• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
CONTRÔLE TECHNIQUE
Paris, le 18 mai 2022

Retour du contrôle technique moto : une péripétie juridique de plus, selon la FFMC

Retour du contrôle technique moto : une péripétie juridique de plus, selon la FFMC

Interrogée par MNC sur le jugement du Conseil d'État en faveur du retour du contrôle technique, la Fédération des motards en colère se montre confiante et déterminée face à ce que son chargé de communication qualifie de nouvelle "péripétie juridique". Le point avec Didier Renoux.

Imprimer

Le juge des référés du Conseil d'État - saisi par les associations Respire, Ras-le-Scoot et Paris sans voiture - suspend ce lundi le décret n° 2021-1062 du 9 août 2021 qui prévoit deux cas de figure pour le contrôle technique moto et scooter : soit une application au 1er janvier 2023 (en retard sur le calendrier européen qui exigeait le 1er octobre 2022), soit la mise en place de dispositions transitoires pour s'y substituer.

Rappelons que la France - sous l'impulsion de l'ancien et à nouveau président Macron - avait suspendu la procédure pour se tourner vers ces mesures alternatives afin d'éviter le contrôle technique moto, avec notamment l'engagement d'instaurer un module spécifique durant le permis de conduire et d'orienter les scootéristes vers une transition électrique.

Problème : aucune de ces mesures n'a, à ce jour, réellement pris corps tandis que les associations ci-dessus évoquent des dispositions "par ailleurs insuffisantes au regard des statistiques pertinentes de sécurité routière". A leurs yeux, les mesures prévues par l'État tardent trop à se mette en place, en plus de ne pas répondre aux "enjeux de sécurité routière, de lutte contre la pollution de l’air et de lutte contre les nuisances sonores".

Des requêtes jugées "fondées" par le Conseil d'État, qui suspend le décret du 9 août et condamne par ailleurs l'État à verser "la somme de 1 000 euros chacune à l’association Respire, l’association Ras-le-Scoot et l’association Paris sans voiture en application de l’article L. 761-1 du code de justice administrative".

"L’exécution du décret du 9 août 2021 relatif à la mise en place du contrôle technique des véhicules motorisés à deux ou trois roues et quadricycles à moteur est suspendue en tant que, par ses articles 6, 8 et 9, il reporte au-delà du 1er octobre 2022, l’entrée en vigueur de l’obligation de contrôle technique des véhicules de catégorie L3e, L4e, L5e et L7e de cylindrée supérieure à 125 cm3", précise l'ordonnance de six pages à consulter sur le site officiel du Conseil d'État.

Le contrôle technique est donc relancé alors que tous le pensaient enterré, à commencer par la FFMC qui se réjouissait au printemps d'avoir obtenu "son annulation" avec la Fédération française de motocyclisme (FFM). A l'époque, cette annulation devait juste être abrogée par décret en Conseil d'État : "le décret sera publié au plus tard le 8 avril prochain", faisaient savoir les deux fédérations.

Le premier dossier à traiter par le futur ministre du transport

Sauf que cette étape décisive n'a pas été franchie, et pour cause : le Conseil d'État était saisi par les trois associations plaignantes dès le 25 mars ! Pas de quoi inquiéter pour autant la Fédération des motards en colère, interrogée par MNC…

 

"Ce n'est qu'une péripétie juridique de plus dans la longue histoire du contrôle technique", juge son chargé de communication Didier Renoux, pour qui cet énième revirement sera néanmoins le premier dossier à traiter par le futur ministre des transports.

"Nous avons soigneusement étudié les propos du Conseil d'État avec la FFM et la CSIAM (Chambre syndicale internationale de l'automobile et du motocycle, NDLR) et la seule certitude factuelle qui en ressort selon nous est que le décret du 9 août est suspendu. Pourquoi l'est-il ? Car le juge estime qu'il ne tient pas la route en l'état, faute de mesures alternatives au contrôle technique".

"Cela ne signifie pas que le contrôle technique va nécessairement être mis en place au 1er octobre, contrairement à ce que les associations concernées proclament avec le renfort des opérateurs du contrôle technique, mais qu'il est nécessaire d'accélérer sur cette question de mesures alternatives pour pouvoir définitivement abroger le décret portant sur l'obligation du contrôle".

La France prendra-t-elle la mesure du contrôle technique moto ?

Reste à savoir si le gouvernement fera preuve de la réactivité nécessaire pour se débarrasser enfin de ce satané contrôle technique moto et quelle sera la nature exacte de ses fameuses mesures alternatives : MNC redoute notamment le port obligatoire de l'airbag et un tour de vis supplémentaire sur le bruit des motos.

Autre crainte du Journal moto du Net : que le pouvoir en place laisse tout en plan jusqu'à ce que l'échéance soit dépassée, après avoir volontairement maintenu le flou autour du contrôle technique pour s'assurer les bonnes grâces des motards aux élections présidentielles… 

A suivre de près sur Moto-Net.Com : restez vigilants !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP des Pays-Bas : Bagnaia s’impose devant Bezzecchi et Vinales, Quartararo implose

Bagnaia n’avait plus rien à perdre au championnat ? Il remporte à Assen une flamboyante victoire. Quartararo défendait parfaitement son titre ? Il trébuche deux fois, entraînant dans sa première chute le malchanceux Pol Espargaro ! Celui-ci termine tout de même au pied du podium gravi par le rookie Bezzecchi et le revenant Vinales. Compte-rendu.
Pays-Bas 3 commentaires
Des équipements moto Route 66 chez All One 

All One (marque Dafy Moto) dévoile une nouvelle collection de vêtements moto avec le logo officiel de la célèbre Route 66 qui traverse les États-Unis. Parmi ces équipements tendance rétro : des gants en cuir, des jeans, un sweat et un blouson en cuir pour motardes. Présentation.
Wayne Rainey reprend le guidon de sa Yamaha YZR500 de Grand Prix 

Trente ans après leur troisième sacre consécutif en Grand Prix moto, Wayne Rainey et la Yamaha YZR500 se sont retrouvés au Festival of Speed de Goodwood 2022 ! Le champion américain a paradé aux côtés de son ami Kenny Roberts, monté pour l’occasion sur sa KRV3. Cela fait plaisir à voir, entendre, humer, etc.
Les motos devront faire moins de bruit sur les circuits à partir de 2024 

Consciente des nuisances sonores que peut générer la pratique de la moto - à plus forte raison sur piste où les pilotes peuvent exploiter leur machines au maximum -, la Fédération française de motocyclisme (FFM) s’est entretenue avec les constructeurs et va baisser les niveaux sonores de chaque discipline. Et cela fait déjà grand bruit !
Officiel : Paris fait payer le stationnement aux motos et scooters non électriques 

Maintes fois évoqué, le stationnement payant pour les motos et les scooters - sauf électriques - devient une triste réalité dans Paris à partir du 1er septembre ! Et la facture est salée pour garer son deux et trois-motorisés… Explications.
Pratique 2 commentaires
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
HJC lance le casque modulable i100 avec mentonnière réversible 

Le nouveau casque i100 de HJC est le premier modulable de la marque coréenne doté d'une mentonnière basculable sur l'arrière. Équipements et aspects pratiques font aussi partie des arguments de cet ouvrable qui répond à la nouvelle norme ECE 22-06. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...