• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#QATARGP COURSES MOTO3 - MOTO2
Paris, le 12 mars 2019

GP du Qatar : Toba "japonise" le Moto3, Baldassari "Triumph" en Moto2

Toba "japonise" le Moto3, Baldassari "Triumph" en Moto2

Kaito Toba, 18 ans, devient le premier pilote japonais vainqueur d'une course Moto3 grâce à sa victoire très serrée au Grand Prix du Qatar 2019. L'italien Lorenzo Baldassari s'offre pour sa part le premier succès d'une Moto2 avec moteur Triumph. Explications et classements.

Imprimer

Le Moto3 met décidément de nouvelles têtes en valeur ces derniers temps : après que Can Öncü soit devenu à 15 ans et 115 jours le plus jeune vainqueur d'un Grand Prix moto l'an dernier à Valence  (Espagne), c'est au tour de Kaito Toba de dépoussiérer les tablettes en ouverture de saison 2019. Motif ? Il est le premier pilote japonais à s'imposer en Moto3 !

Le natif de Fukuoka (Japon) ne portait pourtant pas l'étiquette de favori au Qatar au regard de ses précédents résultats et de sa discrétion pendant l'intersaison. Toba, vainqueur de l'Idemistu Asia Talent Cup 2014, a intégré le championnat du monde en 2017 sur la Moto3 Honda du team Asia, avec pour meilleure performance une sixième place en Catalogne l'an dernier...

Classé 30ème pour sa première année en Moto3 puis 22ème en 2018, Kaito Toba n'est à l'origine d'aucun coup d'éclat annonciateur d'une domination à venir. Le déclic semble s'être produit ce week-end à Losail, où ce jeune homme de 18 ans s'est tout d'abord qualifié pour la toute première fois en première ligne (3ème).

Le japonais, bien décidé à transformer l'essai, est ensuite resté dans le groupe de tête en compagnie des cracks attendus de la catégorie Moto3 : Aron Canet, Lorenzo Dalla Porta, Niccolo Antonelli et Romano Fenati, de retour à la compétition après sa suspension l'an dernier pour son action de course inadmissible à San Marin (Italie).

Fenati étrenne à tort la "Long Lap Penalty"

Cette première course de Fenati se soldera toutefois par une désillusion : l'italien a mal interprété un avertissement après avoir dépassé les limites de la piste et s'est livré - à tort - à la nouvelle pénalité du "long tour". Le pilote du team Snipers terminera finalement au 9ème rang, alors que sa domination pendant les essais suggérait une possible victoire...

Dalla Porta cherchait pendant ce temps à s'échapper, mais c'était sans compter sur Kaito Toba : le n°27 - en hommage à Stoner dont il est un fan depuis tout petit : le preuve ci-dessus  - s'est accroché dans son sillage, offrant aux spectateurs un final palpitant. Toba finira par sortir vainqueur de ce duel grâce à l'aspiration et par s'imposer avec seulement 53 millièmes sur Lorenzo Dalla Porta !

Ce succès est historique pour le Japon puisqu'il s'agit de la première victoire d'un représentant japonais en catégorie Moto3, qui plus est signé sur une moto japonaise (Honda) ! Le dernier pilote du pays du Soleil levant à s'être imposé dans la plus petite catégorie était Tomyoshi Koyama en 2007, en 125 cc 2-temps. "Toba-San" met fin à une disette longue de 12 ans !

"Lorsque j’ai franchi la ligne d’arrivée, j’étais en plein rêve, un rêve qui devenait réalité ! Je suis super content", s'est enthousiasmé Kaita Koba, heureux d'apparaître en tête du championnat provisoire avec ce succès qui pourrait marquer le véritable coup d'envoi de sa carrière en championnat du monde. A confirmer, toutefois, sur la durée...

Moto2 : le Triumph de Baldassari sur Lüthi

Quelques instants après les célébrations à la gloire de Koba, les pilotes Moto2 entraient en piste dans un très agréable ronronnement mécanique : rappelons que Triumph remplace Honda en tant que motoriste de la catégorie intermédiaire avec le 3-cylindres dérivé de sa Street Triple.

Le feulement rauque typique du "3-pattes" remplace les hurlements plus aigus du 4-cylindres issu de la CBR600RR, avec à la clé une hausse sensible des performances : de 128 ch à 140 ch au vilebrequin (+12 ch). Autre atout apprécié du bloc anglais : son poids et son encombrement inférieurs à ceux du vieillissant "4-pattes" nippon. 

La disponibilité supérieure du moteur d'Hinckley est par ailleurs saluée, constat logique au vu de ses 166 cc supplémentaires (765 cc contre 599). Bref, tout le monde plébiscite ce changement de fournisseur moteur, aussi bien les pilotes que les fabricants de châssis : Kalex, Speed UP, NTS et aussi... MV Agusta et KTM, qui sont des rivaux commerciaux directs de Triumph !

Baldassari domine la course d'ouverture Moto2

Cette première course de l'ère "Triumph" a été contrôlée du début à la fin par l'italien Lorenzo Baldassari sur sa Kalex du team Pons, parti depuis la 3ème place sur la grille. La seule menace est venue de Thomas Lüthi, remonté en trombe du 7ème rang sur sa Kalex Dynavolt Intact GP...

Le suisse, de retour en Moto2 après une expérience peu concluante en MotoGP sur la Honda Marc VDS, échoue finalement à seulement 0,026 sec de "Balda" sous le drapeau à damiers ! L'occasion de constater que le circuit du Qatar aura offert des arrivées ultra-serrées dans les trois catégories : 23 millièmes en MotoGP, 26 millièmes en Moto2 et 53 millièmes en Moto3 !

Le podium est complété à 2,123 sec par le coéquipier de Lüthi, Marcel Schrötter, auteur d'une pole record en 1'58.585. Remy Gardner et Augusto Fernandez ferment le Top 5 devant Sam Lowes - de retour chez Gresini - et Alex Marquez, attendu à une meilleure place après déjà trois saisons en Moto2...

Quid des chronos en comparaison de l'an dernier ? Baldassari a bouclé les 20 tours  en 39'56.109, soit 23,693 sec plus vite qu'en 2018 (40'19.802). Ce gain de presque 1,2 sec au tour est en partie imputable aux performances supérieures du moteur Triumph. Le record du tour en course a également été battu, passant de 1'59.421 (Lowes, en 2016) à 1'58.711 (Lüthi). Soit 0,710 sec de mieux.

La prochaine course prévue du 29 au 31 mars en Argentine. Restez connectés !

Résultats et classement du GP du Qatar Moto3 2019 

  1. Kaito TOBA Honda 38'08.887
  2. Lorenzo DALLA PORTA Honda +0.053
  3. Aron CANET KTM +0.174
  4. Marcos RAMIREZ Honda +0.505
  5. Celestino VIETTI KTM +0.584
  6. Albert ARENAS KTM +0.818
  7. Raul FERNANDEZ KTM +0.846
  8. Niccolò ANTONELLI Honda +0.850
  9. Romano FENATI Honda +0.890
  10. Jakub KORNFEIL KTM +0.903
  11. Ai OGURA Honda +0.956
  12. Alonso LOPEZ Honda +1.755
  13. John MCPHEE Honda +1.849
  14. Andrea MIGNO KTM +3.450
  15. Gabriel RODRIGO Honda +3.514
  16. Tony ARBOLINO Honda +4.201
  17. Vicente PEREZ KTM +4.267
  18. Can ONCU KTM +26.272
  19. Kazuki MASAKI KTM +31.779
  20. Ryusei YAMANAKA Honda +31.820
  21. Filip SALAC KTM +31.943
  22. Riccardo ROSSI Honda +31.979
  23. Makar YURCHENKO KTM +1'23.259
  24. Tom BOOTH-AMOS KTM 3 Tours

Non classés 

  • Tatsuki SUZUKI Honda 14 Tours
  • Dennis FOGGIA KTM 14 Tours
  • Darryn BINDER KTM 17 Tours
  • Ayumu SASAKI Honda 0 Tour
  • Jaume MASIA KTM 0 Tour

 

Résultats et classement du GP du Qatar Moto2 2019 

  1. Lorenzo BALDASSARRI Kalex 39'56.109
  2. Thomas LUTHI Kalex +0.026
  3. Marcel SCHROTTER Kalex +2.123
  4. Remy GARDNER Kalex +2.125
  5. Augusto FERNANDEZ Kalex +2.305
  6. Sam LOWES Kalex +3.334
  7. Alex MARQUEZ Kalex +5.018
  8. Luca MARINI Kalex +7.336
  9. Enea BASTIANINI Kalex +12.949
  10. Xavi VIERGE Kalex +13.865
  11. Fabio DI GIANNANTONIO Speed Up +15.525
  12. Brad BINDER KTM +16.591
  13. Andrea LOCATELLI Kalex +18.667
  14. Jesko RAFFIN NTS +18.916
  15. Jorge MARTIN KTM +22.771
  16. Bo BENDSNEYDER NTS +22.822
  17. Khairul Idham PAWI Kalex +23.978
  18. Dominique AEGERTER MV Agusta +26.904
  19. Simone CORSI Kalex +27.030
  20. Stefano MANZI MV Agusta +40.274
  21. Lukas TULOVIC KTM +43.003
  22. Joe ROBERTS KTM +44.212
  23. Philipp OETTL KTM +47.657
  24. Dimas EKKY PRATAMA Kalex +57.596
  25. Xavi CARDELUS KTM +1'18.749
  26. Marco BEZZECCHI KTM +1'35.817

Non classés

  • Tetsuta NAGASHIMA Kalex 18 Tours
  • Jake DIXON KTM 18 Tours
  • Somkiat CHANTRA Kalex 19 Tours
  • Jorge NAVARRO Speed Up 0 Tour
  • Nicolo BULEGA Kalex 0 Tour
  • Iker LECUONA KTM 0 Tour

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Bien qu'ayant vu les courses en différé, je n'ai pas regretté de prolonger ma soirée moto : les deux ont été superbes ! Avec tout d'abord un petit japonais qui fait enfin briller son pays après de longues années creuses pour les nippons, mais aussi un Canet qui a porté haut les couleurs du team managé par Max Biaggi himself... et un Fenati qui, mine de rien, m'a fait plaisir à retrouver. Dommage qu'il se soit trompé d'interprétation en prenant un simple warning pour une pénalité mais il aura démontré qu'il aurait été dommage de ne pas lui laisser une chance de revenir nous démontrer son talent : question vitesse pure il ne plaisante pas le bougre ! Quant au Moto2, j'avoue avoir espéré voir Luthi revenir en fanfare et gagner cette course, mais chapeau à Baldassarri qui a su rester solide alors qu'une erreur aurait été très facile à commettre vu la fulgurante remontée du suisse et la pression que ça pouvait lui coller sur les épaules. Petite déception en revanche concernant les pilotes KTM que j'aurais espéré voir plus haut... Mais en tout cas les moteurs Triumph... Quel régal ! Et ces Moto2 commencent à aller diablement vite : on est quand même à moins de 4 secondes des MotoGP pour les meilleurs... C'est fou !

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
Trail 1 commentaire
Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
Grande-Bretagne 1 commentaire
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...