le 5 avril. A moins que les Etats-Unis ne décident d'ici là d'imiter le Qatar et de placer en quarantaine toute personne en provenance d'un pays à risques comme l'Italie ou le Japon, deux nations sur-représentées en Grand Prix sans lesquelles aucune course ne peut avoir lieu.

"Je nous vois mal aller faire une course à Austin (Texas, NDLR), du moins pas aux dates prévues", estime carrément le directeur général de Ducati Corse, Luigi Dall’Igna, à propos du GP des Amériques. "Il semble plutôt raisonnable que le MotoGP démarrera en Argentine". Soit le 19 avril...

Face aux doutes et aux nombreuses problématiques soulevées, le promoteur des Grands Prix moto, Dorna Sports, a tenu à rassurer ses troupes et les fans de MotoGP lors d'une conférence de presse exceptionnelle sur le circuit de Losail (Qatar).

Un avion au départ de Nice pour sauver la MotoGP au Qatar !

"Avant toute chose, j’aimerais saluer les autorités qataries pour leur étroite collaboration face à la situation qui évoluait en permanence […] Durant le week-end, nous avons en fait appris que certaines nationalités auraient du mal à rejoindre Doha", se souvient le dirigeant espagnol. 

"Pour tout vous dire, il a même été envisagé de faire partir un charter de Nice avec les personnes du paddock vivant en Italie, tout en respectant une certaine équité vu le nombre de places limitées. Mais les restrictions ont augmenté dimanche soir avec la mise en place une quarantaine pour toute personne ayant séjourné en Italie ces deux dernières semaines : notre plan B est devenu irréalisable".

"Par chance, les catégories Moto2 et Moto3 étaient quant à elles déjà sur place pour le test, donc nous avons pu maintenir leurs courses", se réjouit Carmelo Ezpeleta avant d'écarter l'hypothèse d'un possible report de la manche MotoGP prévue au Qatar.

"La course MotoGP au Qatar est annulée et c'est clair", affirme-t-il, "mais comme ils ont déjà dépensé l’argent pour venir ici, tous les teams MotoGP, Moto2 et Moto3 vont recevoir leur paiement".

GP des Amériques : "nous attendons la dernière minute" 

"Concernant la prochaine course, pour le moment on ne sait rien de plus", avoue Carmelo Ezpeleta. "Nous attendons la dernière minute pour y envoyer tout notre matériel, au cas où la situation viendrait à évoluer. C’est vrai que nous avons songé à déplacer le GP des Amériques en fin d’année et à le permuter avec une épreuve espagnole, mais c’était beaucoup trop court pour se permettre un tel changement".

"Ce jeudi nous avons pu annoncer la nouvelle date du GP de Thaïlande grâce à la coopération du gouvernement d’Aragon qui a accepté d’avancer sa manche d’une semaine", constate avec satisfaction le promoteur qui semble subir les évolutions et agir en conséquence au jour le jour... comme tout le monde, en fait !

"Je ne sais pas de quoi sera fait le futur"

"A ce stade, aucun problème non plus pour l’Argentine", évoque l'espagnol en confirmant les propos rassurants des organisateurs du Grand Prix sud-américain. "Mais après, je ne sais pas de quoi sera fait le futur..." 

"Quoi qu’il en soit, nous avons suffisamment de possibilités qui s’offrent à nous pour tenter de remédier aux différents problèmes. Nous irons ensuite en Europe et nous verrons. Le point un peu tendu, c’est que les autorités commencent à limiter les grands rassemblements ou certaines nationalités".

Rappelons qu'en France, les rassemblements de plus de 5000 personnes en milieu confiné sont interdits. Les préfectures ont également autorité pour suspendre tout événement jugé à risques. Dans notre interview MNC de Philibert Michy, l'organisateur du GP de France se dit cependant positif sur le maintien de l'épreuve le 17 mai au Mans (72).

"Nous restons soumis aux lois en vigueur dans le pays où nous nous rendons", rappelle Ezpeleta : "si une loi nous interdit de faire quelque chose, nous n'avons pas le choix. En revanche, s’il n’y aucune restriction, nous continuerons en prenant les mesures nécessaires et respectant une équité pour tous sur le plan sportif".

13 courses minimum

Bien que Carmelo Ezpeleta se garde bien d'y faire référence, sa principale crainte est que le coronavirus se renforce et limite davantage les déplacements et les événements. La France devrait par exemple prochainement passer en stade 3, ce qui signifie se préparer "à une circulation active du virus sur l'ensemble du territoire"...

Bonne nouvelle toutefois : le nombre d'infections commence à reculer en Chine, pays d'origine du Covid-19. Mais mauvaise nouvelle : les foyers de contamination augmentent partout ailleurs, probablement avant d'amorcer le même mouvement de reflux. En attendant, bien malin qui peut prédire le maintien ou non d'un événement...

"Contractuellement avec la Fédération internationale de motocyclisme (FIM), il doit y avoir 13 courses. Mais notre objectif est de faire les 19 courses restantes si nous le pouvons", pousuit le promoteur des Grands Prix qui laisse, mine de rien, la porte entrouverte à la possible annulation de sept Grands Prix sur les 20 prévus à l'origine !

"Ce ne sera pas un championnat normal"

"Mais dans le pire des cas, même avec encore plus d’annulations, nous avons suffisamment de temps. Peut-être que nous courrons dans les pays où il fait chaud à Noël, mais nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir. Notre rôle est d’organiser des courses et nous ferons des courses", affirme-t-il.

"Notre objectif avec la FIM et l’IRTA (association des teams en Grands Prix, NDLR), c’est de continuer à travailler ensemble - comme nous l’avons toujours fait - pour assurer la tenue d’un maximum de courses dans les meilleures conditions possibles".

"Bien sûr, ce ne sera pas un championnat normal. Mais nous sommes prêts à y faire face. Dernier message à la communauté MotoGP : s’il vous plaît, ne vous fiez pas aux rumeurs !", conclut Carmelo Ezpeleta.

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Présentation en direct de la nouvelle moto Custom BMW R18

Les "bikers" ont rendez-vous ce vendredi 3 avril 2020 sur la chaîne YouTube de BMW Motorrad pour découvrir la - leur ? - R18. La première moto du constructeur allemand équipée de l'inédit flat-twin de 1,8 litre de cylindrée sera révélée à 20h précises...
AMV offre un mois de cotisation à ses assurés moto et auto

L'assureur moto AMV, dont plus de 300 collaborateurs sont en télétravail depuis le début de la crise sanitaire liée au coronavirus, offre à ses 700 000 assurés un mois de cotisation sur leur assurance. Explications.
Assurance moto 1 commentaire
Bagster fabrique des masques pour lutter contre le coronavirus

Face à la scandaleuse, incompréhensible, impardonnable pénurie de masques en France, Bagster a décidé d'agir ! L'équipementier moto basé à La Ferté-Macé (Orne) lance la production de 2000 masques en tissus, lavables, à l'attention des personnes qui luttent en première ligne contre le Covid-19. Explications.
Société 1 commentaire
Covid-19 : les salons moto dans la tourmente du coronavirus ?

Quelles seront les conséquences de cette crise sanitaire inédite sur les salons de la moto ? BMW Motorrad a déjà pris des mesures drastiques sur ses activités promotionnelles : la branche moto du constructeur allemand fera l'impasse sur les salons de la moto Intermot de Cologne (Allemagne) et Eicma de Milan (Italie) à cause du coronavirus... Explications.
KTM annule sa participation à tous les salons moto 2020

KTM annonce à son tour son retrait des salons moto 2020 en raison de la pandémie de coronavirus. La marque autrichienne - confrontée au recul de ses activités - enjoint les organisateurs à envisager un report en 2021. Explications.
Le Grand Prix de France Moto GP 2020 reporté à une date inconnue

On le redoutait de plus en plus jour après jour sans vouloir y croire, mais c'est désormais officiel : le GP de France MotoGP, prévu du 15 au 17 mai au Mans (72), est reporté à une date inconnue en raison de la pandémie de Covid-19. Explications.
GP de France 14 commentaires
Selon BMW, la nouvelle norme Euro5 ne menace aucune moto de sa gamme

Comment les motos BMW sont-elles préparées à la norme Euro5 ? Toutes les motos de la gamme sont-elles conformes aux nouvelles exigences réglementaires, notamment les flat twins à air ? Quelles sont les meilleures solutions pour réduire les rejets polluants ? Le constructeur allemand a accepté de répondre aux questions de notre dossier spécial Euro5 moto.
Interview de Sylvain Guintoli, pilote d'essai MotoGP... et YouTuber !

Avec une MotoGP à développer et cinq enfants à élever, Sylvain Guintoli avait déjà une - belle - vie bien remplie. Mais il faut croire que cela ne lui suffisait pas : le champion du monde Superbike 2014 vient de lancer sa chaine YouTube, avec succès ! Interview.
MotoGP 2020 1 commentaire
Christophe Guyot (GMT94) fait le point sur le Supersport 2020 et le Superbike de demain

Moto-Net.Com profite de l'interruption du World Supersport pour s'entretenir avec Christophe Guyot : le début de saison du GMT94 et les championnats en 2020, l'avenir du Superbike et les enjeux futurs du sport moto, la méditation et le piano, etc. Interview confinée de 24 heures... pardon, 24 minutes !

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande (reporté)
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques (reporté)
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 17 mai : GP de France
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...