• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP - SACHSENRING (9 SUR 18)
Paris, le 18 juillet 2016

Déclarations et analyse du GP d'Allemagne MotoGP 2016

Déclarations et analyse du GP d'Allemagne MotoGP 2016

Après chaque course Moto GP, retrouvez les déclarations des principaux pilotes de la catégorie reine et l'analyse de leurs succès (et de leurs échecs) par la rédaction de Moto-Net.Com. Débriefing du Grand Prix moto d'Allemagne 2016 au Sachsenring.

Imprimer

Des hauts, des bas et des nouveaux circuits

Un peu plus de 92 000 spectateurs ont bravé la météo capricieuse dimanche dans l'est de l'Allemagne pour assister à la neuvième manche de la saison 2016 MotoGP depuis les tribunes du Sachsenring, court circuit de 3,671 km dont le partenariat avec les Grands Prix moto a été prolongé ce week-end jusqu'en 2021.

Si la pluie et la fraîcheur de l'air n'étaient pas les invitées les plus désirées de ce Grand Prix d'Allemagne 2016, les courses n'ont pourtant pas manqué de rebondissements et d'intérêt !

A commencer par la brillante victoire de Khairul Idham Pawi en Moto3, qui porte à deux succès le solde victorieux de ce jeune malais de 17 ans après le GP d'Argentine. Au passage, il s'agit aussi de la deuxième victoire en Grand Prix d'un pilote en provenance de Malaisie !

En Moto2 et en Moto GP, les leaders respectifs - Johann Zarco et Marc Marquez - ont de leur côté fourni une performance remarquable pour s'imposer avec intelligence et panache. L'un comme l'autre ont su allier prudence et prises de risques au moment opportun, décrochant un magnifique succès juste avant la trêve estivale de quatre semaines.

Dorna en donne plus aux teams privés

Conformément aux prévisions faites pour les cinq saisons à venir, Dorna, promoteur du MotoGP - dont le boss Carmelo Ezpeletta a fêté ses 70 ans ce week-end -, a réaffirmé en Allemagne sa volonté d'augmenter les subventions accordées aux teams privés des trois catégories.

En MotoGP, cette aide couvrira a minima le montant auquel les constructeurs seront autorisés à louer une moto aux équipes indépendantes, soit 2,2 millions d'euros maximum. Autrement dit, Dorna paiera la moto des formations Aspar, Avintia, LCR, Pramac, Tech3 ou encore Marc VDS.

Plus intéressant encore pour les patrons de ces teams : s'ils parviennent à négocier la location de leur moto à un tarif inférieur, ils n'auront pas à restituer la différence à Dorna. Tout bénéf', donc ! Cet accord, qui porte jusqu'en 2021, implique que les teams en question s'engagent à rester en MotoGP jusqu'à cette date.

Autre information importante découlant de cette aide : la confirmation de l'engagement par le team LCR d'une deuxième moto à partir de 2018, ce qui portera à 24 le nombre d'engagés en comptant les deux KTM supplémentaires dont les débuts sont prévus l'an prochain.

Ce Grand Prix d'Allemagne a aussi été marqué par l'annonce d'un très probable retour de la Finlande dans la programmation MotoGP, à l'horizon 2018, sur le tracé en construction de KymiRing. La dernière manche internationale organisée en Finlande, en 1982 à Imatra, avait vu le tricolore Christian Sarron s'imposer en 250 cc avant de prendre la deuxième place en 350 cc.

Johann Zarco, qui intègre le team MotoGP Yamaha Tech3 l'an prochain, prendra-t-il la relève victorieuse de son aîné ? Restez connectés jusqu'en 2018 ! A noter que le Kazakhstan est aussi sur les rangs pour intégrer le calendrier MotoGP avec un circuit situé à Almaty, ancienne capitale du pays où l'architecte Hermann Tilke oeuvre à faire sortir de terre un tracé de 4,495 km à Sokol...

Ce nouveau circuit récemment visité par le champion MotoGP en titre, Jorge Lorenzo, pourrait accueillir à la fois le MotoGP et le World Superbike, mais aussi des courses automobiles de championnats d'importance comme le DTM et le WTCC.

Déclarations des pilotes, analyse de la rédaction et classements complets en page suivante.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !