• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ANALYSE ASSEN - ROSSI S'EXPLIQUE
Paris, le 2 juillet 2018

GP des Pays-Bas 2018 - Rossi (5ème) : "Le dépassement de Dovizioso n'était pas très intelligent"...

GP des Pays-Bas 2018 - Rossi (5ème) : "Pas d'autre choix que d'écarter"

Beaucoup d'amertume pour Valentino Rossi, cinquième du GP des Pays-Bas 2018 alors qu'un podium était largement à sa portée sur ce circuit d'Assen où il a signé sa dernière victoire l'an dernier. Le Docteur a perdu gros en élargissant dans le premier virage à deux tours de l'arrivée, suite à un dépassement d'Andrea Dovizioso qu'il juge mal avisé... Déclarations et analyse MNC.

Imprimer

Valentino Rossi, Yamaha-Movistar (2ème en qualifs et 5ème en course) : "C'était une course "sauvage". Je suis content d'être là, aux avant-postes, parce que c'était très excitant. Mais je suis triste car j'avais le potentiel pour le podium... Le problème est que j'ai été malchanceux au début avec Lorenzo, qui a touché le vibreur et perdu légèrement l'avant. J'étais en pleine accélération et nous nous sommes touché à 220 km/h (exactement 195 km/h au moment de l'impact : voir la vidéo ci-dessous, NDLR). Nous avons eu tous les deux de la chance de ne pas tomber".

"Pendant la course, c'était très difficile car j'essayais de contrôler la dégradation des pneus. J'avais la gomme tendre à l'arrière et je savais que ça pourrait être limite sur la fin. À deux tours de l'arrivée, j’étais deuxième derrière Marquez et puis dans le premier virage, Andrea a essayé de me passer... Il est rentré très fort et je n’avais pas d’autres choix que d’écarter".

"Nous avons perdu énormément de temps tous les deux. C’était une attaque agressive, mais comme beaucoup d’autres durant cette course donc c'est OK pour moi. Mais à ce moment précis de la course, ça n’était pas forcément la bonne stratégie : nous avions le potentiel pour terminer sur le podium l’un comme l’autre et nous ne terminons que quatrième et cinquième".

L'analyse Moto-Net.Com : Valentino Rossi nourrissait de grosses ambitions pour le Grand Prix des Pays-Bas 2018 à Assen, théâtre de son dernier succès et de celui de Yamaha en MotoGP. "Un an sans victoire : je préfère en rire qu'en pleurer", commentait le Docteur qui continue d'exiger une franche progression de l'électronique sur la M1.

 

Bien parti de sa deuxième place sur la grille, le n°46 a passé l'intégralité de la course à ferrailler durement avec le groupe "sauvage" qui se composait de Lorenzo, Marquez, Rins, Viñales, Dovizioso et Crutchlow. Très à l'aise dans l'ultime chicane, Rossi compte même parmi les cinq pilotes brièvement passés en tête du GP des Pays-Bas 2018.

Le Génie des Alpages a pour cela dû déjouer plusieurs situations à risques, dont la plus impressionnante est sans conteste sa percussion dans l'arrière de la Ducati de Lorenzo qui menait la troupe à ce moment ! L'impact fut violent, mais les deux anciens coéquipiers s'en tirent - miraculeusement - sans encombre : le show a pu continuer !

En "vieux renard", Valentino Rossi projetait un ultime coup de collier dans les derniers tours pour verrouiller son accès au podium : le pilote officiel Yamaha s'est ainsi défait de Dovizioso... qui a illico repris l'avantage dans la ligne droite grâce à la supériorité du V4 italien  !

Mieux positionné au freinage du premier virage, "Dovi" s'est ensuite infiltré - aux forceps - sous le nez de son compatriote, contraint d'élargir en perdant plusieurs positions... et tout espoir de podium par la même occasion...

"Ce n'était pas un dépassement très intelligent", reproche le célèbre n°46 à Andrea Dovizioso, effectivement un peu optimiste dans sa manoeuvre. Le pilote Ducati - qui avait un avantage et en a logiquement profité - estime quant à lui plus sage de couper court à tout conflit potentiel.

"J’ai fait ma course, Valentino a fait la sienne : c’est aussi simple que ça. Pas de polémique", a répondu Dovizioso à la chaîne Sky... avant de livrer tout de même son avis : "normalement, le pilote qui est à l’intérieur a raison et en l’occurrence, j’étais sur la trajectoire intérieure. À mon sens, c’est lui qui fait une erreur d’appréciation". Pas de polémique, vraiment ?!

Toujours est-il que le nonuple champion du monde lâche de gros points à Marquez au provisoire, alors qu'il venait de signer trois podiums successifs en France, en Italie puis en Catalogne. Rossi conserve la deuxième place au classement, mais son retard sur le chef de file Honda passe de 27 à 41 points...

L'écart entre natif de Tavullia et son coéquipier Maverick Viñales, 3ème au provisoire, se réduit par ailleurs à seulement six longueurs (99 contre 93) au terme de cette huitième course de la saison. Plus préoccupant encore : la série de défaites de Yamaha atteint désormais 25 courses...

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai X-Ride 650 (17 et 21 pouces) : attention à la Mash !

Mash, marque française de motos construites en Chine, grimpe une marche supplémentaire via un monocylindre de 644 cc qui propulse notamment un attirant Scrambler en 17 pouces : la X-Ride 650. MNC l'a brièvement testé, ainsi que le prototype de présérie dans son inédite configuration trail en 21 et 18 pouces.  Essai.
Essai vidéo Honda NT1100 2022

Cap sur Tarragone (Espagne), ses routes sinueuses et ses villages pittoresques pour découvrir la nouvelle Honda NT1100. Cette moto routière inédite, extrapolée de l'Africa Twin, tiendra-t-elle toutes ses promesses ? Réponses dans notre bilan vidéo en complément de notre essai complet à lire sur MNC. 
Routière 2 commentaires
Essai Z650RS : Kawasaki lance sa petite Rétro Sport et confort !

Trois ans après la Z900RS, Kawasaki revisite plus succinctement sa Z650 afin de compléter son offre vintage. Très proche de la Z650 d’origine et accessible aux permis A2, la Z650RS (Rétro Sport) propose un look délicieusement "Zeventies", une conduite plus décontractée... et un tarif de néo-rétro chéro. Essai !
Roadster 1 commentaire
Essai Honda NT1100 2022 : la tête de l'exploit

Combien peut valoir une moto routière confortable mais dynamique, rigoureuse mais pas ennuyeuse, sophistiquée mais évidente à piloter ? Pour Honda, la réponse est 13 999 euros et prend le visage - qui ne plaira pas à tout le monde - de la nouvelle NT1100. Essai de cette déclinaison GT de l'Africa Twin qui a littéralement "tout compris".
Routière 5 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai X-Ride 650 (17 et 21 pouces) : attention à la Mash !

Mash, marque française de motos construites en Chine, grimpe une marche supplémentaire via un monocylindre de 644 cc qui propulse notamment un attirant Scrambler en 17 pouces : la X-Ride 650. MNC l'a brièvement testé, ainsi que le prototype de présérie dans son inédite configuration trail en 21 et 18 pouces.  Essai.
La Suzuki Katana un peu plus moderne et bien plus classe en 2022

Étroitement dérivée de la GSX-S1000, la Katana 2022 disposera d’un 4-cylindres de dernière génération plus propre, plus costaud et plus sophistiqué, tandis que sa partie cycle et ses lignes ne bougent pas. Les deux nouveaux coloris en revanche se veulent plus "premium". Découverte.
Roadster 2 commentaires
Honda refait "Forza" avec son nouveau scooter ADV350

Honda ajoute un nouveau scooter dans sa gamme 2022 avec l'ADV350, qui associe le look baroudeur apprécié du X-ADV 750 et le moteur du Forza 350. Présentation.
Scooters 1 commentaire
Les Yamaha MT-09 et MT-09 SP accessibles aux permis moto A2 en 2022

Yamaha change de stratégie avec sa MT-09, jusqu'ici réservée aux motards détenteurs du permis A : les nouveaux permis A2 ont désormais accès au plus turbulent des roadsters japonais, grâce au bridage inédit de son 3-cylindres à 47,5 ch (35 kW) ! Explications.
Deux nouveaux coloris 2022 pour la Ténéré 700... et un prototype de Raid !

La saga Ténéré se poursuit en 2022 à travers deux nouveaux coloris : Bleu "Icon" pour le modèle standard et Blanc "Heritage" - tranché de rouge bien sûr - pour la Rally Edition. Mais ce n’est pas tout ! Yamaha travaille sur une Ténéré 700 Raid plus baroudeuse... Ambiance de la brousse.
La Yamaha MT-10 SP à suspensions électroniques repart pour un tour 

La patronne est de retour. La MT-10 SP qui chapeaute la gamme des roadsters MT chez Yamaha profite pour 2022 des mêmes évolutions que la MT-10 "tout court". Elle intègre la dernière génération de suspensions semi-actives Öhlins, conserve ses durits de freins tressés et se pare d’un sabot moteur. Présentation.
Roadster 1 commentaire
La Versys 650 continue son bonhomme de route en 2022

L’un des trails - routiers - préférés des motards français évolue en 2022 : la Versys 650 conserve l’essentiel de sa mécanique largement éprouvée et se concentre sur la cosmétique et l’électronique : la petite Kawasaki reçoit une nouvelle tête et une nouvelle bulle, ainsi qu’un écran couleur et un antipatinage. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
GP moto de San Marin 24 octobre : GP d'Emilie Romagne
GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence
GP moto d'Argentine  Annulé : GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...