• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
COURSE
Paris, le 6 juin 2021

GP de Catalogne : Oliveira joue les - pneus - durs face à Zarco et Quartararo

GP de Catalogne : Oliveira joue les - pneus - durs face à Zarco et Quartararo

Imbattable en qualification et impressionnant en configuration course, Fabio Quartararo partait favori ce midi à Barcelone. Mais Miguel Oliveira parti en pneus durs s’est montré plus solide que le leader du championnat qui a connu une intrigante fin de Grand Prix... Zarco et Miller complètent le podium.

Imprimer

MAJ : Le résultat du Grand Prix de Catalogne 2021 a été modifié ce dimanche soir suite à une décision de la direction de course... Explications !

L’action n’a pas manqué au cours de ce Grand Prix de Catalogne 2021. Elle a d’ailleurs débuté une demi-heure avant que les feux s’éteignent dans la ligne droite, alors que le convalescent Jorge Martin convoyait tranquillement sa Ducati Pramac vers la grille de départ...

Le malheureux espagnol est victime d’un foudroyant high-side en entrant dans le virage 5, le deuxième gauche du tracé qu’il faudra négocier prudemment dans le premier tour ?! Contrairement à sa moto bien amochée, "Martinator" se relève sans bobo et va pouvoir prendre le départ sur sa seconde machine. Mais du fond de la grille !

Sur la grille de départ justement, une inhabituelle valse de pneus s’organisent : entre le medium et le dur arrière, les coeurs balancent ! Finalement, les trois hommes de tête choisissent le "Hard" à l’arrière (medium à l’avant) : sur ce point donc, Quartararo, Miller et Zarco partent sur une botte d’égalité.

Départ : Fabio Quartararo profite pleinement du récent dispositif d’aide au départ - canon ! - installé sur sa Yamaha pour devancer les deux Ducati à l’accélération. Jack Miller lui fait cependant les freins, tandis que Miguel Oliveira surgit à l’extérieur du français dans le "paf" de la première chicane !

Johann Zarco n’a pas pris un excellent départ aux commandes de son "dragster" Desmosedici, mais il suit le trio de tête. Suivent Franco Morbidelli, Maverick Vinales, Aleix Espargaro, Joan Mir, Brad Binder, Pecco Bagnaia, Iker Lecuona, Marc Marquez, Valentino Rossi, etc.

Mir attaque fort dans ce premier tour et rejoint Quartararo à l’entame du 2ème. Miller mène un peloton extrêmement compact et agité... mais élargit dans le virage 4 et cède le commandement à Oliveira ! Quartararo s’enflamme à son tour, à l’approche du virage 7. Le pilote Yamaha élargit et mord à l’intérieur de la cassure suivante. Il laisse passer Mir et Aleix Espargaro !

Fabio est ensuite déposé dans la ligne droite des stands : le leader du championnat "tombe" à la sixième place mais repasse rapidement Johann. Juste derrière, Maverick Vinales se loupe à son tour et manque de chuter avec Brad Binder. Les places sont excessivement chères en ce début de course ! Le spectacle est à la hauteur.

En tête de la course, la KTM n°88 se ménage une courte avance sur la Ducati n°43, l’Aprilia n°41, la Suzuki n°36, la Yamaha n°20... et la Honda n°93 ! Marc Marquez pique la sixième place à Zarco dans le 4ème tour ! Pol Espargaro est bien moins brillant : le n°44 termine sa course dans le bac à graviers. Pettruci l’y rejoint peu après.

Au 5ème tour, l’avance d’Oliveira atteint la seconde. Mais Quartararo boucle le tour le plus rapide en piste lors de la 6ème boucle et dépasse Mir au tout début de la 7ème. Miller tente de s’accrocher aux deux motos bleues (foncée et claire). Une petite seconde plus loin, Zarco mène le peloton composé d’Aleix Espargarao, Marc Marquez, Vinales, Binder, Bagnaia. Lecuona et Morbidelli sont distancés.

Au huitième passage dans la courbe 10 redessinée, Marc Marquez perd l’avant sur les freins et doit abandonner la course... Le champion de la discipline enregistre sa troisième bulle d’affilée en cinq courses. On est loin du "grand retour" espéré par ses fans.. et ses employeurs ?!

Le mauvais sort s’acharne d’ailleurs sur Honda : Takaaki Nakagami est prié d’effectuer un "tour long" pour avoir tiré tout droit dans la première chicane. Le Top 10 s’éloigne donc pour le pilote japonais... ainsi que pour la firme de Tokyo, devancée par tous ses adversaires !

Fabio Quartararo remonte prudemment mais sûrement sur Miguel Oliveira qui a sélectionné une paire de pneus durs pour sa RC16. Ce faisant, notre "Diablo-lique" compatriote s’éloigne légèrement du champion Joan Mir. Le virage 10 fait une nouvelle victime dans le 11ème tour : Aleix Espargaro chute et ne peut repartir. C’est au tour d’Aprilia de déchanter.

Sur la piste, Quartararo saisit les rênes de la course au freinage du périlleux virage 7 ! Le français porte alors virtuellement son avance au championnat à 38 points sur son - notre ! - compatriote Zarco, scotché depuis plusieurs tours en cinquième position derrière son collègue Miller.

Profitant de l’impressionnante allonge de son V4 autrichien, Oliveira reprend le commandement au bout de la ligne droite, au tout début du 14ème tour ! Quelques longueurs derrière, Zarco se décale lui aussi nettement sur l’intérieur. Le n°5 fait les freins à son compère Ducati n°43 et place la Suzuki n°36 dans sa ligne de "Mir"...

Les cinq hommes de têtes se tiennent en une seconde et demi : le choix et la gestion des pneumatiques s’annoncent capitaux pour la fin de course. Vinales remonte sur le Top 5, Bagnaia et Binder se battent pour la septième place, Lecuona et Morbidelli pour la neuvième, Bastianini, Alex Marquez et Rossi pour la onzième...

À l’instar de Marc Marquez, l’ancien "Numero Uno" des Grand Prix moto (le n°46, vous rappelez-vous?) est victime d’un low-side aux abords du virage 10. Dans ces circonstances, on voit mal le nonuple champion du monde signer pour une saison supplémentaire. Sauf à vouloir gagner rouler une ultime fois au Mugello, devant son public !

En tête de la course, Oliveira et Quartararo distancent Zarco, Miller, Mir... et Vinales, revenu dans la course au podium ! Le n°12 prend l’aspiration du n°36 mais ne peut le surprendre au freinage ! Le "Top Gun" doit enrager car dans le sinueux, sa M1 est collée au dosseret de la GSX-RR. Mais dans les bouts droits, la Suzuki domine la Yamaha.

Le duel - pour le moment mental - se poursuit entre Oliveira et Quartararo : les deux rivaux ne commettent pas la moindre erreur. Cela leur évite d’être ramarré par les sages Zarco et Miller qui se trouvent une seconde derrière. Mir et Vinales se battent pour la cinquième place, Binder et Bagnaia toujours pour la septième.

À quatre tours de la fin, Quartararo perd soudainement le contact sur Oliveira ! Zarco voit la deuxième marche du podium s’approcher : il lui suffit d’une ligne droite pour passer devant son compatriote. Le n°20 français semble en délicatesse avec son pneu avant : après une mini perte de grip, il trace quitte momentanément la piste au niveau de la chicane.

Quelques secondes plus tard, il s’avère que Fabio a un problème d’une tout autre nature : le bogosse niçois a retiré sa protection ventrale et roule sa fermeture éclair grande ouverte ! Outre un gros rhume et le danger de descendre du podium catalan, Fabio risque littéralement sa peau en continuant de rouler ainsi...

Malgré le grand inconfort de cette situation absolument inédite en MotoGP, Fabio Quartararo parvient à se maintenir devant son copain Jack Miller. On imagine la direction de course feuilleter fébrilement les règlements technique, sportif et vestimentaire pour savoir quelle fin donner à cette course !

Une seconde et demi devant, Zarco remonte progressivement sur Oliveira ! Son jour de gloire pourrait bien être ce dimanche 6 juin 2021 : lorsque le dernier tour est lancé, le pilote Ducati n°5 compte une demi-seconde de retard sur le pilote KTM n°88 ! Hélas pour le cannois, point de marseillaise...

Miguel Oliveira a eu raison de jouer les gros pneus durs, à l’avant comme à l’arrière : ces derniers lui ont permis de maîtriser et de remporter ce Grand Prix de Catalogne 2021. Il s’agit de sa troisième victoire au guidon de la RC16 : voilà qui mérite une petite rallonge salariale sur son futur contrat, non ?

Johann Zarco termine dans le sillage de son ancienne monture et empoche à nouveau 20 énormes points qui lui permettent de remonter sur le leader du championnat. Celui-ci franchit la ligne d’arrivée en troisième position juste devant Miller, mais est crédité de la quatrième place !?

Le n°20 Yamaha a en effet écopé d’une pénalité de trois secondes, non pour avoir exhibé son torse devant des millions de téléspectateurs - certain(e)s en redemanderont sûrement ! - mais pour avoir coupé la première chicane. Pour MNC, la sanction est injuste car le pilote français a rejoint la piste en empruntant, dès qu’il l’a pu, le couloir prévu de "Long Lap". Plutôt fair-play, non ?

Heureusement pour Fabio, sa pénalité ne le fait pas reculer davantage : sur la feuille de résultat, la Yamaha n°20 ne devance que d’une demi-seconde l’unique Suzuki en piste aujourd’hui, la n°36 du champion Joan Mir. Pour rappel, Alex Rins blessé à l’avant-bras droit - à vélo jeudi - n’a pas pris le départ de "son" GP de Catalogne....

Le(s) point(s) au championnat

Grâce à sa deuxième place (la quatrième en sept courses !) au Grand Prix Catalogne, mais aussi à la pénalité plus que contestable infligée à Fabio Quartararo, Johann Zarco ne compte plus que 17 points de retard sur le leader : notre pilote tout de bleu "dévêtu" totalise 118 points, contre 101 pour notre représentant en bleu blanc rouge .

Un brin chanceux de monter sur le podium catalan cet après-midi, Jack Miller accède simultanément au "podium mondial 2021" provisoire : le n°43 du team Ducati Corse passe devant son coéquipier Pecco Bagnaia, septième de la course (90 points Vs 88).

Comme souvent, Joan Mir s’illustre par sa constance : cinquième du championnat avant d’arriver à Montmelo et cinquième en course, le champion du monde en titre repart cinquième au provisoire, mais a grappillé un point sur le - nouveau - pilote qui le devance.

Derrière Maverick Vinales toujours sixième (avec 74 points désormais), bondit Miguel Oliveira : sa vcitoire lui permet de doubler son score ou presque. Le portugais pique à Brad Binder le statut de premier pilote KTM et dépasse Aleix Espargaro dont le compteur reste bloqué à 44 points.

Résultats du Grand Prix de Catalogne 2021

 GP de Catalogne : Oliveira joue les - pneus - durs face à Zarco et Quartararo

Classement général MotoGP après le GP de Catalogne 2021

  1. Fabio QUARTARARO - Yamaha - FRA : 118
  2. Johann ZARCO - Ducati - FRA : 101
  3. Jack MILLER - Ducati - AUS : 90
  4. Francesco BAGNAIA - Ducati - ITA : 88
  5. Joan MIR - Suzuki - SPA : 76
  6. Maverick VIÑALES - Yamaha - SPA : 74
  7. Miguel OLIVEIRA - KTM - POR : 54
  8. Aleix ESPARGARO - Aprilia - SPA : 44
  9. Brad BINDER - KTM - RSA : 43
  10. Franco MORBIDELLI - Yamaha - ITA - :40
  11. Takaaki NAKAGAMI - Honda - JPN : 31
  12. Pol ESPARGARO - Honda - SPA : 29
  13. Enea BASTIANINI - Ducati - ITA : 26
  14. Alex MARQUEZ - Honda - SPA : 25
  15. Alex RINS - Suzuki - SPA : 23
  16. Danilo PETRUCCI - KTM - ITA : 23
  17. Jorge MARTIN - Ducati - SPA : 19
  18. Marc MARQUEZ - Honda - SPA : 16
  19. Valentino ROSSI - Yamaha - ITA : 15
  20. Iker LECUONA - KTM - SPA : 13
  21. Luca MARINI - Ducati - ITA : 13
  22. Stefan BRADL - Honda - GER : 11
  23. Lorenzo SAVADORI - Aprilia - ITA : 4
  24. Michele PIRRO - Ducati - ITA : 3
  25. Tito RABAT - Ducati - SPA : 1

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo Yamaha Ténéré 700 World Raid 2022

Petites routes tortueuses, chemins cassants, pistes engagées : rien n'arrête la nouvelle Yamaha Ténéré 700 World Raid, inédite déclinaison de la "T7" encore plus "off-road" avec son double réservoir et ses immenses suspates ! La preuve dans notre essai vidéo en complément de notre test complet à lire sur MNC.
Essai Yamaha 700 Ténéré World Raid : la super Ténéré !

Yamaha reprend une bonne part de désert avec sa Ténéré 700 World Raid, nouvelle déclinaison encore plus tout-terrain de son trail  "T7". Double réservoirs comme en rallye-raid, débattements augmentés et protection améliorée caractérisent cette moto baroudeuse testée par MNC sur les routes et les pistes du sud de l'Espagne. Essai.
Essai Tiger 1200 2022 : le maxitrail Triumph veut bouffer du lion

Après dix ans à voir les maxitrails BMW se tailler la part du lion, la Tiger 1200 est entièrement revue ! Triumph a présenté à Moto-Net.Com ses nouvelles tigresses : versions GT de route ou Rally des champs, déclinées en Pro (bien équipée et réservoir de 20 litres) ou Explorer (tout équipée et 30 l). Test !
Trail 1 commentaire
Triumph Tiger 1200 2022 : le bilan de notre essai en smart-vidéo

La Tiger 1200 est morte, vive la Tiger 1200 ! Après 10 années de bons et "royaux" services, le maxitrail anglais est entièrement revu afin de mieux concurrencer la référence BMW R1250GS. Moto-Net.Com a pu découvrir cette importante nouveauté Triumph 2022 sur environ 150 km. Test.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai vidéo Yamaha Ténéré 700 World Raid 2022

Petites routes tortueuses, chemins cassants, pistes engagées : rien n'arrête la nouvelle Yamaha Ténéré 700 World Raid, inédite déclinaison de la "T7" encore plus "off-road" avec son double réservoir et ses immenses suspates ! La preuve dans notre essai vidéo en complément de notre test complet à lire sur MNC.
Essai Yamaha 700 Ténéré World Raid : la super Ténéré !

Yamaha reprend une bonne part de désert avec sa Ténéré 700 World Raid, nouvelle déclinaison encore plus tout-terrain de son trail  "T7". Double réservoirs comme en rallye-raid, débattements augmentés et protection améliorée caractérisent cette moto baroudeuse testée par MNC sur les routes et les pistes du sud de l'Espagne. Essai.
Réactions des pilotes MotoGP au frustrant Grand Prix de France 2022

Le champagne était au frais, la Marseillaise calée dans le magnéto... Hélas, Fabio Quartararo et Johann Zarco ont terminé "leur" course au Mans au pied du podium ! Bastianini, Miller et A. Espargaro se rapprochent de notre champion, toujours leader au provisoire. Marquez, Bagnaia, Mir et Rins s’en éloignent. Déclarations.
France 1 commentaire
Interview Sébastien Poirier (FFMoto) : l’école de moto Circuit Carole For Kids

Géré depuis 2012 par la FFM, le Circuit Carole est très apprécié des motards franciliens, notamment pour week-ends de roulage gratuits. Grâce à sa toute nouvelle école de vitesse moto, il va devenir le manège préféré des enfants de 6 à 14 ans ! Le président Sébastien Poirier nous présente la CCFK !
Essai Tiger 1200 2022 : le maxitrail Triumph veut bouffer du lion

Après dix ans à voir les maxitrails BMW se tailler la part du lion, la Tiger 1200 est entièrement revue ! Triumph a présenté à Moto-Net.Com ses nouvelles tigresses : versions GT de route ou Rally des champs, déclinées en Pro (bien équipée et réservoir de 20 litres) ou Explorer (tout équipée et 30 l). Test !
Trail 1 commentaire
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en avril 2022

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en avril 2022. En attendant notre analyse mensuelle, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Avril 2 commentaires
La Mutuelle des Motards encourage le recours aux traceurs contre le vol moto

La Mutuelle des Motards élargit ses conditions de garanties concernant les traceurs afin d'encourager ses sociétaires à installer ces dispositifs qui géolocalisent une moto ou un scooter en cas de vol. Explications.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...