• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW GRAND PATRON
Paris, le 11 juillet 2018

Interview Piaggio France : MP3 350 et 500 2018, hybride, Gilera, trois-roues Yamaha, etc.

Interview Piaggio France : MP3 350 et 500 2018, hybride, Gilera, trois-roues Yamaha, etc.

Moto-Net.Com a profité du lancement de la nouvelle gamme 2018 de MP3 350 et 500 pour poser quelques questions au président de Piaggio France. Jean-Charles de Saint Pastou discute avec MNC des nouvelles motorisations, des MP3 hybrides mis en veille, de ''feu'' le Fuoco Gilera, de la la moto à trois roues Yamaha Niken... Interview.

Imprimer

Moto-Net.Com : Le nouveau MP3 350 bénéficie d'un nouveau moteur avec, notamment, un embrayage multidisque à bain d'huile. Le 500 cc évolue aussi, mais conserve son embrayage à sec. Est-ce une question de génération de moteurs ?
Jean-Charles de Saint-Pastou, président Piaggio France :
Exactement. Le 350 est un moteur de dernière génération, apparue sur le Beverly 350 Sport Touring en 2011. Le 500 est une évolution du bloc moteur Master qui existait déjà.

MNC : Il n'était pas opportun selon vous de changer de moteur pour le "gros" MP3 : un 550 cc, plus moderne ?
J-C SP :
Non, ce que nous souhaitions faire avant tout, c'est multiplier le taux d'équipement de notre moteur 350 cc sur la gamme qui comprend plusieurs produits (Beverly, MP3, X10, etc. NDLR). Nous voulons capitaliser sur ce moteur avancé, à faible consommation mais hautes performances. Aujourd'hui, il nous permet de faire évoluer le MP3, mais cela a demandé un certain investissement car le 350 a un dessin, un volume différents du 300. Il a fallu l'adapter au scooter déjà existant. Et ce n'est pas fini.

Interview Piaggio France : MP3 350 et 500 2018, hybride, Gilera, trois-roues Yamaha, etc.

MNC : Vous mettez en avant et à juste titre le côté innovant du MP3 et de son train avant. Mais il a maintenant 12 ans. Pour le maintenir à la pointe de la technologie, avez-vous songé intégrer d'autres technologies : certains deux-roues disposent de système de démarrage sans clé, de grands écrans couleurs connectés, etc. Des équipements souvent présents dans l'automobile, que les clients de MP3 ont donc l'habitude de manier.
J-C SP :
Vous avez raison, le MP3 est souvent comparé à l'automobile, de par son positionnement, c'est logique. Le challenge pour le nouveau MP3 est clairement de proposer une machine dynamique, sécuritaire et confortable. Nous avons privilégié ses axes car c'était là que se trouvait le plus gros des attentes. Ensuite, il faut savoir que tous les MP3 peuvent être équipés en accessoire de la Piaggio Multimedia Platform qui permet d'interagir avec le smartphone et le véhicule. Le Tom Tom Vio installé de série sur le nouveau MP3 500 Business renforce encore les aspects pratiques. Le TFT n'est pas d'actualité sur les MP3, mais les Vespa Primavera ou Sprint Sport 125 que l'on vient tout juste de lancer, en sont équipés. Et sur un tout autre segment, on trouve aussi nos motos Aprillia Shiver, Tuono, RSV4... Nous commençons donc à proposer cette technologie, mais ce n'es pas prévu pour l'instant sur le MP3.

MNC : Piaggio avait sorti deux versions hybrides en 125 puis 300 cc. Que sont-ils devenus ? Ils ne sont plus au catalogue ?
J-C SP :
Effectivement, ces MP3 ne sont plus au catalogue. Ils sont peut-être arrivés un peu trop tôt sur le marché, par rapport à la demande. J'en ai d'ailleurs parlé aujourd'hui avec mes homologues italiens aujourd'hui. La technologie hybride est là, elle est utilisée en voiture... Mais pas dans le deux-roues. Ca n'est pas le moment, ou en tous cas, ça ne l'était pas à la sortie de ces deux modèles.

Interview Piaggio France : MP3 350 et 500 2018, hybride, Gilera, trois-roues Yamaha, etc.

MNC : Ils pourraient réapparaitre, à la faveur d'une réglementation plus stricte concernant la circulation dans les centres-villes... À court terme, voire très court terme dans certaines métropoles !
J-C SP :
Alors, je n'ai aucune date à ce sujet. Ce que je sais, c'est que notre groupe maitrise parfaitement cette technologie. C'est toujours intéressant de l'avoir dans les cartons...

MNC : Il y a un autre MP3 qui n'est plus commercialisé : celui de Gilera, le Fuoco 500. Il correspondait pourtant à un segment très apprécié des automobilistes français actuellement : le SUV.
J-C SP :
Oui, c'est un segment qui est en plein essor dans l'automobile, mais il cannibalise aussi beaucoup celui des monospaces. Le volume global des ventes d'automobiles en France, environ 2 millions d'unités, reste stable. C'est la répartition entre les segments qui évoluent.

MNC : Tout comme les MP3 LT cannibalisent les scooters 125, au sein même de la marque Piaggio d'ailleurs. Il n'est pas question de sortir un nouveau scooter plus sportif ou baroudeur chez Gilera ?
J-C SP :
Non. Une des idées avec les nouveaux MP3 qui sont vraiment très bien installés, est de distinguer le modèle Business du modèle Sport, ce dernier remplissant un peu le rôle que le Gilera incarnait un peu par le passé, de véhicule plus sportif. Finalement, on gagne en lisibilité : le trois-roues, c'est Piaggio. Urbain avec le Yourban ou plus périurbain avec les MP3, Business plus élégant et conservateur d'un côté, Sport de l'autre pour ceux qui aimaient le Fuoco. C'est désormais plus simple.

Interview Piaggio France : MP3 350 et 500 2018, hybride, Gilera, trois-roues Yamaha, etc.

MNC : Le trois-roues c'est Piaggio... C'est Yamaha aussi ! Quel est votre avis sur la Niken, présentée comme une moto de loisir, à l'opposé du pratique MP3 ? Le groupe Piaggio a pensé à ce type de machine ?
J-C SP :
Je n'ai pas d'information là-dessus. En revanche, à chaque fois que l'on voit un constructeur - digne de ce nom, en plus - s'intéresser au trois-roues, cela ne fait que crédibiliser l'audacieux choix de Piaggio fait il y a plus de dix ans. Le principe est simple : deux roues à l'avant, c'est mieux. Or si c'est vrai pour un scooter 125, ça l'est aussi pour un scooter de plus forte cylindrée, et ça l'est peut-être pour une moto ? La technologie trois-roues a convaincu beaucoup de gens, de clients... et commence peut-être à convaincre d'autres constructeurs.

MNC : Si le Niken fonctionnait commercialement, Piaggio (Aprilia ?) a sans doute de quoi riposter !
J-C SP :
Je n'ai absolument aucune info en tant que responsable de Piaggio France. Maintenant, on sait que les constructeurs se surveillent continuellement...

Interview Piaggio France : MP3 350 et 500 2018, hybride, Gilera, trois-roues Yamaha, etc.

MNC : Certes, mais vos concurrents n'ont pas réagi - ou ont drôlement tardé à réagir - pour contrer le succès du MP3 !
J-C SP :
La concurrence met du temps... Je ne sais pas vraiment : le trois-roues est un solution crédible. Mais c'est facile à dire aujourd'hui ! Nous avions une culture de scooters GT, avec le X9. Or pour nous, l'étape suivante en 2006 n'était pas un X9 "+++", mais le MP3 ! Un produit révolutionnaire qui s'inscrit toutefois dans une certaine continuité, ce qui explique que nos clients X9 qui étaient à la recherche d'un produit encore plus abouti, ont volontiers basculé vers le trois-roues. Je ne veux pas parler à la place de nos concurrents, mais leur marque n'était peut-être pas autant positionnée sur le "commuting" (scooter-boulot-dodo, NDLR), les véhicules d'usage quotidien et intensif ? Ce que je peux dire, c'est que c'était clairement dans l'ADN du groupe Piaggio. Mais tout cela est plus facile à dire aujourd'hui, qu'à faire il y a plus de dix ans !

MNC : Ce recul est intéressant à bien des égards. Que répondez-vous aujourd'hui à vos détracteurs, souvent motards, qui considèrent qu'on ne devrait pas laisser les automobilistes conduire des scooters puissants et lourds ?
J-C SP :
Nous parlons aujourd'hui des MP3 et de la marque Piaggio. Mais Piaggio est aussi un groupe, qui possède des marques comme Aprilia ou Moto Guzzi. Nous vendons des 50cc, des RSV4 et des California 1400... même des vélos électriques. Le positionnement du groupe, c'est l'intermodalité (moto + tram par exemple, NDLR). Proposer un moyen de déplacement, et de plaisir aussi, pour chaque type de clientèle : nous sommes tout sauf sectaires ! Nous travaillons avec les pouvoirs publics sur les questions de pollution, de sécurité... Nous sommes d'ailleurs ravis des expérimentations de remontées de file. Il faut que chacun cohabite, que chacun trouve sa place. Il y a aussi des questions de culture, d'éducation, de maturité : nos clients type sur MP3 ont entre 40 et 50 ans, ce ne sont donc pas des fous du guidon inexpérimentés. Ce sont des personnes qui ont besoin de réponse pour leur problématique quotidienne qui n'est pas juste de rouler vite, mais aussi d'affronter un trafic de plus en plus perturbé, trouver un stationnement plus rapidement, gagner du temps, gagner en sécurité, etc. Lorsque Piaggio améliore la sécurité de ses trois-roues, on améliore la sécurité de manière générale. Pas de sectarisme !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Duel Honda X-Adv Vs Yamaha Tmax : moto, scooter ou les deux ?

Un esprit scooter dans un corps de moto. Ou inversement ? Avec d'un côté le Honda X-Adv 750 et de l'autre le Yamaha Tmax 530, les motards à la recherche d'un deux-roues pratique et au look sportif ont le choix. Moto-Net.Com les oppose rien que pour vous dans un essai comparatif : duel !
Tous les Duels 20 commentaires
Essai Quadro Qooder 2018 : la 4ème dimension !

Le Quadro Qooder - anciennement Quadro4 - possède quatre-roues et un guidon, mais ce n'est pas un quad. Il s'incline en courbes et se conduit avec le permis B (voiture), mais ce n'est pas vraiment un scooter... Amélioré pour 2018, ce drôle d'engin mélange les genres au profit de sensations étonnantes ! Essai.
Scooter 4 commentaires
Duel 35 kW : Kawasaki Z900 Vs KTM 790 Duke, récré A2 !

KTM renforce son offre dans le segment concurrentiel des roadsters de moyenne cylindrée avec son inédite 790 Duke à moteur bicylindre. Pour la jauger, le Journal moto du Net l'oppose à la meilleure vente française de la catégorie : la Kawasaki Z900. Duel MNC spécial permis A2, en version bridée à 47,5 ch (35 kW).
Essai 959 Panigale : Moto-Net.Com relève le Challenge Ducati 2018

Quelle moto choisir pour débuter en compétition ? Le Journal moto du Net ne s'était jamais posé la question... Et n'a pas plus réfléchi lorsque Ducati lui a proposé de participer à sa première course, au guidon d'une 959 Panigale et face à des Panigale V2 et V4, S1000RR ou RSV4. Défi relevé !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les actions locales de la FFMC le 17 novembre avec les Gilets jaunes

Alors que la Fédération française des motards en colère (FFMC) n'appelle pas officiellement à se joindre aux actions des Gilets jaunes le 17 novembre, plusieurs antennes locales organisent ou participent aux blocages contre l'augmentation des carburants. Explications.
Lobbying 6 commentaires
La FFMC ne participera pas officiellement aux blocages du 17 novembre avec les Gilets jaunes

La Fédération française des motards en colère (FFMC) n'appellera pas officiellement à se joindre aux actions de blocages initiées par le mouvement des Gilets jaunes le 17 novembre contre la hausse du prix de l'essence. Explications.
Lobbying 20 commentaires
BMW, Ducati, Honda ou Yamaha... Qui battra Rea et Kawasaki ?

Depuis quatre ans, Kawasaki et Jonathan Rea règnent sans partage sur le World Superbike. En 2019, leurs concurrents s'organisent - ou se réorganisent ! - pour tenter de renverser la firme d'Akashi et son impitoyable "JR". MNC fait le point sur les teams BMW, Ducati, Honda et Yamaha...
WSBK 2019 3 commentaires
Alex de Angelis en MotoGP électrique MotoE avec Josh Hook chez Pramac

Alex de Angelis retrouve un guidon en MotoGP l'an prochain chez Pramac, grâce à la coupe du monde de motos électriques MotoE qui démarre en 2019. L'italien fera équipe avec Josh Hook, champion du monde d'endurance en titre. Explications.
MotoGP 2019 2 commentaires
Sete Gibernau de retour en Grands Prix moto 2019 !

Nous sommes bien en 2018, nous ne sommes pas le 1er avril, mais l'un des pilotes inscrits en Grands Prix de motos électriques MotoE 2019 est bien Sete Gibernau, de retour chez Pons ! Explications.
MotoGP 2019 13 commentaires
Kenny Foray en MotoGP électrique MotoE avec Tech3

Kenny Foray roulera en MotoGP l'an prochain chez Tech3... en MotoE, le championnat de motos électriques qui démarre en 2019 ! Comme Randy de Puniet, le pilote français se réjouit de faire partie de cette nouvelle aventure. Explications.
MotoGP 2019 1 commentaire
Randy de Puniet de retour sur une Moto GP... électrique !

L'ancien pilote de Grands Prix moto Randy de Puniet, reconverti en endurance mondiale, roulera de nouveau en MotoGP l'an prochain aux côtés Niccolò Canepa, son concurrent en endurance. Les deux hommes prendront le guidon de la LCR E-Team en championnat du monde MotoE 2019. Explications.
MotoGP 2019 6 commentaires

Abonnement MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net, je lis toutes les infos réservées et je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc.

 

  • En savoir plus...