• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
AIRBAG ÉLECTRONIQUE
Paris, le 9 février 2011

Airbag électronique : le point avec Bering et les assureurs moto

Airbag électronique : le point avec Bering et les assureurs moto

Plébiscité par la profession, l'airbag électronique sans fil Bering apparaît comme une avancée majeure pour la protection des motards. Interview exclusive d'Olivier de Roaldes (président d'Holding Trophy) sur son premier bilan et réactions des assureurs.

Imprimer

Airbag moto et autres éléments de sécurité : les assureurs s'expliquent

Pourquoi la mise en place de mesures comme une réduction des cotisations d'assurance pour les usagers propriétaires d'un airbag Bering ne sont-elle pas systématisées ? Enquête auprès de la Mutuelle des Motards, AMV (Assurance Moto Verte) et FMA (France Motos Assurance).

Moto-Net.Com : Bering vient de lancer le premier gilet airbag à déclenchement électronique pour usagers deux-roues. Ce nouvel équipement de protection et de sécurité est soutenu par Axa Club 14, AMV et la Macif, qui garantissent le remplacement ou la réparation du gilet airbag après une chute. Pourquoi n'est-ce pas le cas pour vos propres assurés ?

Laure Gelmini (Mutuelle des Motards) : Tout d'abord, la Mutuelle des Motards soutient et défend tout ce qui peut améliorer la protection des conducteurs de deux-roues à moteurs. C'est pourquoi elle mène en la matière une politique particulièrement volontariste : garantie équipement (qui prend également en charge les airbags), chèque équipement sécurité, formations, soutien des actions de la FFMC dans les collèges, etc. De plus, la Mutuelle des Motards est partenaire d'une mutuelle (Mutuelle Europe) qui offre un airbag moto Hélite au souscripteur d'un de ses contrats. Nous ne sommes donc pas défavorables à cet équipement mais nous pensons qu'il ne faut pas oublier de rester concentré sur la sensibilisation à l'équipement minimum, qui n'est pas constaté chez l'ensemble des conducteurs de deux-roues (gants, bottes...). Nous pensons également que cet investissement, dont le coût reste élevé, doit rester un choix, pas une future obligation d'un équipement supplémentaire, qui n'est pas efficace dans tous les cas.

Audrey Pujol (AMV - Assurance Moto Verte) : C'est justement le cas depuis aujourd'hui ! Nous vous confions la primeur de l'information : le gilet airbag Bering sera garanti en inclusion, dès la formule de base (Responsabilité civile et Assistance juridique), après avoir été déclenché lors d'un sinistre. Nous prendrons donc son remplacement en charge pour notre assuré.

Julien Boyer (FMA - France Motos Assurances) : Au sujet de l'airbag Bering - mais ma réponse sera valable quelle que soit la marque -, cela fait plusieurs années maintenant que FMA propose à ses assurés de souscrire une garantie "Equipements" qui leur assure un remboursement de l'ensemble des éléments constituant la protection du motard (casque, blousons, gants...). C'est tout naturellement qu'un airbag entrera dans le champ d'application de cette garantie et sera remboursé en conséquence en fonction du montant choisi à la souscription (765 ou 1 525 euros).

M.-N. C. : D'une manière générale, en tant qu'acteur majeur de l'assurance deux-roues, pourquoi n'encouragez-vous pas directement vos assurés (via des réductions de cotisation, par exemple) à profiter de technologies comme les nouvelles générations d'ABS, d'antipatinages ou d'airbags (filaires, électroniques ou installés directement sur la moto comme sur la Honda Goldwing) ?

Audrey Pujol (AMV - Assurance Moto Verte) : Notre position de leader de l'assurance deux-roues nous incite justement à la prudence et la mesure. Toutes les décisions de ce type sont longuement étudiées, sur la base de tous les éléments statistiques de sinistralité que nous pouvons récupérer de manière à être sûrs que ces encouragements tarifaires sont fondés et efficaces, et non juste des actions de communication ou de marketing. Encore une fois vous tombez bien, car les éléments que vous évoquez sont étudiés en ce moment même chez AMV et nous serons en mesure de vous faire connaître notre position d'ici quelques semaines.

Julien Boyer (FMA - France Motos Assurances) : Nous soutenons l'ensemble des initiatives et innovations de nature à prémunir le motard contre des blessures graves. En ce sens, nous ne pouvons que soutenir les différentes solutions d'airbag (celle de Bering comme les autres) et peut être lancerons-nous prochainement une opération dédiée. D'autre part, une incitation à l'achat (sous forme de rabais sur la cotisation) ne semble pas forcément être la solution la plus pertinente, dans la mesure où elle n'implique pas le port systématique du gilet par le conducteur. L'assureur pourrait donc se retrouver à monter une opération "pour rien !". Pour mémoire, nous avions cependant déjà souhaité montrer l'exemple en équipant l'ensemble des collaborateurs motards FMA d'un jean Esquad réputé pour sa résistance à l'abrasion (lire MNC du 8 septembre 2008, NDLR), le tout suivi d'une participation obligatoire à un FMA Day's (les journées piste organisées par l'assureur, NDLR).

Laure Gelmini (Mutuelle des Motards) : Nous ne sommes pas contre l'équipement ABS, nous avions d'ailleurs été le seul assureur dans les années 80 à consentir une réduction aux motos équipées d'ABS, avant de revoir notre position faute de résultats probants sur cet équipement. C'est parce que nous avons bien analysé le risque que nous émettons certaines réserves sur l'ABS. C'est un plus niveau sécurité, certes, mais de nombreux utilisateurs de motos équipées d'ABS deviennent moins vigilants, pensant qu'ils peuvent réduire leurs distances de freinage. Ils maîtrisent également parfois moins les limites de leur moto, estimant que la technologie va gérer la puissance de freinage. C'est pourquoi nous déconseillons aux débutants à moto de commencer par un deux-roues équipé d'ABS, car le jour où il changera de modèle, cela peut devenir très dangereux...

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Bonjour à toutes et à tous, En effet le système airbag Bering connait des débuts difficiles avec une anomalie sur un composant de diagnostic placé dans le boîtier de choc. Le dysfonctionnement premier constaté a été l’allumage de deux diodes rouges sur le boitier de communication, mais par la suite des clients nous ont signalé d’autres dysfonctionnements liés à la même anomalie. Donc les infos sont bien remontées GoesTo et nous nous excusons de ne pas avoir eu le temps de répondre à vos mails. Quelle que soit le dysfonctionnement constaté, c’est intolérable, d’où la campagne de rappel ! Pour ce qui est du chiffre avancé de 1 sur 10 millions il n’est effectivement pas en phase à cause de l’anomalie détectée, mais il sera fiable dès que les systèmes auront tous été remplacés, d’ici là nous assumons et nous regrettons les désagréments occasionnés. Nous offrons en effet une compensation de 50€ en bon d’achat par gilet, ainsi qu’une extension complémentaire de 2 ans suite à la pose du nouveau système pour les personnes comme GoesTo dont le système a déjà été installé. Le but est de vous remercier de votre patience et de vous assurer que cette anomalie ne remet pas en cause les principes de fonctionnement du système. Le but n’est pas de se faire de l’argent en plus sur le dos de nos clients ! Sinon, nous aurions pu gérer uniquement les cas de dysfonctionnements et ne pas faire de rappel compte tenu du coût, mais la question ne s’est même pas posée. Quant aux assureurs, ils nous soutiennent tous dans cette démarche qualité. Voilà les quelques infos que je peux vous apporter, je reste à votre dispo si besoin ! A+ Romain

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !