• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2014
Paris, le 19 janvier 2015

Candice Robert (Ducati) : nous avons accueilli 2021 nouveaux clients

Candice Robert (Ducati) : nous avons accueilli 2021 nouveaux clients

Avec 3610 immatriculations, Ducati affiche un léger repli de -0,9% sur le marché moto français. Candice Robert, directrice marketing, établit pour Moto-Net.Com le bilan 2014 de la marque italienne et nous dévoile ses objectifs pour 2015. Interview.

Imprimer

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché français du motocycle en 2014 ?
Candice Robert, directrice marketing et communication de Ducati West Europe :
Les ventes de motos de 500 cc et plus (le marché sur lequel Ducati est présent) est en légère reprise au global (+4%) mais il n'est tiré vers le haut que par une minorité de constructeurs (lire notre Bilan annuel 2014, NDLR). La majorité continue d'afficher des volumes en baisse. Néanmoins, il y a reprise, et c'est une excellente nouvelle après des baisses de plus de 7 et 9% en 2012 et 2013.

L'émergence d'un marché de préparateurs passionnés, qui grandit de jour en jour, apporte un vrai dynamisme à l'environnement moto. Il attire un nouveau public de motards plus attachés à l'esthétique et à l'authenticité qu'à la performance. Cela nous aide à "démocratiser" la moto auprès du grand public et c'est une bonne chose.

MNC : Quel bilan dressez-vous pour votre marque ?
C. R. :
Nous terminons 2014 avec des volumes de ventes de motos neuves semblables à ceux de 2013 et toujours un beau dynamisme sur le marché de l'occasion. Nous avons accueilli beaucoup de nouveaux clients en France en 2014 : 2021 très exactement. Notre souhait de faire découvrir Ducati à des jeunes motards passionnés a été atteint avec plus de 13% des modèles éligibles (Monster 696, 796 et 821 et Hypermotard) acquis par des permis A2 !

MNC : Quels modèles ont particulièrement bien fonctionné cette année ?
C. R. :
La nouvelle et troisième génération de Monster, constituée des Monster 821 et 1200. Plus de 1000 unités vendues qui démontrent que l'icône historique Ducati sait évoluer tout en restant fidèle à ses racines. Il y a aussi la 899 Panigale, excellente sportive "mid-size" qui a conquis un public de pistards, mais pas que, tant elle s'avère facile de prise en main, bourrée de caractère et belle à souhait.

"1199 Panigale et Multistrada 1200 ont souffert d'un attentisme, nous avons du mal à garder nos secrets de développement malheureusement"

MNC : Quels sont ceux qui sont restés en retrait ? Pourquoi ?
N. W. :
2014 a aussi été une année de transition pour Ducati avec la fin de vie des 1199 Panigale et Multistrada 1200. Ces deux familles de modèles ont souffert d'un attentisme (nous avons du mal à garder nos secrets de développement, malheureusement). Il faut aussi reconnaître que la concurrence, sur le marché des sportives, est importante, et nul doute que la nouvelle 1299 Panigale saura imposer ses atouts technologiques époustouflants en 2015.

"Nous sommes en train d'anticiper les futurs passages aux puissances d'origine des modèles actuels au 1er janvier 2016 au plus tard, les Ducatistes n'ont aucun souci à se faire"

MNC : La loi française des 100 chevaux prendra fin en 2016. Prévoyez-vous une chute des ventes de motos puissantes en 2015 ?
C. R. :
Au contraire, nous sommes en train d'anticiper les futurs passages aux puissances d'origine des modèles actuels au 1er janvier 2016 au plus tard. Les nouveautés, toutes Euro 3, pourront aussi passer en "full" sans problème. Donc les Ducatistes n'ont aucun souci à se faire et nous non plus. Nous sommes par ailleurs ravis de cette uniformisation de la législation européenne en France. Cela va permettre à nos modèles d'exprimer tout leur caractère moteur et les chiffres démontrent qu'il n'y a pas de corrélation entre l'accidentologie et l'utilisation des modèles en puissance d'origine.

MNC : Comment votre réseau de concessionnaires a-t-il évolué cette année ?
C. R. :
Comme chaque année, des acteurs stoppent leur activité et d'autres la démarrent. Nous restons stables avec 60 points de ventes en France. Nous sommes particulièrement sensibles aux démonstrations de motivation de nos partenaires qui acquiescent les choix stratégiques de Ducati Motor Holding, et à leur volonté d'évoluer dans la direction premium, technologique et d'excellence de notre maison.

MNC : Vos nouveautés 2014 ont-elles atteint leurs objectifs commerciaux ?
C. R. :
Oui pour les nouveaux Monster et la 899 Panigale (cf. 3ème question). Le Diavel, qui a subi une évolution esthétique et de sa partie cycle en 2014, reste en deuxième position des ventes Ducati avec plus de 500 immatriculations : c'est un modèle qui devient intemporel et qui continue de faire tourner les têtes à son passage dans les rues.

MNC : Quelle a été la bonne surprise de votre année 2014 ? Et la moins bonne ?
C. R. :
Les Monster 696 et 796, grâce, entre autres, à leur accessibilité pour les jeunes motards et les nouveaux Ducatistes, ont connu beaucoup de succès avec plus de 550 immatriculations neuves. Les Monster sont indémodables. Ducati a perdu des êtres chers comme Marc Poels, qui connaissait les twins de Bologne mieux que personne...

MNC : Quel a été selon vous l'événement marquant de l'année 2014 dans le monde du deux-roues ?
C. R. :
Je reviendrais sur cet avènement des prépas et ce nouveau public de motards qu'il a attiré. C'est une preuve que l'univers moto continuer d'évoluer, et que ce sont toujours des passionnés qui sont à l'origine de ses changements. Cela s'illustre lors d'événements comme Wheels and Waves, Bike Shed, etc.

"Les Scrambler s'inscrivent dans un univers sympathique et joyeux, où la performance n'est pas de mise"

MNC : Quelles sont vos bonnes résolutions pour l'année 2015 ?
C. R. :
Faire connaître une nouvelle facette de Ducati avec la nouvelle marque "Ducati Scrambler" et les modèles Scrambler Icon, Classic, Full Throttle et Urban Enduro qui la composent. Il s'agit d'une réinterprétation contemporaine du modèle Ducati des années 60. L'accueil du public est extrêmement positif. Ces modèles s'inscrivent dans un univers sympathique et joyeux, où la performance n'est pas de mise.

Continuer de fournir tous les outils à notre réseau de distribution pour lui permettre de développer les ventes des modèles Ducati 2015, qui continuent à se démarquer technologiquement et où le plaisir du pilotage reste capital. Nous avons par exemple lancé il y a quelques mois un site de revente des occasions du réseau officiel pour favoriser les reprises dans le cadre de la vente de nouvelles Ducati. Il y a aussi les nouvelles solutions Ducati Financial Services (développées avec le groupe Volkswagen) qui permettent aux concessionnaires Ducati d'être plus compétitifs que des banques classiques et autres organismes de crédit. Cela favorise l'accessibilité de Ducati.

MNC : Quels sont vos grands rendez-vous 2015 ?
C. R. :
Toutes les compétitions GP, WSBK... Nous avons beaucoup d'espoir en compétition en 2015 avec des pilotes qui ont pris leurs marques en 2014 en réalisant des pole positions et quelques podiums. Luigi Dall'Igna, directeur général de Ducati Corse pour la deuxième année consécutive, fera rouler la Ducati Desmosedici GP15, dont le développement a entièrement été fait sous ses ordres. Nous accueillons le pilote français Mike di Meglio en MotoGP, ce qui n'est pas pour nous déplaire à la filiale Ducati française ! Rendez-vous au Mans en mai.

Il y aura aussi en décembre 2015 le Salon de Paris, et d'ici là multitude d'événements, comme en ce moment le Container Tour, qui présente le Scrambler dans différentes villes en janvier, ou encore le centre d'essais itinérant Desmoriding Tour, un rassemblement de Monsteristes probablement fin mai, le Café Racer Festival, etc. Prenez aussi note dans vos agendas : toutes les nouveautés Ducati seront toutes arrivées en concession en avril 2015 avec notamment des journées portes ouvertes. Stay tuned !

MNC : Pour conclure, qu'a commandé Ducati au Père Noël cette année ?
C. R. :
Des Ducatistes heureux à tous les coins de rue !

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP de Catalogne : Quartararo s'impose, Rossi s'emporte

Fabio Quartararo renoue avec la victoire et la tête du championnat du monde MotoGP au Grand Prix de Catalogne grâce à une solide échappée. Le jeune français signe son troisième succès devant les Suzuki de Joan Mir et d'Alex Rins alors que Dovizioso, Zarco et Rossi finissent au tapis... Compte rendu et résultats.
GP de Catalogne 10 commentaires
Yamaha vainqueur aux 12H d'Estoril, Suzuki champion du monde

Malgré la victoire de Yamaha aux 12H d'Estoril, finale inédite du championnat du monde EWC, c'est bien Suzuki qui repart du Portugal avec un nouveau titre de champion du monde d'endurance : le 16ème !
Rossi garde une Yamaha officielle et le soutien de l'usine chez Petronas SRT

Yamaha confirme comme prévu la prolongation du contrat de Valentino Rossi, qui roulera en 2021 sur la M1 officielle du team satellite Petronas SRT en MotoGP.
Marc Marquez ne sait pas quand il reviendra...

Grand absent de cette folle saison MotoGP 2020, Marc Marquez regarde les courses de moto sur son canapé... Alors que le championnat du monde débarque à Barcelone tout près de chez lui, le pilote Repsol Honda se livre à une longue séance de questions réponses avec son team. Interview vidéo.
MotoGP 2020 11 commentaires
M1000RR : BMW lance sa première moto M, sur base de S1000RR

Depuis les années 70 chez les amateurs de sport auto, la lettre M évoque le "must" en termes de voitures BMW. Un demi-siècle plus tard, la marque allemande lance sa première moto affublée du même logo : la M1000RR, une S1000RR (re)taillée pour la compétition. Présentation et comparaisons, photos et vidéo...
Motos 2 commentaires
Nouvelle Honda CB125F 2021 : la moto utilitaire se surpasse avec Euro5 !

Honda profite du passage obligé aux normes moto Euro5 pour mettre à jour à sa populaire CB125F : nouvel habillage, moteur encore plus économique et 11 kg de moins sur la balance comptent parmi les atouts de cette nouveautés 2021 accessible avec le permis B (voiture) et formation de 7 heures. Présentation.
La Tesi H2 bientôt en France dans les concessions Bimota et Kawasaki

L'inédite Bimota Tesi H2 commercialisée en Italie à partir du 1er octobre 2020 devrait bientôt arriver en France. La marque italienne - détenue à 49,9% par Kawasaki - constitue actuellement son réseau et sollicite naturellement les concessions vertes. Explications avec le responsable marketing, Gianluca Galasso...

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...