• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ANALYSE BRNO - ROSSI S'EXPLIQUE
Paris, le 6 août 2018

GP de Rép. tchèque - Rossi (4ème) : "Ça ne suffit pas"

GP de Rép. tchèque - Rossi (4ème) : Ça ne suffit pas

Valentino Rossi, 4ème à l'arrachée du GP de République tchèque 2018, repart de Brno avec la satisfaction d'atteindre l'incroyable record de points inscrits en Grands Prix avec 6000 pts marqués depuis ses débuts en 1996 ! Concernant la course en revanche, l'italien fait grise mine.... Débriefing.

Imprimer

Valentino Rossi - Yamaha Factory (2ème en qualifs et 4ème en course) : "C’était finalement une bonne course parce que j’ai pris un bon départ, réalisé des premiers tours solides et je suis resté dans le groupe de tête. Le problème était que je n'étais pas assez rapide pour me battre avec Dovizioso, Marquez et Lorenzo. Malheureusement, je n’avais pas le rythme suffisant, surtout à partir du moment où le pneu arrière a commencé à faiblir..." 

"Nous nous sommes également livrés à une jolie bagarre avec Cal que je bats sur le fil pour récupérer une place. Mais ça ne suffit pas : je termine en dehors du podium. Demain (ce lundi , NDLR), nous aurons quelques petites choses à tester avant l'Autriche. Je crois que c’est l'un des pires tracés pour nous. Autant dire que si nous pouvons faire une petite avancée, ça nous permettrait d’aborder cette course dans de meilleures dispositions..." 

L'analyse MNC : L'attaque de Valentino Rossi sur Cal Crutchlow dans les derniers enchaînements du circuit de Brno est à l'image de son enviable pugnacité : l'italien ne lâche jamais rien, y compris pour une quatrième place. A 39 ans, le "Docteur" pourrait pourtant se contenter de dérouler, mais non : il s'est battu jusqu'au bout pour surprendre le pilote LCR, photo finish à la clé pour départager leur infime écart sur la ligne (56 millièmes !).

Malgré cette belle manoeuvre, la dixième course de la saison laisse un goût amer au nonuple champion du monde. D'une part, car il termine en dehors du podium et cède des points précieux au leader du championnat Marc Marquez, qui porte son avance sur Rossi à 49 points au provisoire. Soit presque deux victoires d'avance pour le tenant du titre...

Mais c'est surtout l'incapacité de sa moto à pouvoir l'emmener vers la victoire qui agace le pilote officiel Yamaha, en panne de succès depuis le GP des Pays-Bas 2017... Dès les essais libres, le n°46 avait effectivement fait le constat que sa M1 ne tiendrait pas la distance, faute de grip suffisant en deuxième partie de course.

Les prévisions du Docteur se sont hélas révélées exactes : très bien parti, le transalpin s'est même brièvement porté en tête du GP de République tchèque... avant de céder progressivement du terrain. En manque d'adhérence à l'arrière, l'italien n'a rien pu faire pour résister à des Ducati et des Honda qui accélèrent beaucoup mieux.

Or, cette situation commence à sérieusement l'exaspérer et ce d'autant plus que ces problèmes perdurent depuis une saison et demie. Et à 39 ans, Rossi sait que le temps lui est compté car malgré tous ses efforts, l'italien ne pourra pas retarder encore très longtemps son inévitable déclin...

"Nous sommes toujours légèrement en retard techniquement et c'est dommage car je suis concentré et en forme physiquement, prêt à me battre pour la victoire", regrette le n°46 à l'arrivée, qui se dit en revanche "très fier" de la première pole signée samedi par son demi-frère Luca Marini (sur ses épaules ci-dessus en Australie en...2004 !) , puis par sa course solide réalisée en Moto2 .

Enfin un team test Yamaha en Europe !

Le chef de file du clan Yamaha a néanmoins obtenu une petite victoire ce week-end : l'assurance que le blason d'Iwata allait mettre en place une équipe européenne d'essayeurs, chargée de dégrossir le travail des officiels sur des tracés en Europe. Une initiative déjà suivie par Honda avec Bradl, Suzuki avec Guintoli et Ducati avec Pirro.

 

Demandée de longue date par Rossi et Viñales, ce "team test" est selon eux indispensable pour améliorer les retours réalisés par les essayeurs Yamaha au Japon. "Les circuits japonais et européens sont très différents", souligne Rossi, qui appelle également Yamaha à embaucher des essayeurs rapides...

Et c'est le nom de Jonas Folger qui circule pour remplir cette tâche, dans la mesure où le jeune allemand connaît parfaitement la M1 qu'il pilotait l'an passé. Reste à savoir si l'ancien coéquipier de Zarco acceptera de sortir de sa semi-retraite pour faire du testing ou s'il ne préférera pas rouler en Moto2...

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Quadro Qooder 2018 : la 4ème dimension !

Le Quadro Qooder - anciennement Quadro4 - possède quatre-roues et un guidon, mais ce n'est pas un quad. Il s'incline en courbes et se conduit avec le permis B (voiture), mais ce n'est pas vraiment un scooter... Amélioré pour 2018, ce drôle d'engin mélange les genres au profit de sensations étonnantes ! Essai.
Scooter 3 commentaires
Duel 35 kW : Kawasaki Z900 Vs KTM 790 Duke, récré A2 !

KTM renforce son offre dans le segment concurrentiel des roadsters de moyenne cylindrée avec son inédite 790 Duke à moteur bicylindre. Pour la jauger, le Journal moto du Net l'oppose à la meilleure vente française de la catégorie : la Kawasaki Z900. Duel MNC spécial permis A2, en version bridée à 47,5 ch (35 kW).
Essai 959 Panigale : Moto-Net.Com relève le Challenge Ducati 2018

Quelle moto choisir pour débuter en compétition ? Le Journal moto du Net ne s'était jamais posé la question... Et n'a pas plus réfléchi lorsque Ducati lui a proposé de participer à sa première course, au guidon d'une 959 Panigale et face à des Panigale V2 et V4, S1000RR ou RSV4. Défi relevé !
Essai Piaggio MP3 350, 500 HPE Sport ou Business : au choix !

Piaggio met à jour sa gamme de MP3 en 2018 : le moteur du 500 évolue légèrement (HPE) et distingue plus nettement ses versions Sport et Business, tandis que le 300 change de moteur et de cylindrée... Place au MP3 350 ! Moto-Net.Com a pu les tester très brièvement. Contact.
Scooter 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net

[Vidéo] Tour de chauffe de la Ducati Panigale V4 R au British Superbike 2018

La Panigale V4 R est en piste ! Vedette annoncée du stand Ducati au prochain salon EICMA de Milan, la future moto de course (999 cc donc) de Chaz Davies et Alvaro Bautista en World Superbike 2019 a fait un tour du circuit de Brands Hatch ce week-end, en marge du BSB... Avanti !
Horaires et enjeux du GP du Japon MotoGP 2018

Horaires, enjeux et programme du GP du Japon MotoGP, 16ème manche du championnat du monde 2018 à suivre sur MNC et MNC Live. Sur les terres de son employeur, Marc Marquez peut mathématiquement remporter le titre de champion du monde MotoGP 2018 alors qu'il restera encore trois courses avant la fin de la saison... Présentation.
16/19 - GP du Japon 1 commentaire
Deuil : Agnès Dupuy s'est éteinte...

Pilote, team manager, mère de famille, femme enthousiaste et citoyenne engagée : Agnès Dupuy s'est éteinte hier des suites d'une saloperie de cancer. Toute l'équipe de MNC garde en mémoire l'éclat de son regard et de son sourire...
Près de 400 000 visiteurs au Mondial de la Moto de Paris 2018

Près de 400 000 visiteurs se sont rendus dans le Hall 3 réservé à la moto au Mondial de Paris 2018. Cette fréquentation record dépasse toutes les attentes des constructeurs participants, qui se réjouissent de ce succès lié au regroupement avec le Mondial de l'Auto. Explications.
François Tarrou succède à Alexandre Kowalski chez Yamaha

Après quelques années dans les barbecues puis les appareils photo, François Tarrou fait son retour dans le monde de la moto ! Et pas des moindres, puisque celui qui fut directeur marketing chez Harley-Davidson succède à Alexandre Kowalski au poste de directeur marketing, communication et compétition de Yamaha Motor France. Explications.
Nouveautés 2019 : Kawasaki (re)lance sa Ninja ZX-6R 636

Yamaha ne sera plus seul sur le segment des motos Supersport en 2019 : Kawasaki créé la surprise en relançant son emblématique ZX-6R 636 ! Très proche de l'ancien modèle, la Ninja hérite de quelques évolutions et d'aménagements mécaniques pour répondre à Euro4. Présentation, disponibilité et tarifs.
Salon de Paris 9 commentaires
La Ducati Multistrada 1260 Enduro 2019 passe au Testastretta DVT 1262

Ducati dévoile comme prévu sa nouvelle Multistrada 1260 Enduro qui reçoit le moteur bicylindre à distribution variable (DVT) de 1262 cc adopté l'année précédente par la Multistrada standard. La plus baroudeuse des Rouges de Bologne étrenne au passage une ergonomie améliorée et des équipements supplémentaires. Présentation.
Trail 9 commentaires
  • En savoir plus...