• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ESSAI
Paris, le 21 novembre 2008

Honda réinvestit le low-cost avec la CBF 125

Honda réinvestit le low-cost avec la CBF 125

Titillé par le succès de la Yamaha YBR et par celui d'une multitude de motos low-cost de provenance diverse - Chine, mais aussi Corée ou Taïwan -, Honda lance en janvier 2009 une nouvelle entrée de gamme : la CBF 125. Que vaut-elle à l'usage ? Essai !

Imprimer

Le grand écart : utilitaire de rêve ?

Alors qu'on aurait pu qualifier le lancement de cette nouveauté de "facile", en comparaison de ceux plus symboliques des modèles hyper sportifs, Jean-Luc Mars, nouveau big boss de Honda Moto France, assure qu'il n'en est rien ! En effet, d'après lui, cette nouvelle Honda doit effectuer un "véritable grand écart".

Essai Honda CBF 125 : Honda réinvestit le low-cost avec la CBF 125

"Économique à l'achat et en termes d'assurance, d'entretien, de consommation, fiable, bien finie et possédant une bonne valeur à la revente, la CBF 125 assure un coût d'utilisation minimum", nous expose d'emblée Jean-Luc Mars.

"Mais il ne faut pas oublier que c'est un objet de rêve", rebondit immédiatement le grand chef français qui a parfaitement intégré le leitmotiv de Honda : "The Power of Dreams" !

Ainsi, la CBF 125 se voudrait utilitaire... de rêve ? C'est ce que souhaitait démontrer Honda en la présentant aux journalistes européens sur la Côte d'Azur. C'est donc sous le soleil radieux de Nice que la CBF 125 a pu nous dévoiler ses talents, dont le principal - propre à la famille des CBF - est sans conteste la facilité !

Essai Honda CBF 125 : Honda réinvestit le low-cost avec la CBF 125

La position de conduite est des plus agréables, avec un guidon placé relativement haut et une selle située à 792 mm du sol, ce qui permet à la majorité des utilisateurs de toucher les deux pieds par terre. Quant aux grandes tailles, leurs jambes ne seront aucunement gênées par les flancs de réservoir.

À l'arrêt, la moto se déplace aussi aisément qu'une mobylette grâce à son poids plume de 128 kg - tous pleins faits - et à son rayon de braquage excellent.

Ajoutez à cela un ergot de béquille latérale accessible et une facilité déconcertante pour la béquiller sur sa centrale, et vous obtenez les bases d'une parfaite petite citadine !

Essai Honda CBF 125 : Honda réinvestit le low-cost avec la CBF 125 Essai Honda CBF 125 : Honda réinvestit le low-cost avec la CBF 125

Une courte pression sur le démarreur suffit à réveiller le petit piston : le son que dégage le pot est plus proche de celui d'une tondeuse à gazon - Honda, bien sûr ! - que de celui d'un CBF1000, mais sa discrétion est appréciable pour le pilote et sera appréciée des usagers de la route et des trottoirs.

La commande d'embrayage se manie d'un seul doigt et la boîte répond bien à la sollicitation du pied gauche : même les débutants s'élanceront sans l'ombre d'une appréhension !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

  • 120 km
  • Ville, départementale, nationale et autoroute
  • Temps ensoleillé
  • Conso moyenne : 2,5 l/100 km (estimation du staff Honda sur place)
  • Problèmes rencontrés : RAS

POINTS FORTS

  • La caution "Honda CG"
  • Utilitaire, le look en plus
  • Tarif mini

POINTS FAIBLES

  • Allonge moteur
  • Top-case quasi obligatoire
  • Vibrations à haut régime
Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !