• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TRACEUSE
Le Cap (Afrique du Sud), le 8 mars 2017

Yamaha MT-10 Tourer Edition : bientôt dispo, déjà testée

La Yamaha MT-10 Tourer Edition bientôt dispo, déjà testée

Une Tracer 1000 n'est pas à l'ordre du jour chez Yamaha, mais on pourra s'offrir en avril une MT-10 équipée du kit "Tourer Edition" avec valises souples, selle confort, protège-mains, bulle haute et support GPS. Moto-Net.Com l'a essayée !

Imprimer

Yamaha n'est pas sans savoir que les motards, a fortiori français, sont d'éternels insatisfaits... C'est pour cette raison que le constructeur nippon proposera en avril une MT-10 inédite, bien qu'aperçue il y a une petite année lors du lancement presse du maxiroadster.

C'est à l'occasion de la présentation mondiale de la MT-10 SP la semaine dernière à Cape Town (Afrique du Sud) qu'est réapparue la MT-10 Tourer Edition : cette "nouvelle" moto pique son appellation au kit commercialisé par Yamaha, supposé décupler ses aptitudes au long cours !

Cette moto s'adresse en effet à ceux qui trouvent l'YZF-R1 trop usante sur route, la MT-10 trop éreintante sur autoroute... et considèrent la Tracer 900 trop sage ? Oui, on trouve de pareils énergumènes ! En un mot, Yamaha destine la Tourer Edition à une clientèle aussi précise qu'exigeante : celle qui attend - en vain - la déclinaison "Tracer" de la grosse MT.

En mai 2016 déjà, le directeur de la communication de Yamaha Motor France assurait à Moto-Net.Com : "à ce jour, la "Tracer 1000" à laquelle vous faites mention, vous l'avez sous les yeux ! C'est cette MT-10 équipée d'accessoires optionnels, chargée de mettre en valeur certaines de ses capacités routières sans pour autant dénaturer l'esprit sportif, voire rebelle de la moto".

C'est cette même machine que Moto-Net.Com a pu conduire sur près de 200 km, en compagnie de la MT-10 SP. La MT-10 "tout court" ayant déjà fait l'objet d'un test et d'un comparo (face aux Tuono V4 RR et GSX-S1000), MNC s'est concentré sur les accessoires de la "Tourer Edition".

Les sacoches latérales souples sont restées vides durant notre test, mais elles seront remplies à ras bord pour partir ne serait-ce qu'en week-end prolongé. L'achat d'un top-case (39 ou 50 litres) sera toutefois indispensable pour les véritables grands (gros ?) voyageurs.

Comme Yamaha l'annonce, les petites valises s'installent et se retirent rapidement, mais ce n'est pas le cas de leurs supports de fixation qui nécessitent l'emploi d'outils pour redonner à la moto sa ligne d'origine. Notez qu'au rayon accessoires Yamaha, sacoches et supports sont présentés séparément (342 + 255 €).

Qualifiée par la firme aux diapasons de "design confort", la selle de la MT-10 Tourer Edition est effectivement bien dessinée : ses lignes et son logo collent parfaitement au style de la machine, ses coutures apparentes flattent la rétine... Mais côté confort, on est un peu déçu.

Certes, le Journal moto du Net avait déjà parcouru près de 200 km sur la selle - trop dure - de la MT-10 SP avant de monter sur la "TE". Mais une longue pause déjeuner entre les deux roulages nous avait globalement remis le bas du dos et le haut des cuisses d'aplomb...

Au terme de nos 186,9 km effectués en compagnie de la Tourer Edition pourtant, notre fessier (re)commençait déjà à sentir la fatigue. Par rapport à la selle d'origine donc, la selle "confort" proposée par Yamaha (312 € seule) nous a semblé plus accueillante et moelleuse, mais pas suffisamment onctueuse pour envisager de très longs parcours d'une seule traite.

Signalons aux gros rouleurs que malgré son caractère bien trempé - et notre pilotage "engagé" par moments - , le CP4 s'est révélé remarquablement sobre lors de notre essai. Avec la MT-10 SP, MNC a brûlé 12,47 litres de carburant pour parcourir 192 km, soit 6,49 l/100 km.

Bien paramétré, l'ordinateur de bord de notre SP indiquait une consommation de 6,4 l/100km. Celui de notre Tourer Edition affichait exactement la même moyenne sur son propre parcours : l'autonomie offerte par le réservoir de 17 litres atteint dans ces conditions les 260 km. Le petit doigt de Moto-Net.Com estime que la barre des 300 km pourrait être atteinte, sans pour autant se traîner !

À l'instar de la selle, les protège-mains nous ont séduits à l'arrêt grâce à leur look et leur encombrement limité, comparé aux "astérohaches" de la Tracer 900... En dynamique, les déflecteurs en alu dévient correctement le vent du haut des mains, mais pas assez au bout des doigts.

Précision importante de Yamaha au sujet de ces accessoires (affichés à 226 € sur le catalogue) : "le montage des protège-mains impose de remplacer le déflecteur du saute vent d'origine de la MT-10 par la bulle sport ou le déflecteur d'air".

La bulle, justement, est selon Moto-Net.Com le principal atout de cette MT-10 de route. Non réglable, elle est suffisamment haute pour soulager le buste entier d'un motard d'1,80 m. Pour ne plus sentir le vent tourbillonner sur le haut des épaules et taper sur les deux tiers supérieurs du casque, il suffit de se reculer sur la selle et de se pencher en avant.

Rien à voir donc avec la protection faiblarde - du nombril ! - qu'offre le saute-vent d'origine. Les possesseurs de la MT-10 "toute courte" qui envisagent l'achat de cette bulle pour fatiguer moins vite sur voies rapides ne regretteront pas le moindre centime des 199 € réclamés par Yam' !

Enfin, les japonais ont également inclus dans la dotation de la "TE" un support GPS "adapté à la plupart des systèmes GPS pour motos". Etiqueté à 53,50 € sur le site officiel Yamaha, ce dernier accessoire porte à 1387,50 € la facture des équipements compris du kit "Tourer Edition"...

Or les Bleus d'Iwata ne proposent pas ce kit à 1399 € - ce serait malvenu ! -, pas plus qu'à 1299 ou 1199 €, mais bien à 1099 € (hors frais de pose) à l'ensemble des possesseurs de MT-10, qu'elle soit "standard" ou SP.

La MT-10 Tourer Edition, quant à elle, débarquera en avril 2017 dans les concessions Yamaha au prix de 14 999 €, soit 1000 euros de plus que la MT-10 d'origine. La version "kitée" sera disponible dans les trois coloris : Noir "Tech", "Night Fluo" ou "Race Blu".

Pour conclure, il est "à noter qu'un système de navigation par satellite TomTom Rider 410 est disponible en option au tarif préférentiel de 199 €, soit une économie de 200 € par rapport au tarif catalogue", souligne le constructeur.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai comparatif Multistrada 950 Vs Africa Twin Vs V-Strom 1000 : en plein dans le mille

Depuis sa sortie en janvier 2016, la Honda Africa Twin rencontre un succès mérité qui suscite bien des convoitises : cette année, Ducati lui oppose l'inédite Multistrada 950 tandis que Suzuki met à jour sa V-Strom 1000... Moto-Net.Com a donc réuni ces trois trails 1000 cc pour un nouveau comparo.
Essai BMW R1200GS Rallye 2017 : une option vers l'Adventure

Comment renouveler le succès de la R1200GS, une moto qui domine - voire écrase - sa catégorie des maxi-trails ? Quand sa supériorité fait une telle l'unanimité qu’elle en devient même la moto de plus de 500 cc la plus vendue dans le monde, malgré son prix supérieur à 16 000 euros ? La réponse de BMW est simple et imparable : il suffit de la dupliquer ! Explications et démonstration avec notre essai MNC de la R1200GS Rallye 2017.
Duel CB650F Vs MT-07 : le traditionnel 4-pattes Honda contre le sensationnel CP2 Yamaha

Attaquée de toutes parts, la Yamaha MT-07 reste la référence des roadsters de moyenne cylindrée. En 2017, Honda continue de lui opposer sa CB650F, revue à l'occasion du passage à Euro4. Le roadster 4-pattes peut-il battre le bicylindre CP2 ? Réponse dans ce nouveau duel MNC !
Duel BMW nine T Pure Vs Honda CB1100 RS : plaisirs classiques

Belle, chic et très légitime sur le segment des motos néo-rétros, la Honda CB1100 n'a pourtant séduit que 125 motards français en 2016. Le constructeur japonais épice sa recette avec une variante RS aux saveurs plus affirmées, ouvertement inspirée de la très goûtue BMW R Nine T et de ses 1000 ventes annuelles ! Duel MNC entre l'inédite Nine T Pure et la CB1100 RS 2017.
  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

BMW Motorrad France rappelle 13 309 R1200GS et Adventure 

À l'instar des filiales américaine et britannique, BMW Motorrad France procède actuellement à une campagne technique visant à contrôler le Telelever des R1200GS et R1200GS Adventure produites entre novembre 2013 à juin 2017. 13 309 motos "françaises" sont concernées.
Le rassemblement Vitesse moto FFM fait toujours le plein à Carole

Instauré en 2015, le rendez-vous estival de la Filière Vitesse de la Fédération Française de Motocyclisme a de nouveau attiré une soixantaine de pilotes âgés de 6 à 14 ans cette semaine sur le circuit Carole (93). Le prochain champion français y participait peut-être...
Marché moto et scooter : interviews constructeurs (1er semestre 2017)

Tous les six mois, Moto-Net.Com donne la parole aux constructeurs. Sont-ils satisfaits de leur premier semestre 2017, comment abordent-ils le second, que pensent-ils du futur Mondial de la moto, quel impact ont sur leurs résultats le rétrofit, la norme Euro4 ou le permis A2 pour tous ? Voici leurs avis...
Premier semestre 2017 : les Français préfèrent les grosses motos

Au mois de juin comme sur l'ensemble du premier semestre 2017, la hausse du marché français du motocycle (respectivement +3 et 12,6% !) cache un déséquilibre entre les 125 qui recommencent à baisser et les gros cubes qui ne cessent de monter. MNC dresse le bilan semestriel complet.
L'électronique en World Superbike : MNC interroge les marques

Les responsables du championnat du monde Superbike ont récemment annoncé qu'ils réfléchissaient à imposer un boitier électronique unique. Bonne ou mauvaise idée ? Moto-Net.Com a demandé leur avis aux sept constructeurs engagé dans la lutte pour le titre 2017... et dans celle de la survie du WSBK ?
Yamaha bétonne sa gamme scooters avec un nouveau Xmax 400

Alors qu'un Xmax 300 s'intercale déjà entre le Xmax 125 et le(s) Tmax 530, Yamaha a décidé de consolider son offre - et sa mainmise - sur le segment des scooters sportifs en mettant à jour son Xmax 400 pour 2018 ! Présentation.
Indian dévoile un inédit Bobber sur base de Scout 1200

La plus vieille enseigne moto des États-Unis virent d'annoncer l'arrivée cet été d'un nouveau modèle : le Bobber. Dans les faits, une Scout au look minimaliste et sombre, qui cherche à taper dans l'oeil des "bad boys"... et "bad girls" ! Bande-annonce.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.