• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BRNO - MARQUEZ S'EXPLIQUE
Paris, le 7 août 2017

GP de Rép. tchèque MotoGP - Marquez (1er) : "Ma seule chance était de passer au box"

GP de Rép. tchèque MotoGP - Marquez (1er) : "Ma seule chance était de passer au box"

Vainqueur de la course précédant la trêve en Allemagne, Marc Marquez réalise le doublé pour la reprise des hostilités MotoGP 2017 en République tchèque avec une victoire en solitaire loin devant ses rivaux. L'officiel Honda doit à son excellente gestion de course ce troisième succès de la saison. Déclaration et analyse MNC.

Imprimer

Marc Marquez, Honda-Repsol (1er en qualifs et 1er en course) : "Ce fut un dimanche difficile, mais également une journée spéciale en hommage à Ángel (Nieto, décédé suite à un accident de quad, NDLR), c’était une source de motivation supplémentaire. Je voulais prendre des risques aujourd’hui pour essayer de gagner la course. Mon objectif étant de produire l’effort dès les premiers tours avant de changer de machine, j’ai décidé de chausser le pneus pluie softs. Ce choix s’est avéré incorrect, la moto patinait beaucoup et j’ai concédé quelques places au classement".

"Ma seule chance était donc de passer aux box. En ressortant, j’ai vu que je comptais près de 20 secondes et, à partir de là, j’ai adopté un style de pilotage moins agressif. Habituellement, je souffre sur ce tracé, mais cette fois-ci je me sentais bien et nos essais privés y sont pour quelque chose. Inscrire ces 25 points me donne confiance. Avant de penser au prochain rendez-vous en Autriche, nous allons d’abord savourer cette victoire et profiter du test officiel pour peaufiner quelques détails. Nous n’étions pas si loin l’an dernier à Spielberg. Je crois donc que nous aurons notre carte à jouer".

L'analyse Moto-Net.Com : Reprise en fanfare en République tchèque pour Marc Marquez, qui conforte son statut de leader avec une superbe victoire dans des conditions délicates sur un circuit qu'il n'apprécie que moyennement. Premier à rentrer aux boxes, de manière volontairement discrète au deuxième tour, le tenant du titre n'a ensuite fait qu'une bouchée de ses rivaux en pneus slicks ! Marquez inscrit ainsi son deuxième succès consécutif, son troisième de la saison (avec Austin et le Sachsenring) : le voilà à égalité de victoires avec l'autre homme fort du championnat, Maverick Viñales.

Et comme en Allemagne l'été dernier, c'est dans un premier temps parce qu'il s'était fourvoyé dans son choix de pneus pluie que Marc Marquez a été si prompt à rentrer. L'officiel Honda avait effectivement choisi des pneus rainurés à gomme tendre dans l'objectif d'attaquer fort les premiers tours, en attendant que la piste sèche suffisamment pour passer en slicks. Mais le bitume tchèque s'est asséché plus rapidement que prévu, plaçant le n°93 dans une position très inconfortable faute de pouvoir accélérer correctement avec un pneu arrière en surchauffe…

"On ne s'attendait pas à ce qu'il rentre aussi vite", explique après course Santi Hernandez du team officiel Honda. "Mais cela fait partie de ses qualités : Marc a du talent pour savoir à quel moment rentrer aux boxes. C'est lui seul qui a pris sa décision, qui s'est avérée la bonne".

Comprenant cette situation et ses conséquences très rapidement, plus vite que les autres, Marquez est revenu aux stands pour échanger de moto avant de sonner la charge en pneus slicks, collant jusqu'à 20 secondes à des adversaires qui ont mis beaucoup trop de temps à l'imiter. Une nouvelle fois, comme au Sachsenring l'an dernier, le champion en titre s'est montré le plus fin dans sa lecture et sa compréhension des évènements.

Honnête, Marc Marquez reconnaît toutefois avoir eu de la réussite : sans son mauvais choix de pneus à l'origine, il ne serait probablement pas rentré aussi tôt. Entre coup de génie et coup de chance, la frontière est parfois très ténue ! Par ailleurs, sa séance d'essais privés organisés à Bnro pendant l'intersaison lui a aussi été très utile ce week-end... Enfin, peut-être que le nouveau carénage introduit  pendant les essais libres lui a aussi donné un petit coup de pouce ? Le catalan estime en effet que cet élément aérodynamique lui donne "satisfaction dans son ensemble"...

Toujours est-il que le n°93 accroît son avantage au classement provisoire (+ 14 points sur Viñales et 21 pts sur Dovizioso) avec cette victoire psychologiquement très marquante. Une belle démonstration de stratégie récompensée par une victoire sans contestation : ses rivaux peuvent en prendre de la graine ! En attendant, tout le plateau MotoGP participe ce lundi à un test post-GP à Brno avant d'attaquer dès dimanche prochain la 11ème course de la saison en Autriche.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Compte rendu et classements du GP d'Australie MotoGP 2017 

Marc Marquez fait un grand pas supplémentaire vers son 4ème titre en MotoGP grâce à sa magnifique victoire au GP d'Australie 2017 - sa 6ème cette saison - devant Rossi et Viñales. Johann Zarco, sacré rookie de l'année à Phillip Island, termine au pied du podium cette 15ème course très virilement disputée ! Résumé MNC et résultats.
WSBK Espagne (2) : doublé de Rea à Jerez, triplé de Kawasaki en WorldSBK

Pistonnés par Ducati hier, Jonathan Rea et sa Ninja ont nettement dominé la deuxième manche du WSBK 2017 à Jerez. Grâce à la magistrale victoire de son n°1 sur les Panigale n°33 et n°7, Kawasaki remporte à son tour son troisième titre mondial consécutif.
Compte rendu et classements du GP d'Australie Moto3 2017 (Mir titré)

Joan Mir scelle par une victoire au GP d'Australie 2017 - sa neuvième en Moto3, un record - son premier titre mondial en Grands Prix moto. Le majorquin de 20 ans n'a pas tremblé sous l'enjeux malgré des conditions météo compliquées à l'origine d'une interruption de course à sept tours de l'arrivée. Résumé MNC et résultats.
WSSP Espagne : Sacrés Caricasulo et Cluzel, Mahias presque titré

Talonné par Jules Cluzel durant la majeure partie de la course Supersport, Federico Caricasulo a du batailler jusqu'au bout pour l'emporter à Jerez. Son coéquipier - notre autre compatriote ! - Lucas Mahias termine cinquième et assure pratiquement son sacre... Pratiquement.
55 400 motos et scooters volés en France en 2016

Bonne nouvelle : la fréquence des vols de deux-roues motorisés en France poursuit sa baisse en 2016 puisque le ministère de l'intérieur recense 55 400 motos ou scooters dérobés contre 57 699 en 2015. Mauvaise nouvelle : ce fléau intervient encore toutes les 10 minutes, surtout dans les grandes villes ! Explications.
Le Moto Tour de Nick Ayrton, vainqueur en Classiques

Ze païlote : Nick Ayrton (un vieux, et un anglais par-dessus le marché !)... Ze brèle : une Suzuki GSX-R 1100 de 1986 (une vieille aussi, donc). Un duo très "Classique" qui s'offre la victoire dans la catégorie du même nom, au terme d'un Moto Tour 2017 qui sera le dernier sous cette forme. Témoignage.
STI : Prototypes de motos interconnectées BMW, Honda et Yamaha

Des prototypes de motos capables de détecter les situations à risques et de communiquer entre elles ont été présentés par BMW, Honda et Yamaha lors de la conférence du Connected Motorcycle Consortium (CMC), un groupement lancé par les trois constructeurs pour accélérer le développement des systèmes de transports intelligents (STI). Pourquoi, comment ? MNC fait le point.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.