• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
SWITCH ON
Paris, le 4 mars 2022

Vélos, B01, Neo’s et E01 : Yamaha fourre ses deux-roues dans la prise électrique

Vélos, B01, Neo’s et E01 : Yamaha fourre ses deux-roues dans la prise électrique

Yamaha, qui fournit quantité de moteurs électriques aux fabricants de bicyclettes, va se brancher sur ce secteur avec des vélos complets. Les Bleus d’Iwata vont aussi relancer le "vélomoteur", proposer un nouveau Neo’s (équivalent 50 cc) et tester le concept E01 (équivalent 125 cc)... dans Paris ? Explications.

Imprimer

Le catalogue Yamaha Motor France actuellement en ligne ne comprend aucun véhicule électrique. La firme d’Iwata a déjà tenté de s’y mettre, sans succès. En 2011 notamment, la filiale française a importé chez nous le petit EC-03... trop petit sans doute pour intéresser les innombrables clients de Xmax et Nmax...

Mais les temps ont changé ! "Ces dernières années, la demande de vélos électriques a connu une croissance exponentielle. Plus de 5 millions de VAE (Vélos à Assistance Electrique, NDLR) ont été vendus en Europe en 2021 et bon nombre étaient équipés d'unités d'entraînement Yamaha", rapporte et se félicite Yam'...

Tous les motards ne le savent pas - contrairement à de nombreux cyclistes fatigués de pédaler - mais "Yamaha est à la pointe du développement des unités d'entraînement électriques légères et compactes pour vélos électriques, avec environ 7 millions d'unités produites en trente ans".

Développé à partir de 1989 et sorti au Japon en 1993 sur un vélo Yamaha, le dispositif "PAS" (pour Power Assist System ou système d'assistance électrique en français) équipe aujourd’hui des vélos de grandes marques spécialisées : Babboe, Bixs, GasGas (!), Gitane, Ghost, Haibiake, Lapierre, Nichiki, Raymon, Winora et... MBK. Oui, "Motobécane" est toujours vivant !

 

 Vélos, B01, Neo’s et E01 : Yamaha fourre ses deux-roues dans la prise électrique

Le succès grandissant des "vélos électriques" et le fait qu’ils devraient représenter 50 % des ventes de vélos en Europe ces prochaines années, selon Yam', incite non seulement la marque nippone à "étendre sa capacité de production et de commencer à fabriquer des unités d'entraînement en Europe", mais également à "lancer trois nouveaux modèles électriques de sa propre marque sur les segments All Mountain, Gravel et Urban".

Programmée pour la fin de cette année (2022, déjà !), l’arrivée de ces nouveaux deux-roues motorisés doit permettre aux concessionnaires Yamaha, notamment ceux situés au coeur des villes ou en proche périphérie de nos grandes villes bientôt interdites aux moteurs thermiques, de conserver leur clientèle en lui proposant des produits adaptés aux nouvelles normes, lois, modes, etc.

 Vélos, B01, Neo’s et E01 : Yamaha fourre ses deux-roues dans la prise électrique

À ce titre justement, Yamaha songe à faire renaître le vélomoteur ! "Nous n'en sommes qu'aux prémisses", prévient le constructeur en dévoilant le prototype B01 créé en association avec son fidèle partenaire italien Motori Minarelli, récemment racheté par Fantic Motor. Yamaha prévoit toutefois de commercialiser cet engin du futur... dès 2023 !

Bien plus compact qu’un scooter mais plus performant qu’un VAE - bridé à 25 km/h, pour rappel -, ce deux-roues "hybride combine intelligemment la fonctionnalité du S-Pedelec (catégorie cyclomoteur donc bridé à 45 km/h, immatriculé et assuré comme un 50 cc, NDLR) à de réelles aptitudes en espace urbain, le tout pour des performances dignes d'un vélomoteur", résume Yamaha "le recycleur"...

 Vélos, B01, Neo’s et E01 : Yamaha fourre ses deux-roues dans la prise électrique

Yamaha "le recyclomoteur" pourrait-on même dire, puisque la marque "lancera d'ici quelques semaines le tout nouveau Neo's", descendant tout-électrique du 50 cc sorti en 1997 chez Yamaha, ainsi que chez MBK sous l’appelation Ovetto. "Ce modèle accessible et de haute qualité, avait été dévoilé sous la forme d'un prototype nommé E02 lors du Salon de l'automobile de Tokyo 2019", nous remémorent les japonais.

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de mémoire vive que les autres - se souviennent d’ailleurs que les Bleus d’Iwata avaient exposé un autre concept, équivalent à un 125 cc : le E01 qui va être testé prochainement à grande échelle avant de sortir sous un nom classé top secret.

 Vélos, B01, Neo’s et E01 : Yamaha fourre ses deux-roues dans la prise électrique

"Nous allons sélectionner une grande capitale européenne, Paris, Milan (sic), Rome, une ville de ce niveau-là, et nous voulons tenter complètement l’expérience, ce qui signifie que ces véhicules seront mis à disposition en tant que flotte en libre-service", expose le patron de Yamaha Motor Europe, Eric de Seynes, dans la vidéo de présentation (un peu plus bas).

Outre ce partenariat à nouer avec une société de partage de scooters - sur le même modèle que Troopy et ses Tricity ? -, Yamaha songe à fournir des organismes publiques ou des administrations locales "simplement dans le but de générer du kilométrage, de l’expérience", poursuit le PDG EDS.

 Vélos, B01, Neo’s et E01 : Yamaha fourre ses deux-roues dans la prise électrique

Yamaha se donne "deux ou trois ans, maximum" pour compiler et analyser ces tonnes - téraoctets ! - de données afin de parfaire "les modèles définitifs destinés aux consommateurs dans un délai raisonnable". À temps donc pour prendre le relais des scooters à moteurs thermiques qui ne pourront plus rouler dans Paris et de nombreuses grandes villes françaises.

MNC note pour conclure que Yamaha ne communique pas - encore - sur de futures motos électriques. "Ouf", souffleront les amateurs de belles mécaniques allergiques aux potentielles MT-07 à petites piles qui ne les feraient plus - joyeusement -  vibrer, ou R1 toujours pleines de watts mais dépourvue des decibels du "CP4"...

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les Suzuki GSX-8S et V-Strom 800 DE sont en précommande au prix de...

Un jour après les V-Strom 1050 standard et DE, Suzuki dévoile les prix de ses deux nouveautés majeures pour 2023 : la GSX-8S et la V-Strom 800 DE qui partagent le même bicylindre - en ligne ! - et complètent les gammes roadster et trail d’Hamamatsu. MNC relaie leurs tarifs et rappelle ceux des concurrentes...
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en novembre 2022

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en novembre 2022. En attendant notre analyse mensuelle, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Novembre 1 commentaire
Conduire une Honda GoldWing 1800 est un jeu d’enfant de trois ans

Relayée tout récemment par un ami de Moto-Net.Com sur son groupe Facebook, la vidéo publiée il y a un mois par Kenan Sofuoglu interpelle. Elle illustre en effet une expression souvent employée au sujet de la GoldWing : la prise en main de la grosse routière Honda est enfantine. Quoi, même pas vrai ?
Essai vidéo X-Ride 650 Trail : cette fois, ça Mash !

Mash continue à faire vibrer la corde de la nostalgie avec sa X-Ride Trail 650, moto inspirée des références d'autrefois avec son "gromono" de 39 ch et sa roue de 21. Le charme agit-il avec cette "Mash-ine" développée par la SIMA puis fabriquée en Chine ? Réponses dans notre essai vidéo MNC.
Le CNSR encourage le gouvernement à améliorer les infrastructures routières 

Suite à sa réunion du 28 novembre 2022, le conseil national de la sécurité routière (CNSR) émet neuf "nouvelles" recommandations à l’attention du Gouvernement. La plupart traite de grands sujets traditionnels, aucune ne se focalise sur la moto... mais deux pourraient servir aux motards et scootéristes. Explications.
Essai vidéo Honda CB750 Hornet 2023

L'essai vidéo MNC d'une nouvelle moto parmi les plus attendues de 2023 : la Honda CB750 Hornet ! Ce nouveau Frelon fait-il mouche avec son bicylindre inédit de 755 cc ? Réponses en images en compagnie de notre essayeur, par ailleurs ancien propriétaire de la Hornet 600 !
Essai V100 Mandello S : roadster ou tourer, Moto Guzzi tente le grand écart 

Un roadster doit être léger et agile, efficace en ville et plaisant sur route. Une routière doit être accueillante et confortable, équipée pour les longs parcours et le duo. Avec sa toute nouvelle V100 Mandello, Moto Guzzi entend combiner les atouts de ces deux styles de moto... MNC teste la version S, haut de gamme.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...