• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TUTTI VA BENE
Paris, le 8 juin 2021

La combinaison Alpinestars de Quartararo fonctionnait... alors quoi ?

La combinaison Alpinestars de Quartararo fonctionnait... alors quoi ?

Comment Fabio Quartararo s’est-il retrouvé torse nu aux commandes de sa Yamaha à la fin du Grand Prix de Catalogne 2021 ? L’équipementier Alpinestars a inspecté son matériel immédiatement après la course... et ne peut répondre à cette question qui en soulève d’autres. Explications.

Imprimer

Les avaries techniques sur les machines de MotoGP arrivent de temps à autre : logique, dans la mesure où les constructeurs innovent constamment, exploitent considérablement, flirtent et dépassent parfois des limites sur de nombreux plans mécaniques, électroniques, aérodynamiques, pneumatiques, etc.

Les problèmes concernant la protection des pilotes sont fort heureusement bien plus rares. De mémoire de Moto-Net.Com, l’incident auquel Fabio Quartararo a dû faire face dimanche est inédit. Quel pilote de Grand Prix moto a dû finir une course avec sa combinaison grande ouverte ?! Aucun, dans l’ère moderne du MotoGP en tout cas.

Si à la toute fin du Grand Prix MotoGP de Catalogne 2021, la vue du torse de notre savoureux "20 français" a pu plaire à quelques téléspectateurs(trices), elle a surtout donné des sueurs froides à ses fans et ses proches, laissée pantoise la direction de course et généré une vive polémique dans le paddock.

En voyant les images en direct, Moto-Cet.Com échafaudait plusieurs hypothèses. Quelle mouche a piqué le pilote Yamaha ? Ou quelle guêpe plutôt, piégée sous le cuir et rendue folle de rage, poussant Fabio à ouvrir sa fermeture éclair et quitter sa protection thoracique afin de libérer la malheureuse et furieuse bête ?

 La combinaison Alpinestars de Quartararo fonctionnait... alors quoi ?

Ou bien l’airbag se serait-il déclenché lors d’une manoeuvre un peu trop brutale, incitant l’actuel patron de la discipline à ouvrir tant bien que mal sa combinaison pour respirer plus librement et piloter plus efficacement ? Et si le curseur avait tout simplement cédé sous de trop fortes contraintes ?

Le fait qu’une fois la ligne d’arrivée franchie, Quartararo referme sa combi apparemment sans souci n’a fait qu’épaissir le mystère. Et l’on ne pouvait logiquement pas compter sur le pilote pour livrer la raison de sa mésaventure - corsée par deux pénalités - dès sa descente de moto. Il fallait attendre l’inspection et le retour de son équipementier...

Combi ouverte, chaîne en or qui brille

"Après la course MotoGP dimanche sur le circuit de Barcelona-Catalunya, l'équipe de développement Alpinestars Racing a commencé à enquêter sur l'intégrité de la combinaison de course de Fabio Quartararo", informe justement Alpinestars dans un communiqué envoyé la nuit dernière.

Or "lors de l'analyse initiale effectuée dans le camion situé dans le paddock MotoGP, l'équipe a constaté que la combinaison était en état de marche normal, toutes les fermetures éclair et les attaches fonctionnant parfaitement", déclare le "garde-du-corps" italien.

 La combinaison Alpinestars de Quartararo fonctionnait... alors quoi ?

"De plus, tous les composants de la combinaison, y compris le système d'airbag Tech-Air, étaient intacts et fonctionnaient parfaitement", assure l’équimentier, soulignant qu’il doit encore approfondir son étude "dans le laboratoire au siège social d'Alpinestars, où tous les tests et analyses seront effectués pour mieux comprendre la cause de ce qui s'est passé pendant la course".

"Le système d'airbag ne s'est pas déployé pendant la course, il a fonctionné comme prévu car il n'y a pas eu d’impact", insiste Alpinestars qui a l’obligation depuis 2018 d’équiper ses pilotes de l’Intercontinental Circus d’un airbag... et propose ce dispositif aux motards du monde entier : les enjeux commerciaux sont donc colossaux !

 La combinaison Alpinestars de Quartararo fonctionnait... alors quoi ?

Autre problématique soulevée par cet incroyable incident : la réaction de la direction de course... ou plutôt son absence ! Dès le problème repéré - facilement et rapidement grâce à la caméra embarquée ! -, ne fallait-il pas contraindre Fabio à passer dans la voie des stands afin de se rhabiller ? Fallait-il carrément le disqualifier pour marquer le coup ? Car le règlement se veut parfaitement clair...

Selon le premier point de l’article 2.4.5.2, "l'équipement doit être porté, correctement attaché, à tout moment pendant l'activité sur piste". En revanche, le règlement n’énonce pas la sanction encourue par le pilote qui ne respecterait pas cette règle. A quoi donc correspond la pénalité de trois secondes infligée à Quartararo, trois heures après la fin de course ?

Enfin, une petite interrogation au sujet de l’airbag... "Chaque pilote doit commencer chaque séance sur piste avec un système d'airbag fonctionnel. Une fois l'airbag déployé, la responsabilité de poursuivre la séance d’essai ou la course incombe au coureur". N’est-il pas curieux de contraindre les pilotes à se protéger contre une vilaine chute... mais pas contre une seconde ?! Car cela arrive. C’est arrivé à Marc Marquez et Alex Rins au GP de France 2021 !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Zéro Motorcycles veut court-circuiter les maxitrails avec sa DSR/X

Avec ses 137 km d’autonomie sur voie rapide et environ 3 heures nécessaires à la recharge, la DSR-X est loin d’être une grande voyageuse. Mais pour un usage quotidien, le maxitrail de Zero Motorcycles pourrait bien donner du fil - électrique ! - à retordre à ses rivaux thermiques. Présentation et vidéo.
Trail 4 commentaires
Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP 2022

Annulé ces deux dernières années, le Grand Prix moto de Thaïlande redémarre ce week-end sur le Chang International Circuit à Buriram avec un invité surprise sur la Suzuki : Danilo Petrucci ! Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP, 17ème course du championnat du monde 2022 après laquelle il ne restera que trois épreuves pour savoir qui sera champion du monde MotoGP 2022... Attention au décalage horaire : demandez le programme en heure française !
Arabie saoudite, Inde et Kazakhstan : trois nouveaux Grands Prix MotoGP !

Le promoteur du championnat du monde MotoGP, Dorna Sports, révèle la signature d'accords avec l'Arabie Saoudite, l'Inde et le Kazakhstan pour y disputer des Grands Prix dès 2023. Explications.
MotoGP 2023 1 commentaire
Les nouvelles Moto Guzzi V100 Mandello à partir de 15 499 euros 

La V100 Mandello - nouveau roadster refroidi par eau de Moto Guzzi - est enfin disponible au prix de 15 499 euros en standard et de 17 999 euros en version "S", plus perfectionnée. Présentation.
Nouveaux coloris pour les Honda CB1000R, CMX500 Rebel et Monkey en 2023 

Alors que de nombreux motards attendent le retour des Hornet et Transalp - aussi "fracassant" que celui de Marquez ? hum -, Honda temporise à nouveau en dévoilant de nouveaux coloris sur son maxiroadster CB1000R, son custom "mid-size" CMX500 Rebel et sur son mini Monkey.
La Mash X-Ride Trail en 21 pouces à 5599 euros 

Le trail X-Ride 650 "21" débarque dans les concessions Mash avec ses roues en 21 et 18 pouces, un an après avoir été testé - et apprécié ! - par Moto-Net.Com sous forme de prototype de présérie. Présentation.
Monster SP : le roadster de Ducati monte en gamme en 2023

Après l’exclusive Streetfighter V4 Lamborghini - à 63 000 euros, mamma mia  ! -, Ducati présente un nouveau modèle 2023 quatre fois plus abordable... et quatre fois moins performant et sensationnel ? Sans doute pas, car la Monster SP dispose de solides atouts ! Présentation et vidéo.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...