• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BILAN MENSUEL
Paris, le 15 novembre 2022

Marché moto en octobre 2022 : coups de pompe, de chaleur, de pot...

Marché moto en octobre 2022 : coups de pompe, de chaleur, de pot...

L’analyse mensuelle des ventes de motocycles en France a rarement été aussi laborieuse... En octobre 2022, les stations-services asséchées, la météo détraquée et les livraisons de machines saccadées étaient autant de bâtons jetés dans les jantes de MNC. Bilan, malgré tout.

Imprimer

Page 1 - Marché moto en octobre 2022

En France le mois dernier - octobre 2022, déjà ! -, 14 192 motocycles ont été immatriculés en France. Cela signifie que le marché des motos et scooters de plus de 50 cc (pour rappel, MNC ne traite pas le secteur des cyclomoteurs de 50 cc) a progressé de 8 unités par rapport à l’an dernier.

Quelle conclusion tirer de cette hausse mensuelle de +0,1 % ? Que l’attrait du deux-roues motorisé se tasse... Ou au contraire que cette formidable alternative aux encombrantes et gloutonnes voitures, aux fatigantes et frêles bicyclettes ou trottinettes, résiste toujours à la crise sanito-écono-sociale ?

Pour la rédaction de Moto-Net.Com, le subtil exercice du bilan mensuel conserve son statut de mission impossible. Pour MNC comme pour l’ensemble des constructeurs d’ailleurs, dont la plupart adhèrent à la Chambre Syndicale Internationale de l'Automobile et du Motocycle (CSIAM)...

Lors de son traditionnel "point presse" en fin de troisième trimestre, le représentant des marques étrangères de motos et scooters - dont Peugeot, propriété de l’indien Mahindra ! - ne cachait pas son embarras : selon la CSIAM, il reste "difficile de dresser une analyse classique d’évolution de marché".

Moto-Net.Com a abordé ce sujet à de nombreuses reprises, et il demeure hélas d’actualité : "l’activité est pilotée principalement par les difficultés logistiques et industrielles que connaissent à des degrés divers l’ensemble des constructeurs de 2RM, tout comme l’ensemble de la filière automobile", rappelle la CSIAM.

Les lecteurs MNC Premium - qui, on les remercie tous, soutiennent activement leur journal moto préféré, son indépendance et son (im)pertinence ! - savent que d’un mois sur l’autre, les scores de certains (top) modèles peuvent énormément fluctuer selon les arrivages. Vu de l’extérieur, cela semble tourner au petit bonheur la chance...

En temps "normal" déjà, la fin d’année est souvent agitée dans les concessions : les annonces de nouveautés à venir lors des salons peuvent freiner ou reporter des ventes, les promotions pratiquées sur des motos ou scooters en fin de cycle ou de vie peuvent les accélérer au contraire.

Outre ce phénomène commercial, MNC observait dans son bilan d’octobre 2021 que "le marché (profitait) d’une belle météo automnale et d’une amélioration de la situation sanitaire d’une part, et de l’autre (résistait) à la baisse du moral des français et à la hausse des prix... celle de l’essence notamment".

Pénurie d’essence, températures record, livraisons... ou non

Après un été déjà extrême, le mois d'octobre 2022 a été le plus chaud en France - depuis le début des mesures en 1945 - avec une "température moyenne de 17,2 °C (3,5 degrés au-dessus de la normale) sur l’ensemble du mois", rapporte Météo France... Et de nouveaux records ont été enregistrés dans la seconde quinzaine.

"Quant aux précipitations, elles ont été moins fréquentes qu’à l’ordinaire sur la majeure partie du territoire, en moyenne, déficitaires de plus de 30 %", complètent les experts Manhattan Météo. Belles températures et temps sec : les conditions étaient parfaites pour la pratique du deux-roues.

Balayée par d’autres sujets plus "chauds" également, la situation sanitaire ne semble plus préoccuper... Le moral des français n’en est pas meilleur pour autant : beaucoup s’inquiètent à nouveau ou davantage pour leur pouvoir d’achat.

Autre facteur qui bride les dépenses jugées annexes (comme l’achat d’une moto qui coûte cher en euros, comme en points sur le permis) : l’essence, dont le prix qui a allégrement dépassé les 2 euros/litre (!) n’était pas le principal souci pour les français, mais plutôt sa rareté !

Appréciés des nombreux "commuters" français (ces adeptes du moto-boulot-dodo), les petites motos et scooters de 125 cc ont vu leurs ventes fléchir de -5 % par rapport à septembre dernier... mais progresser à l’inverse de +5 % par rapport à octobre 2021 !

En octobre 2022, 5254 machines de 125 cc (ou leurs équivalents en électrique) ont été immatriculés par des marques qui ont soit bigrement prospéré (Honda, Silence, Super Soco, Orcal, Peugeot), soit beaucoup perdu (Yamaha, Piaggio, Kymco). Au cumul, les huitièmes de litre dépassent les 50 000 immats, malgré un repli de -1,3%.

La baisse a été plus prononcée chez grosses cylindrées sur ce dixième mois : entre septembre et octobre 2022, leurs ventes sont passées de 9865 à 8938 (-9 %). Comparé à l’an dernier aussi, elles ont reculé : de -2,6% (241 unités très précisément).

Là encore, les résultats des différents acteurs sont très contrastés, entre ceux qui ont efficacement tracté le marché (Yamaha, BMW, Triumph, Kawasaki et Ducati) et ceux qui l’ont considérablement freiné (Honda, KTM, Harley, Suzuki). Le cap des 100 000 unités est largement dépassé, mais le recul atteint les -9,8 %.

Le détail et l'analyse (in)complète de l'évolution du marché durant le mois d’octobre 2022 sont disponibles en pages suivantes pour nos abonnés Premium : bonne lecture !

Découvrez l’abonnement MNC Premium

Marre des pubs intrusives ? Ça tombe bien, nous aussi ! Nous vous proposons de les éradiquer : pour à peine le prix d'un ticket à gratter (encore perdant !) par mois, abonnez-vous à MNC Premium pour lire nos infos sans publicités, accéder à toutes nos archives depuis 1999 et profiter d'avantages exclusifs (invitations au GP de France, WorldSBK, 24 Heures Motos, etc.), sans oublier les cadeaux et réductions chez nos partenaires !

Offre exceptionnelle : Pour vous convaincre de nous rejoindre et soutenir notre indépendance, la rédaction MNC vous permet de consulter gratuitement et en intégralité son Bilan marché moto et scooter de l’année 2019.

.

.

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !