• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP 2008 - DONINGTON
Paris, le 23 juin 2008

Le Grand Prix de Grande-Bretagne MotoGP tour par tour

La huitième course du championnat MotoGP est placée sous haute tension : Rossi y dispute son 200ème Grand Prix, Pedrosa aimerait signer son premier doublé et Stoner semble avoir réuni les atouts pour se relancer dans la course au titre... Tour par tour !

Imprimer

Cela fait maintenant 27 ans qu'un pilote anglais n'a pas gagné à domicile lors d'une course en catégorie reine ! Souhaitant marcher sur les traces de son idole Barry Sheene, détenteur de cette dernière victoire "100% British", James Toseland est arrivé sur ses terres en conquérant, déclarant avec aplomb avoir désormais pris la mesure de sa M1 équipée de Michelin et se sentant prêt à jouer les trouble-fêtes en tête de course !

GP de Donington tour par tour

Las ... si le pilote a su capter l'attention de son public lors du traditionnel "Day of Champions" (qui permet aux pilotes de vendre des objets aux enchères au profit d'une association caritative, et où l'anglais a mené une sortie à vélo sur le circuit avant de jouer quelques morceaux avec son groupe Crash), le sympathique double champion du monde WSBK n'a semble t-il pas trouvé le mode d'emploi de sa Yamaha sous le déluge accompagnant les séances du samedi : le n°52 termine la séance qualificative par deux lourdes chutes qui le relèguent à la 16ème place...

C'est l'australien Casey Stoner qui en profite pour s'emparer avec autorité de la pole position. Le champion du monde en titre a visiblement récupéré tout son feeling avec sa balle rouge, puisqu'il s'est octroyé le meilleur temps à chacune de ses sorties (seul Andrea Dovizioso s'est approprié le meilleur temps samedi matin) !

Le n°1 précède Valentino Rossi et le "Magicien du mouillé", Chris Vermeulen. Le choix du moteur à rappel pneumatiques a semble t-il réussi à Nicky Hayden, puisque l'américain signe la quatrième place, cinq positions devant son coéquipier Dani Pedrosa.

Sylvain Guintoli signe une encourageante 12ème place et Randy de Puniet partira de la 14ème position : le pilote parisien n'est pas vraiment en confiance après deux chutes durant la séance du samedi matin...

Zoom sur...

Le "new comer" Ben Spies : tournant à moins de trois secondes de la pole sur le sec, le champion de Superbike américain s'est illustré par sa 8ème place en qualification sur une piste mouillée, à 2,012 secondes seulement de l'intouchable Stoner ! "Tout est différent ! La machine de MotoGP est plus facile à piloter, mais le rythme est plus difficile à prendre pour aller vite. Je pense que nous faisons du bon travail et que la pluie a un peu compensé mon manque de connaissance du tracé. Je suis confiant pour demain et je trouve que la moto s'améliore de plus en plus"...

La course !

Départ : Casey Stoner est le plus rapide à s'élancer de sa position, suivi comme son ombre par Valentino Rossi et Nicky Hayden. Bien parti, James Toseland chute au premier virage : l'anglais pourra cependant repartir, mais ce week-end ne sera décidément pas à marquer d'une pierre blanche pour "JT". Andrea Dovizioso double Rossi, mais le n°46 se bat et repasse ! Hayden, Pedrosa et Vermeulen suivent à quelques longueurs. Sylvain Guintoli occupe une honnête 10ème place, tandis que Randy de Puniet n'a pas gagné de positions et apparaît à la 14ème place.

2ème et 3ème tours : Stoner mène et cherche à s'échapper devant Rossi, Dovizioso, Hayden, Pedrosa, Vermeulen, Edwards, Nakano, West et Lorenzo. Le san marinais Alex de Angelis chute à l'épingle mais se relève.

GP de Donington tour par tour

Lorenzo passe assez facilement Anthony West à l'entrée d'un droit, alors que son compatriote Dani Pedrosa ne fait qu'une bouchée de Nicky Hayden et part aussitôt à l'assaut de Dovizioso.

4ème et 5ème tours : Le champion du monde continue d'accroître son avance sur le n°46 mais derrière, Pedrosa revient assez rapidement. "Vale" ne semble pas en mesure de suivre le rythme effréné de la Ducati et la Yamaha rend près de trois dixièmes au tour à la machine de Bologne !

Sylvain et Randy s'expliquent en 11ème et 12ème position, précédant de peu l'étonnant américain Ben Spies : celui-ci nous offre un véritable festival de conduite "made in Superbike" : coudes écartés et haut du corps très groupé derrière sa bulle, le jeune Yankee donne tout !

GP de Donington tour par tour

6ème, 7ème, 8ème et 9ème tours : Stoner caracole en tête devant Rossi, Dovizioso, Pedrosa, Hayden, Vermeulen, Edwards et Nakano. Le petit espagnol du HRC cherche la faille sur Andrea Dovizioso, qui paraît plus à l'aise sur les phases de freinages : le n°2 doit bouillir sous son casque, car ses temps au tour sont plus rapides que les pilotes qui le précèdent ! Passant finalement l'italien, Dani part à la chasse au Rossi qui lui rend près de 4 dixièmes au tour...

10ème et 11ème tours : Stoner et sa Ducati font cavalier seul devant, tandis que Pedrosa continue de taquiner Rossi. Nicky Hayden attaque à son tour Andrea Dovizioso mais, mal placé pour réaccélérer, l'américain doit finalement céder sa place ! Le Kentucky Kid ne s'en laisse pas conter et repasse l'italien quelques virages plus loin !

GP de Donington tour par tour

12ème, 13ème, 14ème et 15ème tours : Les écarts se creusent et le n°1 a maintenant deux secondes d'avance sur Rossi et Pedrosa. Randy de Puniet est désormais 12ème derrière son ex-coéquipier, Anthony West.

L'officiel HRC dépasse la Yamaha de son rival au freinage de la courte ligne droite, mais le Docteur réplique dès le virage suivant en se faufilant à l'intérieur ! Dès le tour suivant, "Asimo" Pedrosa réitère sa manoeuvre et parvient à garder sa position... jusqu'à ce qu'une petite erreur de l'espagnol en entrée de chicane profite à Rossi !

16ème et 17ème tours : De son côté, Casey Stoner profite de ces passes d'arme pour se forger une avance considérable. Au vu de ses chronos et de ses formidables essais, on se prend à penser que l'australien est "Caseyment" imbattable ce week-end : "ma machine est un peu plus douce et un peu plus facile à piloter depuis plusieurs jours. Je suis très confiant pour dimanche", confiait le pilote Ducati avant la course.

GP de Donington tour par tour

John Hopkins est victime d'une nouvelle casse de sa Kawasaki : "c'est difficile d'expliquer à quel point je suis frustré... La machine s'est arrêtée brusquement à la "Vieille Epingle". Evidemment, nous devons faire attention à ce qui est arrivé. Je préfère me focaliser sur Assen la semaine prochaine", lâche le n°21 qui doit de plus en plus regretter la fiabilité (et les performances !) de sa Suzuki... Pendant ce temps, Colin Edwards sort le grand jeu et passe facilement Andrea Dovizioso.

18ème et 19ème tours : Casey Stoner mène largement devant Valentino Rossi qui a quelque peu lâché Dani Pedrosa : l'obstination du Doctor à rendre coup pour coup aux attaques de l'espagnol a-t-elle découragé le protégé d'Alberto Puig ? Suivent Colin Edwards et Andrea Dovizioso : "de manière générale, j'ai réussi à tenir un rythme assez régulier en 1'29, mais la machine a encore montré des problèmes d'équilibre, comme lors de la journée de vendredi", regrettera le pilote Honda-JIR après la course...

20ème, 21ème et 22ème tours : Alors que son coéquipier possède près de cinq secondes d'avance sur ses poursuivants, Marco Melandri est bon dernier à une minute ! L'italien ne se fait décidément pas à sa GP8 et son avenir apparaît de plus en plus compromis au sein de l'usine de Bologne... Certaines rumeurs - non démenties par le principal intéressé - font d'ailleurs état d'un certain... Nicky Hayden sur la Desmoscedici dès l'an prochain !

GP de Donington tour par tour

"Je suis très honoré par le fait que Ducati, le constructeur champion du monde, parle de moi dans ses rangs", se réjouit même Nicky hayden : "ceci dit, je n'ai pas encore commencé à discuter avec eux. La semaine prochaine, en revanche, je vois des gens de Honda pour parler de l'avenir. La Ducati est une moto intéressante, même si vu de l'extérieur, je ne peux pas en dire grand chose... Sauf que certains pilotes l'exploitent mieux que d'autres !"

Mais pour l'instant le n°69 s'offre une superbe bataille pour la sixième place avec Chris Vermeulen tandis que devant, la Honda de Pedrosa revient sur la Yamaha de Rossi...

23ème et 24ème tours : L'ordre des neuf premiers est inchangé ! Stoner devance Rossi, Pedrosa, Edwards, Dovizioso, Vermeulen, Hayden, Lorenzo et Nakano. Le coéquipier de Pedrosa double à plusieurs reprises la Suzuki de Vermeulen, mais celui-ci le repasse à chaque fois ! Ce petit jeu profite à Lorenzo qui est revenu dans les tuyères de Vermeulen qu'il double à l'entrée d'un droit !

GP de Donington tour par tour

25ème et 26ème tours : Jorge Lorenzo passe aussitôt Nicky Hayden au freinage de la ligne droite des stands et malgré ses déclarations de prudence, on sent que l'espagnol n'a rien perdu de sa fougue ! Incroyable progression du n°48, qui passe de la 17ème place à la 6ème position malgré ses blessures et toute l'appréhension qui en découle !

27ème et 28ème tours : Derrière Stoner, la bataille perdure entre Rossi et Pedrosa : pour l'instant à l'avantage de l'italien, la lutte entre les deux hommes aura duré toute la course ! Colin Edwards est solide quatrième devant les surprenants rookies Dovizioso et Lorenzo. Anthony West réalise sa meilleure course de la saison et s'achemine vers les points de la dixième place, ce qui correspond aux attentes de son équipe sur piste sèche (lire notre Interview Moto-Net.Com du 21 mai 2008).

GP de Donington tour par tour

Dernier tour : Stoner s'achemine vers sa douzième victoire en catégorie reine : les améliorations apportées à l'électronique de sa machine semblent bien lui convenir ! Cette victoire le relance au classement général, même si l'australien accuse encore 45 points de retards sur le leader, Valentino Rossi, qui consolide sa position au championnat du monde en terminant second devant son rival du HRC, Dani Pedrosa.

Belle première course pour l'américain Ben Spies, qui s'octroie une jolie 14ème place devant Alex de Angelis (reparti après sa chute), Marco Melandri (qui réussit "l'exploit" de se faire doubler par un pilote ayant chuté en début de course !) et le local James Toseland, qui termine très loin de ses aspirations initiales : "c'est très difficile d'expliquer à quel point je suis déçu. Je voulais vraiment obtenir un bon résultat pour mon GP national... J'ai pris un bon départ, j'ai doublé un certain nombre de pilotes et je ne pense pas que je sois rentré trop vite dans le premier virage, mais l'arrière est parti et je suis tombé", explique le protégé d'Hervé Poncharal... Courage James : le revanche dès samedi prochain à Assen !

GP de Donington tour par tour

Ils s'expliquent

Casey Stoner (1er) : "C'est bien pour nous de gagner ici, car nous savons désormais que nous pouvons être meilleurs pour les prochaines fois. Les premières courses après le Qatar ont été désastreuses. Nous étions bien partis dès la première séance et on était compétitif sur sec comme sur piste mouillée. Je dois remercier mes mécaniciens, ils ont travaillé très dur pour résoudre nos problèmes et j'espère que nous continuerons ainsi pour les prochaines courses, pas seulement sur les pistes où nous avons fait des essais !"

Valentino Rossi (2ème) : "J'ai essayé de rester avec Casey au début de la course, mais ce n'était pas possible. Je savais que Dani pouvait revenir sur moi et quand j'ai vu son nom sur le tableau, notre duel a commencé. Dans certains virages nous n'étions pas assez rapides, et comme toujours c'était difficile. Les 20 points sont importants pour le championnat et j'espère obtenir un meilleur résultat à Assen !"

Dani Pedrosa (3ème) : "Je suis satisfait parce que c'était une course difficile. Je suis parti de loin, j'ai pris un bon départ et j'ai dépassé les autres pilotes. Je savais que Stoner et Rossi allaient vite. Troisième est un bon résultat, mais nous devons progresser. Quoi qu'il en soit je suis content, parce que le week-end était assez dur".

Classement MotoGP

1- STONER C. 6- LORENZO J. 11- ELIAS T.
2- ROSSI V. 7- HAYDEN N. 12- DE PUNIET R.
3- PEDROSA D. 8- VERMEULEN C. 13- GUINTOLI S.
4- EDWARDS C. 9- NAKANO S. 14- SPIES B.
5- DOVIZIOSO A. 10- WEST A. 15- DE ANGELIS A.

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Pour ceux qui en doutait encore, Casey a démontré qu'il est un très grand. Il est très bon sur le sec, sur le mouillé, au freinage, a l'accélérarion, en début de course, en fin de course, en plus sur une bécane difficile à emmener à la limite puisque jusqu'à maintenant lui seul y parvient excepté Capirossi qui a réussit à gagner au Japon l'an dernier.
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Forza Ducati ! Enfin ! Casey et sa monture sont de nouveau sur la même longueur d'ondes :)... Les autres pilotes Ducati n'ont visiblement toujours pas trouvé le mode d'emploi... Rossi, qui n'a pourtant plus rien à prouver, nous montre que sa motivation reste intacte. Quand à Pedrosa... je vais être méchant : Qu'il s'accroche à son N° 2, parce que je ne pense pas qu'il ait ni la "Gniak" ni le panache pour espérer mieux ... "De la baston ? Houlaaaaa ! moi je reste derrière"
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Décidement quand Stoner est en phase avec sa Desmo, il est intouchable ! Mais v'la le grand écart entre lui et les autres ducati bonnes dernières. Le petit australien peut demander toutes les augmentations de salaire du monde car à part lui pour mener la Desmo, y a definitivement personne. Ca doit être sympa l'ambiance et le développement de la GP9... Sinon, bonne performance pour Rdp qui a enfin réussi à finir une course. V

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Régulateur de vitesse moto universel Beracruise Skate Lock

Le français Philippe Beraka invente le premier régulateur de vitesse à aimants adaptable sur tous les accélérateurs de motos, scooters et quads. Simple à installer et à utiliser, ce Beracruise Skate Lock est sans entretien et inusable, en plus d'être à un prix accessible.
Pourquoi Fabio Quartararo sera pénalisé au GP de Grande-Bretagne 2022 ?

Non vraiment, Moto-Net.Com pose la question à la direction de course du MotoGP  : pourquoi Fabio Quartararo devrait-il réaliser un "Long Lap" lors du prochain Grand Prix MotoGP à Silverstone ? Parce que son dépassement sur Aleix Espargaro à Assen était trop ambitieux ! Vous n’êtes pas bien sérieux...
Pays-Bas 5 commentaires
Yamaha fulmine contre la sanction "injuste et incohérente" reçue par Quartararo

Le team officiel Yamaha ne digère pas - loin s'en faut - la pénalité de tour rallongé (Long Lap) que devra observer son leader Fabio Quartararo lors du prochain Grand Prix en Grande-Bretagne. Son directeur Lin Jarvis fustige le manque d'équité, d'objectivité et de cohérence des commissaires MotoGP : rien que ça !
Pays-Bas 2 commentaires
Réactions des pilotes MotoGP au fracassant Grand Prix des Pays-Bas 2022

Vainqueur magistral des deux derniers GP, Fabio Quartararo est tombé de son piédestal ce dimanche à Assen. Tombé deux fois ! Bagnaia, Bezzecchi, Vinales et Aleix Espargaro abordent la longue pause estivale plus sereinement que notre champion toujours leader au provisoire. Et que Zarco toujours troisième ? Réactions du Top 10 et plus.
Le constructeur anglais CCM lance une nouvelle moto : la Classic Tracker

Clews Competition Machines (CCM) - petite marque britannique aux origines tout-terrain - produit une gamme de séduisantes motos rétros à moteur monocylindre : dernière en date, la Classic Tracker. Présentation.
Piaggio succède à KTM à la tête de l'association européenne des constructeurs de motos (ACEM)

L'association européenne des constructeurs de motos confie sa présidence à Michele Colaninno, directeur général produits, marketing et innovation du groupe Piaggio. La diminution des émissions de carbone et l'électrification sont les enjeux majeurs de son mandat de deux ans.
HJC lance le casque modulable i100 avec mentonnière réversible 

Le nouveau casque i100 de HJC est le premier modulable de la marque coréenne doté d'une mentonnière basculable sur l'arrière. Équipements et aspects pratiques font aussi partie des arguments de cet ouvrable qui répond à la nouvelle norme ECE 22-06. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...