• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LA DER DES DER
Paris, le 26 octobre 2006

Le dernier round sonne pour Rossi et Hayden

Le dernier round sonne pour Rossi et Hayden

Dimanche après-midi, le monde de la moto s'arrêtera de tourner. Seuls les pilotes de MotoGP virevolteront sur le circuit de Valence pour décider qui de Rossi ou Hayden sera couronné dernier roi des MotoGP 990 cc ! Bande-annonce...

Imprimer

Quels que soient son déroulement et son issue, la course qui se disputera dimanche à Valence sera historique. Qu'elle commence par des "strikes" dévastateurs, qu'elle se termine par un superbe duel entre les deux leaders du championnat, ou que les deux se produisent - un peu à la manière d'Estoril il y a deux semaines - : la dernière course des 990 cc restera gravée dans les mémoires !

Habituée à clôturer des championnats remportés haut la main par Rossi depuis 2001, la piste de Valence s'apprête cette fois à décerner le titre 2006. Séparés de huit points seulement, Rossi et Hayden se battront pour le titre suprême et seront seuls sous les feux des projecteurs du stade espagnol !

Pour cet événement exceptionnel - 14 ans que le titre ne s'était plus joué lors de la dernière course ! - 250 000 spectateurs sont attendus ce week-end. Les organisateurs du GP de Valence demandent d'ailleurs expressément aux personnes non munies de billets de ne pas faire le déplacement...

Le Grand Prix de Valence MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Dimanche, n'oubliez donc pas votre chrono : les pilotes se feront un malin plaisir de vous l'affoler et de votre côté surtout, vous battrez à n'en pas douter tous vos records d'apnée !!!

Un doublé sinon rien...

Le team Repsol n'a guère le choix : pour "assurer" le titre pilote, Hayden et Pedrosa doivent réaliser le doublé. C'est la seule option pour Nicky de décrocher la couronne indépendamment du résultat de Valentino. À cause de ses huit points de retard, une victoire seule ne suffirait pas au jeune américain pour être sacré si Vale venait à terminer deuxième...

Déçu par l'attitude contestable de son jeune coéquipier lors du dernier GP (lire Moto-Net du 16 octobre 2006), le Kentucky Kid semble désormais davantage compter sur "un mauvais week-end pour Rossi". Une circonstance qu'on ne lui souhaite pas, sa seule façon de légitimer son titre étant de battre le champion du monde actuel à la régulière !

Le Grand Prix de Valence MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Sans doute que le n°1 de chez Honda livrera dimanche la course de sa vie. "Je n'ai rien à perdre", constate-t-il simplement : "mon épaule va un peu mieux, l'embrayage a finalement progressé et Elias m'a fait une sacré faveur et m'a donné de l'espoir !", résume Nicky qui apprécie fortement le tracé de Valence et avait terminé deuxième l'an passé, à 0,097 s de Melandri... donc devant Rossi !

De son côté, Dani compte tout faire pour rattraper sa gaffe du Portugal. Pedro ne risque pourtant pas de se faire tirer les oreilles par Honda, qui a d'ores et déjà démontré que la RCV restait la reine des MotoGP. Menée par quatre pilotes différents à la victoire, elle restera la 990 cc ultime, bien que Rossi et Capirossi aient réussi à maintes reprises à faire briller respectivement la M1 et la Ducati...

Le Grand Prix de Valence MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

À condition qu'il ne vienne pas simplement faucher Rossi, Pedrosa - qui a déjà remporté trois victoires à domicile dont les deux dernières fois en 250 - est bien évidemment le bienvenu dans la lutte pour le podium ! "Je ferai tout pour aider Nicky : nous avons un gros défi en vue mais nous pouvons le faire", assure le petit Asimo, soudainement animé d'un esprit d'équipe sans pareil.

Sans pareil au sein du team Honda Repsol en tout cas, puisque chez Camel Yamaha il y a longtemps que l'entre-aide est de mise, comme l'a démontré la superbe course d'Edwards au Portugal (lire Moto-Net du 16 octobre 2006). Protégeant au maximum Rossi de la remontée de Hayden, Pedrosa, Roberts et Elias, la Tornade Texane aimerait bien partager les honneurs avec son Caporal ce week-end !

Un doublé serait bien!

"Comme à Estoril, le but est de me placer aux avant-postes aux côtés de Valentino et de l'aider pendant la course tant que je peux. Bien sûr cette fois je veux être sur le podium également : un doublé Yamaha clôturerait parfaitement la saison", s'imagine déjà Colin !

Le Grand Prix de Valence MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Le Doctor Rossi pour sa part est conscient qu'il a rendez-vous avec l'Histoire, mais avant tout avec Hayden : "Valence n'est pas ma piste préférée et je sais également que Hayden est très fort ici, donc ça ne va pas être facile du tout", avoue-t-il... Victorieux en 2003 puis en 2004, l'italien se remémore certainement sa 15ème place sur la grille l'an dernier et sa délicate remontée sur le podium...

Mais la course de cette année se déroulera sans doute différemment car contrairement à 2005, Vale n'est toujours pas titré ! "C'est ma seule chance", rappelle-t-il : "c'est une grosse pression pour tout le monde, mais c'est super pour le spectacle', souligne également le septuple champion du monde.

Le Grand Prix de Valence MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

On peut lui faire confiance : malgré les enjeux et devant la frénésie des fans, l'italien a toujours fait preuve de panache. Et ce n'est pas ce week-end que le n°46 dérogera à sa ligne de conduite. Ainsi il ne se contentera pas de marquer Hayden à la culotte. Rossi, lui-aussi, risque bien de livrer l'une de ses plus belles courses de l'année !

La chasse à la troisième place

Alors que l'an dernier cette dernière épreuve mettait en scène la lutte pour le "vice-championnat" du monde entre Hayden et Melandri, celle de 2006 propose non seulement la bataille pour le titre mais également la "mêlée" pour la troisième place.

En tête pour l'instant, Marco Melandri devra faire une course autrement plus rapide qu'au Portugal. Mais vainqueur sur le tracé lent et tortueux de Valence l'an passé, le hérisson italien est bien décidé à "résoudre les problèmes rencontrés à Estoril" et mettre son grain de sel lors de cette grande finale.

Le Grand Prix de Valence MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

"Dimanche, la course sera très importante et très tendue. Je pense que le titre ne sera pas décidé avant le tout dernier virage du tout dernier tour", prévoit d'ailleurs Marco. Le n°33 se verrait donc bien arbitre de la partie : tout en conservant sa troisième place au général, un éventuel podium pourrait être décisif dans le camp Honda. Mais il n'est pas seul à viser le top 3 !

Car à huit points de lui se trouve son compatriote Capirossi au guidon de la Ducati GP6 ! Alors qu'une rumeur courait sur la possibilité de voir la GP7 disputer sa première course, Livio Suppo la balaye tout simplement : "Capirossi a la possibilité de terminer troisième du championnat et nous voulons nous concentrer uniquement sur çà ".

Le Grand Prix de Valence MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Équipé de Bridgestone, Loris a réalisé une course décevante dans les conditions fraiches d'Estoril. Mais avec 28°C et quelques rares nuages prévus à Valence ce dimanche - pour l'instant -, le trio infernal pourrait bien revenir au premier plan !

Sept points derrière Capi, Pedrosa ne sera pas en reste : condamné à réaliser une course exemplaire, il pourrait marquer de derniers gros points et terminer en beauté une extraordinaire première saison.

Une nouvelle surprise ?

Totalisant presque moitié moins de points, cinq pilotes se battent pour la sixième place du classement général. Elias a beau ne figurer pour le moment qu'à la 10ème, l'espagnol a prouvé à tout le monde - y compris lui-même - qu'il pouvait se battre avec les meilleurs et même battre le meilleur ! En plus des 25 points de la victoire, Toni a marqué de gros points chez les fans espagnols qui le supporteront et attendront beaucoup de lui !

Mais la sixième place est pour le moment occupée par Kenny Roberts Jr. : l'américain, qui a disputé sa dernière course à Valencia en 2003, pourrait bien figurer aux essais, primordiaux sur cette piste où les dépassements ne sont pas faciles. En accrochant le bon wagon en course, la KR Honda pourrait encore agréablement surprendre... À surveiller !

Le Grand Prix de Valence MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Septième à sept points de "Junior", Casey Stoner participera à sa dernière course sur RCV. Souvent victime de sa fougue cette saison, le jeune australien devra prendre ses précautions lors des premiers tours s'il ne veut pas se mettre tout le monde à dos en chutant au milieu ou plutôt sur les autres...

Peut-être plus que ses camarades, le rookie devra se méfier du premier virage en bout de ligne droite et du premier droit, qui intervient après presque une moitié de parcours sur le flanc gauche...

Le Grand Prix de Valence MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Histoire d'augmenter le suspense, à deux points seulement de Casey se cache Colin Edwards, fidèle lieutenant de Rossi, et six points derrière le texan se trouve John Hopkins. L'anglo-américain apprécie particulièrement l'ambiance du stade et aimerait lui-aussi être "celui qui allume les pétards à la fin", privilège offert aux pilotes figurant sur le podium !

Ne jamais dire jamais... surtout cette année !

Mais il ne faut pas oublier les autres pilotes qui auront à coeur de marquer les esprits avant la pause hivernale. À commencer par le coéquipier d'Hopkins : Chris Vermeulen. Grand habitué du circuit grâce au Mondial Superbike, le sympathique australien nous gratifiera assurément de superbes glisses dans le dernier long gauche...

Le Grand Prix de Valence MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Tamada et Nakano essaieront de quitter leurs teams respectifs sur une bonne note. Ainsi Tamada - qui rejoindra le Team Tech3 l'an prochain, c'est officiel - voudrait entendre ses fans le féliciter pour sa "bonne course".

Quant à Nakano, il souhaite enfin "montrer à quel point nous avons progressé avec la ZX-RR au cours des 16 courses".

Le Grand Prix de Valence MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

On en attend pas moins de la part de Carlos Checa et de notre Randy de Puniet national : "la course de dimanche sera longue et je pense que la régularité sera la clé pour faire un bon résultat, donc c'est ce que nous travaillerons pendant les essais et les qualifs", explique le français qui sait briller sur un tour lancé en gommes qualif mais doit encore confirmer en course.

Le Grand Prix de Valence MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Qu'ils se battent pour la troisième place, la sixième ou pour l'honneur, toute cette horde de gentils furieux devra prendre garde à une seule chose : pimenter la course au titre et non la télescoper !

Alex Hoffman, Jose-Luis Cardoso et James Ellison auront de leur côté sûrement du mal à s'illustrer ce week-end, tout comme Garry McCoy qui participera à sa deuxième course au guidon de la Ilmor X3. En revanche, un dernier invité de marque pourrait chambouler bien des pronostics : Troy Bayliss !

Le Grand Prix de Valence MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Couronné en Mondial Superbike au début du mois, le kangourou remplacera Sete Gibernau à nouveau blessé à la clavicule. Troy connaît parfaitement le tracé et le team, et il ne sera pas totalement perdu au guidon de la GP6 après avoir mené la GP4 à la troisième place au GP de Valence 2004 ! Seule inconnue : les Bridgestone qu'il n'a encore jamais utilisés...

La der des der...

Troy Bayliss, qui avait eu l'honneur de baptiser la Ducati MotoGP en 2002 aux côtés du pilote d'essai Guareschi, connaîtra donc celui de disputer la toute dernière course en 990 cc dans le même box que Capirossi et face à Rossi, son homologue en MotoGP.

En sortant vainqueur de cette course, Valentino pourrait devenir l'unique champion de cette "catégorie", un nouvel exploit que seul Hayden peut encore empêcher. Car en plus d'offrir le formidable duel Rossi-Hayden, Valence représente la fin d'une ère : celle des RC211V, M1, Ducati GP, ZX-RR et GSV-R 990 !

Préparez donc les traditionnels pétards pour fêter dignement le champion du monde 2006, mais aussi l'ensemble du plateau qui nous aura fait vibrer tout au long de cette inoubliable saison et rendez-vous pour le dernier tour par tour de J. Arsouille... cette année !

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
les gars je pense que Hayden ne mérite pas un tel défouloir ! s'il préfère rester sur ses roues plutôt qu'attaquer plus que de raison : se casser le poignet, casser son moteur ou déchiqueter son pneu comme Rossi, je trouve ça plutôt intelligent. Evidemment les + beaux dépassements sont à mettre au crédit de Rossi! mais comme dit le proverbe, "rien ne sert de courir ..." Bien d'autres pilotes sont très rapides et impressionnants : Stoner, Pedrosa,... mais les chutes en MotoGP pardonnent de moins en moins ! et puis arrêtons de sacraliser Rossi, car sans le crash de Catalunya le champion du monde ça aurait été Capirex !
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Je reconnais qu'un vainqueur différent de Rossi remet un peu de sel dans la compétition. Ca prouve accessoirement qu'aucun titre n'est facile à gagner. Et surtout, il y a eu beaucoup de vainqueurs différents cette année : Rossi, Pedrosa, Hayden, Capirossi, Elias, Melandri... je ne sais pas quand on a eu autant de vainqueurs différents en 500/ MotoGP???? Ceci dit, Hayden est champion du monde de la régularité...super! 3 pilotes ont gagné plus de GP que lui cette saison. Alors je ne dirais pas qu'il a manqué de panache dans sa dernière course car il a fait exactement ce qu'il avait à faire quand on joue le championnat... mais sa saison globale est sans panache : perso je pense qu'il y a 3 mecs derrière lui qui méritent plus le titre que lui : Rossi, Capirossi ou Melandri. Pour cause de faits de course ou de casses mécaniques, ils n'ont pas pu concrétiser. Tant mieux pour Hayden... je reste en tout cas sceptique sur sa capacité à gagner le championnat l'année prochaine! D'autant plus que Pedrosa et Hayden dans la même écurie, ça risque de pas être facile à gérer tous les jours. Ah, au fait: Hayden peut aussi dire merci à Elias, car sans sa première place à Estoril...
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Je ne ferais pas de commentaire sur le dénouement du championnat car tout ou presque a été dit entre les pro-rossi , les pro-hayden ou tout simplement les fans de moto. Juste un grand bravo a Bayliss qui a mis tout le monde d acord sur cette course....preuve que l ecart entre MotoGP et Superbike n est pas si flagrant que cela. Un double Ducat avec 2 super pilotes pour clore la saison...excellentissime. Vivement la saison prochaine en Motogp, superbike et Supersport
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Le roi est mort ! vive le roi ! et oui messieurs, vale n'est pas un dieu, il n'est qu'un homme. vous êtes déçus et amers, soyez au moins digne du champion qu'il est, et arrêtez de lui chercher des excuses. il à comis des erreurs et lui il les assumes. Hayden à gagné à la "régulière" au sens propre comme au figuré. bravo au nouveau champion et aussi à tous les pilotes qui nous ont donné une superbe saison plaine de rebondisement. Pour la victoire de Bayliss... il donne deux baffes, une au "ducati corse" (il l'ont viré comme une merde en 2004) et une à la dorma, un champion du monde superbike (competition concurente du motogp) qui débarque et qui taxe tous le monde... pour lui la boucle est bouclée. vivement mars 2007 pour la suite de l'histoire... et bonne route à tous!

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Régulateur de vitesse moto universel Beracruise Skate Lock

Le français Philippe Beraka invente le premier régulateur de vitesse à aimants adaptable sur tous les accélérateurs de motos, scooters et quads. Simple à installer et à utiliser, ce Beracruise Skate Lock est sans entretien et inusable, en plus d'être à un prix accessible.
Pourquoi Fabio Quartararo sera pénalisé au GP de Grande-Bretagne 2022 ?

Non vraiment, Moto-Net.Com pose la question à la direction de course du MotoGP  : pourquoi Fabio Quartararo devrait-il réaliser un "Long Lap" lors du prochain Grand Prix MotoGP à Silverstone ? Parce que son dépassement sur Aleix Espargaro à Assen était trop ambitieux ! Vous n’êtes pas bien sérieux...
Pays-Bas 5 commentaires
Yamaha fulmine contre la sanction "injuste et incohérente" reçue par Quartararo

Le team officiel Yamaha ne digère pas - loin s'en faut - la pénalité de tour rallongé (Long Lap) que devra observer son leader Fabio Quartararo lors du prochain Grand Prix en Grande-Bretagne. Son directeur Lin Jarvis fustige le manque d'équité, d'objectivité et de cohérence des commissaires MotoGP : rien que ça !
Pays-Bas 2 commentaires
Réactions des pilotes MotoGP au fracassant Grand Prix des Pays-Bas 2022

Vainqueur magistral des deux derniers GP, Fabio Quartararo est tombé de son piédestal ce dimanche à Assen. Tombé deux fois ! Bagnaia, Bezzecchi, Vinales et Aleix Espargaro abordent la longue pause estivale plus sereinement que notre champion toujours leader au provisoire. Et que Zarco toujours troisième ? Réactions du Top 10 et plus.
Le constructeur anglais CCM lance une nouvelle moto : la Classic Tracker

Clews Competition Machines (CCM) - petite marque britannique aux origines tout-terrain - produit une gamme de séduisantes motos rétros à moteur monocylindre : dernière en date, la Classic Tracker. Présentation.
Piaggio succède à KTM à la tête de l'association européenne des constructeurs de motos (ACEM)

L'association européenne des constructeurs de motos confie sa présidence à Michele Colaninno, directeur général produits, marketing et innovation du groupe Piaggio. La diminution des émissions de carbone et l'électrification sont les enjeux majeurs de son mandat de deux ans.
HJC lance le casque modulable i100 avec mentonnière réversible 

Le nouveau casque i100 de HJC est le premier modulable de la marque coréenne doté d'une mentonnière basculable sur l'arrière. Équipements et aspects pratiques font aussi partie des arguments de cet ouvrable qui répond à la nouvelle norme ECE 22-06. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...