• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#AUSTRIANGP LES PILOTES YAMAHA S'EXPLIQUENT
Paris, le 12 août 2019

Rossi salue la supériorité de Quartararo sur la Yamaha en Autriche

Rossi salue la supériorité de Quartararo sur la Yamaha en Autriche

Troisième podium en onze courses pour Fabio Quartararo, auteur d'une troisième place exceptionnelle au GP d'Autriche au regard des difficultés traditionnellement rencontrées par les poussives Yamaha sur le Red Bull Ring. Rossi, battu par le débutant français, tire son chapeau à l'actuel meilleur pilote privé du championnat !

Imprimer

Fabio Quartararo, Yamaha-SRT Petronas (2ème en qualifs et 3ème en course) :  "C’était loin d’être évident car j’avais fait le choix de partir avec un pneu soft à l’arrière. Je crois d’ailleurs que j’étais le seul à avoir opté pour une telle combinaison parmi les pilotes Yamaha. Mais je n’ai commis aucune erreur et j’ai plutôt bien géré".

"Je n’ai pas tant perdu que ça lorsque les gommes ont commencé à se dégrader. En fait sur la fin, comme la moto est plus légère, on peut se permettre de freiner plus tard. J’ai d’ailleurs beaucoup appris à ce sujet ce dimanche. Au bout du compte, je termine sur le podium en tant que premier représentant Yamaha. Un résultat dont je me réjouis, qui plus est sur un tracé comme celui-ci, jugé peu favorable à notre moto".

L'analyse Moto-Net.Com : "C'est la piste la plus difficile pour nous", constatait Fabio Quartararo après les premières séances d'essais du GP d'Autriche, douloureusement conscient du déficit d'accélération et de vitesse des Yamaha sur le Red Bull Ring.

 

L'écart est particulièrement important avec sa M1 "privée" (de 500 tr/mn !) sur laquelle il étrennait ce week-end la fourche à fourreaux carbone "Factory" ci-dessus. Bridée, la M1 "Specs B" du français est tout simplement la moto la plus lente de la course avec 302,5 km/h contre... 316,7 km/h pour la fusée Ducati de Dovizioso (+ 14,2 km/h) !

La Yamaha d'usine de Rossi a roulé 4,3 km/h plus vite (306,8 km/h), tandis que Viñales a atteint 308,5 km/h (+6 km/h). La plus véloce des Yamaha durant ce Grand Prix d'Autriche était celle de Morbidelli (309,4 km/h), coéquipier de Fabio qui dispose d'une version "Specs A" de la M1 (identique aux officielles).

Mais l'italo-brésilien n'a pas particulièrement profité de cet avantage mécanique puisqu'il signe la 10ème place à plus de 14 secondes de son voisin de box, au terme d'une course assez terne... Morbidelli, 12ème au provisoire, est clairement dominé par son jeune équipier français !

 

Fabio s'est d'abord transcendé pour arracher la deuxième place en qualifications derrière l'intouchable Marquez, avouant avoir pris tous les risques pendant son dernier tour. Sa moto va moins vite ? Il freine plus tard ! La Yamaha accélère moins fort ? Il garde davantage de vitesse en courbe. C'est pourtant simple, non ?!

Cette absence de complexes et cette faculté à tirer le meilleur du matériel à sa disposition se sont exprimées à plein dans le premier tour, quand Fabio a récupéré la première place suite à l'écart de Marquez et Dovizioso. L'audace du prodige français lui permet alors de prendre de l'avance sur le deuxième groupe quand l'espagnol et l'italien l'ont repassé pour préparer leur somptueux duel final

Un podium de plus que Rossi !

Résultat : Fabio signe son troisième podium après ceux du GP de Catalogne et du GP des Pays-Bas, soit autant que Viñales et un de plus que Rossi ! "El Diablo" égalise au passage le nombre d'apparitions annuelles sur la "boîte" de Johann Zarco avec la Yamaha Tech3 (trois podiums en 2017, trois en 2018). Et il reste encore huit courses à disputer...

La performance de Quartararo est d'autant plus remarquable qu'il l'obtient devant les Yamaha d'usine de Rossi et Viñales, relégués aux 4ème et 5ème à respectivement 1,602 et 2,557 sec... Privé de moyens, certes, mais pas de réussite !

L'expérimenté Valentino Rossi, beau joueur, reconnaît la supériorité du niçois de 20 ans son cadet et l'explique par sa capacité à pouvoir exploiter le pneu tendre à l'arrière. Le Docteur et Viñales avaient eux fait le choix d'une gomme médium, tout comme Marc Marquez...

Or les conditions météo plus fraîches que la veille permettaient d'utiliser la gomme "Soft" sans risquer la surchauffe, aspect qui avait échappé aux officiels des deux marques ! Marquez avoue s'être trompé et que le tendre chaussé par Dovizioso avait en partie conditionné sa défaite dans le dernier virage !

"Quartararo a fait un travail sensationnel"

Rossi - qualifié 10ème - préfère continuer à penser que le pneu médium était le meilleur choix car "j'étais en difficulté avec le soft pendant les essais". Mais la donne n'était-elle justement pas différente en course, comme le suggère le pari gagnant de Fabio ? 

"Quartararo a fait un travail sensationnel et il était plus rapide : bravo à lui", reconnaît le Docteur: "quand on roule avec le medium, on a un peu moins de grip"...

Une erreur d'appréciation récurrente puisque Zarco optait déjà régulièrement pour des pneus plus tendres que Rossi et Viñales quand le cannois roulait sur la M1 privée Tech3. Et déjà à l'époque, l'italien et l'espagnol assuraient ne pas pouvoir l'imiter ! La clé de leur récurent problème de motricité se situerait-elle dans cette incapacité à tirer bénéfice des gommes tendres, faute de réglages adéquats ?

Les choses bougent chez Yamaha selon Rossi

"Au final, la quatrième place n'est pas si mal", se console Rossi qui égale son meilleur résultat au Red Bull Ring (4ème en 2016). "Naturellement, ça aurait été mieux de monter sur le podium, mais ce fut une bonne course étant donné qu'on est en Autriche".

 

Le quadragénaire le plus rapide du monde se réjouit surtout d'avoir constaté des progrès importants sur ce tracé éprouvant pour les Yamaha, notamment en matière d'accélération et de gestion électronique (l'un des points faibles des M1 depuis le passage au logiciel unique). 

"Les choses semblent bouger chez Yamaha et ils commencent à travailler dur et mieux : quand on est arrivé ici vendredi, on a compris qu'on avait progressé", analyse le n°46 alors que tout le monde garde en mémoire les excuses présentées ici même l'an passé aux pilotes officiels par le blason d'Iwata en raison de la lenteur des M1 !

Quant à Maverick Viñales, qualifié 4ème, sa course autrichienne a été perturbée par un mauvais choix de réglages qui a prématurément détruit son pneu arrière médium. Le n°12, un temps en mesure de revenir sur son équipier, termine finalement à 8,674 sec du vainqueur avec Alex Rins à ses trousses.

Viñales perdu dans ses réglages

"Nous avons utilisé une configuration complètement différente de celle des autres courses, en essayant de réduire les wheelings, mais cela a fonctionné différemment que nous le pensions parce que la piste avait changé par rapport à hier", explique-t-il.

 

"L'usure du pneu était très élevée, donc je l'ai détruit très rapidement. Quoi qu'il en soit, je suis satisfait d'être cinquième, car nous avons beaucoup progressé par rapport à l'année dernière. Nous allons continuer à travailler pour aller plus vite", assure "Mack" qui cède à Rossi la 5ème place au provisoire.

L'italien est de nouveau le premier pilote Yamaha au classement MotoGP, avec 103 points contre 102 pour l'espagnol. Les deux pilotes d'usine sont suivis à quelques encablures par Fabio Quartararo qui bondit de deux places : le français remonte à la 7ème position avec 92 points !

Quartararo de nouveau premier pilote privé au provisoire !

Cette importante progression est le fruit de son podium d'une part, mais également de la chute de deux rivaux qui le précédaient depuis la République tchèque : Jack Miller et Cal Crutchlow, tombés en Autriche.

Fabio Quartararo récupère donc la place de premier pilote indépendant du classement, tout en bétonnant sa domination sur les autres "Rookies" : Joan Mir est 13ème avec 39 points sur sa Suzuki, Miguel Oliveira 15ème avec 26 points sur sa KTM et Franco Bagnaia 16ème avec 24 points sur sa Ducati !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Honda CRF1100L Africa Twin 2020 : la juste démesure ? 

Chassez le naturel, il revient à moto : Honda s'oriente à son tour vers le maxi-trail à fort contenu technologique avec sa nouvelle Africa Twin 2020, quatre ans après avoir fait l'éloge de la simplicité et de la juste mesure sur son ancienne CRF1000L. Essai.
Trail 8 commentaires
Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Yamaha profite du passage à la norme Euro5 pour perfectionner sa Superbike : la R1 "tout court" bénéficie de multiples améliorations qui doivent légitimer une infime hausse de tarif. La R1M évolue aussi... assez pour justifier l'envolée de son prix ? MNC a testé les deux motos sportives à Jerez (Espagne). Verdict.
Sportive 3 commentaires
Essai Kawasaki Ninja H2SX SE+ : compression intime

Coup de pied au cul et stimuli des parties intimes sont déjà au programme de la H2SX SE, unique moto routière à moteur compressé ! L'activité cérébrale n'est plus en reste avec sa nouvelle déclinaison SE+, qui intègre notamment un amortissement piloté, des modes de conduites et une instrumentation connectée. Essai.
Sportive 5 commentaires
Duel Royal Enfield Interceptor 650 Vs Triumph Street Twin : lutte de classe

La délicieuse authenticité de la nouvelle Royal Enfield Interceptor 650, premier bicylindre du constructeur depuis 1970, fait-elle ombrage à la redoutable maîtrise du néo-classique de l'onéreuse Triumph Street Twin ? Réponses dans notre duel MNC.
Tous les Duels 4 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Officiel : Zarco sur la Honda-LCR de Nakagami pour les trois dernières courses MotoGP

Johann Zarco a accepté de rejoindre l'équipe privée Honda-LCR pour remplacer Takaaki Nakagami sur sa RC213V 2018 lors des Grands Prix d'Australie, de Malaisie et de Valence. Le pilote japonais se fera opérer de l'épaule après le GP du Japon ce week-end. Explications.
Pilotes et équipes 13 commentaires
Essai Honda CRF1100L Africa Twin 2020 : la juste démesure ? 

Chassez le naturel, il revient à moto : Honda s'oriente à son tour vers le maxi-trail à fort contenu technologique avec sa nouvelle Africa Twin 2020, quatre ans après avoir fait l'éloge de la simplicité et de la juste mesure sur son ancienne CRF1000L. Essai.
Trail 8 commentaires
Essai vidéo des nouvelles Africa Twin 1100 standard et Adventure Sports

En attendant notre essai complet de la nouvelle Honda Africa Twin 1100, voici notre vidéo tournée pendant ce premier roulage sur les routes de Sardaigne. Essai vidéo des deux versions 2020 : standard et Adventure Sports.
Harley-Davidson suspend la production des motos électriques LiveWire pour un problème de recharge

Rentrée difficile pour Harley-Davidson qui comptait sur la moto électrique LiveWire pour rajeunir son image de marque et élargir sa clientèle : en raison d'un problème technique lié au cycle de recharge, le constructeur américain annonce que la production a été suspendue les livraisons interrompues jusqu'à nouvel ordre...
Business 5 commentaires
Les motos concurrentes de la nouvelle Honda Africa Twin 1100

Le Journal moto du Net prend cette semaine le guidon de la nouvelle CRF1100L Africa Twin 2020 et sa déclinaison Adventure Sports, qui montent en cylindrée (1084 cc) et font le plein de technologies tout en perdant du poids ! Avant de livrer notre verdict sur cette moto de 102 ch, passons en revue ses principales concurrentes dans notre guide spécial trails.
Trail 6 commentaires
Horaires et enjeux du GP du Japon MotoGP 2019

Horaires, enjeux et programme du GP du Japon Moto GP, 16ème manche du championnat du monde 2019 à suivre tout le week-end sur MNC. Titré depuis la dernière épreuve, Marc Marquez aura encore à coeur de briller sur les terres de son employeur tandis que Fabio Quartararo, vainqueur malchanceux l'an dernier en Moto2, vérifiera scrupuleusement sa pression de pneus... Demandez le programme !
Horaires et objectifs 15 commentaires
Marché moto en septembre 2019 : 125 perturbées, gros cubes au beau fixe

Comme en août, les ventes de motos et scooters au mois de septembre 2019 ont fléchi sur le secteur des 125 (-4%) et augmenté chez les plus grosses cylindrées (+11,5%). Moto-Net.Com étudie pour ses lecteurs Premium les chiffres du marché du motocycle français. Bilan.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
11 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...