• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW GRAND PATRON
Paris, le 11 juillet 2018

Interview Piaggio France : MP3 350 et 500 2018, hybride, Gilera, trois-roues Yamaha, etc.

Interview Piaggio France : MP3 350 et 500 2018, hybride, Gilera, trois-roues Yamaha, etc.

Moto-Net.Com a profité du lancement de la nouvelle gamme 2018 de MP3 350 et 500 pour poser quelques questions au président de Piaggio France. Jean-Charles de Saint Pastou discute avec MNC des nouvelles motorisations, des MP3 hybrides mis en veille, de ''feu'' le Fuoco Gilera, de la la moto à trois roues Yamaha Niken... Interview.

Imprimer

Moto-Net.Com : Le nouveau MP3 350 bénéficie d'un nouveau moteur avec, notamment, un embrayage multidisque à bain d'huile. Le 500 cc évolue aussi, mais conserve son embrayage à sec. Est-ce une question de génération de moteurs ?
Jean-Charles de Saint-Pastou, président Piaggio France :
Exactement. Le 350 est un moteur de dernière génération, apparue sur le Beverly 350 Sport Touring en 2011. Le 500 est une évolution du bloc moteur Master qui existait déjà.

MNC : Il n'était pas opportun selon vous de changer de moteur pour le "gros" MP3 : un 550 cc, plus moderne ?
J-C SP :
Non, ce que nous souhaitions faire avant tout, c'est multiplier le taux d'équipement de notre moteur 350 cc sur la gamme qui comprend plusieurs produits (Beverly, MP3, X10, etc. NDLR). Nous voulons capitaliser sur ce moteur avancé, à faible consommation mais hautes performances. Aujourd'hui, il nous permet de faire évoluer le MP3, mais cela a demandé un certain investissement car le 350 a un dessin, un volume différents du 300. Il a fallu l'adapter au scooter déjà existant. Et ce n'est pas fini.

Interview Piaggio France : MP3 350 et 500 2018, hybride, Gilera, trois-roues Yamaha, etc.

MNC : Vous mettez en avant et à juste titre le côté innovant du MP3 et de son train avant. Mais il a maintenant 12 ans. Pour le maintenir à la pointe de la technologie, avez-vous songé intégrer d'autres technologies : certains deux-roues disposent de système de démarrage sans clé, de grands écrans couleurs connectés, etc. Des équipements souvent présents dans l'automobile, que les clients de MP3 ont donc l'habitude de manier.
J-C SP :
Vous avez raison, le MP3 est souvent comparé à l'automobile, de par son positionnement, c'est logique. Le challenge pour le nouveau MP3 est clairement de proposer une machine dynamique, sécuritaire et confortable. Nous avons privilégié ses axes car c'était là que se trouvait le plus gros des attentes. Ensuite, il faut savoir que tous les MP3 peuvent être équipés en accessoire de la Piaggio Multimedia Platform qui permet d'interagir avec le smartphone et le véhicule. Le Tom Tom Vio installé de série sur le nouveau MP3 500 Business renforce encore les aspects pratiques. Le TFT n'est pas d'actualité sur les MP3, mais les Vespa Primavera ou Sprint Sport 125 que l'on vient tout juste de lancer, en sont équipés. Et sur un tout autre segment, on trouve aussi nos motos Aprillia Shiver, Tuono, RSV4... Nous commençons donc à proposer cette technologie, mais ce n'es pas prévu pour l'instant sur le MP3.

MNC : Piaggio avait sorti deux versions hybrides en 125 puis 300 cc. Que sont-ils devenus ? Ils ne sont plus au catalogue ?
J-C SP :
Effectivement, ces MP3 ne sont plus au catalogue. Ils sont peut-être arrivés un peu trop tôt sur le marché, par rapport à la demande. J'en ai d'ailleurs parlé aujourd'hui avec mes homologues italiens aujourd'hui. La technologie hybride est là, elle est utilisée en voiture... Mais pas dans le deux-roues. Ca n'est pas le moment, ou en tous cas, ça ne l'était pas à la sortie de ces deux modèles.

Interview Piaggio France : MP3 350 et 500 2018, hybride, Gilera, trois-roues Yamaha, etc.

MNC : Ils pourraient réapparaitre, à la faveur d'une réglementation plus stricte concernant la circulation dans les centres-villes... À court terme, voire très court terme dans certaines métropoles !
J-C SP :
Alors, je n'ai aucune date à ce sujet. Ce que je sais, c'est que notre groupe maitrise parfaitement cette technologie. C'est toujours intéressant de l'avoir dans les cartons...

MNC : Il y a un autre MP3 qui n'est plus commercialisé : celui de Gilera, le Fuoco 500. Il correspondait pourtant à un segment très apprécié des automobilistes français actuellement : le SUV.
J-C SP :
Oui, c'est un segment qui est en plein essor dans l'automobile, mais il cannibalise aussi beaucoup celui des monospaces. Le volume global des ventes d'automobiles en France, environ 2 millions d'unités, reste stable. C'est la répartition entre les segments qui évoluent.

MNC : Tout comme les MP3 LT cannibalisent les scooters 125, au sein même de la marque Piaggio d'ailleurs. Il n'est pas question de sortir un nouveau scooter plus sportif ou baroudeur chez Gilera ?
J-C SP :
Non. Une des idées avec les nouveaux MP3 qui sont vraiment très bien installés, est de distinguer le modèle Business du modèle Sport, ce dernier remplissant un peu le rôle que le Gilera incarnait un peu par le passé, de véhicule plus sportif. Finalement, on gagne en lisibilité : le trois-roues, c'est Piaggio. Urbain avec le Yourban ou plus périurbain avec les MP3, Business plus élégant et conservateur d'un côté, Sport de l'autre pour ceux qui aimaient le Fuoco. C'est désormais plus simple.

Interview Piaggio France : MP3 350 et 500 2018, hybride, Gilera, trois-roues Yamaha, etc.

MNC : Le trois-roues c'est Piaggio... C'est Yamaha aussi ! Quel est votre avis sur la Niken, présentée comme une moto de loisir, à l'opposé du pratique MP3 ? Le groupe Piaggio a pensé à ce type de machine ?
J-C SP :
Je n'ai pas d'information là-dessus. En revanche, à chaque fois que l'on voit un constructeur - digne de ce nom, en plus - s'intéresser au trois-roues, cela ne fait que crédibiliser l'audacieux choix de Piaggio fait il y a plus de dix ans. Le principe est simple : deux roues à l'avant, c'est mieux. Or si c'est vrai pour un scooter 125, ça l'est aussi pour un scooter de plus forte cylindrée, et ça l'est peut-être pour une moto ? La technologie trois-roues a convaincu beaucoup de gens, de clients... et commence peut-être à convaincre d'autres constructeurs.

MNC : Si le Niken fonctionnait commercialement, Piaggio (Aprilia ?) a sans doute de quoi riposter !
J-C SP :
Je n'ai absolument aucune info en tant que responsable de Piaggio France. Maintenant, on sait que les constructeurs se surveillent continuellement...

Interview Piaggio France : MP3 350 et 500 2018, hybride, Gilera, trois-roues Yamaha, etc.

MNC : Certes, mais vos concurrents n'ont pas réagi - ou ont drôlement tardé à réagir - pour contrer le succès du MP3 !
J-C SP :
La concurrence met du temps... Je ne sais pas vraiment : le trois-roues est un solution crédible. Mais c'est facile à dire aujourd'hui ! Nous avions une culture de scooters GT, avec le X9. Or pour nous, l'étape suivante en 2006 n'était pas un X9 "+++", mais le MP3 ! Un produit révolutionnaire qui s'inscrit toutefois dans une certaine continuité, ce qui explique que nos clients X9 qui étaient à la recherche d'un produit encore plus abouti, ont volontiers basculé vers le trois-roues. Je ne veux pas parler à la place de nos concurrents, mais leur marque n'était peut-être pas autant positionnée sur le "commuting" (scooter-boulot-dodo, NDLR), les véhicules d'usage quotidien et intensif ? Ce que je peux dire, c'est que c'était clairement dans l'ADN du groupe Piaggio. Mais tout cela est plus facile à dire aujourd'hui, qu'à faire il y a plus de dix ans !

MNC : Ce recul est intéressant à bien des égards. Que répondez-vous aujourd'hui à vos détracteurs, souvent motards, qui considèrent qu'on ne devrait pas laisser les automobilistes conduire des scooters puissants et lourds ?
J-C SP :
Nous parlons aujourd'hui des MP3 et de la marque Piaggio. Mais Piaggio est aussi un groupe, qui possède des marques comme Aprilia ou Moto Guzzi. Nous vendons des 50cc, des RSV4 et des California 1400... même des vélos électriques. Le positionnement du groupe, c'est l'intermodalité (moto + tram par exemple, NDLR). Proposer un moyen de déplacement, et de plaisir aussi, pour chaque type de clientèle : nous sommes tout sauf sectaires ! Nous travaillons avec les pouvoirs publics sur les questions de pollution, de sécurité... Nous sommes d'ailleurs ravis des expérimentations de remontées de file. Il faut que chacun cohabite, que chacun trouve sa place. Il y a aussi des questions de culture, d'éducation, de maturité : nos clients type sur MP3 ont entre 40 et 50 ans, ce ne sont donc pas des fous du guidon inexpérimentés. Ce sont des personnes qui ont besoin de réponse pour leur problématique quotidienne qui n'est pas juste de rouler vite, mais aussi d'affronter un trafic de plus en plus perturbé, trouver un stationnement plus rapidement, gagner du temps, gagner en sécurité, etc. Lorsque Piaggio améliore la sécurité de ses trois-roues, on améliore la sécurité de manière générale. Pas de sectarisme !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Essai Yamaha MT-03 2020 : A2 doigts d'une grande moto

Le roadster MT-03 adopte pour 2020 le "grand méchant look" propre aux motos Yamaha de la gamme Master of Torque (MT), ainsi qu'une nouvelle fourche inversée et une ergonomie revue. Cette évolution par petites touches renforce les nombreuses qualités de cette attachante moto naturellement compatible avec le permis A2. Essai.
Roadster 3 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Yamaha Tmax 560 2020 : roi de la jungle urbaine !

Avec le permis moto et 14 000 euros en poche dans une concession Yamaha, vous pouvez opter pour l'excitante sportive YZF-R6, le crapuleux roadster MT-10 de 160 ch... ou le nouveau Tmax 560 dans sa luxueuse version Tech Max ! MNC vous explique pourquoi choisir le scooter est loin d'être insensé... même pour un motard ! Essai.
Scooter 11 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Pourquoi la nouvelle CBR1000RR-R est la plus chère des motos Superbike japonaises

La nouvelle CBR1000RR-R 2020, gonflée à bloc, devient la plus puissante des motos Superbike avec 217,6 ch en standard. Mais cette course à l'armement a un prix : 21 999 €, en hausse de 4000 euros ! Pourquoi une telle inflation ? Quels sont les arguments de la Fireblade face aux autres hypersportives ? Réponses MNC.
Business 1 commentaire
Marché moto et scooter en novembre 2019 : le meilleur antidépresseur

La météo particulièrement chagrine de novembre 2019 n'a nullement freiné le marché français du motocycle : ses 9814 immatriculations représentent au contraire une hausse de +7,5% par rapport à l'an dernier. Les gros cubes tractent, les 125 suivent. MNC dresse le bilan.
8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole "à domicile" devant deux Honda

La toute première édition des 8 Heures de Sepang se dispute demain samedi. Meilleur temps des qualifications, la Yamaha Sepang Racing n°21 a confirmé sa vélocité avec Franco Morbidelli en remportant la Superpole "de nuit" devant les Honda n°88 et n°5, la Kawasaki n°1 et la BMW n°37. Compte rendu, chronos et vidéos...
Jusqu'à 500 ch et 362 km/h pour la moto 8-cylindres Eisenberg V8 !

Zef Eisenberg, préparateur britannique de motos et de voitures extrêmes, met la touche finale à un roadster aux performances sans équivalent : l'inédit 8-cylindres en V de 3000 cc de son "EV8" revendique entre 480 et 500 ch et jusqu'à 362 km/h de vitesse de pointe ! Présentation.
Découverte 4 commentaires
Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Le Grand Prix de France MotoGP 2020 met en place un Espace tranquille

Ras le casque des concours de rupteurs et des chants d'ivrogne dans les campings du GP de France Moto ? L'organisateur propose une solution pour savourer la fête sans subir ses débordements : sa nouvelle aire d'accueil "Espace tranquille", à côté de l'entrée sud du circuit Bugatti-Le Mans.  Explications.
Zarco signe directement avec Ducati pour rouler chez Avintia en 2020

Cette fois, c'est officiel : Johann Zarco disputera bien la saison MotoGP 2020 sur une Ducati au sein du team Avintia, comme prévu depuis le GP de Valence mi-novembre. Mais attention : ce contrat d'un an lie davantage le pilote français au constructeur italien qu'à l'équipe espagnole. Explications. 
Pilotes et équipes 14 commentaires
Essai vidéo de la nouvelle Yamaha MT-03 2020

En complément de notre essai complet de la Yamaha MT-03, voici notre vidéo tournée dans les environs de Málaga (Espagne).
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...