• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DUEL
Paris, le 14 septembre 2011

Essai comparatif Versys Vs V-Strom : un Kawa corsé ou une petite Suz' ?

Essai comparatif Versys Vs V-Strom : un Kawa corsé ou une petite Suz' ?

La nouvelle Suzuki DL 650 V-Strom 2012 nous avait convaincus sur les jolies routes ensoleillées de Croatie. Mais qu'en est-il en France dans la grisaille, face à la Kawasaki Versys ? Réponse dans ce nouveau duel Moto-Net.Com !

Imprimer

Un petit tour des deux trails 650

La nouvelle V-Strom 2012, d'ores et déjà disponible dans les concessions Suzuki, nous avait bien plu lors de sa présentation officielle sur les belles routes - et sous le soleil ! - de Croatie (lire notre Essai MNC du 6 juillet 2011 : nouvelle Suzuki V-Strom 2012, reçue mention très bien !). De retour en France, Moto-Net.Com souhaitait vérifier si la nouvelle DL 650 pouvait transformer ce premier essai.

Pour cela, nous l'avons de nouveau chevauchée une semaine durant sous la grisaille parisienne, en la mesurant à sa compatriote qui évolue dans la même catégorie "Trail 650" : la Kawasaki Versys.

Grâce à sa mise à jour en 2010 (lire notre Essai MNC du 25 janvier 2010 : Versys 2010, Kawasaki corrige le tir), cette ER-6 haute sur patte possède une "gueule" - et non plus une tête de mort - via un nouvel optique qui sort de l'ordinaire... ou plutôt d'un film de science-fiction !

Le coloris noir de notre modèle d'essai ainsi que ses équipements optionnels (patins latéraux à 184 € et pack "Tourer" à 800 € comprenant valises et leurs nombreux tubes de fixation, bulle vario, protège-mains et protège-réservoir) souligne d'ailleurs cet aspect brut, presque masculin.

La V-Strom 2012, au contraire, joue la carte d'un charme plus féminin : ses nouveaux phares ressemblent à deux grands yeux de nana de manga, surlignés par des veilleuses en forme de longs cils, sans oublier une superbe selle.

Malheureusement, cette selle se trouve être la seule très belle pièce composant la Suzuki. Certes, la finition des carters moteur est satisfaisante, mais ils sont affublés de durites et de câbles en tout genre. De même, les fils et colliers rislan pullulent derrière la tête de fourche...

Versys versus V-Strom...

Du côté de la Kawasaki, on note la présence d'un élégant pontet de guidon, d'un traitement anodisé de la fourche - inversée, SVP ! -, de rétroviseurs hexagonaux et de disques de freins à pétale. Des attentions, parfois minimes, qui peuvent flatter l'ego du motard.

On regrette néanmoins que les protections de repose-pieds de la Versys marquent très vite... De même, si son côté droit présente un joli échappement en forme de balle et un bras oscillant en banane tout alu, du côté gauche, le pot façon marmite et les vilaines soudures du bras renforcé à section carrée sont bien moins esthétiques.

Au niveau du pot toujours, les spécialistes de la V-Strom observeront que celui du modèle 2012 s'intègre mieux à la moto que sur l'ancienne version, participant ainsi à cette impression de légèreté - relative, la bête pèse tout de même 214 kg tous pleins faits contre 209 pour la Kawasaki - qui se dégage de cette DL 650 millésime 2012.

En poursuivant le tour des propriétaires, on s'aperçoit que ces deux trails ne disposent ni l'un ni l'autre de béquille centrale, pas plus que de vide-poches. Deux oublis fort regrettables sur ce genre de montures réputées pratiques au quotidien comme lors des longs trajets.

Sous la selle, le constat est à peine plus positif... La Versys n'accueille qu'un petit bloque disque et la V-Strom s'en sort mieux en transportant un antivol U de taille moyenne ou une combi de pluie et une seconde paire de gants, en fonction du programme prévu...

Extrêmement proches d'aspect, les tableaux de bord des deux machines sont parfaitement lisibles : les infos principales (vitesse, niveau d'essence et régime moteur) se repèrent d'un vif coup d'oeil. Contrairement à la Kawa, la Suz' ne possède pas de témoin de réserve et seul le petit pictogramme de la pompe finit par clignoter de manière un peu trop discrète : gare à la panne sèche !

A contrario, la V-Strom profite seule d'un ordinateur de bord calculant la consommation moyenne sur chacun des deux trips partiels. De plus, toutes ces infos défilent sur la Suz' au moyen d'une gâchette placée derrière le commodo gauche : pratique !

Enfin pour l'anecdote, le réglage de l'heure sur la V-Strom n'est vraiment pas simple... et même le staff de Suzuki France semble avoir abandonné en laissant la V-Strom d'essai à l'heure d'Hamamatsu (à une demi-heure près...) !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Modèles d'origine avec 5410 km (Versys), 330 km (V-Strom) au compteur
  • Parcours : 350 km
  • Routes : ville, départementales et voies rapides
  • Pneus : Dunlop D221 (Kawa), Bridgestone Trail Wing (Suz)
  • Conso Versys : 6,2 l/100 km
  • Conso V-Strom : 5,5 l/100 km
  • Problèmes rencontrés : RAS
 
 
 

POINTS FORTS KAWASAKI VERSYS

 
  • Caractère et sonorité moteur plus marqués
  • Agilité et vivacité du train avant
  • Look plus sportif
 
 
 

POINTS FORTS SUZUKI V-STROM

 
  • Polyvalence et confort
  • Efficacité inégalée
  • Look plus typé trail
 
 
 

POINTS FAIBLES KAWASAKI VERSYS

 
  • Mécanique plus rugueuse
  • Vibrations à mi-régimes
  • Aspects pratiques
 
 
 

POINTS FAIBLES SUZUKI V-STROM

 
  • Tarif de lancement tout juste aligné
  • Moteur plus linéaire
  • ABS un peu lent
 
 
 
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.