• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 5 novembre 2013

Nouveautés Keeway 2014 : roadster RKX et scooter Cityblade

Nouveautés Keeway 2014 : roadster RKX et scooter Cityblade

Le constructeur chinois Keeway, dont la distribution en France est désormais confiée à la société DIP , annonce la commercialisation d'un inédit petit roadster RKX décliné en trois cylindrés (125, 150 et 200 cc) et d'un nouveau scooter CityBlade qui sera proposé avec un moteur de 125 cc ou de 150 cc.

Imprimer

Le constructeur chinois Keeway, dont la distribution en France est désormais confiée à la société DIP, annonce la commercialisation d'un inédit petit roadster RKX décliné en trois cylindrés (125, 150 et 200 cc) et d'un nouveau scooter CityBlade qui sera proposé avec un moteur de 125 cc ou de 150 cc.

RKX 125, 150 et 200

Simple, léger (133 kg à sec) et épuré au maximum, le RKX 125 (également décliné en 150 et 200 cc) bénéficie d’un design sympa largement inspiré des roadsters contemporains, notamment de la Kawasaki ER6-N. Il dispose de jolies roues de 17” avec jantes à cinq branches en alliage d’aluminium, d’une fourche inversée anodisée bronze, d’un amortisseur ancré en position latérale coté droit, de disques wave (étrier 2 pistons avant), d’une longue selle biplace à deux niveaux, de larges poignées de maintien passager, d’un réservoir de 16 litres et d’un petit saute-vent.

Il est propulsé par un monocylindre 4-temps à simple arbre à cames en tête, alimenté par carburateur et refroidi par air.

Sa puissance s'élève à 11,5 chevaux à 9000 tr/min pour un couple de 9,2 Nm à 7500 tr/min. La 150 cc est donnée pour 13 ch et la 200 cc - qui embarque un système de refroidissement liquide - pour 17 ch.

Elle devrait être proposée en coloris noir, blanc, bleu, rouge et orange avec différents graphismes, à un prix probablement attractif mais encore inconnu.

Scooter Cityblade

Coté scooter, le CityBlade 125 (existe aussi en 150) affiche un gabarit relativement compact mais néanmoins cossu, parfaitement adapté à la ville. Il est doté de grandes roues de 14 pouces avant et arrière, d’une bulle courte fumée, d’une face avant intégrant un phare double optiques, de clignotants cristal intégrés au carénage, d’une selle biplace avec dosseret pilote et revêtement antidérapant et anti vibrations.

Le CityBlade dispose aussi d’un bien pratique plancher plat (avec accroche-sac escamotable logé sur le tablier), d’un réservoir d’essence de 7 litres et d’un coffre sous la selle acceptant un casque jet à écran. Le freinage est assuré par des disques de 240 et 220 mm avec étrier deux pistons à l’avant.

La motorisation est confiée à un monocylindre 4-temps d’une puissance de 7 chevaux refroidi par air forcé et alimenté par carburateur. Des chiffres peut-être un peu justes par rapport à la concurrence, malgré un poids à sec de 122,5 kg. Le constructeur annonce toutefois une vitesse de pointe de 85 km/h. Ce scooter devrait être disponible en coloris noir, bleu, rouge et gris perle, avec différentes couleurs de selles, ainsi qu’en coloris mixte noir/noir mat.

Reste à connaître le prix et la disponibilité de ces deux nouveautés... MNC mènera l'enquête dès l’ouverture du salon EICMA de Milan à la presse mardi 5 novembre : restez connectés !

  • En savoir plus...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs, afin de vous permettre la connexion à votre compte utilisateur, de laisser des commentaires sur les articles, de déposer des annonces, de paramétrer vos alertes, de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et d'obtenir les données statistiques qui nous permettent de mieux répondre aux attentes de nos lecteurs.