• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 21 septembre 2014

Dossier spécial 24H Moto du Mans 2014 : revivez la course !

Dossier spécial 24H Moto du Mans 2014 : revivez la course !

Dans le cadre de notre Dossier spécial 24H Moto du Mans 2014 , retrouvez ci-dessous notre compte rendu de la course, nos galeries photos exclusives et la vidéo live avec FIM TV pour suivre la dernière manche du championnat du monde d'endurance en direct tout le week-end. Restez connectés !

Imprimer

Dans le cadre de notre Dossier spécial 24H Moto du Mans 2014, retrouvez ci-dessous notre compte rendu de la course, nos galeries photos exclusives et la vidéo live avec FIM TV pour suivre la dernière manche du championnat du monde d'endurance en direct tout le week-end. Restez connectés !

Revivez la course sur Moto-Net.Com !

15h00 : chute collective au freinage de la Dunlop quelques secondes après le départ !

15h30 : la BMW n°31 en tête ! Qui l'eut cru !? Alors que le team officiel BMW a abandonné le championnat du monde d'endurance cette année, c'est la S1000RR n°31 du team allemand Penz13, engagée en catégorie Open, qui fait actuellement la course en tête aux mains de Sylvain Barrier devant la Kawasaki n°11 et la Honda Racing n°111 après avoir brillé lors des premiers essais libres et du warm-up !

Après un départ mouvementé ayant entraîné le retour au stand de David Checa sur la Yamaha n°94 du GMT 94, impliqué dans une chute collective au freinage de la Dunlop, Sylvain Barrier a pris le commandement au terme d'une superbe baston avec Grégory Leblanc sur la Kawasaki n°11 et Julien da Costa sur la Honda n°111.

Dossier spécial 24H Moto du Mans 2014 : la course en direct !

Alors que Kenny Foray a pu repartir à 15h06 sur la Yamaha n°94, Christophe Guyot explique simplement que "a priori David n'a rien mais c'est notre stratégie, quand un pilote tombe c'est un autre qui repart".

Bon début de course également pour la Kawasaki (Superstock) du Qatar Endurance Racing Team (QERT) qui s'empare de la troisième place aux dépens de la Honda n°111, de la Suzuki n° 1 du SERT aux mains de Vincent Philippe et des Sapeurs pompiers qui se classent en 8ème position. 

15h41 : la Kawasaki n°95 du QERT est passée en deuxième position !

15h44 : chute de Gwen Giabbani au guidon de la Suzuki n°2 du team R2CL qui repasse au stand : "j'étais en train de remonter sur les leaders quand j'ai croisé l'avant et dans le bac à graviers un caillou bloquait le disque, mais ça devrait repartir très rapidement". Effectivement, 3 minutes plus tard l'australien Gareth Jones reprend la piste.

15h51 : la BMW n°31 en tête de la course est au ralenti, visiblement victime d'un problème de carburant ! La Kawasaki n°111 reprend les commandes des 24H Moto au 30ème tour avant de s'arrêter pour ravitailler.

16h01 : chute de Sébastien Gimbert au guidon de la Honda Racing n°111 qui rentre au stand pour vérifier sa moto mais repart sans problème quelques minutes plus tard.

Kawasaki en tête

Après une heure de course, la Kawasaki SRC n°11 est en tête devant la Suzuki n°1 du SERT et la Kawasaki n°95 du QERT, première Superstock. La surprenante BMW Penz13 n°31 est 4ème tandis que la Honda Racing n°111 est 15ème et que la Yamaha n°94 du GMT, en course pour le titre, pointe à une lointaine 35ème position...

Dossier spécial 24H Moto du Mans 2014 : la course en direct !

16h12 : Chute de la Kawasaki n°5 de Hall Moto 2 dans la Dunlop aux mains de Camille Hedelin qui revient au stand par les voies de sécurité, pendant que Grégory Fastre sur la Suzuki n°50 du Team Motors Events April Moto repart après un retour surprise au box en raison d'une surchauffe moteur.

16h22 : en raison d'une alerte pluie, la Kawasaki n°11 en tête qui tournait en 1'40 ralentit en 1'43. Notre confrère de Moto Journal, David Dumain, serait blessé au bras suite sa chute au guidon de la Suzuki n°63 du team AZ Motos : c'est l'abandon pour Stéphane Mézard et le perchiste Renaud Lavillenie...

16h30 : l'alerte pluie est levée et la course reprend son rythme !

16h40 : la Yamaha n°94, 26ème à trois tours des leaders, ne lâche rien et remonte progressivement vers la tête de la course. La Suzuki n°50 semble de nouveau victime de problèmes de température moteur et se trouve dans les voies de sécurité.

16h45 : une nouvelle apparition de la pluie entraîne de nombreux arrêts aux stands (Kawasaki n°5, Honda n°111, Suzuki n°1)... "On a une assez bonne vision de la piste pour l'instant, on garde les pneus slicks", temoigne Anthony Delhalle au guidon de la Suzuki n°1 du SERT.

17h08 : Sébastien Gimbert au guidon de la Honda n°111 semble en proie à des problèmes techniques au niveau de l'axe de roue arrière. Il rentre au stand et repart rapidement.

17h35 : première neutralisation sous safety car suite à une chute de la Suzuki n°76 qui prend feu dans le virage du Raccordement. La course repart à 17h44.

18h11 : la Yamaha n°7 du YART, en 3ème position, subit une pénalité de "ride through" et devra repasser par la voie des stands.

18h20 : Chute sans gravité de Lucas de Carolis sur la Kawasaki n°5, qui rentre par les voies de sécurité tandis que la Suzuki n°76 de Cottard Moto Sport reprend la piste après son incendie.

Dossier spécial 24H Moto du Mans 2014 : la course en direct !

18h30 : après 3h30 de course, la Suzuki n°1 du SERT est en 2ème position derrière la Kawasaki n°11. "On est a 12 secondes, c'est correct, c'est un bon tableau de marche", se réjouit Dominique méliand : "On est en train de voir ce qu'on peut faire en laissant la course se décanter un petit peu. Contraierment à l'habitude on  a pris un départ prudent et on a évité les déboires de la concurrence, ce qui nous permet d'être maintenant en position d'attaque"...

La Honda n°111 est neuvième : "on n'est pas les seuls à faire des erreurs, il reste plus de 20 heures de course donc à nous d'être bons pendant 20 heures !", lâche Sébastien Gimbert.

Dossier spécial 24H Moto du Mans 2014 : la course en direct !

18h31 : chute de la Suzuki n°44 du No Limit Motor Team, sans gravité pour le pilote.

18h38 : la Yamaha n°7 du YART effectue son stop and go.

19h11 : la Honda officielle n°111 est revenue à la troisième place, au coude à coude avec sa consoeur privée de National Motos, tandis que la Yamaha n°94 du GMT, remontée 11ème, tourne en 1'39 comme les motos de tête.

19h25 : la Suzuki n°27 de City Bike TRT 27 repasse au stand pour un problème mécanique tandis que la BMW Open n°31 de Penz13, en quatrième position derrière les trois motos EWC de tête (SRC Kawasaki, SERT et National Motos), détient toujours le meilleur tour en 1'38.133. Sa consoeur n°13 est en 37ème position.

"Il est trop tôt pour compter"

19h33 : les pilotes de la Yamaha n°94 du GMT redoublent d'efforts pour remonter. Actuellement en 11ème position, ils sont à trois tours des leaders. "C'est sûr qu'on va pas lâcher comme ça, on est dans le même rythme que les machines de tête et on va faire tout ce qu'on peut, c'est ce que font les pilotes en piste", résume Christophe Guyot. "Pour l'instant il faut avancer, c'est à nous d'aller chercher les premiers en prenant tous les risques. Il n'y a pas de consignes, c'est à fond pour revenir sur la 111 (à un tour, NLDR). Il est trop tôt pour compter, il faut être plus rapide que les copains !"

19h50 : Matthieu Lagrive prend les rênes de la Kawasaki SRC n°11 toujours en tête de la course avec une vingtaine de secondes d'avance sur Erwan Nigon au guidon de la Suzuki n°1 du SERT. "Pour l'instant tout va bien, c'est conforme à notre tableau de marche", se réjouit Gilles Stafler, team manager des Verts.

Sylvain Barrier, "l'homme du jour"

20h04 : "Sylvain est l'homme du jour, il nous colle une pression énorme !", a déclaré Jason Pridmore à propos de son coéquipier sur la BMW n°31 de Penz13, l'impressionant Sylvain Barrier. "J'ai pris la tête de la course parce que la moto était vraiment bonne mais l'objectif c'est de finir, pas de chercher la victoire", relativise modestement le pilote de Superbike mondial fiché par MNC, pourtant auteur d'une véritable performance en début de course après s'être élancé de la 10ème place sur la grille !

20h30 : la Yamaha Michelin n°94 du GMT est remontée à la 7ème position aux dépens de la Kawasaki n°95 du Qatar Endurance Racing Team et David Checa devrait bientôt s'ataquer à Olivier Four sur la Honda n°55 de National Motos, avant d'arriver sur sa consoeur autrichienne du YART en 5ème position, toujours dans le même tour à 4 tours de la Kawasaki SRC n°11.

20h34 : c'est désormais chose faite, David Checa a placé la Yamaha n°94 en 6ème position tandis qu'Erwan Nigon passe le guidon de la Suzuki n°1 du SERT en 2ème position à Vincent Philippe. La BMW n°31 de Penz13 marque un arrêt prolongé au stand qui la fait descendre à la 9ème place...

Dossier spécial 24H Moto du Mans 2014 : la course en direct !

20h43 ; deuxième abandon de cette 37ème édition des 24H Moto du Mans avec celui de la n°44 du No Limit Motor Team (Andrea Boscoscuro, Giovanni Bussei et Victor Casas), suite à sa chute en fin d'après-midi.

21h24 : Kenny Foray sur la Yamaha n°94 du GMT place la R1 officielle, toujours en lice pour le titre mondial, devant Michael Laverty (frère d'Eugene) au guidon de la Yamaha n°7 du YART. Sylvain Barrier sur la BMW n°31 repasse au stand pour un changement de roue arrière tandis que la Suzuki n°1, toujours deuxième à 16 secondes de la Kawasaki SRC n°11, s'apprête à ravitailler pour que Vincent Philippe laisse le guidon à Anthony Delhalle. "Si je vois que c'est dégagé je roule, sinon quand y a un peu de trafic j'y vais plus tranquille", lâche Sylvain avant d'aller prendre un peu de repos bien mérité !

"Il faut se battre à chaque virage et on verra bien demain..."

21h35 : après un debriefing avec Dominique Méliand, Vincent Philippe explique qu'il "savait qu'il me fallait encore un hiver pour être comme avant ma chute au Bol d'Or, mais au guidon ça va pas mal, on lâche rien, il faut se battre à chaque virage et on verra bien demain !"

Dossier spécial 24H Moto du Mans 2014 : la course en direct !

21h37 : nouvelle apparition de la pluie dans la ligne droite des stands, mais la piste est encore sèche... Chute à la Chapelle sans gravité pour Stéphane Millochau sur la Kawasaki n°28 du Racing Team 28 ADSL Moto.

21h44 : Mathieu Ginès sur la Yamaha n°94 s'empare de la cinquième place aux dépens de Grégory Junod sur la Honda National Motos. Le pilote du GMT tourne sensiblement dans les mêmes temps que Michael Laverty sur la Yamaha n°7 du YART, qui le devance en quatrième position à un tour de la Honda Racing n°111 et à trois tours des leaders...

La Suzuki n°1 prend les commandes... et chute de la Kawasaki n°11 !

21h51 : à la faveur du ravitaillement de la Kawasaki n°11, la Suzuki n°1 prend les commandes de la course. "J'ai rendu un peu la main à cause de la pluie car il vaut mieux saoir perdre 10 secondes ques risquer de se mettre par terre, mais maintenant c'est bon", explique Grégory Leblanc qui laisse la bombe verte à Fabien Foret.

21h54 : chute de Fabien Foret sur la Kawasaki n°11 ! Les commissaires de pitste sortent la moto des graviers et Fabien repart à la poussette dans les voies de sécurité pendant que son équipe se prépare à l'accueillir au stand... La Honda n°111 s'empare donc de la deuxième place un tour devant la Yamahya n°7 du YART troisième et la Yamaha n°94 du GMT quatrième.

Dossier spécial 24H Moto du Mans 2014 : la course en direct !

21h58 : Fabien Foret est parvenu à redémarrer et regagne son stand, toujours par les voies de sécurité. Deux minutes plus tard, toute l'équipe de Gilles Stafler s'affaire autour de la Kawasaki SRC n°11 et Grégory Leblanc se prépare à repartir. La Kawasaki n°11 est retombée à la 12ème place...

22h07 : Grégrory Leblanc repart au guidon de la Kawasaki SRC n°11 en 16ème position, à 8 tours de la Suzuki n°1 du SERT en tête... La nuit va être chaude !

Le GMT 94 est remonté à la troisième place

22h15 : la Yamaha n°94 toujorus cravachée par Mathieu Ginès poursuit sa remontée fantastique et s'empare de la troisième place devant sa consoeur autrichienne n°7 du YART !

23h00 : les points attribués selon le nouveau règlement aux dix premiers du classement après 8 heures puis 16 heures de course permettent à la Suzuki n°1 du SERT en tête d'empocher 10 points. La Honda n°111 en prend 8 et le GMT n°94 récupère les 8 points de la 3ème place, qui pourront lui être précieux en fin de course pour le titre !

Au championnat du monde, la Yamaha n°94 du GMT accentue donc légèrement son avantage sur la Kawasaki Bolliger n°8 (99 points contre 74), tandis que la Kawasaki SRC n°11 monte sur le podium virtuel avec 71 points devant la Honda Racing n°111 (63).

23h23 : Soheil Ayarai, pilote automobile engagé sur l'Aprilia n°40 du team RSV4 Expérience aux côtés du quadruple champion du monde de Supermotard Adrien Chareyre et de notre confrère Bertrand Gold de Moto Revue, s'arrête au stand pour ravitailler. Il occupe la 38ème place.

Minuit : la Kawasaki SRC n°11 aux mains de Matthieu Lagrive remonte en 11ème position et va bientôt pouvoir s'attaquer à sa consoeur suisse n°8 du team Bolliger. Fabien Foret repart à son guidon tandis que la pluie est de nouveau signalée sur le circuit entre la passerelle Dunlop et le virage du Musée...

00h05 : chute de la Kawasaki n°199 Moto et Motards dans le virage du Musée. Plusieurs motos s'arrêtent au stand pour chausser des pneus pluie, dont la Suzuki n°1 du SERT et la Yamaha n°94 du GMT.

Dossier spécial 24H Moto du Mans 2014 : la course en direct !

00h32 : ravitaillement de la Honda n°111 toujours deuxième. Julien da Costa cravache la CBR officielle pour tenter de remonter sur la Suzuki n°1. En Superstock, la Suzuki n°72 du Junior Team, 5ème scratch, devance d'une trentaine de secondes la Kawasaki n°95 du Qatar Endurance Racing Team, 6ème. Troisième de la catégorie, David Perret au guidon de la Kawasaki n°33 du Team Traqueur Louit Moto est 12ème.

00h55 : abandon de la Kawasaki n°5 de Hall Moto 02 sur problème électrique. C'est le quatrième abandon, tous en Superstock, après la Suzuki n°63 AZ Moto, la Kawasaki n°114 Motos Actives Sport et No Limit Motors Team.

Nouvelle chute de la Kawasaki n°11

02h18 : nouvelle chute de la Kawasaki SRC n°11 aux mains de Matthieu Lagrive, alors qu'elle était remontée à la dixième place... La Yamaha n°94 repasse au stand et David Checa laisse la place à Kenny Foray, qui repart en troisième position.

02h22 : l'intervention sur la Kawasaki n°11 se prolonge dans les stands et l'équipe de Gilles Stafler recule au classement, 14ème à 13 tours des leaders... Changement de pilote et ravitaillement express sur la Suzuki n°1 du SERT. Vincent Philippe repart toujours en tête, avec maintenant presque trois tours d'avance sur la Honda Racing n°111.

02h30 : Sylvain Barrier continue à faire parler la poudre au guidon de la S1000RR n°31 en 10ème position et signe un chrono de 1'39.142, le plus rapide en piste !

02h32 : fin des réparations sur la Kawasaki SRC n°11 qui repart en 18ème position aux mains de Matthieu Lagrive, avec 18 tours de retard sur les leaders. L'espoir d'une cinquième victoire consécutive au Mans s'éloigne pour les Verts...

03h30 : victime de vibrations sur la Honda n°111, Julien da Costa rentre au stand. Les mécaniciens identifient le problème lié à un engrenage sur l'arbre de transmission et travaillent pendant deux heures pour tenter de réparer la moto.

Dossier spécial 24H Moto du Mans 2014 : la course en direct !

05h30 : Julien da Costa reprend la piste au guidon de la Honda n°111 en 40ème position à 60 tours des leaders... mais revient quelques minutes plus tard... La Yamaha n°94 du GMT prend donc la 2ème place à 5 tours de la Suzuki n°1 du SERT, devant la Yamaha n°7 du YART troisième. L'équipe de Christophe Guyot devrait pouvoir sérieusement prétendre à son deuxième titre de champion du monde !

05h50 : problème sur la Kawasaki SRTC n°11 qui repasse au stand. Elle pointe au 17ème rang à 23 tours des leaders.

Abandons de la Honda n°111 et de la Kawasaki SRC n°11

05h51 : la Honda Racing officielle n°111 jette l'éponge "pour des raisons de sécurité" suite à son problème de transmission tandis que la Kawasaki n°11 semble prête à l'imiter... "C'est fini pour nous", lâche l'équipe officielle Honda, "triste fin pour une saison avec des hauts et des bas".

 

 

06h04 : abandon officiel de la Kawasaki SRC n°11, victime d'une nouvelle chute dans les Esses bleus sans que Matthieu Lagrive ne comprenne ce qui lui arrive... L'équipe diagnostique une fissure sur le bas de fourche, probablement due aux deux chutes précédentes, et baisse le rideau de fer...

 

 

07h00 : après 16 heures de course, la Suzuki n°1 du SERT mène toujours le bal devant la Yamaha n°94 du GMT 94, la Yamaha n°7 du YART, la Suzuki n°72 du Junior Team LMS, la Kawasaki n°95 du Qatar Endurance Racing Team, la Kawasaki n°8 du Team Bolliger, la Honda National Motos n°55, la Kawasaki n°33 du Team Traqueur Louit Moto, la Suzuki n°2 du Team R2CL et la BMW n°31 du Penz 13.

07h30 : abandon de la Kawasaki n°66 du Racing Team Sarrazin. 43 équipages sont encore en piste sur 55 inscrits au départ.

08h28 : sous un ciel d'automne, la pluie continue à faire quelques apparitions et une double chute dans le virage du Raccordement implique la Kawasaki n°24 de 3D Endurance et la Suzuki n°72 du Junior Team, qui se bat pour le titre de champion du monde Superstock ! Baptiste Guittet ramène la moto des lycéens du Mans Sud au stand.

08h39 : Gwen Giabbani sur la Suzuki n°2 du Team R2CL chute à son tour dans le virage du Raccordement, sans gravité. Gareth Jones reprend le guidon.

08h57 : chute sans gravité de la Kawasaki n°85 du Team Racing 85.

09h00 : alors que la Suzuki n°72 du Junior Team mène la catégorie et se dirige vers le titre de champion du monde Superstock, en catégorie Open la BMW n°31 de Penz13, 9ème scratch, se bat avec deux tours d'avance sur la Metiss n°45, 10ème.

Dossier spécial 24H Moto du Mans 2014 : la course en direct !

09h22 : la Yamaha n°94 du GMT, toujours deuxième à 3 tours de la Suzuki n°1, compte désormais entre 6 et 7 tours d'avannce sur sa première poursuivante, la Yamaha n°7 du YART. Même si le SERT remportait l'épreuve, le GMT pourrait empocher son deuxième titre de champion du monde d'endurance, puisqu'il suffit aux hommes de Christophe Guyot de marquer un point !

10h12 : chute de Marc Wildisen sur la Kawasaki suisse Bolliger n°8 qui doit repasser au stand. Daniel Sutter repart 3 minutes plus tard sans avoir perdu sa sixième place.

10h16 : chute sans gravité de Bruno Jouis au Raccordement sur la Suzuki n°53 de Mana'au Compétition (Superstock) qui repasse au stand.

10h21 : coup de théâtre dans le box du SERT, alors que la Suzuki n°1 repart aux mains de Vincent Philippe elle semble victime de problèmes moteur ! Le pilote bisontin a dû faire demi-tour dans la pitlane avant de repartir sans problème quelques secondes plus tard. "Ce n'était qu'un petit problème électronique, rien de bien méchant", tempère Dominique Méliand.

10h24 : sur la Yamaha n°94 du GMT en deuxième position, Mathieu Ginès en a profité pour réduire son retard à deux tours du SERT tandis qu'Alexander Cudlin sur la Kawasaki n°95 du QERT, leader en Superstock, occupe la troisième place au général. Suivent la Yamaha n°7 du YART à 9 tours des leaders et la Suzuki n°72 du Junior Team à 10 tours. La piste est toujours humide mais la trajectoire est séchante.

Les visages se détendent dans le stand du GMT

10h50 : Vincent Philippe ramène la Suzuki n°1 au stand du SERT pour changer sa mon pneumatique, car ses pneus pluie sont complètement rincés et ses temps au tour s'en ressentent. Il repart avec un pluie à l'avant et un mixte à l'arrière.

Même s'il reste plus de quatre heures de course, les visages se détendent peu à peu dans le stand du GMT... La Yamaha n°94 file vers son deuxième titre de champion du monde et n'a plus qu'un tour de retard sur la Suzuki n°1 : un écart de seulement 1'47 sépare les deux motos de tête !

10h54 : la Kawasaki n°18 des Sapeurs pompiers semble victime d'un problème de transmission dans la voie des stands, tandis que Cédric Tangre sur la Kawasaki n°24 de BMRT 3D Endurance et Jimmy Maccio sur la Kawasaki n°69 d'Ecurie Chrono Sport 1 chutent au Garave vert.

Dossier spécial 24H Moto du Mans 2014 : la course en direct !

11h00 : la Yamaha n°7 du YART s'empare de la troisième place aux dépens de la Kawasaki n°95 du QERT, toujours leader en Superstock avec deux tours d'avance sur la Suzuki n°72 du Junior Team. La Suzuki n°67 de Starteam est troisième de la catégorie.

11h05 : Mathieu Ginès passe le guidon de la Yamaha n°94 à David Checa qui repart avec un pneu pluie à l'avant et un mixte à l'arrière, comme Vincent Philippe quelques minutes plus tôt sur la Suzuki n°1 du SERT.

11h09 : abandon sur carter fissuré pour la Yamaha n°333 de Viltais Expérience, tandis que la Kawasaki n°18 des Sapeurs pompiers s'apprête elle aussi à jeter l'éponge sur un problème de transmission.. 42 motos sont encore en course.

Les deux leaders du Superstock passent en slicks

11h12 : coup de poker du côté de la Kawasaki n°95 du QERT qui opte pour une monte en slicks alors que la météo prévoit encore "de rares averses"... Objectif : revenir sur la Yamaha n°7 du YART et monter sur le podium scratch des 24H Moto du mans 2014 ! Quelques minutes plus tard, même choix pneumatique sur la Suzuki n°72, deuxième de la catégorie Supertock !

11h16 : la Kawasaki n°24 de BMRT 3D Endurance arrive au stand passablement endommagée suite à sa chute au Garage vert.

11h19 : comme à son habitude, David Checa cravache de main de maître la Yamaha n°94 du GMT et tourne en 1'48, toujours à un tour de la Suzuki n°1 du SERT. Chute de la Suzuki n°37 de Team Space Moto 37 au virage du Musée.

11h22 : la Kawasaki n°8 de Bolliger, qui n'est plus une réelle menace pour la Yamaha n°94 au championnat du monde, rentre dans son stand pour refaire les niveaux d'eau.

Superbe duel au sommet entre Vincent Philippe et David Checa !

11h33 : la Suzuki n°1 du SERT écope de 30 secondes d'arrêt au stand et d'un point de pénalité pour avoir emprunté la voie des stands dans sens contraire moteur allumé ! L'équipe de la Yamaha n°94 du GMT, déjà quasiment championne du monde 2014, peut plus que jamais continuer à nourrir ses espoirs de victoire au Mans !

Pénalité pour la Suzuki n°1 du SERT

11h36 : David Checa dépasse Vincent Philippe et place la Yamaha n°94 dans le même tour que la Suzuki n°1 ! Mais le bisontin ne se laisse pas impressionner par l'espagnol et les deux pilotes, toujours en pneus pluie, se livrent une superbe baston dans les tours qui suivent !

11h43 : Vincent Philippe repasse devant David Checa tandis que Broc Parkes, troisième à neuf tours sur la Yamaha n°7 du YART, se mêle lui aussi à la lutte !!!

11h45 : David Checa dans son 698ème tour ramène la Yamaha n°94 au stand pour repartir immédiatement en slicks et redescendre ses chronos.

11h55 : Vincent Philippe toujours en tête passe le guidon de la Suzuki n°1 à Erwan Nigon qui repart en slicks.

12h16 : chute de la Suzuki n°53 de Mana'au Compétition dans la courbe Dunlop.

12h40 : les positions sont stables en tête de la course avec la Suzuki n°1 du SERT toujours en tête un tour devant la Yamaha n°94 et neuf tours devant la Yamaha n°7 du YART. 4ème et 5ème scratch, la Kawasaki n°95 du QERT et la Suzuki n°72 du Junior Team mènent la catégorie Superstock à respectivement 9 et 11 tours des leaders.

13h00 : à deux heures de l'arrivée, la pluie refait une petite apparition sur le circuit Bugatti mais les pilotes restent en slicks... "On est sous tension depuis 5h du matin avec cette météo capricieuse mais pour l'instant nous sommes toujours en slicks", confirme Christophe Guyot pour la Yamaha n°94, en route vers le titre de champion du monde d'endurance 2014.

13h16 : Baptiste Guittet laisse le guidon de la Suzuki n°72 du Junior Team Le Mans Sud à Etienne Masson qui repart pour la course au titre Superstock 2014.

13h32 : abandon de la Suzuki n°53 de Mana'au Compétition suite à sa chute dans la courbe Dunlop.

"Kenny a roulé comme un dieu !"

13h40 : Kenny Foray s'arrête au stand pour ravitailler et laisser le guidon de la Yamaha n°94 du GMT à Mathieu Ginès, le tout en 20 secondes. "C'était le dernier relais de Kenny, il a roulé comme un dieu et je sais combien c'est épuisant" témoigne, la voix cassée, le futur double champion du monde d'endurance Christophe Guyot en serrant son pilote dans les bras... Il reste moins d'1h30 de course !

13h49 : Anthony Delhalle confie le guidon de la Suzuki n°1 à Vincent Philippe. La moto officielle du SERT fait toujours course en tête avec deux tours d'avance sur la Yamaha n°94 du GMT et devrait sauf malchance pouvoir remporter brillamment ces 24H Moto du Mans 2014.

14h15 : la Suzuki Junior Team n°72 des élèves du Lycée Le Mans Sud ravitaille et repart aux mains de Gregg Black en cinquième position avec 7 tours d'avance sur la Honda National Motos n°55, seule Honda en course. La Kawasaki Bolliger n°8 en 13ème position, victime de surchauffe en fin de matinée, est arrêtée sur le circuit aux mains de Marc Wildisen qui la ramène en poussant...

Galerie photos 24H Moto du Mans 2014 : 08 - dimanche matin

14h22 : la Suzuki n°1 du SERT et la Yamaha n°94 du GMT font course ensemble, mais Vincent Philippe sur la GSX-R a toujours près de deux tours d'avance sur Mathieu Ginès au guidon de la R1. A une grosse demi-heure de l'arrivée, les deux leaders ne prennent naturellement aucun risque et roulent "cool" - façon de parler ! - en 1'43. Chacun sait désormais que son propre objectif est quasiment atteint : la victoire pour la Suz' et le titre pour la Yam'.

14h25 : la Kawasaki n°8 arrive au stand et rentre dans son box pour que les mécaniciens remplissent de nouveau son radiateur d'eau...

14h30 : à moins de 30 minutes du drapeau à damier, seul Broc Parkes sur la Yamaha n°7 du YART, troisième à 8 tours du leader, continue à allumer en 1'40 pendant que sur le podium, les organisateurs commencent à disposer les trophées qui seront décernés aux vainqueurs de chaque catégorie.

14h35 : la Kawasaki n°8 reprend la piste en 14ème position, de même que Guy Martin au guidon de la Suzuki n°2 du team R2CL à la 8ème place.

14h36 : Mathieu Ginès s'arrête et laisse le pilote vedette du GMT, David "Cherokee" Checa, boucler le dernier relais au guidon de la Yamaha Racing GMT94 Michelin, en route vers son deuxième titre de champion du monde !

Galerie photos 24H Moto du Mans 2014 : 09 - arrivée

"C'est un super travail d'équipe, merci à Yamaha, merci à Christophe Guyot et merci à vous tous", déclare Mathieu Ginès sans trop réaliser qu'il sera officiellement champion du monde d'endurance 2014 dans moins de 22 minutes, devant les 70 500 spectacteurs dénombrés par l'organisation.

14h55 : à 5 minutes de la délivrance, Vincent Philippe sur la Suzuki n°1 du SERT et David Checa sur la Yamaha n°94 du GMT se positionnent roue dans roue, dans le même chrono (1'44) et dans cet ordre - la GSX-R ayant deux tours d'avance sur la R1 ! -, pour franchir ensemble la ligne d'arrivée de cette superbe édition des 24H Moto du Mans !

GMT 94 : "Ten Years After" !

15h00 : le SERT renoue avec la victoire au Mans qui lui échappait depuis 2008, tandis que le GMT 94 remporte son deuxième titre de champion du monde d'endurance, dix ans après son premier sacre de 2004 tandis que la Yamaha n°7 du YART termine en troisième position.

En Superstock, la Kawasaki n°95 du Qatar Endurance Racing Team (Al Naimi, Cudlin et West) a dû composer jusqu’à ce matin avec la Suzuki n°72 du Junior Team Le Mans Sud (Guittet, Masson et Black) qui termine deuxième Superstock devant la Suzuki Starteam PAM-Racing (Lucas, Hardt et Longearet), troisième de la catégorie. La Suzuki n°72 du Junior Team remporte néanmoins le titre de champion du monde Superstock 2014.

A suivre dès demain sur MNC avec toutes les déclarations des pilotes et team managers ainsi que la suite de nos galeries de photos exclusives : restez connectés !

Dossier spécial 24H Moto du Mans 2014 : la course en direct !

Dossier spécial 24H Moto du Mans 2014 : la course en direct !

Dossier spécial 24H Moto du Mans 2014 : la course en direct !

Dossier spécial 24H Moto du Mans 2014 : la course en direct !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
Trail 1 commentaire
Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
Grande-Bretagne 1 commentaire
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

  • En savoir plus...