• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DUEL
Paris, le 9 avril 2018

Duel Africa Twin Adventure Sports Vs Tiger 800 XCA 2018

Duel Africa Twin Adventure Sports Vs Tiger 800 XCA 2018

L'inédite Honda Africa Twin Adventure Sports et la Triumph Tiger 800 XCA enfilent en 2018 leur plus belle tenue de baroudeuse pour séduire les amateurs de trails efficaces et bien calibrés... Les opposer donne lieu à un nouvel essai comparatif très serré tant ces deux motos sont séduisantes ! Duel MNC complet.

Imprimer

Duel Africa Twin Adventure Sports Vs Tiger 800 XCA 2018 - Page 1 : statique

"Bon sang qu'elle est haute !" Perchée à 900 mm en position basse, la selle réglable de l'Africa Twin Adventure Sports dresse une barrière "physique" : petits et moyens formats, à la soupe ! Bien installés face au guidon relevé (+32,5 mm par rapport à l'Africa Twin standard), les motard(e)s d'1,75 m effleurent le sol de la pointe des bottes, assurant tant bien que mal la stabilité de cette inédite déclinaison du trail à succès de Honda (1274 ventes en France l'an dernier). Petite goutte de sueur assurée lors des manoeuvres à l'arrêt, surtout en dévers !

L'explication de cette accessibilité sélective tient à ses maousses débattements de suspensions (+22 mm à l'avant et +20 mm à l'arrière par rapport à l'Africa Twin standard), mais aussi à son réservoir qui passe de 18,8 à 24,2 litres. Ce bidon assez ventru écarte davantage les jambes, augmentant logiquement l'arcade : "l'Adventure" commence dès la montée en selle et le "Sports" aussi !

 

Avec "seulement" 840 mm en position basse, la selle de la Tiger 800 XCA qui lui fait face donne infiniment moins le vertige. Par ailleurs, les cuisses s'intègrent mieux autour de son réservoir de 19 litres, au bénéfice de l'accessibilité. Résultat : poser au moins un pied à plat est possible dès 1,75. Rassurant en ville comme en tout-terrain, où pouvoir compter sur un appui solide n'est jamais inutile !

Découverte par MNC au Maroc cet hiver, cette déclinaison "XCA" coiffe la gamme Tiger 800 avec une orientation marquée tout-terrain. Jantes à rayons en 21 et 17 pouces, suspensions WP avec 220 et 215 mm de débattement, robuste sabot et barres de protection, modes de conduite "off-road" (avec ABS et antipatinage coupés à l'arrière) : comme l'Africa Twin Adventure Sports, la Triumph est (pré)parée pour tous les terrains !

Son nouvel éclairage fendu de barres de LED lui confère un regard félin (normal pour un tigre !) à la fois moderne et suggestif. Very good ! La moto d'Hinckley dégage une sensation de robustesse, mais surtout de qualité : rien ne dépasse sur la Tiger 800 XCA et les matériaux sont agréables à détailler. Dans ce domaine, l'anglaise prend l'ascendant sur sa rivale japonaise.

Finitions et équipements : avantage Triumph

Car malgré sa belle robe et sa qualité de réalisation élevée, l'Africa Twin Adventure Sports n'atteint pas le même degré d'irréprochabilité en matière de finition. Ça se joue à de petits détails, comme le passage douteux de certains câbles, ses durits non renforcées (aviation sur la Tiger), sa visserie moins valorisante, ses boutons carrés d'aspect rustique dans le cockpit ou encore son instrumentation monochrome. 

En plus d'être moyennement lisible, ce tableau de bord au format vertical est assez austère, voire désuet. Les contrastes ne sont pas assez prononcés et certains caractères sont trop petits, comme le régime moteur. Pire : les reflets sont nombreux, compliquant la lecture des informations dos au soleil. A se demander si le précédent tableau de bord n'était pas plus réussi ?!

A côté, la superbe dalle à matrice TFT couleurs de la Tiger 800 XCA fait forte impression. Agréable, archi complète et facile à commander grâce au pratique joystick à main gauche, cette instrumentation est de surcroît inclinable pour faciliter sa lecture et éviter les reflets. C'est tout simplement le meilleur tableau de bord de sa catégorie... de série. La dalle TFT des BMW F750/850 GS 2018 fait en effet encore mieux en termes de présentation et de fonctionnalités, mais c'est une option à 615 € !

La Triumph étrenne aussi en 2018 un pare-brise réglable sans outils sur cinq positions, entouré d'efficaces déflecteurs sur le côté. La protection y gagne au niveau des épaules, moyennement abritées par la bulle fixe de la Honda. Celle-ci est par ailleurs plus haute de 8 cm par rapport à l'Africa Twin standard.

L'une comme l'autre protègent correctement la tête - jusqu'au dernier tiers du casque -, avec un léger avantage pour l'Africa Twin Adventure Sports qu'apprécieront les motards de plus d'1,75 m. Au final, ces deux trails satisfont aux besoins de protection sur voies rapides. Logique : si le tout-terrain fait partie de leur cahier des charges, la route reste leur principal terrain de jeux.

Ce compromis se ressent au niveau de leurs équipements de confort : pare-mains et poignées chauffantes sont installés de série, tout comme une prise 12V, des commandes d'instrumentation déportées au guidon, un porte paquets et des poignées de maintien (assez basiques sur la Honda). 

Mais tandis que MNC quitte l'autoroute pour bifurquer vers le réseau secondaire bientôt limité à 80 km/h -, la Tiger 800 XCA marque de nouveaux points en exhibant sa dotation pléthorique : commodos rétro-éclairés, phares longue portée, prise USB sous la selle, régulateur de vitesse et selles chauffantes sont inclus sur cette version haut de gamme !

Même si cette débauche d'équipements se monnaye au prix fort (14 950 €, ça pique pour un 800 cc !), la Triumph réalise un carton plein. Dépourvus des éléments précités, la Honda "oublie" surtout un élément essentiel - présent sur sa rivale : une béquille centrale, proposée en option. 

Un peu pingre sur une moto à 14 999 € (15 999 € avec le DCT) dont la transmission finale passe par une chaîne. Enfin, certains tiqueront devant ses pneus qui contiennent des chambres à air, certes plus évidentes à réparer mais plus sensibles aux crevaisons. Mëme topo sur la Triumph, montée avec chambre à air contrairement à ce que nous pensions de prime abord (merci à notre lecteur Hilarion pour sa vigilance !).

MNC regrette surtout que les Dunlop Trailmax 610W de l'Africa Twin Adventure Sports offrent toujours une adhérence assez médiocre sur sol mouillé ou froid. Le rendement des Bridgestone Battlewing de la Tiger 800XCA est plus convaincant, y compris en tout-terrain où les Dunlop sont vite "submergés" par la boue faute d'entaillements suffisants. 

Commentaires

Bestof: 
1
Sur la Triumph dont j'ai la chance d'être un heureux possesseur (mais une XRT) à noter : une selle d'origine très mauvaise, la mousse devient inexistante après 50 km, je l'ai remplacée par la selle "confort" Triumph, déjà nettement mieux. Le bruit moteur en continu au delà de 100/110 kmh, assez saoulant, prévoir des bouchons d'oreille pour voyager. Sinon, comme je ne fais que de la route, j'ai avancé la position du guidon de 2 cm (très facile à faire avec les 2 supports qu'on pivote de 180°) la position de conduite me semble plus agréable, le corps s'ajuste mieux sur la selle et ça évite d'avoir les valseuses qui s'écrasent sur le réservoir.... Effectivement tant au niveau esthétique que finition, elle dépose la Honda. Les reprises moteur sont impressionnantes, même à 80 en 6ème (ça gronde mieux qu une 1000 4 cylindres, et bcp moins d'inertie). Sur la XRT rien à attendre en hors piste : les amortisseurs sont de bons routiers, c'est déjà pas mal, et il faut renforcer l'arrière assez vite, sinon ça talonne pour un rien (sur les ralentisseurs). XCA impérative si on veut du débattement. Le moteur chauffe dur, à l'arrêt au soleil il faut écarter les pattes et supporter le sauna. Pour le reste, c'est une excellente moto très agréable à conduire.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Configuration
    • Honda : avec option double embrayage DCT
    • Triumph : 100% d'origine
  • Kilométrage au départ
    • Honda :  580 km
    • Triumph : 1230 km
  • Pneus :
    • Honda : Dunlop TrailMax 610W
    • Triumph : Bridgestone Battlewing
  • Parcours : 450 km
  • Routes : ville, voie rapide, réseau secondaire et chemins boueux
  • Consos moyennes
    • Honda : 5,4 l/10 km 
    • Triumph : 5,6 l/100 km 
  • Météo : soleil et températures fraîches
  • Problèmes rencontrés : RAS
 
 
 

POINTS FORTS TIGER 800 XCA

 
  • Moteur plein et onctueux à tous les régimes
  • Compromis d'amortissement irréprochable
  • Finition et dotation de série exemplaires
 
 
 

POINTS FAIBLES TIGER 800 XCA

 
  • Prix élevé pour un 800 cc
  • Confort de selle moyen
  • Frein avant timide
 
 
 

POINTS FORTS AFRICA TWIN ADV SPORTS

 
  • Équilibre et agilité remarquables
  • Capacités d'absorption des suspensions
  • Moteur enjoué et vivant à partir des mi-régimes
 
 
 

POINTS FAIBLES AFRICA TWIN ADV SPORTS

 
  • Hauteur de selle pénalisante pour les pilotes de moins d'1,80 m
  • Embonpoint sensible sur route et sur piste
  • Manque un peu de tonus sous 4000 tr/mn
 
 
 

Abonnement MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net, je lis toutes les infos réservées et je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc.