• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
COURSE MOTOGP - BRNO
Paris, le 6 août 2017

Résultats et classements du GP de République tchèque 2017 MotoGP

Résultats du GP de République tchèque MotoGP

Marc Marquez réalise un gros coup pour la reprise du championnat MotoGP 2017 : l'officiel Honda remporte en République tchèque sa deuxième victoire consécutive grâce à une stratégie de changement de moto parfaitement maîtrisée. Le leader du championnat s'impose devant son équipier Dani Pedrosa, Honda plaçant deux RCV devant les Yamaha de Viñales et Rossi. Résultats et classements.

Imprimer

Tous les pilotes MotoGP se présentent au départ du GP de République tchèque 2017 en pneus pluie sur une piste encore très humide par endroits, mais qui tend à sécher. Mais cette capacité à s'assécher pose question : combien de temps faudra-t-il au bitume de Moravie pour offrir un grip suffisant pour rentrer aux boxes pour récupérer sa seconde moto en pneus slicks ? La pluie ne va-t-elle pas s'inviter de nouveau en course, comme en Moto2 ?

Dans un premier temps, Jorge Lorenzo fait fi de ces considérations et impose son tempo sur sa spectaculaire Ducati dotée d'un nouveau carénage. Le majorquin précède un groupe composé de Valentino Rossi, Johann Zarco et Andrea Dovizioso, tandis que Marc Marquez semble en difficulté avec son pneu pluie arrière tendre, quand ses rivaux sont en médium…

Le tenant du titre ralentit et perd plusieurs positions, comme si un problème touchait sa moto... La réalité est toute autre : Marc Marquez prépare en fait son retour aux stands dès le deuxième tour, conscient d'être beaucoup trop en difficulté avec des pneus rainurés !

"J'ai compris que les pneus pluie était la mauvaise décision", confie-t-il. "Je suis rentré très, très tôt aux stands. C'était difficile au début car je glissais beaucoup avec les slicks. j'ai failli chuter à plusieurs reprises, puis j'ai pu accélérer et me porter en tête. Ce genre de courses sont toujours très difficiles, car délicates à jauger", explique l'officiel Honda, dont on peut se demander s'il n'aurait pas volontairement ralenti avant de rentrer aux boxes pour dissimuler son projet à ses rivaux ?

Toujours est-il que volontaire ou non, le retour aux stands de Marquez a pris tout le monde de court : Lorenzo, Rossi, Zarco, Dovizioso et tous les autres sont restés en piste, découvrant trop tard le changement de moto du n°93 ! Empêtrés dans leur mauvaise stratégie, les rivaux de Marquez ont trop tardé à limiter le champion en titre, qui n'en a fait qu'une bouchée à partir du moment où ses slicks ont atteint leur bonne plage de fonctionnement ! 

"On ne s'attendait pas à ce qu'il rentre aussi vite", explique après course Santi Hernandez du team officiel Honda. "Mais cela fait partie de ses qualités : Marc a du talent pour savoir à quel moment rentrer aux boxes. C'est lui seul qui a pris sa décision, qui s'est avérée la bonne".

Seul en tête avec à un moment jusqu'à 20 secondes d'avance, Marc Marquez n'a ensuite eu qu'à dérouler vers la victoire, sa troisième de la saison. Derrière, Dani Pedrosa n'a jamais pu l'inquiéter, faute d'être rentré aux stands au même moment que son coéquipier. Le n°26 peut néanmoins se satisfaire de sa deuxième place, et du doublé HRC offert à Honda.

Maverick Viñales complète le podium après s'être employé de belle façon pour remonter, doublant avec autorité des pilotes comme Crutchlow, Petrucci ou encore Aleix Espargaro, qui écope d'une sanction de la direction de course pour sa responsabilité dans la chute d'Andrea Iannone dans la voie des stands. Le pilote Aprilia s'est vu informer au tableau de bord qu'il devait rétrograder de trois positions. 

Hervé Poncharal : "Nous avons été mauvais"

Au chapitre des regrets, l'équipe varoise Tech3 en a collecté par paquets à Brno : le premier concerne Jonas Folger, qui avait suivi Marc Marquez lors de son retour aux boxes pour récupérer sa M1 en pneus slicks. Problème, son équipe technique ne s'attendait pas à un retour aussi précoce et sa Yamaha n'était pas prête !

"Folgas" s'est vu contraint de repartir puis de rentrer une deuxième fois pour changer de moto, avec l'énorme perte de temps qui en découle ! Fou de rage, le vainqueur du précédent Grand Prix en Allemagne a ensuite cravaché comme un dingue pour finalement terminer 10ème à 33,290 sec ! 

"Nous avons été mauvais : nous n'étions pas prêts quand Jonas est rentré en même temps que Marquez", avoue, dépité, Hervé Poncharal. "Or, c'était la bonne décision… Jonas a clairement perdu l'occasion de décrocher un podium, voire une victoire, car il avait le rythme nécessaire", rage le boss de Tech3.

"Concernant Johann (12ème à l'arrivée, NDLR), c'est lui qui a péché : il aurait du rentrer un tour avant, en même temps que Rossi. C'est d'autant plus dommage qu'il s'agit d'un Grand Prix soutenu par Monster avec qui nous sommes justement en discussions", souligne le dirigeant varois, qui nous a effectivement confié être en négociations pour reconduire Monster en tant que sponsor-titre de son équipe...

Loris Baz a lui aussi la mine des mauvais jours : le français est tombé à 7 tours de l'arrivée, un résultat blanc pas vraiment le bienvenue pour le haut-savoyard qui est toujours dans l'incertitude pour la saison prochaine...

"C'était plus sec que ce que nous pensions", analyse "Baz-ooka", "J'aurais souhaité rentrer aux stands en même temps que Marc, mais je savais que ma moto en pneus slicks n'était pas prête", souffle-t-il.

Belle image enfin sur le podium : Marquez, Pedrosa et Viñales font l'impasse sur le traditionnel arrosage au champagne, en hommage à leur compatriote Angle Nieto, tragiquement disparu suite à un accident de quad survenu aux Baléares. Un "Angel" passe tandis que les trois espagnols lèvent le visage vers le ciel en souvenir de l'ancien pilote aux "12 +1" titres mondiaux, deuxième homme le plus titré en Grands Prix derrière Agostini...

Le bilan au championnat MotoGP

Grâce à cette 58ème victoire toutes classes confondues signée sur un circuit où il est venu tester cet été, Marc Marquez porte son avantage sur Viñales de 5 à 14 points au championnat du monde. Andrea Dovizioso, 6ème à Brno, conserve la troisième place au provisoire mais voit son écart sur le leader grimper de 6 à 21 points. 

Même perte de vitesse pour Valentino Rossi, qui pointe désormais à 22 longueurs de Marc Marquez à l'issue de cette 10ème course terminée 4ème à 20,466 sec. Dani Pedrosa fait au contraire une bonne opération en réduisant son retard sur ses adversaires directs avec sa deuxième place, qui signifie toutefois qu'il concède cinq points à son vainqueur de coéquipier. 

Johann Zarco perd aussi quelques longueurs à Brno : le français se maintient au 6ème rang au provisoire, mais son retard sur le leader passe à 88 pts. De plus, le n°5 voit revenir sur lui son propre voisin de box, Jonas Folger, revenu à 11 points (88 pour Zarco, 77 pour Folger) !

Résultats du Grand Prix de République tchèque 2017 MotoGP

 

Classement provisoire du championnat MotoGP 2017

 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Compte rendu et classements du GP d'Australie MotoGP 2017 

Marc Marquez fait un grand pas supplémentaire vers son 4ème titre en MotoGP grâce à sa magnifique victoire au GP d'Australie 2017 - sa 6ème cette saison - devant Rossi et Viñales. Johann Zarco, sacré rookie de l'année à Phillip Island, termine au pied du podium cette 15ème course très virilement disputée ! Résumé MNC et résultats.
WSBK Espagne (2) : doublé de Rea à Jerez, triplé de Kawasaki en WorldSBK

Pistonnés par Ducati hier, Jonathan Rea et sa Ninja ont nettement dominé la deuxième manche du WSBK 2017 à Jerez. Grâce à la magistrale victoire de son n°1 sur les Panigale n°33 et n°7, Kawasaki remporte à son tour son troisième titre mondial consécutif.
Compte rendu et classements du GP d'Australie Moto3 2017 (Mir titré)

Joan Mir scelle par une victoire au GP d'Australie 2017 - sa neuvième en Moto3, un record - son premier titre mondial en Grands Prix moto. Le majorquin de 20 ans n'a pas tremblé sous l'enjeux malgré des conditions météo compliquées à l'origine d'une interruption de course à sept tours de l'arrivée. Résumé MNC et résultats.
WSSP Espagne : Sacrés Caricasulo et Cluzel, Mahias presque titré

Talonné par Jules Cluzel durant la majeure partie de la course Supersport, Federico Caricasulo a du batailler jusqu'au bout pour l'emporter à Jerez. Son coéquipier - notre autre compatriote ! - Lucas Mahias termine cinquième et assure pratiquement son sacre... Pratiquement.
55 400 motos et scooters volés en France en 2016

Bonne nouvelle : la fréquence des vols de deux-roues motorisés en France poursuit sa baisse en 2016 puisque le ministère de l'intérieur recense 55 400 motos ou scooters dérobés contre 57 699 en 2015. Mauvaise nouvelle : ce fléau intervient encore toutes les 10 minutes, surtout dans les grandes villes ! Explications.
Le Moto Tour de Nick Ayrton, vainqueur en Classiques

Ze païlote : Nick Ayrton (un vieux, et un anglais par-dessus le marché !)... Ze brèle : une Suzuki GSX-R 1100 de 1986 (une vieille aussi, donc). Un duo très "Classique" qui s'offre la victoire dans la catégorie du même nom, au terme d'un Moto Tour 2017 qui sera le dernier sous cette forme. Témoignage.
STI : Prototypes de motos interconnectées BMW, Honda et Yamaha

Des prototypes de motos capables de détecter les situations à risques et de communiquer entre elles ont été présentés par BMW, Honda et Yamaha lors de la conférence du Connected Motorcycle Consortium (CMC), un groupement lancé par les trois constructeurs pour accélérer le développement des systèmes de transports intelligents (STI). Pourquoi, comment ? MNC fait le point.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.