• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
GROSSE PROMO
Paris, le 3 juin 2021

MotoGP 2022 : KTM fait monter Gardner chez Tech3 et conserve Binder

MotoGP 2022 : KTM fait monter Gardner chez Tech3 et conserve Binder

L’actuel leader du championnat du monde Moto2, Remy Gardner montera l’an prochain en MotoGP ! Qu’il obtienne ou non le titre mondial, le digne fiston de Wayne découvrira la catégorie reine avec l’écurie française Tech3. Parallèlement, Brad Binder restera dans le team officiel... jusqu’en 2024, au moins.

Imprimer

Remy Gardner a brillamment remporté le Grand Prix d’Italie dimanche dernier ! Fort de cette première victoire en 2021 - sa seconde en Grand Prix moto -, le n°87 du team Red Bull KTM Ajo a consolidé sa première place au championnat du monde Moto2, devançant de six petits points son coéquipier, l’impressionnant "rookie" espagnol Raul Fernandez.

Depuis le début de saison - sa cinquième complète en catégorie intermédiaire de l’Intercontinental Circus -, l’australien n’est descendu du podium qu’à une seule reprise (4ème à Jerez). Or cette excellente entame lui permet plus que viser le trône mondial en Moto2 : elle lui assure la selle d’une RC16 en MotoGP l’an prochain !

Quel que soit le dénouement de la saison 2021, l’originaire de Sydney est assuré de monter en catégorie reine l’an prochain, au sein du team Tech 3 Racing. Le surfeur de bitume connaît bien la structure varoise pour avoir piloté la "Mistral" en 2017 et 2018, avec pour meilleur résultat une cinquième place lors de leur ultime course ensemble, à Valence sur le mouillé.

Après une première saison en dents de scie au sein du SAG Racing Team qui l’a vu gravir son premier podium mondial dès le deuxième GP mais abandonner un tiers des courses, Remy Gardner s’est révélé lors de la courte mais intense saison 2020, décrochant un contrat avec l’écurie Ajo Motorsport, six fois championne du monde.

 MotoGP 2022 : KTM fait monter Gardner chez Tech3 et conserve Binder

Les lecteurs MNC - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de mémoire vive que les autres - se souviennent que l’écurie finnoise a mené au titre GP125 Mike di Meglio (2008) et Marc Marquez (2010), au titre Moto3 Sandro Cortese (2012) et Brad Binder (2016). Elle s’est aussi imposée en Moto2 avec un certain Johann Zarco, deux saisons de suite (2015 et 2016) !

Passé à trois points du sacre Moto2 en 2019 avec Brad Binder, le team Ajo domine le début de saison 2021 grâce à ses deux talentueux pilotes. Mais le plus expérimenté dispute sa dernière saison en leur compagnie : l’an prochain, Gardner roulera sur les traces de son père Wayne... et de ses compatriotes Mick Doohan, Casey Stoner, Chris Vermeulen, Jack Miller, etc.

 MotoGP 2022 : KTM fait monter Gardner chez Tech3 et conserve Binder

En conséquence et selon toute vraisemblance, le bon - mais - vieux Danilo Petrucci (31 ans cette fin de saison) devrait céder le guidon de sa RC16. À moins que le champion de Superbike italien 2011 ne sauve une nouvelle fois son cuir en réalisant de beaux coups d’éclat qui éclipseraient son coéquipier, le bon - mais pas exceptionnel - Iker Lecuona ?

La situation est bien plus claire en ce qui concerne Brad Binder : à l’instar de Marc Marquez chez Honda Repsol, le n°33 conservera sa place au sein du team KTM officiel jusqu’en 2024 ! Cette saison marquera la dixième année de la fructueuse collaboration entre le pilote sud-africain et la marque autrichienne...

 MotoGP 2022 : KTM fait monter Gardner chez Tech3 et conserve Binder

Après avoir fait ses premières armes à l’échelle internationale au sein de la Red Bull MotoGP Rookie Cup (2009-2011), Brad Binder a découvert les Grand Prix sur une Aprilia 125 (bouh !) puis roulé sur KTM, Honda et Mahindra entre 2012 et 2014. Repéré et embauché par Aki Ajo - encore lui ! - en 2015, il excelle en 2016 et remporte le titre en Moto3.

Le pur produit de la filière Red Bull KTM s’est rapidement et parfaitement adapté à la catégorie supérieure : toujours encadré par l’équipe Ajo, Brad a terminé huitième, troisième et deuxième du championnat du monde Moto2 avant d’être directement intégré au team d’usine de Katoche en MotoGP.

 MotoGP 2022 : KTM fait monter Gardner chez Tech3 et conserve Binder

Premier sud-africain à s’imposer en catégorie reine lors du GP de République Tchèque 2020, premier pilote KTM par la même occasion et premier "rookie" depuis Marc Marquez en 2013, le n°33 ("son" n°41 étant déjà porté en MotoGP par Aleix Espargaro) s’est montré au final plus performant qu’Alex Marquez et Iker Lecuona, les deux autres débutants de la saison dernière.

Cette année, ses qualifications souvent passables sont largement compensées par ses remontées en course parfois incroyables. Elles lui valent d’ailleurs la signature d’un rare contrat de trois ans avec son actuel employeur convaincu que le potentiel de Brad Binder dépasse nettement le Top 5 sur lequel il bute en ce moment.

Déclarations officielles

Remy Gardner :
"Je suis extrêmement flatté que KTM me donne cette opportunité. C’est un rêve qui devient réalité pour moi. J’ai tellement travaillé pour en arriver là. C’est une chance et il me tarde d’essayer cette moto. J’aimerais juste remercier tout le clan KTM de croire en moi. Mais on doit à présent se concentrer sur 2021, pour refermer cette parenthèse Moto2™ de la plus belle des manières. Un grand merci également à tout ce qui m’ont soutenu dans mon ascension vers le MotoGP™ et ça ne fait que commencer".

 MotoGP 2022 : KTM fait monter Gardner chez Tech3 et conserve Binder

Hervé Poncharal, patron Tech3 KTM Factory Racing :
"Nous sommes très fiers et heureux d’accueillir Remy. Nous pensons que c’est un réel atout pour cette line-up KTM en MotoGP™. D’après moi, cette décision l’aidera lui, mais aussi nous, à se concentrer désormais pleinement sur 2021. Ravis de te retrouver Remy, on continue de tout donner avant d’attaquer cette nouvelle aventure en 2022 !"

Pit Beirer, directeur KTM Motorsport :
"C’est un réel plaisir d’emmener Remy la saison prochaine en MotoGP™ car nous connaissons ses capacités et sa vitesse, il l’a démontré en Moto2™. Et on pense qu’il a la possibilité de mieux faire encore ; raison pour laquelle nous souhaitons lui donner cette opportunité de grandir. Remy est un vrai pilote. Il est ultra-déterminé, il ne lâche jamais l’affaire. C’est un plaisir de le voir en piste et nous sommes impatients de travailler avec lui à ce niveau. Une fois de plus, sa promotion est l’illustration même que notre filière est une bonne école pour tous ceux qui souhaitent atteindre des sommets".

Brad Binder :
"Je suis super content de pouvoir resigner pour trois saisons supplémentaires avec KTM, ce qui nous amènera à dix années de partenariat. C’est incroyable comme le temps passe vite et nous avons toujours entretenu une bonne relation. Je suis ravi de porter leurs couleurs et c’est agréable de savoir son futur assuré. Je leur suis très reconnaissant du soutien et de la confiance qu’ils m’accordent, c’est un réel honneur. Nous pouvons désormais pleinement nous concentrer sur notre progression. Nous ne sommes pas si loin et ça serait vraiment beau de pouvoir accomplir de grandes choses ensemble. Je suis impatient de voir ce que ces prochaines années nous réservera".

 MotoGP 2022 : KTM fait monter Gardner chez Tech3 et conserve Binder

Mike Leitner, patron Red Bull KTM :
"En tant que Team Manager, je suis heureux que Brad nous accorde sa confiance pour trois années supplémentaires. C’est un pilote très fort, entouré d’une équipe et d’une usine tout aussi solide. Nous nous donnerons à fond pour accomplir nos rêves communs".

Pit Beirer, directeur KTM Motorsports :
"Ce renouvellement de contrat était une évidence, car nous aimons Brad en tant que pilote et pour ce qu’il apporte à l’équipe, à la marque, ainsi qu’à la catégorie. Il était aussi très enthousiaste à l’idée de s’engager sur le long terme avec nous ; ça en dit long sur sa progression et son potentiel dans ce Championnat. Parfois vous tombez sur des pilotes dont les valeurs collent parfaitement aux vôtres et le fait que Brad ait franchi chacune des étapes à nos côtés rend cette histoire très spéciale. Nous sommes très fiers de pouvoir poursuivre l’aventure avec lui et de définir ensemble de nouveaux objectifs".

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
Trail 1 commentaire
Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
Grande-Bretagne 1 commentaire
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...