• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
UN SEUL CRIT'AIR : LA TAXE
Paris, le 6 janvier 2017

Zones de circulation restreinte : les vignettes Crit'Air rapportent gros à l'État

ZCR  : les vignettes Crit'Air rapportent gros

1,4 million de vignettes Crit'Air, obligatoires sur les motos et voitures dans les Zones de circulation restreinte (ZCR) à partir du 16 janvier, ont déjà été commandées, se réjouit la ministre de l'environnement Ségolène Royal. Les usagers, eux, subissent un nouvel impôt déguisé très lucratif pour l'État.

Imprimer

Obligatoire dès le 16 janvier dans les Zones de circulation restreinte (ZCR) dont la première a été mise en place à Paris, la vignette Crit'Air se présente sous la forme d'une pastille renseignant sur la motorisation et l’âge du véhicule, selon six classes distinguées par un code couleur (ci-dessous pour les deux-roues). Elle est obligatoire sur les voitures, motos, poids lourds, bus, trois-roues, quatre-roues et utilitaires. Bref, sur tous les engins à moteur !

Une classe spécifique est réservée aux véhicules électriques "Zéro émission moteur" dans la classification de ce nouveau document, baptisé "certificat sur la qualité de l’air". Son objectif est de signaler le degré de pollution des véhicules et donc leur possibilité d'accéder ou non aux ZCR, interdites aux voitures d'avant 1997 et aux motos d'avant 1999 du lundi au vendredi, de 8h à 20h.  A terme, ce système remplacera la circulation alternée en laissant aux préfets le soin de choisir quels types de vignettes seront autorisés à circuler en cas d'épisode de pollution.

Grâce au code couleur, les forces de l'ordre pourront aisémment identifier la classe Crit'Air du véhicule, et donc repérer les modèles non autorisés. Cette vignette Crit'Air se commande sur un site dédié au prix de 3,70 euros, auquel s’ajoute le montant de l’acheminement par voie postale. Soit un coût total pour l'usager de 4,18 euros... et une recette pour l'État qui frôle les 6 millions d'euros puisque déjà "1,4 million d'exemplaires" auraient déjà été commandés, affirme Ségolène Royal.

Défaut de vignette ? 68 € d'euros d'encouragement de Ségolène !

Ravie de ces chiffres, la ministre de l'environnement - dont la route solaire à 5 millions d'euros continue à faire débat - salue "une prise de conscience citoyenne" là où MNC voit surtout une résignation obligatoire sous peine d'amende, dans la mesure où le défaut de vignette sera à terme sanctionné par un PV forfaitaire de 68 € (135 € pour les camions) sans perte de points, minoré à 45 € si paiement dans la foulée et majoré à 180 € après 45 jours ! Maigre consolation : les utilisateurs bénéficient pour l'instant d'une période de tolérance - sans amende - valable pendant encore quelques mois. 

A la libre appréciation des autorités locales, pourront aussi être verbalisés le stationnement dans une ZCR sans avoir de vignette, et le stationnement avec une vignette pour laquelle la circulation est interdite. Les "petits malins" ne sont pas oubliés de ce dispositif favorisant la prise de pognon de conscience : l'échange de vignette avec une autre classe que son véhicule sera aussi passible d'une prune ! Pas la peine, donc, de coller la vignette verte de la Zoé électrique  de mamie sur votre moto du siècle dernier...

Indifférente aux accusations dénonçant l'obligation d'acheter une vignette sous peine de contravention, Ségolène Royal se dit ravie de cette moyenne de "40 000 vignettes commandées par jour", soit près de 170 000 € quotidiennement collectés par le site gouvernemental. La ministre estime que le cap des "4 millions de véhicules équipés" devrait être dépassé en mars. Oui, mais à quel prix ?

Vignettes Crit'Air deux-roues Paris 2016

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Horaires et enjeux du Grand Prix d'Australie MotoGP 2017

Le Grand Prix d'Australie, 16ème course MotoGP 2017 ce week-end sur le magnifique de circuit Phillip Island, devrait permettre à Andrea Dovizioso et Marc Marquez, les deux prétendants au titre mondial, d'affûter leurs armes en vue des deux dernières lignes droite de la saison en Malaisie et à Valence... Présentation, horaires, déclarations et rétrospectives : réglez bien vos réveils !
Interview Xavier Crépet : Harley-Davidson veut conquérir le monde

Objectifs de la nouvelle gamme Softail 2018, analyse du début de carrière de la Street 750, ambitions dans le monde à long terme, avenir de la moto électrique LiveWire : Xavier Crépet, directeur marketing et communication Harley-Davidson pour l'Europe du Sud-Ouest, nous éclaire sur toutes ces questions dans notre interview MNC !
Ducati présente son Monster 821 2018 : moderne et "rajauni" !

Ducati exposera cinq nouveautés 2018 au prochain salon Eicma de Milan. Aux côtés de sa très attendue Superbike V4 et d'un hypothétique Scrambler 1100, la firme de Bologne dévoilera une nouvelle version de son Monster 821, plus moderne et... tout jaune ! Présentation.
Vente aux enchères : 14 motos rares à Drouot

La maison de ventes Leclere organise ce week-end à l'Hôtel Drouot une vente aux enchères de 14 motos, ou plus exactement de 13 motos et une mobylette puisqu'une célèbre "Bleue" sera proposée aux côtés des 900 Bol d'Or, 500 H1 et autres GT 750... Demandez le programme... et préparez vos chéquiers !
GP du Japon - Lorenzo (6ème) : "Quelqu'un doit dire à Zarco de se calmer"

Jorge Lorenzo, sixième du Grand Prix du Japon 2017, est très remonté contre Johann Zarco suite à un accrochage survenu dans les premiers tours sous le déluge japonais. L'officiel Ducati - 7ème au provisoire derrière... Zarco, justement ! - va porter l'affaire devant la commission de sécurité. Le pilote Tech3 estime pour sa part qu'il s'agit d'un simple fait de course. Déclarations et analyse MNC.
Manifs FFMC ce week-end : liste des points de rendez-vous en France

Les motards manifestent ce week-end à Paris et dans toute la France à l'appel de la Fédération française des motards en colère (FFMC) pour protester contre les restrictions de circulation en ville, qui touchent également les motos et scooters malgré leur fluidité...
GP du Japon - Rossi (chute et abandon) : "Je n'avais aucun grip"

C'en est officiellement terminé des espoirs de titre de champion du monde MotoGP 2017 pour Valentino Rossi, contraint à l'abandon suite un high side durant le Grand Prix du Japon. L'officiel Yamaha s'est relevé sans blessure supplémentaire sur sa jambe fracturée, mais la tête pleine de questions quant aux soucis de motricité de sa M1 officielle. Déclarations et analyse MNC.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.