• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Paris, le 15 avril 2008

Le Lion lâche les fauves !

Le Lion lâche les fauves !

Peugeot Motocycles lance une nouvelle finition Sport de ses scooters Satelis et Geopolis : beaucoup de noir, un peu de rouge et une signature RS comme "Résolument Sport". L'occasion de tester les versions 250 et 500 cc. Avec de bonnes surprises à la clé !

Imprimer

Un peu plus de deux ans après le lancement de la gamme étendue de scooters Satelis et Geopolis (lire Moto-Net.Com du 4 octobre 2005), Peugeot s'est taillé la part du Lion grâce à son 125 qui occupe la troisième vente de la catégorie en France.

Essai nouveau scooter Peugeot Satelis RS 250 et 500 : Peugeot lâche les fauves avec les scooters Satelis RS : Résolument Sport !

Début mai 2008, le constructeur sochalien lance une déclinaison "Résolument Sport" (RS) de sa gamme : après les routes champêtres de sa Franche-Comté natale au printemps dernier (lire notre Essai Moto-Net.Com du 20 juin 2007), retour sur le bon vieux bitume parisien pour une journée de présentation de la gamme RS sur le terrain de prédilection des scoots : la ville, son tourbillon, ses promesses, ses pavés, ses pièges...

Sont concernés par cette finition RS les Satelis 125, 250, 400 et 500, ainsi que les Geopolis (les grandes roues) 125, 250 et 400. Et si l'on ne voit que très peu de Geopolis dans nos rues, c'est que les scooters grandes roues se vendent très peu en France mais davantage en Italie, auprès de la gente féminine en particulier.

Esthétiquement, la gamme RS est incontestablement une réussite grâce à un heureux mariage entre le noir et quelques touches de rouge, notamment les liserés de selle et les étriers de freins.

Essai nouveau scooter Peugeot Satelis RS 250 et 500 : Peugeot lâche les fauves avec les scooters Satelis RS : Résolument Sport !

Essai nouveau scooter Peugeot Satelis RS 250 et 500 : Peugeot lâche les fauves avec les scooters Satelis RS : Résolument Sport !

Essai nouveau scooter Peugeot Satelis RS 250 et 500 : Peugeot lâche les fauves avec les scooters Satelis RS : Résolument Sport !

La tonalité est bel et bien sportive, avec le choix judicieux des jantes noires à bâtons, le saute-vent fumé sport et la petite griffe RS (à ne pas confondre avec Renault Sport, SVP !).

Bref, chacun se fera sa propre opinion sur le look de cette nouvelle série, mais l'ensemble nous est apparu très cohérent esthétiquement. Quant à la touche sportive, elle reste plutôt classe et sans excès.

Cette nouvelle gamme RS n'est pas d'ailleurs sans rappeler la version Blacksat du fameux Peugeot Satelis 125 Compressor, apparue en septembre dernier : la robe était noire aussi, agrémentée de rappels de couleurs non pas rouges mais orange.

Hormis cette nouvelle peinture, on retrouve sur la nouvelle gamme RS les qualités déjà connues de ces scooters et qui ont fait le succès du Satelis en France, à savoir une présentation soignée et des aspects pratiques de première catégorie.

Essai nouveau scooter Peugeot Satelis RS 250 et 500 : Peugeot lâche les fauves avec les scooters Satelis RS : Résolument Sport !

Le tableau de bord est toujours aussi complet et lisible et se marie bien avec la nouvelle découpe de la bulle sport, légèrement fumée. Les espaces de rangements constituent un des gros avantages concurrentiels de la gamme Satelis, puisque outre la boîte à gants pouvant accueillir une bouteille d'eau d'un litre, un rangement sur le guidon et l'accroche sac, le coffre sous la selle à ouverture automatique par vérins (télécommande en option) permet toujours d'accueillir deux casques intégraux.

Essai nouveau scooter Peugeot Satelis RS 250 et 500 : Peugeot lâche les fauves avec les scooters Satelis RS : Résolument Sport !

Essai nouveau scooter Peugeot Satelis RS 250 et 500 : Peugeot lâche les fauves avec les scooters Satelis RS : Résolument Sport !

Enfin, la housse anti-pluie pour recouvrir la selle, livrée d'origine, est une super idée bien pratique également. Seul bémol, l'antivol intégré avec crochet d'attache dans la coque arrière, un des gros atouts de la gamme Satelis, a disparu de cette série RS... Pour Frédéric Bart, responsable des relations presse chez Peugeot Motocycles, "cela s'explique par le concept, l'esprit résolument sport qui a prévalu à la réalisation de cette gamme, et qui exclut naturellement le système de freinage ABS et l'antivol intégré. Cela nous permet également de proposer une gamme attrayante à prix contenu". Si ABS et antivol vous sont indispensables, il vous faudra donc oublier les versions RS et vous orienter vers les versions Executive, 500 euros plus chères.

Mais revenons à nos moutons : le test dans la circulation parisienne des modèles Satelis 250 cc RS et Satelis 500 cc RS. La gamme RS bénéficie bien sûr de la facilité de prise en main déjà constatée sur le scooter Satelis. La position de conduite très naturelle et l'accessibilité des commandes fait que quiconque ayant déjà piloté quelque scooter que ce soit (ce qui est tout de même souhaitable avant d'enfourcher un 250 ou 500 cc en ville !) se sentira immédiatement comme à la maison au guidon d'un scooter Peugeot Satelis.

250 cc pour jouer...

Fiche technique Satelis 125 RS et 250 RS
Moteur Moncylindre 4 temps 4 soupapes
Refroidissement Liquide
Alimentation Injection électronique
Cylindrée 124,8 cm3
244,3 cm3
Alésage x course 57 x 48,9 mm
72 x 60 mm
Puissance maxi 15 cv (11 kW) à 9750 tr/mn
22 cv (16,2 kW) à 8250 tr/mn
Couple maxi 11,8 Nm à 7750 tr/mn
20,2 Nm à 6500 tr/mn
Suspension avant Fourche télés. hydraulique 37mm
Suspension arrière 2 amortisseurs hydrauliques 4 pos.
Frein avant Disque 260 mm
Frein arière Disque 210 mm / 226 mm
Type de freinage Classique
Dimensions Lxwxh 2152 x 765 x 1425 mm
Empattement 1500 mm
Hauteur de selle 784 mm
Poids 160 kg
Réservoir d'essence 13,5 l
Pneu avant Tubeless 120/70-14"
Pneu arrière Tubeless 140/60-13"
Vitesse maxi 110 km/h / 130 km/h

Incontestablement, il se vendra très peu de Satelis 250 RS en France, où l'essentiel des ventes est trusté par les 125 cc, puis par le Yamaha Tmax 500. La cylindrée 250 cc rencontre plus de succès en Italie, du fait d'une règlementation avantageuse pour les quarts de litre. Et c'est bien dommage, car dans la circulation parisienne, le 250 cc s'est avéré très convaincant !

Le surplus de puissance sur le 250 par rapport au 125 (22 ch au lieu de 15) suffit à s'extraire du flot de la circulation avec vivacité mais sans violence. La certaine douceur ressentie à son guidon, due à la position de conduite confortable et à la puissance contenue par rapport à un 500, ne doit pas faire oublier l'efficacité diabolique du Satelis 250 RS en ville ! On se retrouverait vite 20 à 40 km/h au dessus de la limite légale sans s'en rendre compte, dans l'hypothèse bien sûr où l'on se permettrait de quitter le compteur des yeux, par exemple pour assurer sa sécurité et celle d'autrui.

Le sentiment qui prévaut sur la version 250 cc est de piloter en centre-ville la version idéale, avec un équilibre parfait entre une motorisation et une partie cycle manifestement faits pour se rencontrer.. Le tout pour un poids total de 160 kg, le même que le 125 cc !

De plus, le rayon de braquage des scooters Satelis est très satisfaisant : un effort a été fait dans ce sens pour faciliter le faufilement dans les embouteillages, ce qui compense bien le gabarit de l'engin. La vitesse maximum annoncée par le constructeur sochalien est de 130 km/h, ce qui facilitera les dépassements sur les voies rapides par rapport au 125 cc donné pour 110 km/h à fond, sans pour autant perdre vos précieux points de permis. Son prix de vente sera de 4599 euros en version Satelis et de 4249 euros pour le Geopolis à grandes roues.

500 cc pour chasser !

Fiche technique Satelis 400 RS et 500 RS
Moteur Monocylindre 4 temps 4 soupapes
Refroidissement Liquide
Alimentation Injection électronique
Cylindrée 398,9
492,7 cm3
Alésage x course 85,8 x 69 mm
94 x 71 mm
Puissance maxi 32,6 cv (24 kW) à 7250 tr/mn
37,4 cv (27,5 kW) à 7000 tr/mn
Couple maxi 38,1 Nm
42,1 Nm à 5250 tr/mn
Suspension avant Fourche téles. hydraulique 40 mm
Suspension arrière 2 amortisseurs hydrauliques 4 pos. + D-S-L
Frein avant Disques 2x260 mm
Frein arrière Disque 240 mm
Type de freinage Classique
Dimensions Lxlxh 2152 x 765 x 1425 mm
Empattement 1500 mm
Hauteur de selle 784 mm
Poids 213 kg
Réservoir d'essence 13,5 l
Taille pneu avant Tubeless 120/70-14''
Taille pneu arrière Tubeless 150/70-14''
Vitesse maxi 155 / 160 km/h

Passer du Peugeot Satelis 250 RS au 500 RS, c'est changer de monture pour un monde résolument plus sportif : le 500 déploie une artillerie bien plus lourde qui se ressent dès les premiers mètres à son guidon ! Non seulement les accélérations sont bien plus franches (37,4 ch et 42,1 Nm de couple à 5250 tr/mn), mais l'ambiance à bord est plus sportive.

Il faut dire que les suspensions offrent un ressenti bien plus ferme que sur la version 250 cc, accentué sans doute par le châssis renforcé avec système D-S-L de renforcement des suspensions couplé avec la vitesse. Quant à la selle Sport à double coutures rouges avec insert alcantara s'il vous plaît - la même que sur le 250 mais avec en plus un dosseret pour le passager tout à fait judicieux -, son beau volume la rend spacieuse, tout en restant assez ferme elle aussi.

Bref, la rigidité ambiante respire la sportivité et permettra au guidon du Satelis 500 RS d'exploiter la vivacité de son moteur avec des velléités sportives en pouvant compter sur le châssis qui va bien, manifestement taillé et réglé pour ça.

Le freinage couplé avant / arrière au levier gauche et avant au levier droit est également excellent car franc et efficace, sans blocage intempestif des roues qui n'interviendra qu'après une réelle insistance de l'essayeur !

A ce stade et sur ce registre sportif, l'ombre de la star de la catégorie, le Yamaha 500 T Max, plane lourdement au-dessus de notre vaillant représentant national... Tout dans le Peugeot Satelis 500 RS le rapproche du T-Max, et particulièrement les sensations sportives qu'il distille à son guidon.

Au feu vert et sur les premiers mètres, le monocylindre 4-temps 4 soupapes Piaggio qui équipe le scooter sochalien semble pouvoir rivaliser avec la star nippone. Très vite, l'efficacité légendaire de la partie cycle et les performances du bicylindre du T-max feront la différence en mode arsouille. Mais grâce à son excellente partie cycle et à son moteur vif, le scooter Satelis 500 RS n'a pas à rougir de ses prestations sportives et suivra de près le nippon !

La bonne affaire

Surtout, les acheteurs potentiels qui n'auraient pas les moyens de débourser plus de 8500 euros pour s'offrir un T-max trouveront dans ce scooter une excellente alternative, offrant des prestations légèrement inférieures mais dans le même esprit avec un véhicule exempt de tout reproche majeur, pour 2499 euros de moins tout de même (le Satelis 500 en finition RS s'affiche à 6099 euros dans les concessions Peugeot). A ce prix là, vous aurez même droit au nouveau silencieux en inox poli.

Essai nouveau scooter Peugeot Satelis RS 250 et 500 : Peugeot lâche les fauves avec les scooters Satelis RS : Résolument Sport !

Le T-max Yamaha en offre également un peu plus que le Satelis 500 RS Peugeot côté qualité des matériaux et finition, le français marquant le pas à cause de certains plastiques un peu plus mous et qu'on devine plus fragiles que sur le japonais.

Essai nouveau scooter Peugeot Satelis RS 250 et 500 : Peugeot lâche les fauves avec les scooters Satelis RS : Résolument Sport !

A noter également que le compte-tours du Satelis 250 neuf prêté pour notre essai avait déjà rendu l'âme. Mais au final, le très rationnel rapport prix/prestations semble pencher en faveur du scooter Peugeot Satelis 500 RS. Même si dans le registre du résolument sportif, il s'agit peut-être plus de passion que de raison... Surtout à propos de scooters, dont la justification est initialement utilitaire.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Quartararo, Zarco "and Co" testent et approuvent le virage 10 de Montmelo

Fabio Quartararo et Johann Zarco ont roulé hier en R1 et Panigale V4 sur le circuit de Barcelone-Calalogne. Accompagnées du champion Joan Mir et de six autres camarades, nos deux vedettes françaises du MotoGP ont ainsi pu découvrir le nouveau virage n°10 "La Caixa". Explications.
MotoGP 2021 2 commentaires
Présentation de la KTM 1290 Super Adventure R 2021 par Chris Birch

Besoin d’un bon bol d’air pour rompre la morosité ambiante ? Ou envie d’un grand verre de jus multivitaminé pour terminer l’hiver ? Dans sa dernière vidéo, KTM mixe justement une orange et un kiwi : sa 1290 Super Adventure R 2021 est testée par le néo-zélandais Chris Birch. Moteur, action(s) !
Officiel : Fausto Gresini vient d’être emporté par la Covid-19

Cela faisait plus de deux mois que Fausto Gresini se battait vaillamment contre le coronavirus. Le champion de Grand Prix moto 125 cc (1985 et 1987) et grand patron de teams en MotoGP, Moto2 et Moto3 n’a hélas pas remporté ce combat. Il s’est éteint aujourd’hui, à tout juste 60 ans.
MotoGP 2021 2 commentaires
La Pan America débarque en juin 2021 chez Harley, à partir de 16 000 euros

Héritage, genèse, puissance, poids, consommation, équipements des modèles standard et Special, date de sortie et tarifs : la Pan America n’aura plus de secret pour vous après avoir visionné sa présentation en vidéo par Harley-Davidson... et lu cet article de Moto-Net.Com, "of course" !
Trail 10 commentaires
Toujours super branché, Jorge Lorenzo roule désormais pour Super Soco

Que devient Jorge Lorenzo ? À l’instar de son idole et ami Max Biaggi (pilote officiel Voxan !), le triple champion de MotoGP et double champion de GP250 se met à l’électrique : "Lorenshow" vient de participer au lancement des nouveautés 2021 de la marque Super Soco. Vidéo.
Business 9 commentaires
Yamaha bLU cRU Pro Days 2021 : les Bleus ont rendez-vous à Carole

Les pilotes inscrits sur des YZF-R3, R6 et R1 en Championnat ou Coupes de France de vitesse moto vont pouvoir se dégourdir les sliders à Carole les 18 et 19 mars prochains. Yamaha France s’associe de nouveau à l’école de pilotage H2S afin de prodiguer de précieux conseils à ses représentants en compétition. Explications.
Des milliers de motards ont manifesté pour défendre la circulation interfiles

Les motards ont été nombreux à répondre à l’appel de la Fédération française des motards en colère : selon le ministère de l’Intérieur, ils étaient près de 15 000 ce samedi 20 février 2021 à réclamer la légalisation de la circulation des deux et trois roues entre les files de voitures et camions...

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...