Analyses - GP de Rép. tchèque - Zarco (7ème) : "Cette septième place reste un bon résultat"
  • L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ANALYSE BRNO - ZARCO S'EXPLIQUE
Paris, le 6 août 2018

GP de Rép. tchèque - Zarco (7ème) : "Cette septième place reste un bon résultat"

GP de Rép. tchèque - Zarco (7ème) : "Cette septième place reste un bon résultat"

Johann Zarco, qui a annoncé mettre un peu de distance avec Laurent Fellon en ouverture du GP de République tchèque 2018, s'estime satisfait de sa septième place sur le circuit Brno, à 6,159 sec du vainqueur Dovizioso. Débriefing.

Imprimer

Johann Zarco, Yamaha Tech3 (7ème en qualifs et 7ème en course) : "Ce fut une belle course, terminée septième comme en qualifications. Dès le départ, j’ai pu me bagarrer. J’aurais aimé peut-être doubler plus de pilotes, mais c’était compliqué car je glissais beaucoup. Je pense que mon choix de pneus était le bon car c’est ce qui m’a permis d’avoir un bon rythme d’entrée. Sur la deuxième partie de course, j’ai également été en mesure de faire de bons chronos".

"Cela n’a toutefois pas été suffisant pour rattraper Danilo (Petrucci, 6ème, NDLR). Mais j’avais ce groupe à portée de vue et j’étais en mesure de tourner presque aussi vite. Je suis content, ce bon feeling revient progressivement. Mais nous ne sommes pas encore à 100% et cela se ressent sur les derniers tours. Quoi qu’il en soit, cette septième place reste un bon résultat. Nous allons nous remettre au travail dès demain, pour avoir de meilleures sensations et ça devrait beaucoup m’aider pour le reste de la saison".

L'analyse Moto-Net.Com : Johann Zarco serait-il un adepte de la méthode Coué, cette approche volontairement positive censée améliorer le quotidien ? Toujours est-il que le français se montre étonnamment serein après avoir passé la quasi totalité du GP de République tchèque esseulé à la 7ème place... A côté de ses pompes, le français ? Non : réaliste !

Pourtant, le tricolore n'a jamais été en mesure d'accrocher les pilotes de tête, ni même de se rester au contact du deuxième groupe que clôture Petrucci. Plus inquiétant encore : Johann échoue pour la sixième fois consécutive en dehors du Top 5, lui qui a signé deux deuxième places en début de saison (en Argentine et à Jerez) et ambitionnait dans la foulée de remporter sa première course MotoGP !

Mais qu'importe pour le n°5 : l'essentiel n'est pas le résultat en lui-même, mais plutôt les sensations positives de nouveau éprouvées sur sa M1 privée. Certes, sa position n'est pas aussi bonne qu'espérée, mais le français dit avoir renoué avec son "feeling de pilote de course" pendant cette dixième manche de la saison. Et ce sont ces bonnes impressions qui lui donnent le sourire !

"Il me manquait quelque chose", reconnaît Johann, 6ème au provisoire avec trois pts d'avance sur "Petrux". "Mais maintenant je suis sûr de pouvoir retrouver ce quelque chose avec mon équipe, parce que nous avons plusieurs courses d'affilée et pas beaucoup de repos, ce qui sera un avantage pour avancer".

Le duo "Zarco-Fellon" au centre de toutes les attentions à Brno

Signalons que Johann Zarco est l'un des rares pilotes - avec Viñales, Bautista et Smith - à avoir opté pour une combinaison de pneus médium à l'avant et tendre à l'arrière, à l'opposé de la plupart des pilotes partis avec des gommes dures devant et derrière. Ce choix audacieux pourrait-il être à l'origine de ses difficultés en deuxième partie de course ?

"Mon choix pneumatique était le bon", assure au contraire le futur pilote KTM, qui s'est fait presser de questions pendant tout le week-end après avoir révélé son "changement d'organisation" avec son manager et mentor, Laurent Fellon...

"Laurent reste mon coach, mais il ne se charge plus de la partie "management" : ça ne change rien à notre façon de travailler sur les circuits", a expliqué Johann en ouverture du GP de République tchèque, en insistant sur le fait qu'il ne s'est pas "disputé" avec son manager français et qu'il souhaite continuer à travailler avec lui.

Reste que cette modification laisse à penser que le pilote français souhaiterait prendre davantage sa carrière en mains, là où l'ombre de Fellon planait jusqu'à présent sur tous ses choix de carrière. Dernier exemple : le choix - contesté - de signer chez KTM avant même de discuter avec Honda-Repsol, au grand dam du manager du HRC Alberto Puig qui avait prévu de rencontrer Johann lors du GP d'Espagne...

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Deuil : François Etterlé (Suzuki Moto France) s'est éteint

L'ex-directeur commercial de Suzuki France, François Etterlé, nous a quittés. Ce grand nom de la moto en France préparait le prochain Bol d'Argent avec l'enthousiasme qui le caractérisait, celui d'un fringuant jeune homme et éternel passionné de moto. Sayonara Etterlé San..
MotoGP 2019 : Quartararo roulera sur une M1 du team Yamaha SIC

La rumeur circulait depuis un mois dans le paddock de l'Intercontinental Circus... C'est désormais une certitude : le jeune pilote moto français, Fabio Quartararo, s'alignera aux côtés de Franco Morbidelli au sein de la nouvelle équipe satellite Yamaha SIC ! Explications.
11/19 - GP d'Autriche 2019 10 commentaires
Compte rendu et résultats du GP d'Autriche MotoGP 2018 (Lorenzo vainqueur)

Après Iannone en 2016 et Dovizioso en 2017, Lorenzo prouve en 2018 que correctement préparée et magnifiquement pilotée, la Ducati de MotoGP est imbattable sur le Red Bull Ring. Même Marquez, parti de la pole position et remonté à bloc, s'est incliné...
Courses 90 commentaires
GP d'Autriche - Lorenzo (1er) : ''Je perpétue la tradition !''

Lorenzo a assuré à son (futur-ex !) employeur une troisième victoire consécutive sur le tracé du Red Bull Ring. Comme Dovizioso l'an passé, le n°99 espagnol a du se battre jusqu'au bout face à un Marc Marquez en aussi bonne forme que sa Honda. Ay caramba !
Analyses 5 commentaires
Essai Piaggio MP3 350, 500 HPE Sport ou Business : au choix !

Piaggio met à jour sa gamme de MP3 en 2018 : le moteur du 500 évolue légèrement (HPE) et distingue plus nettement ses versions Sport et Business, tandis que le 300 change de moteur et de cylindrée... Place au MP3 350 ! Moto-Net.Com a pu les tester très brièvement. Contact.
Scooter 1 commentaire
Interview Loris Baz : "le WorldSBK devrait employer la méthode MotoGP"

Moto-Net.Com profite de la - très - longue pause estivale du World Superbike pour s'entretenir avec Loris Baz. Unique pilote français et BMW, il galère sur sa S1000RR, pendant que ses concurrents progressent. Comment améliorer la situation et niveler le championnat ? Voici ses réponses.
WSBK 2018 2 commentaires
Moto Animals : de grosses bêtes qui roulent des mécaniques...

Depuis deux ans, Mayobanex Torres Diaz et ses amis imaginent et dessinent des créatures, moitié moto moitié animales. En commercialisant ces "Moto Animals", le jeune designer américain compte développer sa communauté de motard(e)s à travers le monde. Interview.

Abonnement MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net, j'accède à toutes les informations réservées et je profite d'avantages exclusifs (invitations, réductions, etc.).

  • En savoir plus...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.