• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BILAN ESSAIS SEPANG ROSSI VIÑALES
Paris, le 10 février 2020

Rossi ravi de son chrono à Sepang, Viñales fier de sa simulation de course

Rossi ravi de son chrono à Sepang, Viñales fier de sa simulation de course

Les pilotes officiels Yamaha ont échangé leurs habitudes lors des essais de Sepang (Malaisie) : pendant que Valentino Rossi se rassurait en taquinant le chrono, Maverick Viñales bouclait une impressionnante simulation de course sur la nouvelle M1 2020 ! Explications.

Imprimer

Valentino Rossi et Maverick Viñales se sont respectivement classés 5ème et 16ème du classement combiné des essais MotoGP à Sepang, à 0,192 sec et 0,544 sec du meilleur tour réalisé par Fabio Quartararo sur la Yamaha 2020. Les deux pilotes d'usine louent des améliorations notables sur la nouvelle M1, notamment en matière de préservation du pneu arrière.

L'italien et l'espagnol n'ont toutefois pas suivi le même programme pour clore ces trois jours, au contraire même : le "Docteur" s'est pour une fois lancé dans la chasse au chrono, alors que "Mack" s'est fixé comme objectif de réaliser une simulation de course en laissant à son coéquipier le soin de chausser les pneus tendres.

Pour résumer : Rossi a fait du Viñales, et Maverick a fait du Valentino ! Cette inversion des rôles répond à deux besoins personnels : en pleine réflexion sur son avenir après 2020, le génie des Alpages souhaitait mesurer sa vitesse dès ce premier test de l'année. Son voisin de box cherche lui à travailler sa rapidité de mise en action et sa régularité, qui lui font souvent défaut en course.

Rossi pour la première fois sous les 1'59 à Sepang 

Les deux repartent satisfaits de leurs performances : Rossi, car il est pour la première fois descendu sous les 1'59 à Sepang (il avait buté sur 1'59.000 en qualifications au GP de Malaisie l'automne dernier !) et termine à moins de deux dixièmes de Quartararo, nouvelle référence en MotoGP en termes de vitesse au tour.

"Aujourd'hui a été une bonne journée car j'ai réalisé un très bon temps : c’est la première fois que je suis dans les 1’58, donc c’est positif", analyse Rossi. "De plus nous sommes cinquième et très près du sommet".

"Je suis soulagé de cette cinquième place, car je m'interroge en ce moment pour savoir si je continue en 2021", admet le n°46, qui dispute sa dernière saison dans le team officiel Yamaha. Rappelons qu'il sera remplacé en 2021 par Fabio Quartararo, de 20 ans son cadet.

"Je ne suis pas pressé : je peux réfléchir à toutes les options paisiblement, puis prendre une décision sensée", explique Rossi, à qui Yamaha a d'ores et déjà promis la fourniture d'une M1 d'usine au sein du team SRT Petronas s'il décidait de poursuivre l'an prochain.

Viñales impressionne en rythme de course

Viñales se réjouit de son côté d'avoir bouclé l'équivalent d'une course (20 tours) dans un rythme rapide et surtout très constant, aux alentours des 1'59.7. Sa performance a d'ailleurs suscitée l'admiration de tous ses rivaux, qui voient en lui et Alex Rins les deux favoris du GP de Malaisie en configuration course.

"Je suis très positif, car aujourd'hui nous avons beaucoup amélioré la moto en configuration de course", se réjouit Viñales, avant d'avouer avoir dû se faire violence pour ne pas passer de pneus tendres et chasser la pendule : "je me suis dit : non, non, pas de tour chrono !".

"Nous avons également remarqué des points faibles que nous allons essayer d'améliorer au Qatar", poursuit le n°12, qui aurait notamment constaté une usure prononcée de son pneu arrière dans les derniers tours de sa simulation débutée à 16h00 heure locale. Soit pratiquement au plus chaud de la journée en Malaisie !

Des progrès à confirmer sur d'autres pistes

La pluie s'est par ailleurs invitée à Sepang peu après la fin de son run, le privant de toute opportunité de tenter un tour rapide avec des pneus "Soft". Une opportunité manquée dont Viñales ne se plaint pas, conscient de la valeur de son travail de fond en vue de la préparation de sa saison 2020.

Mais comme le souligne Rossi, cette bonne entrée en matière doit désormais être transformée sur d'autres circuits potentiellement moins favorables à la Yamaha  : "nous avons gagné en adhérence et prolongé la durée de vie du pneu arrière, qui étaient nos principaux problèmes", se réjouit l'italien. 

"Mais ces résultats ne s’appliquent pour l'instant qu’à Sepang : nous devons les confirmer à Doha puis sur d’autres pistes", prévoit le n°46, en prenant rendez-vous dans quinze jours pour les derniers essais officiels d'intersaison au Qatar.

Classement combiné MotoGP des trois jours d'essais à Sepang

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
C'est clair : Yamaha "Doha" progresser sur quelques points (je suis sorti :))

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le champion de MotoGP Marc Marquez restera au HRC jusqu'en 2024 !

À deux jours des tests officiels au Qatar et à deux semaines de l'ouverture de la saison 2020 sur le même circuit de Losail, Honda secoue le monde - du MotoGP - en annonçant la prolongation du contrat de son champion Marc Marquez... pour quatre années supplémentaires !
Pilotes et équipes 20 commentaires
Smart-vidéo : les nouveaux projets de Vincent Philippe

Smart-vidéo exceptionnelle à l'occasion du lancement de la version 2020 de la Big V-Strom : Moto-Net.Com a roulé en compagnie de Vincent Philippe, ambassadeur de marque du maxitrail Suzuki. Interview... en attendant notre essai complet, bien sûr.
Ce qui change avec le nouveau permis moto au 1er mars 2020 (1/6)

La réforme du permis moto entre en vigueur le 1er mars 2020. Elle introduit un code spécifique pour les motards (ETM) ainsi qu'une épreuve en circulation allongée et plus exigeante. Ces nouvelles mesures inquiètent certains professionnels du secteur alors que d'autres y voient d'intéressantes avancées... MNC mène l'enquête et fait le point.
Permis moto 6 commentaires
Essai Z H2 : le maxiroadster super gonflé de Kawasaki

Nouvelle patronne chez les roadsters Kawasaki en 2020, la Z H2 compte surtout dominer les maxiroadsters de la concurrence... Moto-Net.Com a pu mettre à l'épreuve son moteur suralimenté, sa partie cycle et son électronique à Las Vegas (Nevada, USA) sur circuit, sur ovale (!) puis sur route. Essai.
Roadster 7 commentaires
La Honda VFR 800 tire sa révérence...

Coup de tonnerre dans le monde de la moto : la cultissime Honda VFR800F quitte le catalogue après 35 ans de carrière exceptionnelle, tout comme sa déclinaison trail-routier VFR800X Crossrunner... En cause : des perspectives insuffisantes pour justifier une mise aux normes Euro5. Enquête et rétrospective MNC.
Pratique 16 commentaires
Motards : la Barbe de la discorde...

Alors que la barbe ne semble plus de mise chez les motards de la Préfecture de police de Paris, le délégué interministériel à la sécurité routière met fin à ses fonctions... Coïncidence ?
Sécurité routière 9 commentaires
Quel bilan pour les 80 km/h avant le départ d'Emmanuel Barbe ?

Avant son départ de la DSR, le futur préfet de police des Bouches-du-Rhône dresse bien évidemment un bilan flatteur des mesures portées pendant son exercice, notamment l'application des 80 km/h... Fact checking.
Radars 6 commentaires
Euro5 condamne les Suzuki GSX-R1000 et les Burgman 125, 200 et 650 !

La mythique GSX-R1000, relancée en grandes pompes en 2017 puis améliorée en 2019, va temporairement disparaître des catalogues Suzuki européens à cause d'Euro5. La nouvelle norme sonne aussi le glas des scooters Burgman 125, 200 et 650, référence historique parmi les maxi-scooters !
R&D 5 commentaires
Harley-Davidson passe la Road Glide en CVO et célèbre les 30 ans du Fat Boy

L'originale Road Glide rejoint en 2020 l'Electra, la Street Glide et le trois-roues Tri Glide chez les Custom Vehicle Operations (CVO) Harley-Davidson. Le constructeur américain lance aussi une série limitée de Fat Boy pour les 30 ans du "gros garçon" ! Présentations.
Motos 2 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 17 mai : GP de France
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...