• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ANALYSE BRNO - MARQUEZ S'EXPLIQUE
Paris, le 6 août 2018

GP de Rép. tchèque - Marquez (3ème) : "J'ai fait preuve de sagesse"

Marc Marquez célèbre sa 100ème course en MotoGP avec une troisième place en République tchèque derrière les deux Ducati officielles, portant à 71 son nombre de podiums depuis ses débuts en catégorie reine en 2013. Ce résultat convient parfaitement au pilote HRC, qui porte à 49 points son avance au championnat provisoire 2018... Débriefing.

Imprimer

Marc Marquez, Honda-Repsol (3ème en qualifs et 3ème en course) : "Hier, j’avais dit que trois pilotes seraient redoutables dimanche : Jorge, Andrea et peut-être Valentino. Et force est de constater que j’avais raison ! Au début, la course était assez lente, tout le monde essayait de préserver ses pneus. Le grip de la piste n’était pas top non plus. Toutefois j’ai progressivement gagné en confiance. Installé dans la roue d’Andrea, j’étais prêt à me battre".

"Mais honnêtement face aux deux Ducati, c’est très compliqué... Ils ont une incroyable vitesse de pointe et ces motos sont ultra stables au freinage : c’est très difficile de les doubler. Finalement, nous repartons avec une troisième place, mais il ne nous a pas manqué grand chose. Nous avons fait du très bon travail car nous augmentons notre avance au championnat : nous sommes arrivés ici avec une avance de 46 points et nous repartons avec 49 points (d'avance sur Rossi, 2ème au championnat, NDLR)". 

"La prochaine course se tient en Autriche, les Ducati y sont généralement fortes mais nous tenterons notre chance, car nous arrivons dans une toute autre situation. L’an dernier, nous avions certaines interrogations en débarquant au Red Bull Ring, ce qui n’est pas le cas cette année. Nous tenterons d’être rapide d’entrée de jeu. De plus, demain (ce lundi, NDLR), nous aurons un test important à Brno pour poursuivre notre travail".

L'analyse Moto-Net.Com : Marc Marquez l'admet avec honnêteté : son objectif prioritaire en République tchèque était d'accroître son avance acquise avant la trêve estivale, quitte à laisser filer la victoire si la prise de risques devenait trop élevée. Jouer la gagne, d'accord, mais pas à n'importe quel prix...

"Aujourd'hui, c'était ma centième course en MotoGP et j’ai utilisé l’expérience acquise pendant cette période : si c’était ma deuxième ou troisième course en MotoGP, j’aurais probablement tout tenté pour la victoire... quitte à me crasher ! Mais c'était ma 100ème et j'ai fait preuve de sagesse", explique le champion en titre, qui rappelle que cette 3ème place est - à la régulière - son pire résultat cette saison !

Sur les neuf courses disputées avant la manche tchèque, Marquez en a en effet remporté cinq et terminé deux autres à la deuxième place. Les deux courses restantes, soit il a rencontré un évènement exceptionnel (18ème en Argentine suite à plusieurs sanctions, dont un déclassement), soit il est tombé (GP d'Italie) ! Un parcours - presque - sans faute pour un pilote de moins en moins impulsif et irrégulier.

"Je suis content car nous avons terminé très près du vainqueur sur une piste où nous avons souvent du mal, et ce alors que de meilleures pistes se présentent pour nous", se réjouit le champion en titre, qui commence à savoir aussi bien exploiter ses points forts que tenir compte de ses faiblesses. La preuve ce dimanche à Brno, où le n°93 n'a pas joué les casse-cou alors qu'il semblait pourtant par endroits plus véloce que les Ducati...

Car seul le classement final compte : Marc Marquez l'a compris, même s'il lui faut encore parfois réfréner sa fougue... Ce GP de République tchèque  illustre justement cette capacité à se maîtriser à un moment clé : certes, les Ducati s'imposent, mais ses pilotes sont pas - encore ? - dangeureux au championnat avec 68 pts de retard pour Dovizioso (3ème) et 76 pts pour Lorenzo (5ème). Soit l'équivalent de trois victoires d'avance pour Marquez.

Marc Marquez peut donc afficher un sourire pleinement satisfait en descendant de sa RCV : c'est effectivement à une judicieuse démonstration de sagesse à laquelle s'est livrée le quadruple champion du monde MotoGP, qui affiche un taux de victoire de 40% depuis 2013 (40 victoires en 100 courses sur la Honda d'usine) ! 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Quadro Qooder 2018 : la 4ème dimension !

Le Quadro Qooder - anciennement Quadro4 - possède quatre-roues et un guidon, mais ce n'est pas un quad. Il s'incline en courbes et se conduit avec le permis B (voiture), mais ce n'est pas vraiment un scooter... Amélioré pour 2018, ce drôle d'engin mélange les genres au profit de sensations étonnantes ! Essai.
Scooter 3 commentaires
Duel 35 kW : Kawasaki Z900 Vs KTM 790 Duke, récré A2 !

KTM renforce son offre dans le segment concurrentiel des roadsters de moyenne cylindrée avec son inédite 790 Duke à moteur bicylindre. Pour la jauger, le Journal moto du Net l'oppose à la meilleure vente française de la catégorie : la Kawasaki Z900. Duel MNC spécial permis A2, en version bridée à 47,5 ch (35 kW).
Essai 959 Panigale : Moto-Net.Com relève le Challenge Ducati 2018

Quelle moto choisir pour débuter en compétition ? Le Journal moto du Net ne s'était jamais posé la question... Et n'a pas plus réfléchi lorsque Ducati lui a proposé de participer à sa première course, au guidon d'une 959 Panigale et face à des Panigale V2 et V4, S1000RR ou RSV4. Défi relevé !
Essai Piaggio MP3 350, 500 HPE Sport ou Business : au choix !

Piaggio met à jour sa gamme de MP3 en 2018 : le moteur du 500 évolue légèrement (HPE) et distingue plus nettement ses versions Sport et Business, tandis que le 300 change de moteur et de cylindrée... Place au MP3 350 ! Moto-Net.Com a pu les tester très brièvement. Contact.
Scooter 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Près de 400 000 visiteurs au Mondial de la Moto de Paris 2018

Près de 400 000 visiteurs se sont rendus dans le Hall 3 réservé à la moto au Mondial de Paris 2018. Cette fréquentation record dépasse toutes les attentes des constructeurs participants, qui se réjouissent de ce succès lié au regroupement avec le Mondial de l'Auto. Explications.
Horaires et enjeux du GP du Japon MotoGP 2018

Horaires, enjeux et programme du GP du Japon MotoGP, 16ème manche du championnat du monde 2018 à suivre sur MNC et MNC Live. Sur les terres de son employeur, Marc Marquez peut mathématiquement remporter le titre de champion du monde MotoGP 2018 alors qu'il restera encore trois courses avant la fin de la saison... Présentation.
16/19 - GP du Japon 1 commentaire
François Tarrou succède à Alexandre Kowalski chez Yamaha

Après quelques années dans les barbecues puis les appareils photo, François Tarrou fait son retour dans le monde de la moto ! Et pas des moindres, puisque celui qui fut directeur marketing chez Harley-Davidson succède à Alexandre Kowalski au poste de directeur marketing, communication et compétition de Yamaha Motor France. Explications.
Déclarations des pilotes World Supersport 2018 à El Villicum

La onzième épreuve du WorldSSP 2018 s'est disputée ce week-end à El Villicum, en Argentine(!). Afin de compléter notre compte rendu en quasi-direct, Moto-Net.Com vous traduit les principales réactions des pilotes Supersport à l'issue de la course argentine. Do you speak french ?
Déclarations des pilotes WSBK 2018 à El Villicum : seconde course

La douzième épreuve du WorldSBK 2018 s'est disputée ce week-end à El Villicum (Argentine). Afin de compléter nos comptes rendus en quasi-direct, Moto-Net.Com vous traduit les principales réactions des pilotes Superbike à l'issue des courses argentines. Voici celles de la seconde manche... Do you speak french ?
Nouveautés 2019 : Kawasaki (re)lance sa Ninja ZX-6R 636

Yamaha ne sera plus seul sur le segment des motos Supersport en 2019 : Kawasaki créé la surprise en relançant son emblématique ZX-6R 636 ! Très proche de l'ancien modèle, la Ninja hérite de quelques évolutions et d'aménagements mécaniques pour répondre à Euro4. Présentation, disponibilité et tarifs.
Salon de Paris 9 commentaires
La Ducati Multistrada 1260 Enduro 2019 passe au Testastretta DVT 1262

Ducati dévoile comme prévu sa nouvelle Multistrada 1260 Enduro qui reçoit le moteur bicylindre à distribution variable (DVT) de 1262 cc adopté l'année précédente par la Multistrada standard. La plus baroudeuse des Rouges de Bologne étrenne au passage une ergonomie améliorée et des équipements supplémentaires. Présentation.
Trail 9 commentaires
  • En savoir plus...