• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DUCATI VOIT ROUGE
Paris, le 21 mars 2019

Le service course Ducati se dit serein à la veille du jugement sur sa victoire contestée au Qatar

Le service course Ducati se dit serein à la veille du jugement sur sa victoire contestée au Qatar

Luigi Dall’Igna, directeur général du service course Ducati, se dit convaincu que la cour d'appel de la Fédération internationale de motocyclisme (FIM) va rejeter la procédure d'appel lancée par Aprilia, Honda, KTM et Suzuki à propos du déflecteur installé devant la roue arrière des Desmosedici MotoGP au Qatar... Explications.

Imprimer

Grosse journée en perspective ce vendredi pour la cour d'appel de Fédération internationale de motocyclisme (FIM) : l'instance fédérale va devoir trancher sur "l'affaire Ducati" et l'utilisation de ce fameux appendice fixé sur le bras oscillant des Desmosedici GP19 qu'Aprilia, Honda, KTM et Suzuki jugent non réglementaire...

Les quatre constructeurs à l'initiative de cette procédure seront dans un premier temps reçus par la FIM qui réécoutera leurs arguments concernant ce déflecteur accusé de générer de l'appui aérodynamique... et non de refroidir le pneu comme le soutient Ducati. Au Qatar, ces accusations avaient été balayées par le collège des commissaires de la FIM.

Mais le dossier est brûlant car si la cour d'appel donne raison à Aprilia, Honda, KTM et Suzuki, la victoire d'Andrea Dovizioso au GP du Qatar pourrait lui être contestée... Personne ne semble toutefois vouloir en arriver là, y compris le patron d'Aprilia Racing, Massimo Rivola, pourtant l'un des plus virulents accusateurs.

"Nous ne souhaitons pas d'effet rétroactif, Dovizioso doit conserver sa victoire au Qatar", a-t-il assuré à nos confrères de Motosprint. Pour cet ancien dirigeant en Formule 1 chez Ferrari, la solution est simple : la FIM doit d'abord clarifier les règles et interdire à Ducati l'utilisation de son déflecteur - encerclé en jaune ci-dessous - dès la prochaine course prévue le 31 mars en Argentine.

"On préserve cette victoire et ensuite on commence à discuter d'une nouvelle règle sur cette pièce ", précise le nouveau dirigeant du service course d'Aprilia qui doit pourtant se douter que les choses n'en resteront pas là : si Ducati est reconnu coupable d'une forme de triche, la sanction paraît inévitable pour le malheureux "Dovi"...

Les Rouges de Bologne maintiennent avec fougue leur point de vue, ce qui laisse supposer que Ducati n'acceptera pas si facilement une décision défavorable de la cour d'appel : la marque menace de porter son dossier jusqu'au Tribunal arbitral du sport (TAS), la plus haute instance dans le milieu sportif.

Un vrai Far-West !

Si tel était le cas, les relations entre les constructeurs se dégraderaient aussi rapidement que la moto de Dovizioso avale les lignes droites ! Cet aspect chagrine Luigi Dall'Igna, directeur général du service course Ducati (ci-dessous en sweat rouge aux côtés du boss de Ducati et de ses pilotes), qui regrette la tournure des événements.

"Je dois avouer que nous étions un peu perplexes sur la façon dont tout ça s’est déroulé", confie ce brillant ingénieur. "Jusqu’à présent, tous les différends rencontrés - et il y en a eu !- étaient réglés au sein du MSMA (l'association des constructeurs en MotoGP, NDLR) avec le directeur technique (Danny Aldridge, NDLR). C’est la première fois que certains teams décident de formuler une réclamation contre une autre équipe sur la base d’un doute technique"...

"Les temps changent et dans ce cas précis, pas forcément en bien", continue-t-il en insistant sur le fait que la pièce utilisée par Ducati avait reçu l'aval d'Aldridge. "Le directeur technique est normalement le seul à pouvoir décider si une pièce montée sur la moto est conforme ou non. À ce rythme-là, ça risque de devenir un vrai Far-West : imaginez s’il y a un recours à chaque course !"

Pour autant, "Gigi" reste serein face à ces accusations qu'il estime ni élégantes, ni sportives : "nous sommes convaincus que notre travail est parfaitement conforme au règlement technique. Nous n’avons donc aucun doute sur le fait que cet appel sera rejeté".

"Ces quatre constructeurs ont décidé de changer d’approche", déplore le dirigeant italien qui craint des tensions à venir au sein du MSMA. "Ça nous surprend quelque peu de la part de Honda, sachant qu’avec Yamaha nous sommes un peu les "piliers" de ce championnat. Ils sont là depuis les débuts de l’ère MotoGP et ils ont décidé de changer les règles, défiant ainsi la FIM".

Concernant Aprilia et KTM, Dall'Igna ne cache pas un certain agacement devant leur prise de position alors même que les RS-GP et les RC16 sont loin du niveau des Ducati... appui supplémentaire ou pas ! "J'avoue avoir du mal à comprendre, car ils ne sont pas forcément nos adversaires directs au championnat".

La menace d'un recours au TAS

Interrogé sur la possibilité d'intenter un recours devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) si la FIM donnait raison à ses accusateurs, Dall'Igna botte en touche en soutenant qu'il est "dans son droit : nous ne voyons pas en quoi la cour d'appel leur donnerait raison".

"Au sein de la FIM, la cour d'appel est le dernier recours possible", explique-t-il en anticipant la suite des événements si la FIM juge Ducati coupable. "Si vous faites recours à la cour d'arbitrage du sport (au sein du Tribunal arbitral du sport, NDLR), vous quittez le périmètre de la FIM et je ne veux même pas y songer. Si ça arrive, nous y réfléchirons, mais au moment voulu".

A suivre sur MNC : restez connectés !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Tuono V4 1100 Factory 2019 : électrostimulation pour le roadster Aprilia 

La Tuono V4 1100 connaît une nouvelle évolution en 2019 : sa version haut de gamme "Factory" est équipée d'inédites suspensions électroniques Öhlins ! Moto-Net.Com a essayé rapidement le maxi roadster Aprilia (maxi sportif et maxi jouissif !) sur de jolies petites routes italiennes... Andiamo !
Roadster 3 commentaires
Essai RSV4 1100 Factory : opération gros volume chez Aprilia !

Les 4-cylindres en V italiens se sentent décidément à l'étroit dans un simple litre : la RSV4 1100 Factory franchit comme la Panigale V4 ce volume symbolique pour tutoyer les 220 ch ! Cap sur le somptueux circuit du Mugello (Italie) où le Journal moto du Net a testé ce week-end la "Super(be)bike" Aprilia et ses spectaculaires ailettes... Essai MNC.
Sportive 8 commentaires
Essai Suzuki GSX-S750 A2 : la moto A2 mi-mesure

Suzuki étend sa gamme de motos A2 avec une version de son roadster GSX-S750 bridée à 47,5 chevaux. De quoi satisfaire les attentes les plus sportives des nouveaux permis, jeunes et moins jeunes puisque tous passent désormais par la période probatoire de deux ans limitée à 35 kW. Essai.
Essai Ryker 900 Rally : Can-Am se plie en trois

Moins intimidant, moins lourd et moins cher : le nouveau Ryker de Can-Am (groupe BRP) se serre la ceinture pour rajeunir et élargir l'audience de ces engins atypiques à trois-roues accessibles avec le permis voiture. MNC est allé au Portugal vérifier la pertinence de cette démarche... Essai.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Kawasaki remporte les 24H Motos du Mans et prend la tête du championnat du monde EWC

Vainqueur des 24 Heures Motos devant la Honda n°111 et la Suzuki n°2 au terme d'une course irréprochable, la Kawasaki SRC n°11 passe en tête du championnat du monde ! Le rêve d'Erwan Nigon commencerait-il à prendre forme ?
Quelle moto prépare Suzuki avec son nouveau trail sur base de V-Strom ?

Une photo "volée" par nos confrères de Road Trip confirme l'existence d'un nouveau trail en préparation chez Suzuki, sur l'excellente base de la vieillissante V-Strom. Quelques caractéristiques peuvent être interprétées comme un retour de la célèbre DR800 "Big DR" des années 1990... MNC explore les pistes.
Trail 4 commentaires
Abandon pour la BMW ERC et la Yamaha du YART aux 24H Motos 2019

La BMW ERC n°6, qualifiée en pole position, abandonne les 24 Heures Motos 2019, tout comme la Yamaha n°7 du YART, deuxième sur la grille, et la BMW n°56 en Superstock... Explications.
Harley-Davidson rappelle ses Street 750 et Street Rod de 2015 à 2018

Harley-Davidson procède actuellement au rappel de ses motos Street 750 et Street Rod pour un risque de corrosion autour de l'étrier de frein. Explications.
BMW en pole position des 24H Motos 2019 !

Première surprise au Mans pour la 42ème édition des 24 Heures Motos : c'est la BMW n°6 (Kenny Foray, Julien da Costa, Mathieu Gines et Jan Bühn) qui s'élancera en tête devant deux Yamaha, la R1 officielle n°7 du YART et la n°333 de Viltaïs Pierret Experiences. Explications.
Pré-commandes ouvertes pour la moto électrique Harley-Davidson LiveWire

Les pré-commandes de la nouvelle moto électrique Harley-Davidson LiveWire sont ouvertes depuis hier : les premiers clients européens seront livrés à l'automne 2019. Explications.
Rappel des scooters BMW C 600 Sport, C 650 Sport et C 650 GT

BMW Motorrad rappelle ses scooters  C 600 Sport, C 650 Sport et C 650 GT produits entre le 9 février 2011 et le 23 août 2018. Explications.
Rappels 2 commentaires
Honda rappelle ses scooters PCX 125 et 150

Honda procède actuellement au rappel de ses scooters PCX 125 et PCX 150 pour un risque d'oxydation des commandes des clignotants, du warning et des phares. Explications.
Essai Tuono V4 1100 Factory 2019 : électrostimulation pour le roadster Aprilia 

La Tuono V4 1100 connaît une nouvelle évolution en 2019 : sa version haut de gamme "Factory" est équipée d'inédites suspensions électroniques Öhlins ! Moto-Net.Com a essayé rapidement le maxi roadster Aprilia (maxi sportif et maxi jouissif !) sur de jolies petites routes italiennes... Andiamo !
Roadster 3 commentaires

Abonnement MNC Premium


En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
12 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...