• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TESTS AUTOMNAUX
Paris, le 18 novembre 2016

World Superbike 2017 : c'est reparti à Aragon !

World Superbike 2017 : c'est reparti à Aragon !

Les équipes WSBK de Ducati, Honda, Kawasaki et Yamaha ont débuté à Aragon (Espagne) leurs laborieux - mais indispensables - essais hivernaux. Des huit pilotes qui ont tourné mardi et mercredi, Jonathan Rea est reparti avec le meilleur temps. Chronos et déclarations.

Imprimer

Les quatre principaux teams du championnat du monde Superbike ont participé hier et avant-hier à leurs premiers essais d'intersaison : Kawasaki avec ses champions Rea et Sykes, Ducati avec le redoutable Davies et le revenant Melandri, Honda avec le légendaire Hayden et le débutant Bradl et Yamaha avec le fougueux Lowes et le nouveau Van den Mark...

Titré pour la seconde fois consécutive il y a deux semaines au Qatar, Jonathan Rea repart d'Espagne avec le meilleur chrono des essais : 1'49,8 soit une bonne demi-seconde en dessous du record du tour instauré par Chaz Davies pendant la seconde course espagnole, en avril dernier (1'50,421).

Rea et Sykes - World Superbike 2017 : c'est reparti à Aragon !

Aux commandes de sa propre ZX-10RR - oui, avec deux "R" ! -, le vice-champion Tom Sykes est parvenu à égaler le temps officiel de référence. Chaz Davies himself sur sa Panigale est resté à quatre dixièmes de sa propre marque. On s'attendait à mieux de la part de l'homme très fort de la fin de saison 2016. Mais peut-être en garde-t-il dans la poignée ?!

Le gallois n°7 partage la troisième place avec un certain n°69 : Nicky Hayden "of course", qui attend (im)patiemment de déballer sa nouvelle Fireblade en configuration WSBK. Nouveau venu dans la catégorie, Stefan Bradl ne termine qu'à trois dixièmes de son coéquipier. Pas mal, pour un "rookie" !

Van den Mark - World Superbike 2017 : c'est reparti à Aragon !

Retiré de la compétition depuis un an et demi, Marco Melandri n'a pas trop tardé à retrouver un rythme respectable : il termine à une demi-seconde de "Chazie", chef de file Ducati, et à égalité avec Alex Lowes qui poursuit le développement de la Yamaha R1.

Enfin, le remplaçant de Sylvain Guintoli chez Yamaha, Michael van den Mark, signe le dernier temps de ces premiers essais "automnaux". À l'instar de Viñales, Lorenzo ou Iannone en MotoGP, l'ancien pilote Honda n'aura pas droit à la parole avant 2017... Ses petits camarades en revanche, ont pu s'exprimer : vous trouverez leurs déclarations ci-dessous.

Chronos des tests WSBK Aragon - 16 et 17 novembre 2016

  1. Jonathan Rea - Kawasaki ZX-10RR : 1' 49,8
  2. Tom Sykes - Kawasaki ZX-10RR: 1' 50,4
  3. Chaz Davies - Ducati Panigale R : 1' 50,8
  4. Nicky Hayden - Honda CBR1000RR : 1' 50,8
  5. Stefan Bradl - Honda CBR1000RR : 1' 51,1
  6. Marco Melandri - Ducati Panigale R : 1' 51,3
  7. Alex Lowes - Yamaha YZF-R1 : 1' 51,3
  8. Michael van den Mark - Yamaha YZF-R1: 1' 51,6

Déclarations des pilotes

Rea - World Superbike 2017 : c'est reparti à Aragon !

Jonathan Rea :
"La moto de base fonctionnait très bien ici et la piste a été en très bon état pendant les deux jours. Nous avons perdu un peu de temps le premier jour, mais le deuxième, nous avons vraiment appliqué à fond notre programme de test. Kawasaki a travaillé dur côté moteur et nous avons eu quelques améliorations pour le châssis, qui ont été positives. Showa a bien travaillé et apporté de nouveaux amortisseurs et fourches à essayer. Nous sommes très heureux et nous pourrons continuer notre travail sur la suspension à Jerez la semaine prochaine. Côté moteur, nous avons été beaucoup plus réguliers que nous ne l’avons jamais été ici avec des pneus de course. Nous avons pu faire beaucoup de tours aujourd'hui et c'était un test très encourageant".

Sykes - World Superbike 2017 : c'est reparti à Aragon !

Tom Sykes :
"Nous avions deux motos dans le stand lors de ce test pour essayer d'optimiser le temps plus efficacement, donc nous sommes relativement satisfaits. Avec les pneus durs, nous avons un bon résultat sur la performance initiale et sur la distance de course, donc je suis content. Nous avons travaillé beaucoup avec le châssis et essayons de trouver un meilleur équilibre. Nous avons tout essayé avec les réglages châssis, car nous ne pouvons évidemment pas faire cela pendant un week-end de course. Nous avons travaillé sur les nouvelles règles techniques 2017 et dans l'ensemble, nous avons fait quelques petits ajustements à la boîte de vitesses, l'embrayage, la suspension, l'électronique et le châssis. Merci aux garçons de l'équipe et à Kawasaki, car ils ont travaillé très dur. Ils ont rarement posé leurs outils".

Davies - World Superbike 2017 : c'est reparti à Aragon !

Chaz Davies :
"En commençant ce test, nous avions une liste de pièces à essayer pour 2017. Nous avons confirmé le potentiel de la nouvelle fourche avant, et nous avons également essayé un réservoir différent pour optimiser l'aérodynamique et plus de certaines mises à jour électroniques. Bien sûr, il est encore tôt et nous venons de commencer à travailler sur le nouveau package, mais je suis tout à fait confiant que nous allons dans une bonne direction. Je n'ai pas retrouvé ma configuration idéale et je n'ai utilisé le pneu tendre qu'à la fin de la dernière séance. Ainsi, les temps auraient pu être meilleurs, mais ce n'était pas notre priorité. Nous nous rendons à Jerez, une piste bien différente, pour faire des évaluations supplémentaires et repérer davantage notre potentiel".

Hayden - World Superbike 2017 : c'est reparti à Aragon !

Nicky Hayden :
"Je pense que nous avons été assez chanceux avec les conditions : ce n'était pas un temps à partir à la plage, mais pour une fin novembre nous avons eu deux journées vraiment agréables. Nous avons fait un bon nombre de tours et nous avons pu essayer certaines choses. Bien sûr, nous avons continué à travailler avec la moto 2016 en essayant de développer ce que nous pouvions encore. Hier, nous avons passé beaucoup de temps à évaluer les pneus Pirelli avec quelques points positifs. Nous avons travaillé sur ce que nous pensons qui sera la même chose sur la moto de l'année prochaine, mais pour d'autres choses comme l'embrayage par exemple, nous ne sommes pas encore certains si c’est celui que nous allons utiliser en 2017. Mais nous avons travaillé sur les freins et les réglages des suspensions que nous pourrons mettre à profit pour l'avenir. Dans l'ensemble, nous pouvons être satisfaits de ce que nous avons fait".

Bradl - World Superbike 2017 : c'est reparti à Aragon !

Stefan Bradl :
"Ce furent deux jours de tests intensifs. Presque tout était nouveau pour moi. Nous avions donc beaucoup à apprendre, mais je pense que nous avons fait du bon travail. J'ai pu m'adapter très vite à la moto et les deux longues simulations de course m'ont beaucoup appris, car elles m'ont offert un bon feeling pour l'avenir et m'ont permis de savoir la façon de modifier mon style pour la gestion des pneus. Nous avons essayé plusieurs choses au sujet des suspensions avant et arrière ainsi qu'au sujet de la géométrie de la moto. Nous avons joué avec les réglages et nous avons trouvé notre propre direction à suivre. Le feeling a progressé sortie après sortie. Ce fut un test très utile pour apprendre à connaitre à la fois la moto et l'équipe et je pense que tout le monde peut être satisfait de ce que nous avons fait jusqu'à présent".

Melandri - World Superbike 2017 : c'est reparti à Aragon !

Marco Melandri :
"Ce fut une expérience émouvante de monter sur la moto avec ces couleurs et de faire mes débuts avec cette nouvelle équipe. Ces deux derniers jours se sont avérés stimulants et productifs. J'ai rapidement trouvé le feeling sur la moto, et dans l'ensemble, nous ne sommes pas loin des avant-postes, surtout en termes de rythme. Nous avons encore une marge de progression, ce qui est normal à ce stade, mais nous savons dans quels domaines nous devons nous concentrer. Nous avons connu quelques difficultés au freinage, bien que nous ayons accompli de nets progrès sur la deuxième journée. Cela dit, je suis vraiment content de la moto, tant en termes de moteur que de châssis, et je me rapproche aussi d'une forme physique optimale. Durant les tests suivants, nous allons essayer de trouver quelques améliorations supplémentaires, mais nous pouvons désormais commencer à travailler sur les détails".

Lowes - World Superbike 2017 : c'est reparti à Aragon !

Alex Lowes :
"Nous avons travaillé très dur ces deux derniers jours et dans l'ensemble ce fut un bon test en Aragon," déclare Lowes. "La dernière journée a probablement été la meilleure que j'ai eue sur la R1. J'ai maintenu un rythme régulier durant de longues simulations de course. Je quitte le circuit avec un sentiment de satisfaction. Les développements techniques ont été positifs. Les nouveaux ajouts à l'équipe et le fonctionnement de la structure semblent nous avoir fait faire un bon pas en avant. Michael semble rapide au guidon de la moto. Il est détendu et souriant, c'est un point positif ! Après ces deux journées intéressantes, nous savons où nous devons progresser et je pense que l'équipe accomplit du bon travail pour y parvenir. Je suis donc impatient de poursuivre le travail à Jerez la semaine prochaine".

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Régulateur de vitesse moto universel Beracruise Skate Lock

Le français Philippe Beraka invente le premier régulateur de vitesse à aimants adaptable sur tous les accélérateurs de motos, scooters et quads. Simple à installer et à utiliser, ce Beracruise Skate Lock est sans entretien et inusable, en plus d'être à un prix accessible.
Pourquoi Fabio Quartararo sera pénalisé au GP de Grande-Bretagne 2022 ?

Non vraiment, Moto-Net.Com pose la question à la direction de course du MotoGP  : pourquoi Fabio Quartararo devrait-il réaliser un "Long Lap" lors du prochain Grand Prix MotoGP à Silverstone ? Parce que son dépassement sur Aleix Espargaro à Assen était trop ambitieux ! Vous n’êtes pas bien sérieux...
Pays-Bas 5 commentaires
Yamaha fulmine contre la sanction "injuste et incohérente" reçue par Quartararo

Le team officiel Yamaha ne digère pas - loin s'en faut - la pénalité de tour rallongé (Long Lap) que devra observer son leader Fabio Quartararo lors du prochain Grand Prix en Grande-Bretagne. Son directeur Lin Jarvis fustige le manque d'équité, d'objectivité et de cohérence des commissaires MotoGP : rien que ça !
Pays-Bas 2 commentaires
Réactions des pilotes MotoGP au fracassant Grand Prix des Pays-Bas 2022

Vainqueur magistral des deux derniers GP, Fabio Quartararo est tombé de son piédestal ce dimanche à Assen. Tombé deux fois ! Bagnaia, Bezzecchi, Vinales et Aleix Espargaro abordent la longue pause estivale plus sereinement que notre champion toujours leader au provisoire. Et que Zarco toujours troisième ? Réactions du Top 10 et plus.
Le constructeur anglais CCM lance une nouvelle moto : la Classic Tracker

Clews Competition Machines (CCM) - petite marque britannique aux origines tout-terrain - produit une gamme de séduisantes motos rétros à moteur monocylindre : dernière en date, la Classic Tracker. Présentation.
Piaggio succède à KTM à la tête de l'association européenne des constructeurs de motos (ACEM)

L'association européenne des constructeurs de motos confie sa présidence à Michele Colaninno, directeur général produits, marketing et innovation du groupe Piaggio. La diminution des émissions de carbone et l'électrification sont les enjeux majeurs de son mandat de deux ans.
HJC lance le casque modulable i100 avec mentonnière réversible 

Le nouveau casque i100 de HJC est le premier modulable de la marque coréenne doté d'une mentonnière basculable sur l'arrière. Équipements et aspects pratiques font aussi partie des arguments de cet ouvrable qui répond à la nouvelle norme ECE 22-06. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...