• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DANEMARK
Paris, le 19 décembre 2017

Limitation à 80 km/h : 40 millions d'automobilistes cite l'exemple du Danemark

Limitation à 80 km/h : 40 millions d'automobilistes cite l'exemple danois

L'association 40 millions d'automobilistes et le sénateur de la vienne Alain Fouché présentaient ce matin à la presse l'exemple du Danemark, où la limitation de vitesse sur le réseau secondaire vient de passer de 80 à 90 km/h au moment même où la France se prépare à faire l'inverse...

Imprimer

Avant que le projet du gouvernement de faire baisser la vitesse maximale à 80  km/h au lieu de 90 sur le réseau secondaire (les "routes bidirectionnelles sans séparateur central", soit environ 400 000 km) ne soit examiné par les "experts" du Comité interministériel de sécurité routière (CISR) le 18 janvier 2018, 40 millions d'automobilistes attire l'attention des médias - et celle des ministres, élus, conseillers ou tout autre organisme vivant doué de réflexion - sur l'exemple danois...

A l'aide d'une vidéo tournée au Danemark, présentée au Sénat ce matin à la presse en compagnie du sénateur Alain Fouché, l'association démontre l'absurdité du projet français. En clair : lorsque les routes danoises étaient limitées à 80 km/h, la vitesse moyenne constatée était de 89 km/h. Après une expérience menée sur 106 km de routes limitées à 90 pendant trois ans, les conducteurs danois ont roulé en moyenne à... 89,1 km/h !

"Ce qui provoque l'accident, c'est l'écart entre la limitation de vitesse prescrite et l'acceptabilité"

Grâce à la réduction du différentiel entre d'une part ceux qui roulent de toute façon 10 km/h en dessous des limitations et d'autre part ceux qui estiment que la limite n'est pas adaptée et doublent parfois de façon inconsidérée, non seulement la vitesse moyenne est restée sensiblement la même, mais surtout les accidents - notamment les chocs frontaux dus aux dépassements dangereux - ont diminué de 11% et les morts de 13%...

"J'étais favorable à cette augmentation (de 80 à 90 km/h, NDLR) car ce qui provoque l'accident, c'est l'écart entre la limitation de vitesse prescrite et l'acceptabilité", estime John Sckaletz, analyste de la police danoise chargé de la circulation routière.

Sur les autoroutes danoises où la vitesse maximale autorisée est passée de 110 à 130 km/h, les autorités ont noté une diminution de 56% des accidents et une baisse de 61% du nombre de tués. "La décision a été prise d'augmenter la limitation de vitesse sur le réseau autoroutier parce que les vitesses moyennes constatées étaient d'environ 120 à 122 km/h", confirme Adriaan Schelling, consultant pour la Direction danoise des routes : "après l'augmentation de la limitation, les vitesses moyennes sont restées les mêmes, autour de 122 ou 124 km/h".

"Les radars ont un seul objectif : remplir les caisses de l'Etat sur le dos des automobilistes"

Interrogé par Moto-Net.Com, le sénateur centriste de la Vienne Alain Fouché - connu pour sa liberté de ton rafraîchissante à propos des radars, à qui l'on doit notamment la réduction du délai pour récupérer un point - estime que le projet français a malheureusement toutes les chances d'aboutir.

"Ça va faire grogner, mais ça risque de passer par décret, donc sans vote du Parlement", nous glisse cet ami d'enfance de Jean-Pierre Raffarin, qui s'estime "trop vieux pour faire de la moto" (75 ans, NDLR), mais se souvient avec émotion de ses balades en 125 et de sa montée de l'Alpe d'Huez dans la Buick parentale, à l'aube des années 50, qui s'était terminée... en tracteur!

"Politique du tout-radars : j'accuse !", dénonçait récemment sur son blog le sénateur (ci-dessus entouré de Daniel Quéro, président de 40 millions d'automobilistes, et de Pierre Chasseray, délégué général) : "je dénonce depuis plusieurs années ce système qui ne répond à aucune politique de sécurité routière pour les automobilistes mais à un seul objectif : remplir les caisses de l'Etat sur le dos des automobilistes !"

En attendant le CNSR du 18 janvier, M. Fouché a déposé une question écrite au gouvernement dans laquelle il interroge le ministre de l'intérieur sur les limites de la politique du tout-radar.

"S'il y a plus d'accidents sur les routes départementales et nationales ce n'est pas parce que la vitesse autorisée y est trop élevée mais en raison de l'état des routes qui ne pourra être améliorée tant que l'Etat continuera à ne pas reverser aux départements les dotations qui lui reviennent", estime le sénateur qui aimerait que les 920,3 millions d'euros collectés par les radars en 2016 soient plus généreusement distribués aux collectivités locales chargées notamment de l'entretien des routes...

A suivre de près sur MNC : restez connectés !

"Danemark : en route vers le bon sens"

Expérimentation du 80 km/h : l'exemple de la Haute-Saône

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Dakar moto 2020 : Edwin Straver est décédé...

Le Dakar pleure la mort d'un deuxième pilote moto : Edwin Straver, décédé ce vendredi des suites de ses blessures après sa lourde chute dans la 11ème et avant-dernière étape du rallye. Le motard néerlandais, vainqueur l'an passé en malles-moto, avait 48 ans...
Dakar 2 commentaires
WSBK et WSSP 2020 : les pilotes français dans les starting-blocks

Loris Baz sur R1 et Sylvain Barrier sur Panigale V4R, Jules Cluzel, Corentin Perolari et Andy Verdoïa sur R6, Lucas Mahias sur ZX-6R : la France sera représentée par six pilotes cette saison en World Superbike et World Supersport. Ils se préparent activement pour la première course, dans un mois en Australie.
Andrea Iannone entendu par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février

Les choses se précisent pour Andrea Iannone, contrôlé positif à une substance de la famille des stéroïdes : le pilote Aprilia est convoqué par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février, ce qui exclut sa présence au "shakedown" de reprise du MotoGP en Malaisie. Le n°29 risque jusqu'à quatre ans de suspension. Explications.
Pilotes et équipes 26 commentaires
Fabrice Recoque (Honda) : nous retrouvons les volumes de 2008 avant la chute violente du marché

Honda a immatriculé 33 132 motos en France en 2019 (+15,2%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Fabrice Recoque.
Interviews 1 commentaire
Eric Antunes (KTM) : un marché à +5% en 2020 serait encore un bon résultat

KTM et Husqvarna ont immatriculé respectivement 8164 et 2129 motos en France en 2019 (+4,2 et +14,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le président de la marque autrichienne dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC d'Eric Antunes.
Guillaume Vuillardot (Suzuki) : Euro5 va nous pousser à évoluer et à changer

Suzuki a immatriculé 7643 motos et scooters en France en 2019 (+6,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur commercial de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Guillaume Vuillardot.
Pierre Audoin (Indian) : la FTR est un succès et crée un vrai nouveau segment

Indian a immatriculé 1880 motos en France en 2019 (+24,3%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le responsable de la marque américaine dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Pierre Audoin.
Jérôme Jullien (SIMA) : Royal Enfield mérite une mention spéciale

Via la SIMA, Royal Enfield et Mash ont immatriculé 3545 et 2633 motos en France en 2019 (+98,5 et +4,4%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur marketing de l'importateur français dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Jérôme Jullien.
Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...