• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
SECONDE COURSE SUPERBIKE
Paris, le 25 juin 2018

WorldSBK Etats-Unis (2) : Rea californique ses adversaires et le suspense

WorldSBK Etats-Unis (2) : Rea californique ses adversaires et le suspense

Vainqueur de la première course WorldSBK hier à Laguna Seca, Jonathan Rea a doublé la mise ce dimanche en s'imposant facilement sur le "poleman" Eugene Laverty. Chaz Davies a beau s'accrocher, il laisse de nouveau filer quelques précieux points au championnat du monde.

Imprimer

Arrivé quatrième de la première course américaine hier, Eugene Laverty a la chance de débuter la seconde manche de la pole position. cette année, le pilote irlandais est le huitième pilote - en huit épreuves ! - à profiter de ce règlement WorldSBK si original... antisportif, croustillant, inacceptable ?

L'Aprilia n°50 est accompagnée au premier rang par ldeux Ducati : la n°33 d'usine de MArco Melandri et la n°12 indépendante de Xavi Forés. Tom Sykes (Kawasaki n°66), Michael van der Mark (Yamaha n°60) et Jordi torres (MV Agusta n°81) sont postés sur la deuxième ligne afin de faire barrage aux trois meilleurs pilotes de samedi...

Le vainqueur, champion et leader du championnat Jonathan Rea est obligé de placer sa Kawasaki n°1 à l'extérieur du troisième rang. Il est devancé par son dauphin (en course comme au championnat) Chaz Davies sur la Ducati n°7 et Alex Lowes sur sa Yamaha n°22.

Notre cher Loris Baz reprend "sa" 12ème place sur la grille. Il place sa BMW n°76 derrière la première Honda (n°2 de Leon Camier) et la seconde Aprilia (n°32 de Lorenzo Savadori). Pour mémoire, le pilote français - savoyard ! - a marqué un petit point hier... malgré une grosse chute. Il va continuer à se "battre comme un dingue" aujourd'hui !

Signalons enfin que Toprak Razgatlioglu ne prend malheureusement pas le départ de cette seconde course à Laguna Seca : le pilote turc s'est relevé hier de son spectaculaire highside avec un gros orteil gauche fracturé. Impossible pour lui de passer les vitesses donc. "Game over".

Départ :Eugene Laverty part très bien devant Xavi Forés et Marco Melandri qui remonte très rapidement en deuxième position. Mais le plus incisif dans les premiers enchainement est Michael van der Mark : la Yamaha n°60 se hisse deuxième place avant la montée vers Corkscrew !

Juste derrière, une grosse lutte oppose les hommes du troisième rang de la grille (du podium d'hier donc) : Tom Sykes est doublé par Jonathan Rea puis Chaz Davies au tout début du 2ème tour ! Jordi Torres et Lorenzo Savadori menace à leur tour le Ninja anglais, clairement pas armé pour jouer la gagne...

Loin de tout ce tumulte, Eugene Laverty a la piste libre et s'octroie une petite seconde d'avance sur Van der mark. Rea est talonné par Melandri... À tel point que l'italien manque de faucher le nord-irlandais au freinage du dernier virage au 2ème tour !

Alors que les hommes de tête se jaugent et s'observent, Camier va au tapis au début du 4ème tour et repart bon dernier... Son coéquipier Jack Gagne (Honda n°45) est 11ème . Mais le Californien gagne une nouvelle place un tour plus tard grâce à Melandri !

Un peu trop pressé, le "Hérisson de Ravenne" perd l'avant dans le virage n°5 et doit abandonner cette seconde course américaine. Éjecté du Top 5 mondial hier par Alex Lowes, Marco va perdre de gros points au championnat face à Xavi Forés, toujours en course...

Sur la piste, Rea est l'homme le plus rapide : le "Number One" distance aisément Davies et Lowes, et se rapproche tout aussi rapidement de Van der Mark. Le pilote Kawa double la Yamaha n°60 à la toute fin du 5ème tour et se focalise désormais sur l'Aprilia n°50 qui mène toujours impeccablement la course.

Rea signe un nouveau tour record dans la boucle suivante et réduit à vue d'oeil l'écart qui le sépare de Laverty. VDM est incapable de suivre l'impitoyable "JR" et ferait bien de se concentrer sur Davies et Lowes qu'il ne précède que de quelques longueurs et qui alignent les mêmes chronos.

Le premier pilote "indépendant", Xavi Forés, suit à deux secondes. Jordi Torres, Tom Sykes, Jack Gagne et Josh Herrin (pilote local invité pour ce rendez-vous américain !) bouclent le Top "Ten". Loris Baz se trouve alors en 14ème position derrière un autre "wild-card"... tchèque : Hanika !

Nettement plus véloce que Laverty, Rea s'impose sans forcer dans l'entrée du virage n°3 au 8ème tour. Le vainqueur de la première manche s'éloigne de nouveau en tête de la seconde course. Désormais deuxième, Eugene parvient à maintenir son excellent tempo. Mais il reste encore 17 tours à parcourir !

Troisième sur la piste, Van der Mark baisse de rythme au contraire et se fait rattraper par Davies. Le Dragon gallois fond sur son adversaire au bout de la descente du début de tracé, tasse un peu la Yamaha n°60 et s'adjuge une légitime troisième place au regard de ses meilleurs chronos. Davies compte alors une grosse seconde et demi de retard sur Laverty qui commence à ralentir un peu...

Troisième de la course hier - et vainqueur de la seconde manche à Brno ! -, Alex Lowes occupe la cinquième place mais tourne un soupçon plus vite que son coéquipier VDM... Forés, Torres et Sykes tournent dans la même seconde que le leader Rea. Mais ce sont les derniers à le faire sur la piste.

Au-delà de la huitième place, le rythme est encore un ton en-dessous. Cela ne doit toutefois pas ternir la superbe prestation de Jack Gagne, neuvième à 15 secondes du triple champion du monde. Josh Herrin est toujours seul en 10ème position. Mercado se trouve à quatre secondes du wildcard... et quelques longueurs seulement devant notre sauvage "Guépard Savoyard" ! Ramos, Hanika et Jacobsen complètent le Top 15.

Seul à boucler le tracé californien sous les 1' 25, Jonathan Rea se dirige vers un imparable doublé. Heureusement pour les spectateurs, une belle lutte se profile entre Laverty et Davies à 10 tours de la fin ! Et deux secondes derrière ce duel Aprilia-Ducati, se bagarre le duo de Yamaha officielles.

Visiblement très confiant dans la première courbe du circuit - en haut de la colline, en aveugle donc ! - puis dans le freinage suivant, Davies reproduit son dépassement musclé sur Laverty qui doit élargir dans la grande épingle Andretti. Le pilote Ducati lève la main pour présenter ses excuses, mais légitime son attaque en s'éloignant rapidement de son adversaire. La bagarre pour la deuxième place n'aura pas lieu.

Quasiment revenu à la hauteur de son coéquipier Van der Mark, Lowes peine à grappiller les tous derniers mètres nécessaires pour tenter sa chance sur un freinage un peu tardif. Maintenu sous pression par Alex, "Magic Michael" remonte lui-même lentement sur Laverty toujours troisième !

Prévenu du retour des R1, Laverty arrive à maintenir sa RSV4 huit dixièmes devant. Il lui reste quatre tours à tenir ! Alex Lowes se hisse enfin au niveau de Van der Mark devant les stands, tente de lui faire les freins dans l'épingle Andretti mais se ravise et reste derrière. Le n°22 n'attend cependant pas un tour pour tenter à nouveau sa chance...

Sorti plus fort du double droit n°6, Alex se décale légèrement dans la montée vers Corkscrew et réalise un magnifique dépassement juste avant de plonger dans le fameux "tire-bouchon". Il s'agit de la dernière belle action de cette seconde manche, facilement remportée par Rea, cinq secondes devant son meilleur ennemi Chaz Davies.

L'avance du triple champion du monde s'accroit à nouveau de cinq points. Elle atteint donc 75 points, soit l'équivalent de trois victoires. Le quatrième sacre du dieu Rea pourrait donc être intervenir en France, après la première course de Magny-Cours . Oui, comme l'an dernier !

Comme hier cette fois, un troisième machine monte sur le podium aux côté de l'imbattable (?) ZX-10RR n°1 et de l'opiniâtre Panigale n°7. Il ne s'agit pas d'une R1, mais bien de la RSV4 d'Eugene Laverty. Seul regret, et de taille : l'irlandais ne pouvait malheureusement pas disputer au gallois sa deuxième place, et encore moins espérer battre le nord-irlandais.

L'équipe Aprilia Milwaukee est toutefois ravie de ce résultat : c'est le premier podium de Shaun Muir et de ses hommes, arrivés en WorldSBK il y a trois ans sur la tempétueuse BMW et aujourd'hui récompensés de leur dur labeur sur l'Aprilia.

Cette troisième place est également amplement méritée pour Laverty, salement blessé en début de saison à Buriram. L'ancien pilote de MotoGP n'a cessé de progresser depuis son retour à la compétition il y a un mois et demi à Imola. Peut-il encore s'améliorer pour concurrencer Rea et Davies ?

Alex Lowes et Michael van der Mark achèvent un nouveau week-end extrêmement solide. Le n°22 principalement, conforte sa nouvelle cinquième place au championnat face à Melandri d'une part qui continue d'alterner le bon et le très mauvais, et d'autre part un Sykes qui ne termine que huitième de sa 250ème course en WorldSBK.

Moto-Net.Com tient à saluer le seul pilote - à lutter sur la - BMW du plateau : Loris Baz ! Notre n°76 préféré conclut son week-end californien sur une note positive : 12ème de la Superpole en raison d'une chute dans Corkscrew puis 15ème de la première manche malgré une chute dans le dernier virage au 3ème tour, il clôt cet après-midi (cette nuit en France) le Top "Ten" de cette seconde manche !

Prochain rendez-vous pour le World Superbike - et le World Supersport avec Jules Cluzel et Lucas Mahias ! - : dans deux semaines à Misano (Italie). Restez connectés...

Résultat de la 2nde course WSBK 2018 à Laguna Seca

WorldSBK Etats-Unis (2) : Rea californique ses adversaires et le suspense

WorldSBK Etats-Unis (2) : Rea californique ses adversaires et le suspense

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

La Honda CB750 Hornet face à ses rivales : en direct de notre essai !
Essai vidéo Moto Morini Seiemmezzo 650 STR et SCR

MNC est brièvement passé au guidon des Moto Morini Seiemmezzo (six et demi en italien) en région Bourgogne, fief de l'importateur SIMA, avec de bonnes surprises à la clé : le roadster STR et le Scrambler SCR cumulent les atouts à prix serré ! Essai vidéo des nouveautés du groupe chinois Zhongneng.
Essai et vidéo Trident 660 : l’entrée haut de gamme de Triumph

Lancée en 2021, la petite Trident 660 connaît un gros succès, notamment en France où elle est la meilleure vente de Triumph. Moto-Net.Com brave le froid pour saisir les points forts et faibles de ce "lovely" roadster au 3-cylindres petit mais costaud, à la partie cycle simple et efficace, et au tarif élevé... au niveau de ses rivaux ! Vidéo et essai MNC.
Essai vidéo X-Ride 650 Trail : cette fois, ça Mash !

Mash continue à faire vibrer la corde de la nostalgie avec sa X-Ride Trail 650, moto inspirée des références d'autrefois avec son "gromono" de 39 ch et sa roue de 21. Le charme agit-il avec cette "Mash-ine" développée par la SIMA puis fabriquée en Chine ? Réponses dans notre essai vidéo MNC.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Interview exclusive Ducati : MotoE en 2023, moto électrique en 2027-2028, etc.

Forza Ducati ! En 2022, la marque de Bologne a signé son premier doublé en MotoGP et World Superbike, et battu son record de ventes mondiales. Moto-Net.Com fait le point avec le n°2 de la firme : compétition et commerce, la France et Zarco, moto électrique et biocarburant, ancienne rumeur KTM et avenir Audi... Interview de Francesco Milicia.
Guide 2023 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Toutes les caractéristiques des nouveautés moto et scooter sur le Journal moto du Net : présentations, prix, dates de sortie et, bien sûr, nos premiers essais ! Le guide pratique des nouveaux deux et trois-roues 2023, c'est sur Moto-Net.Com.
Marché moto et scooter : les constructeurs dressent leur bilan 2022

En complément de notre analyse complète, les principaux constructeurs de moto et scooters dressent avec MNC leur bilan 2022. Marché du neuf en bonne santé malgré le Covid long, marché de l’occasion en ébullition, location mise en avant, stationnement payant, deux-roues électrique, contrôle technique : voici le point de vue des pros.
Marché moto 2022 (1/11) : Bilan annuel complet

Motos et scooters, 125 cc et grosses cylindrées, chiffres de ventes et graphiques, résultats des marques et top modèles par catégories, observations et analyses : le Journal moto du Net dresse le bilan très, très complet du marché français du motocycle en 2022 ! Voici le sommaire...
Aprilia Snowbike : la motoneige Tuono V4 1100 !

Quand l'un des plus sensationnels roadsters sportifs croise la piste d'un génial mécanicien canadien, le résultat ne laisse pas de glace : une Aprilia Tuono V4 Factory transformée en motoneige de 175 ch ! Présentation.
Dani Pedrosa au départ du GP d'Espagne avec KTM

Le pilote retraité Dani Pedrosa - essayeur KTM depuis 2019 - prend de nouveau le guidon de la RC16 en course lors du Grand Prix d'Espagne, prévu fin avril à Jerez. L'un des objectifs du catalan de 37 ans est de jauger les besoins liés aux nouvelles courses Sprint. Explications.
Ipone Continental Cup 2023 : gentlemen arsouilles en Royal Enfield

Une coupe réservée aux Royal Enfield Continental GT : l'initiative de l'importateur SIMA peut surprendre, mais suscite au contraire l'intérêt grâce à son joyeux esprit. Cinq dates et quatre circuits sont au programme de la deuxième saison de l'Ipone Continental Cup 2023. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2023 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...