• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
OUI MAIS NON MAIS QUAND MÊME
Paris, le 13 décembre 2017

Limitation de vitesse à 80 km/h : Emmanuel Barbe admet que l'expérimentation n'était pas suffisante...

Limitation de vitesse à 80 km/h : Emmanuel Barbe admet que l'expérimentation n'était pas suffisante !

Interrogé sur France Info à propos de la baisse de la vitesse à 80 km/h, le délégué interministériel a curieusement assuré que les résultats de l'expérimentation menée pendant deux ans sur 81 km était bons... mais insuffisants pour faire une bonne étude accidentologique !

Imprimer

Dans un magnifique élan de solidarité gouvernementale, les responsables français continuer à tenter de faire croire aux citoyens que leur vrai problème, leur urgence numéro un, la clé de tous leurs problèmes, c'est le nombre d'accidents de la route (merci de rayer le chômage le niveau scolaire l'évasion fiscale la délinquance et les injustices sociales de la liste de vos préoccupations).

Pour mieux préparer les Français à la nouvelle augmentation des prélèvements obligatoires que ne manquerait pas d'entraîner cette baisse de la vitesse sur le réseau secondaire avec son inévitable pluie d'amendes supplémentaires, le ministère de l'intérieur a tenté d'expliquer qu'aucune décision ne serait prise avant le CISR du 18 janvier 2018, mais le premier ministre himself a déclaré sur Twitter qu'il était favorable à baisse à 80 km/h au lieu de 90...

"Je refuse de m'en prévaloir car ce n'est pas suffisant pour faire une bonne étude accidentologique"

Peu importe que le nombre de morts sur les routes françaises ait été divisé par deux en dix ans (et par 5 en 40 ans, sans même tenir compte de l'explosion du trafic !) : c'est désormais au tour du délégué interministériel, Emmanuel Barbe, de monter au créneau pour expliquer sur France Info que "si les 44 millions de véhicules en circulation en France roulent moins vite, il y aura moins d'accidents, c'est assez mécanique : le fait que ça ferait baisser le nombre d'accidents et le nombre de morts, ça ne fait pas l'ombre d'un doute".

Mais le passage le plus savoureux de cet entretien se situe à 4'10 : concernant les résultats de l'expérimentation menée par Bernard Cazeneuve, l'ancien ministre de l'intérieur, M. Barbe admet que ce n'est pas suffisant pour en tirer des enseignements significatifs : "nous avons évidemment des résultats, ça a marché pour faire baisser la vitesse assez significativement, ça a eu un impact sur le fait qu'il y ait un peu plus de personnes qui sont en léger excès de vitesse et ça a plutôt des résultats favorables en termes d'accidentalité, mais je refuse tout simplement de m'en prévaloir parce que deux ans et un tronçon aussi court (81 km, NDLR !), ce n'est pas suffisant pour faire une bonne étude accidentologique"...

Evolution du nombre de morts sur les routes (ONISR)

"Il s'agit du nouveau chiffon rouge que le gouvernement agite pour masquer son impuissance à régler les vrais problèmes - crise économique, chômage, sécurité", écrivions-nous il y a bientôt quatre ans à propos de cette baisse à 80 km/h soutenue alors par Manuel Valls (mais si, l'ancien premier ministre) et reprise aujourd'hui par le gouvernement d'Edouard Philippe (mais si, le barbu)... L'histoire "en marche", en somme ?!

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Ils arrivent déjà pas à tirer les bonnes conclusions sur 1 an et sur tout le territoire ... alors sur 81kms, c'te bidonnage. Les comiques ont du soucis à se faire, y a une nouvelle filière qui se met en place et zont même pas besoin de se produire dans une salle, la scène médiatique suffit.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Dakar moto 2020 : Edwin Straver est décédé...

Le Dakar pleure la mort d'un deuxième pilote moto : Edwin Straver, décédé ce vendredi des suites de ses blessures après sa lourde chute dans la 11ème et avant-dernière étape du rallye. Le motard néerlandais, vainqueur l'an passé en malles-moto, avait 48 ans...
Dakar 2 commentaires
WSBK et WSSP 2020 : les pilotes français dans les starting-blocks

Loris Baz sur R1 et Sylvain Barrier sur Panigale V4R, Jules Cluzel, Corentin Perolari et Andy Verdoïa sur R6, Lucas Mahias sur ZX-6R : la France sera représentée par six pilotes cette saison en World Superbike et World Supersport. Ils se préparent activement pour la première course, dans un mois en Australie.
Andrea Iannone entendu par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février

Les choses se précisent pour Andrea Iannone, contrôlé positif à une substance de la famille des stéroïdes : le pilote Aprilia est convoqué par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février, ce qui exclut sa présence au "shakedown" de reprise du MotoGP en Malaisie. Le n°29 risque jusqu'à quatre ans de suspension. Explications.
Pilotes et équipes 18 commentaires
Fabrice Recoque (Honda) : nous retrouvons les volumes de 2008 avant la chute violente du marché

Honda a immatriculé 33 132 motos en France en 2019 (+15,2%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Fabrice Recoque.
Eric Antunes (KTM) : un marché à +5% en 2020 serait encore un bon résultat

KTM et Husqvarna ont immatriculé respectivement 8164 et 2129 motos en France en 2019 (+4,2 et +14,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le président de la marque autrichienne dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC d'Eric Antunes.
Guillaume Vuillardot (Suzuki) : Euro5 va nous pousser à évoluer et à changer

Suzuki a immatriculé 7643 motos et scooters en France en 2019 (+6,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur commercial de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Guillaume Vuillardot.
Pierre Audoin (Indian) : la FTR est un succès et crée un vrai nouveau segment

Indian a immatriculé 1880 motos en France en 2019 (+24,3%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le responsable de la marque américaine dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Pierre Audoin.
Jérôme Jullien (SIMA) : Royal Enfield mérite une mention spéciale

Via la SIMA, Royal Enfield et Mash ont immatriculé 3545 et 2633 motos en France en 2019 (+98,5 et +4,4%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur marketing de l'importateur français dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Jérôme Jullien.
Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...