• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ANALYSE BRNO - ZARCO S'EXPLIQUE
Paris, le 6 août 2018

GP de Rép. tchèque - Zarco (7ème) : "Cette septième place reste un bon résultat"

GP de Rép. tchèque - Zarco (7ème) : "Cette septième place reste un bon résultat"

Johann Zarco, qui a annoncé mettre un peu de distance avec Laurent Fellon en ouverture du GP de République tchèque 2018, s'estime satisfait de sa septième place sur le circuit Brno, à 6,159 sec du vainqueur Dovizioso. Débriefing.

Imprimer

Johann Zarco, Yamaha Tech3 (7ème en qualifs et 7ème en course) : "Ce fut une belle course, terminée septième comme en qualifications. Dès le départ, j’ai pu me bagarrer. J’aurais aimé peut-être doubler plus de pilotes, mais c’était compliqué car je glissais beaucoup. Je pense que mon choix de pneus était le bon car c’est ce qui m’a permis d’avoir un bon rythme d’entrée. Sur la deuxième partie de course, j’ai également été en mesure de faire de bons chronos".

"Cela n’a toutefois pas été suffisant pour rattraper Danilo (Petrucci, 6ème, NDLR). Mais j’avais ce groupe à portée de vue et j’étais en mesure de tourner presque aussi vite. Je suis content, ce bon feeling revient progressivement. Mais nous ne sommes pas encore à 100% et cela se ressent sur les derniers tours. Quoi qu’il en soit, cette septième place reste un bon résultat. Nous allons nous remettre au travail dès demain, pour avoir de meilleures sensations et ça devrait beaucoup m’aider pour le reste de la saison".

L'analyse Moto-Net.Com : Johann Zarco serait-il un adepte de la méthode Coué, cette approche volontairement positive censée améliorer le quotidien ? Toujours est-il que le français se montre étonnamment serein après avoir passé la quasi totalité du GP de République tchèque esseulé à la 7ème place... A côté de ses pompes, le français ? Non : réaliste !

Pourtant, le tricolore n'a jamais été en mesure d'accrocher les pilotes de tête, ni même de se rester au contact du deuxième groupe que clôture Petrucci. Plus inquiétant encore : Johann échoue pour la sixième fois consécutive en dehors du Top 5, lui qui a signé deux deuxième places en début de saison (en Argentine et à Jerez) et ambitionnait dans la foulée de remporter sa première course MotoGP !

Mais qu'importe pour le n°5 : l'essentiel n'est pas le résultat en lui-même, mais plutôt les sensations positives de nouveau éprouvées sur sa M1 privée. Certes, sa position n'est pas aussi bonne qu'espérée, mais le français dit avoir renoué avec son "feeling de pilote de course" pendant cette dixième manche de la saison. Et ce sont ces bonnes impressions qui lui donnent le sourire !

"Il me manquait quelque chose", reconnaît Johann, 6ème au provisoire avec trois pts d'avance sur "Petrux". "Mais maintenant je suis sûr de pouvoir retrouver ce quelque chose avec mon équipe, parce que nous avons plusieurs courses d'affilée et pas beaucoup de repos, ce qui sera un avantage pour avancer".

Le duo "Zarco-Fellon" au centre de toutes les attentions à Brno

Signalons que Johann Zarco est l'un des rares pilotes - avec Viñales, Bautista et Smith - à avoir opté pour une combinaison de pneus médium à l'avant et tendre à l'arrière, à l'opposé de la plupart des pilotes partis avec des gommes dures devant et derrière. Ce choix audacieux pourrait-il être à l'origine de ses difficultés en deuxième partie de course ?

"Mon choix pneumatique était le bon", assure au contraire le futur pilote KTM, qui s'est fait presser de questions pendant tout le week-end après avoir révélé son "changement d'organisation" avec son manager et mentor, Laurent Fellon...

"Laurent reste mon coach, mais il ne se charge plus de la partie "management" : ça ne change rien à notre façon de travailler sur les circuits", a expliqué Johann en ouverture du GP de République tchèque, en insistant sur le fait qu'il ne s'est pas "disputé" avec son manager français et qu'il souhaite continuer à travailler avec lui.

Reste que cette modification laisse à penser que le pilote français souhaiterait prendre davantage sa carrière en mains, là où l'ombre de Fellon planait jusqu'à présent sur tous ses choix de carrière. Dernier exemple : le choix - contesté - de signer chez KTM avant même de discuter avec Honda-Repsol, au grand dam du manager du HRC Alberto Puig qui avait prévu de rencontrer Johann lors du GP d'Espagne...

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Quadro Qooder 2018 : la 4ème dimension !

Le Quadro Qooder - anciennement Quadro4 - possède quatre-roues et un guidon, mais ce n'est pas un quad. Il s'incline en courbes et se conduit avec le permis B (voiture), mais ce n'est pas vraiment un scooter... Amélioré pour 2018, ce drôle d'engin mélange les genres au profit de sensations étonnantes ! Essai.
Scooter 3 commentaires
Duel 35 kW : Kawasaki Z900 Vs KTM 790 Duke, récré A2 !

KTM renforce son offre dans le segment concurrentiel des roadsters de moyenne cylindrée avec son inédite 790 Duke à moteur bicylindre. Pour la jauger, le Journal moto du Net l'oppose à la meilleure vente française de la catégorie : la Kawasaki Z900. Duel MNC spécial permis A2, en version bridée à 47,5 ch (35 kW).
Essai 959 Panigale : Moto-Net.Com relève le Challenge Ducati 2018

Quelle moto choisir pour débuter en compétition ? Le Journal moto du Net ne s'était jamais posé la question... Et n'a pas plus réfléchi lorsque Ducati lui a proposé de participer à sa première course, au guidon d'une 959 Panigale et face à des Panigale V2 et V4, S1000RR ou RSV4. Défi relevé !
Essai Piaggio MP3 350, 500 HPE Sport ou Business : au choix !

Piaggio met à jour sa gamme de MP3 en 2018 : le moteur du 500 évolue légèrement (HPE) et distingue plus nettement ses versions Sport et Business, tandis que le 300 change de moteur et de cylindrée... Place au MP3 350 ! Moto-Net.Com a pu les tester très brièvement. Contact.
Scooter 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net

[Vidéo] Tour de chauffe de la Ducati Panigale V4 R au British Superbike 2018

La Panigale V4 R est en piste ! Vedette annoncée du stand Ducati au prochain salon EICMA de Milan, la future moto de course (999 cc donc) de Chaz Davies et Alvaro Bautista en World Superbike 2019 a fait un tour du circuit de Brands Hatch ce week-end, en marge du BSB... Avanti !
Horaires et enjeux du GP du Japon MotoGP 2018

Horaires, enjeux et programme du GP du Japon MotoGP, 16ème manche du championnat du monde 2018 à suivre sur MNC et MNC Live. Sur les terres de son employeur, Marc Marquez peut mathématiquement remporter le titre de champion du monde MotoGP 2018 alors qu'il restera encore trois courses avant la fin de la saison... Présentation.
16/19 - GP du Japon 1 commentaire
Deuil : Agnès Dupuy s'est éteinte...

Pilote, team manager, mère de famille, femme enthousiaste et citoyenne engagée : Agnès Dupuy s'est éteinte hier des suites d'une saloperie de cancer. Toute l'équipe de MNC garde en mémoire l'éclat de son regard et de son sourire...
Près de 400 000 visiteurs au Mondial de la Moto de Paris 2018

Près de 400 000 visiteurs se sont rendus dans le Hall 3 réservé à la moto au Mondial de Paris 2018. Cette fréquentation record dépasse toutes les attentes des constructeurs participants, qui se réjouissent de ce succès lié au regroupement avec le Mondial de l'Auto. Explications.
François Tarrou succède à Alexandre Kowalski chez Yamaha

Après quelques années dans les barbecues puis les appareils photo, François Tarrou fait son retour dans le monde de la moto ! Et pas des moindres, puisque celui qui fut directeur marketing chez Harley-Davidson succède à Alexandre Kowalski au poste de directeur marketing, communication et compétition de Yamaha Motor France. Explications.
Nouveautés 2019 : Kawasaki (re)lance sa Ninja ZX-6R 636

Yamaha ne sera plus seul sur le segment des motos Supersport en 2019 : Kawasaki créé la surprise en relançant son emblématique ZX-6R 636 ! Très proche de l'ancien modèle, la Ninja hérite de quelques évolutions et d'aménagements mécaniques pour répondre à Euro4. Présentation, disponibilité et tarifs.
Salon de Paris 9 commentaires
La Ducati Multistrada 1260 Enduro 2019 passe au Testastretta DVT 1262

Ducati dévoile comme prévu sa nouvelle Multistrada 1260 Enduro qui reçoit le moteur bicylindre à distribution variable (DVT) de 1262 cc adopté l'année précédente par la Multistrada standard. La plus baroudeuse des Rouges de Bologne étrenne au passage une ergonomie améliorée et des équipements supplémentaires. Présentation.
Trail 9 commentaires
  • En savoir plus...