• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DUEL AU SOMMET
Paris, le 13 octobre 2006

Hayden et Rossi vont au Portugal

Hayden et Rossi vont au Portugal

Dimanche, la tension sera à son comble : Rossi remonté à 12 points du leader Nicky Hayden compte bien empocher un sixième titre consécutif. La bataille s'annonce d'autant plus angoissante qu'autour d'eux, une bande de furieux s'affronte aussi... Action !

Imprimer

Le circuit portugais d'Estoril accueille ce week-end l'avant-dernière épreuve du Championnat du Monde de Vitesse...

En 125, Bautista est couronné alors qu'en 250, Lorenzo est en phase de l'être.

Mais en MotoGP, les deux meilleurs pilotes ne sont séparés que de 12 points... et cinq pilotes peuvent encore - mathématiquement - prétendre à la couronne mondiale !

Les vidéos Moto-Net.Com
Cologne, 10/10/2006 - Nicky Hayden confiant à la veille de l'avant-dernière course de la saison... Vidéo Moto-Net.Com.

Cela fait 14 ans que l'on n'avait pas vu pareil suspense s'emparer de la catégorie reine... Et la piste que les pilotes vont devoir boucler 28 fois le plus rapidement possible ce dimanche est à la hauteur du rendez-vous.

En effet, le circuit portugais offre un challenge sérieux puisqu'il comprend une grande variété d'enchaînements. La ligne droite est l'une des plus longues du championnat : près d'un kilomètre ! Commandée par un long droit où "les pilotes prennent beaucoup d’angle en pleine charge", atteste Nicolas Goubert, responsable de la compétition moto chez Michelin, cette portion permet aux MotoGP de dépasser les 330 km/h.

Mais ce tracé inclus également la chicane la plus lente du calendrier et cinq de ses virages se négocient en 1ère, ce qui fait d'Estoril le circuit le plus lent de la saison : 150 km/h de moyenne lors de la dernière course entièrement sèche en 2004.

"Entièrement sèche en 2004" car l'an dernier, on se souvient que le drapeau blanc - permettant aux pilotes de changer de montures et donc de pneus en pleine course - avait été agité pour la première fois (lire Moto-Net du 19 avril 2005). Les pilotes n'étaient cependant pas passés par les stands, la pluie n'étant pas assez drue pour légitimer un tel changement.

Le Grand Prix du Portugal MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Car c'est là la deuxième difficulté de ce rendez-vous : situé au bord de l'Atlantique : Estoril aime jouer avec les nerfs des pilotes et de leurs mécanos en modifiant les conditions climatiques en un rien de temps. "La course intervient assez tard cette année et le temps pourrait être assez frais, voire pluvieux. Et comme le circuit est proche de la mer, la météo y est imprévisible et peut changer très rapidement, un peu comme à Phillip Island", insiste Nicolas Goubert...

Cette épreuve lusitanienne est délicate pour les pneus qui sont particulièrement mis à l'épreuve sur leur flanc gauche dans de longues courbes tandis que le flanc droit est utilisé plus souvent mais sur des virages plus courts.

Enfin, deux portions ont été resurfacées - du 1er virage au 3ème, puis du 9ème au dernier - dans le but de supprimer un maximum de bosses. Du coup, certains teams redoutent déjà un manque de grip...

Kentucky "Podium" Kid Vs Doctor "On-Off"...

Dimanche, tous les regards seront tournés vers deux motos : la n°69 et la n°46... Pilotées respectivement par Nicky Hayden et Valentino Rossi, la Honda RCV et la Yamaha M1 livreront leur avant-dernière bataille, avant de céder la place à leurs petites soeurs 800 cc. Mais en attendant, le titre 2006 reste à attribuer entre le Kentucky "Podium" Kid et le Doctor "On-Off"...

Les deux prétendants n'ont que 12 points d'écart et ils ont tous deux collectionné neuf podiums cette année. Pourtant, les profils de leur saison 2006 sont on ne peut plus différents : alors que le jeune américain est le seul pilote à avoir inscrit des points lors des 15 épreuves disputées jusqu'à maintenant et remporté deux victoires, l'italien a abandonné trois fois mais gagné à cinq reprises...

Le Grand Prix du Portugal MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

"Depuis Brno, où nous avons finalement compris tout ce qu'il fallait pour faire fonctionner notre moto à nouveau à 100%, nous avons été forts partout et sur le podium à chaque fois", prévient le septuple champion du monde. L'abandon lors du GP des États-Unis est donc aujourd'hui totalement oublié.

Outre son talent, Vale possède d'après lui une équipe dont "le niveau de motivation et de concentration est le meilleur de tout le paddock" et il devrait naturellement faire partie des tout meilleurs lors de la course dimanche... Reste à savoir où se situera son ennemi n°69 !

Les résultats de Hayden connaissent une évolution opposée à celle de Rossi : depuis sa victoire à domicile, l'américain n'est plus monté sur le podium. En fait, lors des quatre dernières courses, le pilote officiel HRC n'a marqué que 46 points (!) quand celui de Yamaha en a engrangé 81 !

Pour ne rien arranger, Estoril "doit être la piste de tout le championnat sur laquelle j'ai le moins d'expérience. J'ai manqué une épreuve une année à cause de mon genou et de ma clavicule, l'an dernier la course était humide et je n'ai jamais fait de tests ici", confie Nicky.

Le Grand Prix du Portugal MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Mais qu'importe : lors de la présentation presse des nouveautés Honda 2007 à Cologne, le jeune américain avait clairement énoncé ses intentions (voir notre vidéo) : "Jusqu'ici, ma saison s'est plutôt bien passée. Repsol Honda a déjà le titre de champion du monde constructeur et moi j'attends les deux dernières courses avec impatience pour essayer d'obtenir le titre de champion du monde !"

Nicky sait surtout que pour mériter son titre aux yeux de ses compères, de ses fans et surtout de ses détracteurs, il devra faire preuve du même sens de l'attaque qu'à Assen, où il avait finalement craqué - mais Edwards encore davantage - au dernier freinage de la toute dernière chicane... Mais Rossi est autrement plus dur à cuire !

Capirossi confiant

Evidemment, la course ne se limitera pas à ce seul duel : la confrontation des autres pilotes - qu'ils soient très en forme dernièrement ou avides de revenir aux avant-postes - s'annonce également disputée.

Le Grand Prix du Portugal MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Ainsi, les membres du team Ducati officiel chercheront à continuer leur série d'excellents résultats. Et alors qu'on attend des températures plutôt fraîches censées desservir les bouillonnants Bridgestone, Capirossi se montre particulièrement confiant : "nos pneus ont très bien fonctionné dans le froid de Phillip Island ! En fait, je pense que nous avions un avantage dans ces conditions", assure-t-il !

Gibernau pour sa part effectue un retour brillant et considère qu'il est "très près d'atteindre le type de résultats que nous méritons depuis un petit moment maintenant". En tête de la course l'an dernier, Sete s'était fait surprendre par une piste mi-sèche mi-humide. Cette année, si la météo reste au beau fixe, il pourrait bien réitérer ses 4èmes places de 2003 et 2004... mais devra faire encore mieux pour s'assurer un guidon en 2007 !

Le Grand Prix du Portugal MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Abonné à la 5ème place, Carlos Checa apprécie beaucoup le tracé complexe d'Estoril. Tout comme Capi envers ses Bridgestone, Checa croit fermement que les faibles températures du Portugal seront favorables à ses Dunlop. Après avoir fêté son 200ème départ au Japon il y a trois semaines, Carlos fêtera ce dimanche ses 34 ans : inutile de lui demander ce qui lui ferait le plus plaisir !

Shinya Nakano, qui a soufflé pour sa part ses 29 bougies mardi dernier, compte lui aussi bien figurer lors de ce GP. Si Estoril n'est pas l'un de ses circuits favoris, le japonais a néanmoins effectué un stage d'entraînement de quatre jours près de Clermont-Ferrand qui devrait lui permettre d'aborder sereinement les courbes rapides et les freinages brusques du tracé...

De Puniet optimiste

Côté Vert toujours, notre Randy national fait le plein d'optimisme : "j'aime bien le circuit d'Estoril. Je me suis qualifié en pole l'an dernier à bord de ma 250, j'ai signé le meilleur temps en course et j'ai terminé sur le podium", se souvient le français.

Le Grand Prix du Portugal MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Mais Randy sait que ce sera bien différent au guidon de la ZX-RR... De plus, s'il finissait troisième de la course 2005, il était battu par un certain Casey Stoner, qui évolue cette saison en MotoGP au guidon d'une RCV...

L'australien, qui s'est rencardé sur les résultats des Honda les années passées, s'est rendu compte qu'elles s'y débrouillaient bien : deux marches de podium à chaque épreuve depuis 2002... Et si Stoner parvenait à en subtiliser une à son tour ?

Tamada espère...

Client Honda autrefois très sérieux, Tamada ne cesse de décevoir à chaque sortie... "J'aime la piste d'Estoril. En 2004, j'y ai signé la pole position et obtenu une deuxième place. Ces moments sont encore bien présents dans ma mémoire. J'espère trouver la solution aux problèmes que je rencontre depuis longtemps et redevenir compétitif. J'espère également qu'il fera beau afin de commencer à travailler le plus tôt possible sur les réglages pour la course". Il n'y a rien à ajouter !

Le Grand Prix du Portugal MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

De son côté, Melandri - qui a finalement signé pour une année supplémentaire avec Gresini - se sent "prêt pour le challenge final". Selon lui, "le championnat n'a jamais été aussi ouvert". Du coup comme Marco n'a rien à perdre, il a décidé de "prendre quelques risques". À 27 points du leader, c'est sa seule alternative !

Comme on pouvait s'y attendre, Dani Pedrosa se montre plus mesuré. D'abord, contrairement à son collègue italien, ses deux dernières courses ont été décevantes. De plus, il n'affectionne pas particulièrement le tracé - bien qu'il y ait obtenu deux poles par le passé - et la météo fluctuante n'est pas pour le rassurer.

Le Grand Prix du Portugal MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Mais d'un autre côté, Dani a profité de la pause de trois semaines pour récupérer de sa blessure au genou et devrait nous revenir en pleine forme : "Je suis impatient de remonter sur la moto et réaliser un bon résultat", conclut le jeune espagnol.

Hopkins vise le podium

Chez Suzuki, Hopkins vise le podium en considérant qu'avec deux bons résultats, il pourrait atteindre le top 6 mondial. "Estoril est une piste que j'aime vraiment, même si l'an dernier je suis tombé", se souvient l'anglo-américain qui a dû prévenir son coéquipier de la malveillance de la pluie portugaise...

Le Grand Prix du Portugal MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Car si Vermeulen mettra pour la première fois les roues au Portugal, il connait néanmoins "le type de météo qui nous attend ici". Et s'il espère avoir "le plus possible de temps sur le sec pour apprendre le circuit et être sûr d'être compétitif pour la course de dimanche", il ne faut pas oublier sa superbe deuxième en Australie. Un podium obtenu sans doute davantage grâce sa virtuosité en conditions précaires qu'à sa bonne connaissance de la piste.

Enfin, on surveillera la première sortie de la X3 Ilmor, pilotée par le spectaculaire Garry McCoy. "Même si nos tests se sont correctement déroulés jusqu'à maintenant, je ne place pas de faux espoirs dans les deux prochaines courses", prévient l'australien qui avait tout de même réussi à battre Rossi deux fois de suite en 2000... à Estoril, justement, et à Valence !

Bonnes courses et à lundi sur Moto-Net pour notre célèbre tour par tour en exclusivité mondiale !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Régulateur de vitesse moto universel Beracruise Skate Lock

Le français Philippe Beraka invente le premier régulateur de vitesse à aimants adaptable sur tous les accélérateurs de motos, scooters et quads. Simple à installer et à utiliser, ce Beracruise Skate Lock est sans entretien et inusable, en plus d'être à un prix accessible.
Pourquoi Fabio Quartararo sera pénalisé au GP de Grande-Bretagne 2022 ?

Non vraiment, Moto-Net.Com pose la question à la direction de course du MotoGP  : pourquoi Fabio Quartararo devrait-il réaliser un "Long Lap" lors du prochain Grand Prix MotoGP à Silverstone ? Parce que son dépassement sur Aleix Espargaro à Assen était trop ambitieux ! Vous n’êtes pas bien sérieux...
Pays-Bas 5 commentaires
Yamaha fulmine contre la sanction "injuste et incohérente" reçue par Quartararo

Le team officiel Yamaha ne digère pas - loin s'en faut - la pénalité de tour rallongé (Long Lap) que devra observer son leader Fabio Quartararo lors du prochain Grand Prix en Grande-Bretagne. Son directeur Lin Jarvis fustige le manque d'équité, d'objectivité et de cohérence des commissaires MotoGP : rien que ça !
Pays-Bas 2 commentaires
Réactions des pilotes MotoGP au fracassant Grand Prix des Pays-Bas 2022

Vainqueur magistral des deux derniers GP, Fabio Quartararo est tombé de son piédestal ce dimanche à Assen. Tombé deux fois ! Bagnaia, Bezzecchi, Vinales et Aleix Espargaro abordent la longue pause estivale plus sereinement que notre champion toujours leader au provisoire. Et que Zarco toujours troisième ? Réactions du Top 10 et plus.
Le constructeur anglais CCM lance une nouvelle moto : la Classic Tracker

Clews Competition Machines (CCM) - petite marque britannique aux origines tout-terrain - produit une gamme de séduisantes motos rétros à moteur monocylindre : dernière en date, la Classic Tracker. Présentation.
Piaggio succède à KTM à la tête de l'association européenne des constructeurs de motos (ACEM)

L'association européenne des constructeurs de motos confie sa présidence à Michele Colaninno, directeur général produits, marketing et innovation du groupe Piaggio. La diminution des émissions de carbone et l'électrification sont les enjeux majeurs de son mandat de deux ans.
HJC lance le casque modulable i100 avec mentonnière réversible 

Le nouveau casque i100 de HJC est le premier modulable de la marque coréenne doté d'une mentonnière basculable sur l'arrière. Équipements et aspects pratiques font aussi partie des arguments de cet ouvrable qui répond à la nouvelle norme ECE 22-06. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...