• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#ARGENTINAGP 2019 - DÉCLARATIONS
Paris, le 1er avril 2019

Les pilotes s'expliquent après le GP d'Argentine MotoGP 2019

Les pilotes s'expliquent après le GP d'Argentine MotoGP 2019

Vous avez suivi les principaux faits de course du GP d'Argentine Moto GP 2019 hier en direct sur MNC Live et dans notre compte rendu complet : le Journal moto du Net vous présente aujourd'hui le débriefing des pilotes qui se sont illustrés pendant cette deuxième épreuve du championnat du monde.

Imprimer

Marc Marquez, Honda Repsol (1er en qualifs et 1er en course)

"C'était une journée parfaite ! J'étais hyper concentré dès les FP1 et tout s’est bien déroulé à part un petit contretemps en FP4 (bris de chaîne sur sa première moto, NDLR). Mais nous avons continué à attaquer et attaquer encore..."

"En course, je savais que mon point fort était les cinq premiers tours", poursuit le champion du monde en titre et leader du classement 2019. "J'ai tout donné et j'ai vu l'écart se créer : une seconde, puis deux secondes, puis trois, alors je me suis installé dans mon rythme et j'ai un peu moins attaqué. J'ai géré les pneus et la moto et j'avais un feeling très doux avec la moto".

Pole position, record du tour en course et victoire avec presque 10 secondes d'avance : force est de constater que Marc Marquez réalise un spectaculaire carton plein au GP d'Argentine 2019 ! Le bilan est en revanche moins glorieux pour son coéquipier Jorge Lorenzo, seulement 12ème...

Valentino Rossi, Yamaha Monster (4ème en qualifs et 2ème en course)

Andrea Dovizioso, Ducati (3ème en qualifs et 3ème en course)

"Je suis bien sûr satisfait du podium, c'était notre objectif pour cette manche sur un circuit historiquement difficile pour nous. En revanche, je ne suis pas particulièrement satisfait de la performance du pneu arrière car nous ne pouvions pas attaquer en fin de la course, contrairement à ce que nous espérions après les essais".

Andrea Dovizioso, Ducati (3ème en qualifs et 3ème en course)

"Dans le dernier tour, je ne pouvais pas me débarrasser de Rossi ni le redoubler, ça aurait été trop risqué Nous avons des données intéressantes que nous analyserons en profondeur avant la prochaine course. Austin est une piste encore plus délicate pour nous théoriquement, notre objectif sera donc d’essayer  de monter une nouvelle fois sur le podium".

Alex Rins, Suzuki (16ème en qualifs, 5ème en course)

"C'était une course incroyable ! Je n’ai commis aucune erreur, ce qui est fantastique vu la difficulté de la piste et le manque d'adhérence".

Alex Rins, Suzuki (16ème en qualifs, 5ème en course)

"Il faut vraiment que j'améliore ma position sur la grille de départ lors des prochaines courses. Je vise donc de meilleures séances de qualifications car ma position de départ m'a vraiment coûté cher aujourd'hui, mais je suis heureux de remporter un Top 5 pour moi et pour l’équipe !"

Jack Miller, Ducati Pramac (5ème en qualifs et 4ème en course)

"Je suis évidemment satisfait de ce résultat en Argentine, même si j'ai quand même manqué d'un peu d'expérience. Je me suis beaucoup battu avec Petrucci et Morbidelli et ça m'a fait perdre le contact avec les pilotes de tête. Mais tout bien considéré c'est OK, car aujourd'hui on a beaucoup appris. On travaille très bien et je remercie l'équipe pour ça".

Danilo Petrucci, Ducati (10ème en qualifs et 6ème en course)

"Je suis content car après quelques erreurs en qualifications, nous avons réussi à donner le meilleur de nous-mêmes en piste. Si j'étais parti un peu plus près de l'avant, j'aurais probablement pu me battre pour le podium jusqu'à la toute fin, mais Je devais demander beaucoup aux pneus pour remonter dans le peloton. Lors des derniers tours, je me débattais vraiment avec l’arrière au freinage et j’ai donc dû abdiquer".

"Je suis néanmoins satisfait car nous avons bien travaillé ici. Je m'améliore de jour en jour et je veux maintenir cette tendance à Austin, où je dois avant tout être plus fort en qualifications. Notre objectif est de rouler constamment aux avant-postes et de marquer des points, ce sera crucial dans une saison aussi longue".

Fabio Quartararo, Yamaha SRT Petronas (7ème en qualifs et 8ème en course)

Jorge Lorenzo, Honda-Repsol (12ème en qualifs et 12ème en course)

Cal Crutchlow, LCR Honda (8ème en qualifs et 13ème en course)

Johann Zarco, KTM (18ème en qualifs et 15ème en course)

Maverick Vinales, Yamaha Monster (2ème en qualifs et abandon en course)

"J'ai vu la rediffusion de l'incident avec Franco et ce n'était rien. C'était le dernier tour, nous avions tous essayé de faire le maximum, alors c'est juste une erreur et rien de plus. Peut-être que lors de la prochaine course ce sera moi qui ferai la même erreur. C’est quelque chose de compréhensible et ce n’est pas un problème".

Maverick Vinales, Yamaha-Monster (2ème en qualifs et abandon en course)

"Les pneus tendres étaient assurément la bonne décision (Viñales est le seul à être parti en soft à l'avant et à l'arrière, NDLR) : dans le premier tour, même si je n'étais pas bien parti, j'ai pu doubler beaucoup de pilotes. Finalement à la fin du premier tour, je crois que j'étais troisième ou quatrième : ce n'était donc pas mauvais comme stratégie" (si la course durait un tour, oui... mais il faut en couvrir 25, NDLR !).

"Cependant, ma moto ne fonctionnait pas parfaitement et nous devons donc continuer à travailler et voir si nous pouvons résoudre nos problèmes pour la prochaine course. Honnêtement, je me sens bien sur tous les circuits et nous montrons un bon potentiel. C'est toujours en course que nous avons un problème. Mais quand la moto est là, je suis toujours dans le top 3", conclut le coéquipier de Rossi.

Franco Morbidelli, Yamaha SRT Petronas (6ème en qualifs et abandon en course)

"La course s’est très bien déroulée pour nous et on s'est battu pour les premières positions, comme prévu.  Je me sentais très fort dans certaines parties du circuit. Je me suis bien amusé avec Rossi, Miller et Crutchlow et ce fut une très bonne course jusqu'au dernier tour"...

Franco Morbidelli, Yamaha SRT Petronas (6ème en qualifs, abandon en course)

"Je me battais pour la sixième position quand j'ai rattrapé Viñales. Je ne voulais pas essayer de le doubler, mais je ne pouvais pas freiner correctement en raison de la double aspi. C’est peut-être ça, combiné à sa tentative de couper pour dépasser Petrucci, qui nous a conduits à la chute tous les deux. C'est dommage pour nous deux, mais heureusement nous allons bien. Il est important de retirer les points positifs de cette course, afin de pouvoir rester au même niveau et continuer à progresser. Yamaha et l’équipe ont très bien travaillé tout au long du week-end : c'est ce que je retiendrai de cette course".

Joan Mir, Suzuki (19ème en qualifs et abandon en course)

"Nous sommes toujours en train de vérifier ce qui s'est passé aujourd'hui, mais je ne me sentais pas bien avec le grip à l'arrière dès le début de la course. J'ai pris un bon départ et quand j'étais derrière Alex, j'étais prêt à le suivre pour remonter dans le peloton. J'aurais pu apprendre de lui. C'est la première fois de ma carrière que je m'arrête au stand, mais je ressentais vraiment quelque chose d'étrange à l'arrière"...

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Honda MSX125 Grom : mini moto, maxi succès et gros taro 

Lancé en 2013 - à 3050 euros - et remodelé en 2016, le MSX125 évolue en 2021 : nouveau monocylindre Euro5 à boite 5 rapports, nouvelle plastique à personnaliser et nouveau surnom... à la Grom ? Présentation du best-seller mondial que Honda affiche à... 3950 euros !
Motos 2 commentaires
Horaires et objectifs du GP de Teruel MotoGP 2020

Alors qu'il ne reste que quatre courses à disputer, le championnat du monde MotoGP 2020 est désormais mené par Joan Mir au détriment de Fabio Quartararo... Horaires, enjeux et programme de la 11ème manche de cette bien étrange mais captivante saison : le Grand Prix moto de Teruel, qui réinvestit le circuit d'Aragon (Espagne).
GP de Teruel 1 commentaire
Suzuki GSX-R1000R 2021 : 70 exemplaires aux couleurs des MotoGP

Condamnée par la norme Euro5, la GSX-R1000R fait de la résistance ! En novembre prochain, 70 exemplaires millésimés 2021 arriveront dans le réseau Suzuki France... et dans la magnifique livrée MotoGP 2020 qui célèbre les 100 ans de la marque. Rins et Mir en assurent la promo en vidéo.
La KTM 890 Adventure (Euro5) remplace aussi la 790, mais à quel prix ?

Deux semaines après avoir dévoilé ses nouvelles 890 Adventure R et Rally, KTM présente la version standard de son trail de "quasi" moyenne cylindrée. La 890 Adventure bénéficie des mêmes mises à jour par rapport à la 790 qu'elle remplace... et engendre une hausse tarifaire que la filiale française promet légère.
Champions du monde : Jonathan Rea et Kawasaki passent la six en Superbike

Cette année encore, Jonathan Rea a été le plus fort : le "Number One" du World Superbike a décroché un sixième titre d'affilée lors de la finale à Estoril (Portugal). Avec son coéquipier Alex Lowes et son collègue Xavi Forés, il a également assuré à Kawasaki un sixième titre constructeur.
[Vidéo] Ducati présente le nouveau V4 Granturismo de la Multistrada 2021

En 2021, la Multistrada dit "ciao" au bicylindre et "benvenuto" au 4-cylindres ! Après la sportive Panigale et le roadster Streetfighter, le maxitrail Ducati reçoit sa propre version - à ressorts ? - du V4 surnommé Granturismo au lieu de Stradale... Présentation MNC et vidéo - du boss de - Ducati !
Rentrée 2020 : ça roule toujours pour le marché moto et scooter français

En progression de +17,2% en août, le marché français du motocycle a maintenu le rythme sur le mois de septembre, toujours plus chargé : les immatriculations (en 125 cc et plus) ont augmenté de +17% pour atteindre 17 477 unités. MNC fait le point avec la concession Harley-Davidson RoadStar 92.
Septembre 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)

Nouvelles dates

GP moto d'Espagne 19 juillet : GP d'Espagne
GP moto d'Andalousie 26 juillet : GP d'Andalousie (nouveau)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Styrie 23 août : GP de Styrie
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Emilie Romagne 20 septembre : GP d'Emilie Romagne (nouveau)
GP moto de Catalogne 27 septembre : GP de Catalogne
GP de France moto 11 octobre : GP de France
GP moto d'Aragon 18 octobre : GP d'Aragón
GP moto d'Aragon 25 octobre : GP de Teruel (nouveau)
GP moto d'Europe 8 novembre : GP d'Europe (nouveau)
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence
Nouveau GP moto du Portugal 22 novembre : GP du Portugal (nouveau)

Courses annulées

GP moto des Amériques  GP des Amériques
GP moto d'Italie  GP d'Italie
GP moto d'Allemagne  GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas  GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande  GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne  GP de Grande-Bretagne
GP moto du Japon  GP du Japon
GP moto d'Australie  GP d'Australie
GP moto d'Argentine  GP d'Argentine
GP moto de Thaïlande  GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie  GP de Malaisie

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...