• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ACTION FFMC 14/15 AVRIL 2018
Paris, le 26 mars 2018

80 km/h : la FFMC se mobilise contre le refus de dialogue démocratique du gouvernement

80 km/h : la FFMC se mobilise contre le refus de dialogue démocratique

Estimant que la baisse à 80 km/h représente "tout ce qu'il ne faut pas faire en matière de sécurité routière" et déplorant que le gouvernement n'écoute "ni le CNSR, ni les élus, ni le peuple", la Fédération française des motards en colère (FFMC) organise les 14 et 15 avril un nouveau week-end d'action et rappelle que "toute mesure qui ne vise pas la prévention n'est pas une mesure de sécurité routière".

Imprimer

"L'objectif unique de la sécurité routière doit être d'éviter les accidents" et en ce sens, "nous ne pouvons que partager le souci annoncé de nos gouvernants de sauver des vies", rappelle la FFMC avant de rappeler que pour y parvenir, "il faut faire en sorte d'éviter les accidents et non d'éventuellement en réduire les conséquences", or "toute mesure qui ne vise pas à la prévention n'est pas une mesure de sécurité routière".

Or depuis presque 40 ans, "la FFMC propose, met en place et démontre l'efficacité de mesures qui seules peuvent corriger les comportements inadaptés et les défauts d'infrastructure vecteurs d'accidents ou d'aggravation de leurs conséquences", poursuit l'association.

"Le premier ministre n'écoute ni le CNSR, ni les élus, ni le peuple"

Non seulement la mobilisation contre cette mesure phare du dernier CISR du 9 janvier est "très forte" - "la plus importante depuis des années", note la FFMC -, mais l'opposition ne vient pas seulement des motards (beaucoup) et des automobilistes (un peu) : "nombre de sénateurs, de députés, d'élus, d'associations d'usagers ont manifesté leur refus de cette politique de sécurité routière que symbolise la mesure d'abaissement de la vitesse à 80 km/h", constate l'association : "la mobilisation des usagers eux-mêmes contre ces mesures décidées unilatéralement est d'une importance qui en dit long sur l'exaspération des usagers contre cette façon de les considérer comme des irresponsables !"

"Le premier ministre, probablement très mal conseillé en matière de sécurité routière, argue de "courage politique" et ne tient aucun compte ni des travaux du CNSR, ni de l'avis des Français, qu'ils soient représentés par leurs élus ou les associations qui défendent leurs droits d'usagers de la route", déplore encore la FFMC qui appelle à une nouvelle "mobilisation nationale" les 14 et 15 avril dans toute la France : "la concertation nous est refusée, aussi bien aux élus, sénateurs, députés, présidents de conseils départementaux, maires, qu'à nous citoyens et usagers de la route ? Nous allons continuer de manifester notre colère contre ce refus de dialogue démocratique".

Les élus contre les 80 km/h

80 km/h : la FFMC se mobilise contre le refus de dialogue démocratique

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Edouard Lotthé (Ducati) : "La technologie et les équipements de sécurité deviennent de plus en plus importants dans le choix de nos clients"

Pour les abonnés Moto-Net.Com, le directeur général de Ducati West Europe établit son bilan 2018 et revient sur les principaux sujets de l'année : évolution du marché, nouvelles attentes des clients, restrictions de circulation en ville, motos électriques, salon de la moto... Interview d'Edouard Lotthé.
Opéré de la clavicule, Pedrosa va rater les premiers tests MotoGP 2019...

La nouvelle collaboration entre Dani Pedrosa et KTM commence mal : l'ancien pilote du HRC va subir une énième opération de la clavicule droite suite à une double fracture dite "de stress". Il va donc manquer les premiers tests de l'année 2019 début février en Malaisie... Explications.
Retour en vidéo sur nos essais des Yamaha YZF-R125 et YZF-R3 2019

Le Journal moto du Net a testé la troisième génération de la Yamaha YZF-R125 et la première évolution de la YZF-R3 dérivée du Supersport 300. Retour en vidéo sur notre essai complet !
Dakar moto étape 7 : la victoire pour Sunderland (KTM), le général pour Brabec (Honda)

Le pilote britannique Sam Sunderland décroche sa deuxième victoire d'étape sur le Dakar moto 2019 et remonte à la 4ème place au général à moins de dix minutes de Ricky Brabec, nouveau leader au provisoire devant le français Adrien Van Beveren. 
Julien Toniutti s'accroche pour finir son premier Dakar !

Brillamment remonté à la 67ème place du classement général, le quintuple champion de France des rallyes routiers s'accroche comme un diable et lutte contre une intense fatigue pour venir à bout de son objectif : finir son premier Dakar. Rapide prise de contact entre deux dunes...
Pourquoi le motard paraplégique Nicola Dutto a abandonné son premier Dakar

L'italien Nicola Dutto, motard paraplégique depuis 2010, disputait son premier Dakar au guidon d'une KTM préparée par le fabricant de fauteuils roulants Vicair... Explications.
Dakar 2019 1 commentaire
Alessandro Botturi (Yamaha) remporte l'Africa Eco Race 2019

Malgré la victoire du norvégien Pal Anders Ullevalseter (KTM) sur la 11ème et dernière étape, c'est bien l'italien Alessandro Botturi qui remporte l'Africa Eco Race 2019. L'officiel Yamaha Italie s'impose au classement général devant Ullevalseter et Agazzi tandis que le premier français, Patrice Carillon, termine 6ème devant neuf autres compatriotes. Débriefing après l'arrivée au Lac Rose.
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez Moto-Net.Com

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

  • En savoir plus...