Analyses - GP de Rép. tchèque - Viñales (chute) : "Ce crash résulte du départ de la 12ème place"
  • L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ANALYSE BRNO - VIÑALES S'EXPLIQUE
Paris, le 6 août 2018

GP de Rép. tchèque - Viñales (chute) : "Ce crash résulte du départ de la 12ème place"

GP de Rép. tchèque - Viñales (chute) : "Ce crash résulte du départ de la 12ème place"

Maverick Viñales enregistre son premier résultat blanc de sa saison MotoGP 2018 après être parti dans les graviers du circuit de Brno suite à un accrochage avec Bradl et Smith. L'officiel Yamaha cède de surcroît la troisième place du classement provisoire à Andrea Dovizioso, vainqueur du GP de République tchèque... Débriefing.

Imprimer

Maverick Vinales, Yamaha-Movistar (12ème en qualifs et abandon sur chute en course) : "J'ai essayé de relever ma moto dès que j'ai touché le sol, mais c'était trop tard... Je ne sais pas qui a commis l'erreur, mais j'ai en tout cas eu de la chance de ne pas me blesser gravement. C'était un week-end difficile, ça, c'est sûr".

"Nous avions pourtant trouvé une nouvelle configuration pendant le warm-up qui me mettait à l'aise. Nous devons rester concentrés et continuer à faire notre travail. Je pense que le crash était une conséquence du départ de la douzième place, nous devons donc faire très attention à la direction que nous suivons avec les réglages".

L'analyse Moto-Net.Com : Le GP de République tchèque 2018 a tourné - très - court pour Maverick Viñales, poussé au tapis dès le troisième virage lors d'une chute collective avec Stefan Bradl (wild card sur une Honda officielle) et Bradley Smith, seul représentant KTM en piste suite à la grosse chute de son équipier Pol Espargaro au Warm-up. 

Selon Smith, justement, cet accrochage trouverait son origine par un blocage de l'avant de la Honda de Bradl, qui aurait rejoint la corde un peu trop rapidement. La RCV de l'allemand aurait alors percutée la KTM de l'anglais, qui aurait ensuite "ricochée" dans la Yamaha de Viñales.

"Je ne sais franchement pas ce qui s'est passé", assure pour sa part Viñales, visiblement malheureuse victime de cette accrochage façon "chute de dominos". "Je ne m'attendais franchement pas à ça dans le troisième virage, mais c'est la conséquence d'être 12ème sur la grille : on peut être impliqué dans ce type de chutes".

Le n°25 prend ses responsabilités dans cet épisode : s'il avait trouvé plus rapidement des réglages adéquats et s'était mieux qualifié à l'image de son coéquipier Rossi (2ème), rien de tout cela ne serait arrivé. Une manière honnête de reconnaître que la place d'un théorique candidat pour le titre avec une moto officielle n'est pas sur la quatrième ligne d'une grille de départ...

D'autant que "Mack" - qui avait marqué des points sur les neuf courses précédentes - perd gros dans l'opération : Dovizioso profite de sa victoire à Brno pour lui taxer la 3ème place au provisoire, avec quatre points d'avance (113 contre 109 pts). Sans compter que son retard sur le leader Marquez passe de 56 pts... à 72. Ouch !

Viñales, en froid avec Forcada, zappe les tests post-GP

Un constat d'échec qui ne va pas remonter le moral de l'espagnol, par ailleurs critiqué par son chef-mécanicien Ramon Forcada après que ce dernier a appris dans la presse le nom de son remplaçant. Le conflit a pris une telle ampleur que les communicants de Yamaha ont prié Viñales de ne plus en dire un mot. Ambiance...

Serais-ce en raison de toutes ces contrariétés que l'espagnol - ci-dessus en mode bogosse pendant ses vacances - a préféré ne pas reprendre la piste ce lundi lors du test IRTA prévu à Brno ? Dans le clan Yamaha, on préfère dire que c'est plutôt pour soigner sa légère blessure au bras et à la cheville contractées dans sa chute dimanche...

A noter que Stefan Bradl a lui aussi déclarer forfait pour ces tests "post-GP" à cause de douleurs à l'épaule droite. L'allemand - remplacé ce lundi par Hiroshi Aoyama - assure de son côté ne toujours pas comprendre les causes de l'accrochage avec Smith et Viñales...

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Deuil : François Etterlé (Suzuki Moto France) s'est éteint

L'ex-directeur commercial de Suzuki France, François Etterlé, nous a quittés. Ce grand nom de la moto en France préparait le prochain Bol d'Argent avec l'enthousiasme qui le caractérisait, celui d'un fringuant jeune homme et éternel passionné de moto. Sayonara Etterlé San..
MotoGP 2019 : Quartararo roulera sur une M1 du team Yamaha SIC

La rumeur circulait depuis un mois dans le paddock de l'Intercontinental Circus... C'est désormais une certitude : le jeune pilote moto français, Fabio Quartararo, s'alignera aux côtés de Franco Morbidelli au sein de la nouvelle équipe satellite Yamaha SIC ! Explications.
11/19 - GP d'Autriche 2019 10 commentaires
Compte rendu et résultats du GP d'Autriche MotoGP 2018 (Lorenzo vainqueur)

Après Iannone en 2016 et Dovizioso en 2017, Lorenzo prouve en 2018 que correctement préparée et magnifiquement pilotée, la Ducati de MotoGP est imbattable sur le Red Bull Ring. Même Marquez, parti de la pole position et remonté à bloc, s'est incliné...
Courses 90 commentaires
GP d'Autriche - Lorenzo (1er) : ''Je perpétue la tradition !''

Lorenzo a assuré à son (futur-ex !) employeur une troisième victoire consécutive sur le tracé du Red Bull Ring. Comme Dovizioso l'an passé, le n°99 espagnol a du se battre jusqu'au bout face à un Marc Marquez en aussi bonne forme que sa Honda. Ay caramba !
Analyses 5 commentaires
Essai Piaggio MP3 350, 500 HPE Sport ou Business : au choix !

Piaggio met à jour sa gamme de MP3 en 2018 : le moteur du 500 évolue légèrement (HPE) et distingue plus nettement ses versions Sport et Business, tandis que le 300 change de moteur et de cylindrée... Place au MP3 350 ! Moto-Net.Com a pu les tester très brièvement. Contact.
Scooter 1 commentaire
Interview Loris Baz : "le WorldSBK devrait employer la méthode MotoGP"

Moto-Net.Com profite de la - très - longue pause estivale du World Superbike pour s'entretenir avec Loris Baz. Unique pilote français et BMW, il galère sur sa S1000RR, pendant que ses concurrents progressent. Comment améliorer la situation et niveler le championnat ? Voici ses réponses.
WSBK 2018 2 commentaires
Moto Animals : de grosses bêtes qui roulent des mécaniques...

Depuis deux ans, Mayobanex Torres Diaz et ses amis imaginent et dessinent des créatures, moitié moto moitié animales. En commercialisant ces "Moto Animals", le jeune designer américain compte développer sa communauté de motard(e)s à travers le monde. Interview.

Abonnement MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net, j'accède à toutes les informations réservées et je profite d'avantages exclusifs (invitations, réductions, etc.).

  • En savoir plus...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.