• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BILAN SEMESTRIEL
Paris, le 10 juillet 2009

Le marché du motocycle en baisse, pas en berne

Le marché du motocycle en baisse, pas en berne

Au premier semestre 2009, les ventes de motocycles en France ont fléchi de 12,8%. Cette baisse, plus accentuée chez les 125 que chez les grosses cylindrées, peut s'expliquer par plusieurs facteurs. Chiffres, analyses, bilans et interviews...

Imprimer

Le marché du motocycle en baisse, pas en berne

Le premier semestre 2009 a été relativement difficile pour les professionnels du motocycle en France : d'une manière globale, le nombre d'immatriculations a baissé de 12,8% par rapport aux six premiers mois 2008. Néanmoins, ce chiffre est loin d'être aussi "négatif" qu'il n'y parait...

Tout d'abord d'un point de vue statistique, le premier semestre 2009 comptait un jour ouvrable et deux jours "d'ouverture de concession" (du mardi au samedi, pas encore le dimanche...) de moins que le premier semestre 2008.

Il ne faut pas oublier surtout que depuis plusieurs années, le marché français ne cesse de battre ses propres records. Difficile de tenir la cadence indéfiniment... Demandez à Rossi !

D'un point de vue météorologique, cet hiver s'est montré particulièrement rigoureux et les deux premiers mois de l'année n'étaient vraiment pas engageants : froid, pluie et même plusieurs jours de neige (de la vraie) !

Si l'on ajoute à cela les aides consenties à l'achat d'une voiture - secteur en crise, cher à la France et à ses trois constructeurs phares -, on comprend que les clients ne se soient pas rués dans les concessions de deux-roues motorisés en début d'année...

Bilan du marché de la moto et du scooter en France, les chiffres du mois de juin 2009

À observer le tableau des immatriculations de motocycles (deux-roues motorisés de plus de 50 cc), on observe une deuxième chose : ce "-12,8%" général cache bien des disparités...

Ainsi note-t-on que les cinq premiers constructeurs sont dans le "mauve" - c'est moins inquiétant que le rouge... - ! Mais là encore, il est nécessaire de dissocier ceux dont les parts de marché baissent et ceux pour qui elles augmentent, différencier les japonais - dont certains ont fortement rehaussé leurs tarifs - et l'italien qui vend de nombreux tricycles...

Ainsi, avec 23 167 immatriculations, le numéro un français Yamaha voit simultanément ses ventes baisser de 8,8% par rapport au premier semestre 2008, mais sa part de marché gagner presqu'un point : de 19,66% à 20,56 % !

Honda, monté sur la deuxième marche du podium l'an dernier, suit la tendance du marché (-13,1% pour le gant de Tokyo) et maintient peu ou prou sa part de marché en France : 14,51% sur l'ensemble des six premiers mois 2009, obtenus grâce à ses 16 352 immats.

Suzuki en revanche fait grise mine avec une baisse de ses immatriculations de 23,1% (13 339 immats depuis le 1er janvier 2009) et une part de marché qui perd 1,6 points : la PDM de Suz' passe de 13,44% à 11,84% ce premier semestre.

Bilan du marché de la moto et du scooter en France, les chiffres du mois de juin 2009

Kawasaki demeure 4ème avec 9 904 immatriculations mais c'est le japonais le mieux loti : ses immatriculations ne baisse "que" de 6,8% et sa PDM en France augment d'un demi-point : la firme d'Akashi représente actuellement 8,79% du marché français.

Quant à Piaggio, il émarge certes sur nos tableaux à -37,6%, mais a largement de quoi se consoler ! En effet, nos données n'incluent pas les immatriculations de tricycles, donc les exceptionnels - à de nombreux points de vue : technologiques, commerciaux, financiers... - MP3 LT font partie !

En six mois, ce sont plus de 7 500 MP3 LT qui ont été immatriculés en France ! L'ensemble de la profession s'accorde d'ailleurs à souligner qu'en prenant en compte ces ventes, le marché de la "moto et du scooter" afficherait une baisse moins marquée : entre -7 et -8%...

Il faut ensuite saluer les excellentes performances des constructeurs "occidentaux" : Harley-Davidson parade en 6ème place avec une hausse de ses ventes de 24,5%, Triumph suit l'exemple du cousin d'Amérique avec un satisfaisant +6,3%, Peugeot, KTM et Sym entretiennent leur rythme 2008 (respectivement -1,5, +2,2 et +1%) et Jonway poursuit sa conquête de PDM (+54,4%).

En revanche, on observe que BMW peine à suivre la tendance du marché (-14,1%), que MBK boit la tasse (-22,5%), tout comme Daelim (-25,1%), Aprilia (-36,4%), Gilera (-32,5%) et les "autres" : les ventes des constructeurs hors du Top20 ont baissé de 25,8%.

Afin d'affiner ce premier constat, nous nous pencherons - comme chaque mois - sur les chiffres du marché 125 d'une part et ceux du marché des grosses cylindrées d'autre part. Puis sur les pages suivantes, nous profiterons des réflexions de différents responsables de marque qui ont aimablement répondu à notre petit questionnaire...

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !