• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#AUSTRIANGP COURSE
Paris, le 21 août 2022

GP d’Autriche : Bagnaia gagne la course... devant Quartararo, ouf !

GP d’Autriche : Bagnaia gagne la course... devant Quartararo, ouf !

Et de trois ! Après Assen et Silverstone, Pecco Bagnaia poursuit sa série de victoires au Red Bull Ring. Mais cette fois, Fabio Quartararo termine dans le sillage de la n°63 Ducati et ne lui cède que cinq points au championnat. Miller complète le podium autrichien devant Marini, Zarco et Aleix Espargaro.

Imprimer

Le ciel est très chargé mais la pluie n’est plus tombée depuis la fin du Warm-Up des MotoGP... Par précaution, les mulets sont préparés dans les box,en cas de course "Flag to Flag" : les pilotes officiellement partis sur le sec pourront changer de motos si les drapeaux blanc à croix rouge sont agités. Oui, comme l’an passé lorsque le Binder Surprise s’était imposé en roulant "sur des œufs" en slick !

Poleman de ce GP d’Autriche 2022 et meilleur chrono de la FP4 (quatrième séance d’essais libres, capitale pour la configuration "course" des motos), Enea Bastianini part avec une paire de pneumatiques tendre. À ses côtés, ses collègues de l’écurie d’usine préfèrent chausser leurs Ducati d’un tendre à l’avant et d’un medium à l’arrière...

Au milieu de la deuxième ligne, Fabio Quartararo sélectionne pour sa Yamaha un dur à l’avant et un medium à l’arrière. Soit le même choix que Jorge Martin qui le devance sur la grille de départ autrichienne. Juste derrière le champion du monde en titre et leader au provisoire, Johann Zarco partage l’avis de Bagnaia et Miller (tendre et medium).

Départ : Bastianini décolle parfaitement de sa pole position mais Pecco Bagnaia vire en tête dans le premier virage devant son compatriote Bastianini, son coéquipier Miller. Derrière Martin, Quartararo conserve la cinquième place de sa qualif en ce début de 1er tour mais doit batailler contre Vinales, en léger retrait par rapport aux quatre Ducati de tête...

Victime d’un souci de "Launch Control", Aleix Espargaro n’est que 10ème, tandis que Johann Zarco est relégué en 12ème place après avoir pioché au départ... Mais la situation est pire pour Joan Mir qui ne boucle pas un seul tour et termine cette course dans les graviers à cause d’un vilain high-side.

Au début du 2ème tour, les Desmosedici n°63, 23, 43 et 83 89 comptent une pleine seconde d’avance sur l’Aprilia n°12 qui circule quelques longueurs devant "notre" Yamaha n°20. Aleix Espargarao et Johann Zarco sont rapidement remontés et prennent le champion 2021 en chasse, poursuivis par Luca Marini et Alex Rins.

Miller dépasse Bastianini au 4ème passage dans la nouvelle chicane. Martin ne veut pas laisser partir les deux Ducati officielles mais butte contre la Gresini de Bastianini ! Les trois hommes les plus rapides en piste sont alors "Espargaleix", Quartararo et Bagnaia. Mais Zarco est dans le coup aussi, toujours logé dans l’aspiration de l’Aprilia n°41...

Jorge Martin fait sauter le verrou Bastianini au début du 6ème tour. L’italien est en fait victime d’un pépin technique, lié aux freins ou à son pneu avant... La malheureuse "bête" se loupe à plusieurs reprises et sort finalement dans les graviers. Dans la confusion, Zarco perd malheureusement le contact sur les hommes de tête.

En tête de course justement, Jack Miller taquine Pecco Bagnaia : le n°43 passe devant le n°63 dans la dernière section du 7ème tour. Le chef de file qui conserve toutefois les rênes de la course est prévenu : "Thriller Miller" veut briller devant son futur employé (KTM) et un large public (plus de 90 000 fans).

Sur la troisième marche du podium - très - provisoire, Jorge Martin possède une petite seconde de retard... et une belle carte à jouer face à Enea Bastianini pour obtenir le guidon de la seconde Desmosedici d’usine l’an prochain ! Mené 0-3 en termes de victoires cette année, l’espagnol doit réagir.

Fabio Quartararo se trouve à une demi-seconde de la Ducati n°89 mais tourne dans un rythme légèrement meilleur... Suffisant, déjà, pour augmenter son avance sur son dauphin au championnat, Aleix Espargaro ! Vinales, Marini, Zarco, Rins et Binder complètent le Top 10.

Lentement mais sûrement, Jorge Martin ramarre le duo Pecco et Jacko... Or une bataille entre les trois Ducati pourrait bien profiter à la Yamaha qui fait tout ce qu’elle peut pour revenir sur les trois V4 de Bologne... et se tenir à bonne distance des deux V4 de Noale !

Dans le 12ème tour, Bagnaia accélère subitement et s’éloigne de ses deux camarades. Au deuxième plan, "Espargaleix" grignote du terrain sur "El Diablo" qui est contraint de tutoyer les limites de la piste ! Il les dépasse et écope d’un avertissement, comma Vinales. Attention Fabio !

Un peu plus loin encore, Luca Marini met la pression sur Maverick Vinales et le double à l’extérieur de la nouvelle chicane, sur l’extérieur. Joli ! Son grand-demi-frère qui avait annoncé prendre sa retraite il y a un an tout juste peut être fier. Tout comme il peut se vanter d’avoir former le leader de la course, d’ailleurs. Vale domine encore le MotoGP ?

Alors que Pecco ne parvient pas à se libérer ("Go Free" !) définitivement de ses deux rivaux, notre Fabio inter-national réagit à l’avertissement lancé par Espargaro le tour précédent et poste son meilleur chrono de la course dans le 15ème tour. Le n°20 français remonte dans le sillage du n°89... Attention de ne pas s’y cramer les ailerons et les pneus surtout !

Trop généreux dans l’entrée de la nouvelle chicane, Jorge Martin bifurque par l’échappatoire et rejoint prudemment la piste, s’assurant de ne pas gagner de tmeps sur ses concurrents. Parfaitement sorti de cet enchaînement, Fabio Quartararo en profite pour se propulser devant la Ducati Pramac et monte sur le podium !

Loin derrière, Zarco tente de faire les freins à Vinales dans le virage 1 du 18ème tour mais sort momentanément de la piste. Notre cher n°5 se retrouve à la merci de Rins... Quelques instants plus tard, le "Top Gun" espagnol est devancé par Johann et Alex. Puis Brad Binder double Maverick au tout début du 20ème tour. La fin de course pourrait réserver bien des surprises, même sans la pluie !

À neuf tours de la fin, les équipes surveillent de près le ciel, toujours très chargé... Sur la piste, on ne se pose pas de questions ! Surtout pas Marini qui remonte, double et s’éloigne aisément d’Aleix Espargaro. Le frangin du "Doctor" accède au Top 5 mais ne peut espérer progresser davantage... à la régulière !

Si Bagnaia verrouille sa première place, précédant d’une grosse seconde son coéquipier Jack Miller, ce dernier est sous la menace directe de Fabio Quartararo ! L’australien a désormais la lourde charge d’aider "Pecco" au championnat en conservant la deuxième place et ses 20 points face à Fabio...

Mais le champion du monde place une diabolique attaque dans le 25ème tour, dans la nouvelle chicane. Dans l’épingle suivante, Miller et Martin s’emmêlent un peu les jantes et offre un soupçon d’air (frais !) à Quartararo. Zarco réjouit aussi les fans tricolores en chipant la sixième place à Aleix Espargaro.

Dans l’avant-dernier tour, Bagnaia cède une demi-seconde à son grand rival ! Quartararo se trouve à moins d’une seconde de sa cible et poursuit son prodigieux effort. Une seconde et demi derrière, Miller est soudainement débarrassé par Martin qui perd l’avant dans le premier virage du dernier tour.

Le(s) point(s) au championnat

Remarquable de opiniâtreté, de constance et d’habileté, Fabio Quartararo termine deuxième de ce treizième Grand Prix de la saison 2022. Un excellent présage pour la suite, dans la mesure où le Red Bull Ring est un circuit qui a toujours donné du fil à retordre aux pilotes Yamaha.

Avec 200 points tout rond au compteur, notre champion du monde en titre accentue son avance au championnat... sur Aleix Espargaro (168 points grâce à sa sixième place lors de cette course) mais pas sur Francesco Bagnaia qui cumule désormais 156 points.

Comme en 2021, le n°63 Ducati entame une seconde moitié de championnat tonitruante : "Pecco" devient ainsi le deuxième italien de l’ère moderne des Grand Prix moto à enchaîner trois succès de rang, après Valentino Rossi bien sûr. Il rejoint aussi Casey Stoner (seul pilote titré sur Ducati...), Jorge Lorenzo, Dani Pedrosa et Marc Marquez.

Privé d’une belle baston en toute fin de course, Jack Miller peut se réjouir de gagner une place au classement provisoire. Il ne pique heureusement pas sa cinquième place à notre Johann Zarco préféré puisque dans le même temps, Bastianini perd deux places... Les trois hommes continuent de jouer des coudes pour le gain de la quatrième place.

Bastianini par terre en début de course, Martin idem en toute fin... Finalement, c’est Luca Marini qui se classe meilleur (Ducati) privé de cette épreuve et a les honneurs du parc fermé. Il enregistre à cette occasion le meilleur résultat de sa courte carrière en MotoGP (arrivé l’an dernier).

Cinquième ici même l’an dernier, le n°10 du team VR46 termine quatrième du Grand Prix d’Autriche 2022, à six secondes du podium et huit de la victoire. Un souffle pour nous simples mortels, un gouffre pour ces As du guidon. Au championnat, Marini dépasse son ami Bezzechi... et son ennemi Marc Marquez au championnat !

Prochaine distribution de points en MotoGP ? Dans deux semaines sur le circuit de Misano en Italie, chez Rossi Dovizioso qui y fera ses propres adieux à la compétition. Pour la petite histoire, le célèbre n°04 vainqueur à trois reprises sur le circuit autrichien avec la Ducati officielle, a terminé 15ème cet après-midi sur sa Yamaha privée..

GP d’Autriche 2022 : résultat de la course

GP d’Autriche : Bagnaia gagne la course... devant Quartararo, ouf !

Classement MotoGP 2022 après le Red Bull Ring

GP d’Autriche : Bagnaia gagne la course... devant Quartararo, ouf !

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Superbe course de fabio, dommage pour zarco qui avait montré pas mal de possibilités. Pour le reste le mercato est en cours et Honda est au fond du trou je vois pas comment ils vont rebondir. En plus annonce de deux courses par grand prix pas mal de pilotes sont contre trop de fatigue trop de pression, même en supprimant les FP4 et le warm up, de plus sils n'ont même pas été consultés ???? il faudra bien que les technocrates de la dorna comprennent bien que c'est des pilotes qui sont sur les motos pas eux.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marquez et Verstappen, vainqueurs au Honda Racing Thanks Day 2022

Après deux années d’interruption à cause du Covid-19, Honda a renoué dimanche dernier avec sa traditionnelle journée de remerciements. L’occasion de voir les deux grands champions de vitesse Marc Marquez et Max Verstappen se mesurer en kart ? Ah pas vraiment, ils étaient coéquipiers... et ils ont gagné !
Le CNSR encourage le gouvernement à améliorer les infrastructures routières 

Suite à sa réunion du 28 novembre 2022, le conseil national de la sécurité routière (CNSR) émet neuf "nouvelles" recommandations à l’attention du Gouvernement. La plupart traite de grands sujets traditionnels, aucune ne se focalise sur la moto... mais deux pourraient servir aux motards et scootéristes. Explications.
Le géant chinois du deux-roues électrique Yadea se lance dans la moto

Leader autoproclamé dans le deux-roues électrique avec 13,8 millions de scooters, vélos et trottinettes vendus dans le monde en 2021 (!), Yadea arrive tout juste en France. L’an prochain, le géant chinois tentera une première incursion dans la moto avec sa Keeness VFD, à piles bien sûr et équivalent 125 cc. Présentation.
Manifestations contrôle technique moto : plus de 30000 motards très en colère !

Les usagers deux-roues n'ont pas manqué l'appel de la FFMC à manifester contre le contrôle technique moto ce week-end, avec un peu de plus 30 000 motards sur 60 départs de manifestations, comptabilise la Fédération française des motards en colère !
Essai vidéo Honda CB750 Hornet 2023

L'essai vidéo MNC d'une nouvelle moto parmi les plus attendues de 2023 : la Honda CB750 Hornet ! Ce nouveau Frelon fait-il mouche avec son bicylindre inédit de 755 cc ? Réponses en images en compagnie de notre essayeur, par ailleurs ancien propriétaire de la Hornet 600 !
Aston Martin passe la vitesse supérieure avec sa moto AMB 001 Pro 

Trois ans après sa première moto AMB 001 inspirée de son hypercar Valkyrie, Aston Martin propose une seconde version - beaucoup - plus puissante : l’AMB 001 Pro développe 225 chevaux. Le constructeur d’auto anglais et son partenaire français Brough Superior (!) ont revu l’aérodynamisme en conséquence... Présentation.
Essai V100 Mandello S : roadster ou tourer, Moto Guzzi tente le grand écart 

Un roadster doit être léger et agile, efficace en ville et plaisant sur route. Une routière doit être accueillante et confortable, équipée pour les longs parcours et le duo. Avec sa toute nouvelle V100 Mandello, Moto Guzzi entend combiner les atouts de ces deux styles de moto... MNC teste la version S, haut de gamme.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Pré-saison 2023

  Calendrier MotoGP 2023

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...